La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FORMATION COURSE D’ORIENTATION

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FORMATION COURSE D’ORIENTATION"— Transcription de la présentation:

1 FORMATION COURSE D’ORIENTATION
Du stade vers la forêt… M . AUBRON

2 Présentation du stage LUNDI R.Brettes 9H-12H cadre théorique 14H-17H
Mises en œuvre sur un stade (niv collège) MARDI Mandavit 9H-12H Situations d’apprentissage 14H-17H Situations d’évaluation

3 CADRE THEORIQUE 1 traitement didactique
2 les programmes et textes officiels 3 la sécurité 4 symboles, lexique, cartographie 5 unss 6 bibliographie 7 matériel

4 1 traitement didactique
1.1 définitions logique fédérale vers logique scolaire La course d’orientation est une course individuelle contre la montre, en terrain varié, généralement boisé, sur un parcours matérialisé par des postes que le concurrent doit découvrir dans un ordre imposé, par des cheminements de son choix, en se servant d’une carte et éventuellement d’une boussole . faire de la course d’orientation , c’est réaliser un déplacement finalisé ( je viens de, je suis à , je vais à)(parfois modalité collective)le plus rapidement possible en terrain plus ou moins inconnu et complexe, à l’aide d’un document de  référence (plan , carte voire road book ), et éventuellement à l’aide d’une boussole.

5 1 traitement didactique
1.2 enjeux de formation Programmer la co, c’est décider d’intégrer une pratique sociale utilitaire, sportive et de loisir nécessitant réflexion, observation et manipulation d’outils mais de façon plus spécifiques : développement capacités cognitives, perceptives et énergétiques et plus largement être capable de s’orienter (réinvestissement) et rendre autonome avec une visée écocitoyenne

6 1 traitement didactique
1.3 problème fondamental Les contradictions : vitesse / précision Course / orientation Physique / intellect Energétique/ informationnel Risque / sécurité

7 1 traitement didactique
1.4 les ressources sollicitées Ressources affectives(psycho et émotionnelles) Canaliser émotions Ressources cognitives analyse situation Ressources bioméca et énergétiques et motrices exécution et contrôle moteur ressources informationnelles et décisionnelles (infos visuelles, proprio, kiné, contextuelles) décisions stratégiques et tactiques

8 1 traitement didactique
1.5 les niveaux de pratique p33 Bret La réduction kilométrique ou RK correspond à la vitesse moyenne , exprimée en minute par kilomètre , RK en Min/km Terrain facile Terrain moyen Terrain difficile débutant 10/15 12/20 - débrouillé 8/12 9/14 10/17 confirmé 5/8 6/9 7/10 Haut-niveau 3/4 4/5 5/6

9 Niveau 1 10h à 12h de pratique Lire le milieu pour construire et conduire un projet de déplacement sur lignes directrices nettes en terrain connu et peu complexe (circuit 200 à 800m) Construit son déplacement au fur et à mesure Carte 1/1000 à 1/5000

10 Niveau 2 10H+10-12H Maîtrise plus précisément la mise en relation carte/terrain pour se déplacer en adaptant son allure (contraintes plus nombreuses du milieu) Construit son déplacement par étapes successives Cartes 1/2500 AU 1/7500ème

11 Niveau 3 Classe de 3ème ou seconde
Conduire son déplacement en s’appuyant sur des lignes type sentiers et « intérieures » pour réaliser une perf lors d’une épreuve de CO Milieu ouvert à boisé plus ou moins connu Carte 1/5000ème au 1/7500ème Parcours 2/3 km

12 Niveau 4 Construire son déplacement en suivant et en enchaînant des lignes « intérieures » pour réaliser meilleure perf en milieu forestier partiellement connu Parcours de 3 à 4km chacun Carte 1/7500ème à 1/10000ème

13 1 traitement didactique
1.6 variables didactiques Le plan ou la carte : L’échelle du 1/1000ème au 1/15000èmeLa légende (compréhension) carte couleur ou noir/blancLa lisibilité (plan perso ou carte IGN et carte FFCO)La carte aux éléments planimétriques uniquement ou à la végétation ou au relief ou encore aux éléments liés à l’hydrographie intérêt du logiciel OCAD La distance : La distance entre les postes (plus la distance est importante et plus le chemin nécessite des points d’appuis et une lecture précise) et l’étendue des circuits( surface)Fait varier la difficulté du travail aérobie (avantage l’élève qui court correctement) Le poste à trouver : Une balise orange (30cm/30cm)est facile à trouver dans une forêt mais une plaquette en bois l’est moins.Possibilité de mettre de fausses balises cad des leurresLa définition du poste /point d’attaque/complexité du déplacementComment trouver cette balise (si la balise est au bord du chemin ou s’il y a un fossé qui mène à la balise ou encore un azimut à faire ; cela ne pose pas les mêmes problèmes Le terrain : difficulté par rapport : A l’ étendue ; ouverture /fermeture ; plat /dénivelé ; uniformité/variationConnu/inconnuDangerosité du site Le chronomètre : Il y a toujours cette mesure/ au temps, donc une pression temporelleLa comparaison des temps /autres ou /aux différents circuitsLa gestion de l’heure limite de retour La boussole : Une boussole n’est pas obligatoire mais il faut savoir comment l’utiliser1) seulement pour orienter la carte2) pour relever l’azimut d’un point3) pour à partir de l’azimut trouver un poste c’est à dire faire une visée.

14 1Traitement didactique
1.7 trame de cycle

15 Une séance …

16 1 traitement didactique
1.8 évaluation Comparaison RK footing et RK CO(Testevuide) Course au score relation temps et nombre de balises CO au bac course au score avec des balises de valeurs différentes

17 2 les programmes et TO programmes collège :
3 types de compétences générales , propres (APPN) et spécifiques(CO) Les contenus se structurent sur quelques thèmes : relation carte/terrain, choix des éléments permettant un déplacement fiable ; recherche progressive de la perf ;respect des règles CO et de l’environnement

18 Programmes lycée Ils s’organisent autour des compétences méthodo (CM)et des compétences culturelles(CC) La CO permet : Réaliser une perf mesurée (CC1) Adapter ses déplacements selon environnements (CC2)+++ S’engager avec lucidité(CM1) Prévoir projet entraînement(CM2) Apprécier effets de l’activité physique(CM3) Se confronter aux règles de la vie collective(CM4) Ces compétences s’articulent avec 4 types de connaissances : Infos sur l’APSA, technique/tactique, connaissance de soi et savoir-faire sociaux

19 3 la sécurité 3.1 note de service 9 mars 1994
les conditions matérielles du cours les consignes données aux élèves la maîtrise du déroulement du cours le caractère dangereux ou non de l’activité enseignée et les précautions administratives

20 3 la sécurité le tableau de régulation (modulable selon type séance) permet contrôle des départs et arrivées Nom prénom N° balise posée Circuit Arrivée départ ______ temps Départ Fin séance x 31 A 4min 0min B 10min 6min + y 32 8min 2min C 14min

21 III - RECOMMANDATIONS À L’USAGE DE LA COMMUNAUTÉ ÉDUCATIVE
3 la sécurité 3.2 risques particuliers à l’enseignement de l’EPS BO n°  32 du 9 sept 2004 la spécificité de la mise en oeuvre des programmes nécessite des contraintes particulières d’organisation pour à la fois garantir la sécurité des élèves et contribuer à l’éducation à la sécurité. I - LES RISQUES LIÉS À LA NATURE DES ACTIVITÉS ET AUX CONDITIONS DE L’ENSEIGNEMENT DE L’ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Les programmes de l’éducation physique et sportive s’appuient sur des activités dont les conditions de mise en oeuvre sont étudiées afin que, quelle que soit l’activité, les risques objectifs d’accidents et de dommages soient systématiquement écartés. Aucune d’elle ne peut donc être qualifiée de dangereuse a priori. -II L’INTÉGRATION DES EXIGENCES DE SÉCURITÉ DANS LES ORGANISATIONS PÉDAGOGIQUES C’est par un traitement didactique des activités que l’enseignant prend en compte ces différences dans la conception, la mise en place et la conduite des séquences, en veillant à ce qu’elles ne produisent pas des comportements d’exclusion volontaires ou subis générateurs de risques potentiels. III - RECOMMANDATIONS À L’USAGE DE LA COMMUNAUTÉ ÉDUCATIVE Pour les enseignants d’EPS, une double exigence de vigilance et d’information

22 4 lexique, légende, carto 4.1 lexique
ligne directrice : main courante naturelle : éléments du terrain que l’on peut suivre ,longer ligne d’arrêt : ligne sûre qui permet d’arrêter le coureur lorsqu’il a dépassé le poste ligne de niveau 1 : chemin ,allée  , grand sentier ,clôture infranchissable ,rivière ,lisière de forêt… ligne de niveau 2 : petit sentier , talus , fossé ,limite de clairière , ruisseau , clôture intermittente… ligne de niveau 3 : limite de changement de végétation , fossé intermittent , talus intermittent... point d’appui : ce qui confirme ma direction entre 2 postes , ce sont des points remarquables qui permettent de se situer point de décision : point remarquable où je décide d’un changement de direction ou de ligne point d’attaque : dernier point sûr avant le poste ; le choix de ce point conditionne le projet de déplacement sauts : endroits où je coupe entre 2 lignes , au travers d’une parcelle

23 4 lexique, légende, carto 4.2 légende Les couleurs et les symboles
Le noir (route, chemin, maison…) tout ce que l’homme a construit. Les rochers sont aussi en noir. Le bleu correspond à l’eau Le blanc et le vert correspond aux zones boisées : blanc : forêt course facile ; vert 1 : forêt course ralentie ; vert 2 forêt course difficile ; vert 3 forêt course très difficile à impénétrable Le jaune : terrain ouvert Le marron ou brun ou bistre : le relief Le rouge est le parcours de CO ; départ , postes , arrivée

24 4 lexique, légende, carto Légende

25 5 UNSS Les différentes formules

26 6 bibliographie et site internet
Combet, Devrieux, Keller FFCO UFOLEP USEP La CO de l’école au club 1993 Actes des universités d’été EPS et APPN Bruneau, Testevuide ABC orientation CRDP Rouen 1994 Testevuide APPN quoi enseigner en EPS CRDP Rouen 1994 Testevuide APPN quoi et comment évaluer en EPS CRDP Rouen 1996 Rozoy, Palcau projets d’enseignement CRDP Dijon 1996 Korus revue academique Lille cinèse N°2 la CO au collège 1996 Grelon la co édition de Vecchi 1997 Giroux guide pratique de l’orientation VO2diffusion 1999 Fogarolo, Styjak co au college et au lycee de l’initiation au perfectionnement revue EPS 2001 Lamothe, dossier EPS 47 , leçon d’EPS nouvelle édition 2005 Seners,Laborde, adapter ses déplacements à des environnements tome Bret enseigner la CO CRDP Paris corpus site académique : N°31 spécial CO site de la ligue aquitaine de CO cdrom Korus/Lallet , co en collège , revue EPS

27 7 matériel les fournisseurs
RAIDLIGHT magnoloux st genest-malifaux TEL MAIL / SITE/ ORIENTSPORT 13 rue de la motte houlbec cocherel TEL MAIL / SILVA France 12 rue de la cellophane parc industriel de la vaucouleurs MANTES LA VILLE TEL / MAIL / SITE/http://www.silva.se/files/silva.html SUUNTO EUROPE 10 rue j monnet STRASBOURG cedex2 Tel : SITE/http://www.suunto.fi/


Télécharger ppt "FORMATION COURSE D’ORIENTATION"

Présentations similaires


Annonces Google