La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Habitants : les Bellêmois. Densité : 1562 habitants. Département de l’Orne. Région de la Basse-Normandie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Habitants : les Bellêmois. Densité : 1562 habitants. Département de l’Orne. Région de la Basse-Normandie."— Transcription de la présentation:

1

2

3

4 Habitants : les Bellêmois. Densité : 1562 habitants. Département de l’Orne. Région de la Basse-Normandie.

5 Au cœur du Parc naturel régional du Perche, dans le département de l'Orne, Bellême se trouve sur une colline qui domine le Perche. Cette commune fut la capitale de la seigneurie de Bellême du Xe siècle jusqu'à l'an Henri Ier, roi d'Angleterre et duc de Normandie, la prit en 1114, saint Louis en 1228, les Bourguignons en 1413, les Anglais en 1424 et Jean II, duc d'Alençon, en Jusqu'en 1784, Bellême est traversée par le chemin royal menant de Paris à la Bretagne, qui passe par Dreux, Châteauneuf-en-Thymerais, Rémalard, Bellême, Igé, Bonnétable, Le Mans et Angers, jusqu'à Nantes. À partir de cette date, le chemin royal est détourné et passe à Nogent-le- Rotrou et La Ferté-Bernard, jusqu'au Mans. En s'alliant avec Nogent-le-Rotrou, elle réussit à s'imposer contre Mortagne pour réunir, en avril 1789, les états généraux du bailliage du Perche. Bellesme fut chef-lieu de district sous la Révolution. Mais vous le verrez, Bellême est une cité pleine de charme, intéressante et qui possède des atouts exceptionnels.

6 Cet qui fut un abreuvoir occupe une partie des douves de l’ancien château et fut aménagé après l’éboulement des remparts.

7 Le « Relais Saint-Louis » était un ancien relais de diligences converti, actuellement, en Hôtel-restaurant ***.

8 Entourée de tilleuls, la statue de « Colin Maillard » est une œuvre allégorique. Elle a été réalisée par le sculpteur Le Harivel Durocher pour Philippe de Chennevières, ancien directeur des Beaux-Arts et conservateur du musée du Luxembourg à Paris.

9 « L’hôtel Bansard des Bois » domine les anciennes douves. Il a été construit entre 1769 et 1787 par le curé d’Igé, l’abbé Mousset. Bansard des Bois fut député du département de l’Orne et maire de Bellême.

10 La « Maison du Gouverneur » était la propriété de la famille de Fontenay, gouverneur du Perche de 1590 à la Révolution. Cette demeure date de la fin du XVIIe siècle. Elle conserve un très beau mobilier d’époque. Les jardins en terrasse permettent de jouir d’un panorama superbe sur la ville.

11 Sur cette place ont été édifiés le donjon du château et la collégiale Saint-Léonard, aujourd’hui disparus. Place de l’Europe.

12 Sur cette place de l’Europe, une ancienne halle aux blés qui fut transformée en salle des fêtes en 1900, et récemment restaurée. En contournant ce lieu, on peut encore voir une partie des murs du château.

13 Les murs du château.

14 La « Porte Saint-Sauveur », côté Ville Close. Datée du XVe siècle, cette porte, flanquée de ses deux tours bien conservées, est l’un des deux accès à la Ville Close. Le porche était fermé en son milieu par une grande herse et précédé d’un pont-levis qui était relevé chaque soir. Sous le porche, on remarque des niches, emplacements de boutiques et d’habitations jusqu’à la fin du XIXe siècle. Tour

15

16 La « Porte Saint-Sauveur », côté église.

17 La rue de la Ville Close, située à l’intérieur des remparts, arbore de beaux hôtels particuliers du XVIIIe. L’un d’eux appartenait à la famille Chennevières et un autre à la famille Tascher de la Pagerie.

18

19 Ancien Hôtel de Chennevières

20 La mairie est l’ancien bailliage de Bellême construit, en 1582, sous l’ancien régime. Il abritait la salle d’audience, l’Hôtel de ville, les prisons et une chapelle.

21 La Tour de l’Horloge. Une maison médiévale.

22 Ci-dessus, un cadran solaire peint au XIXe siècle à l’angle d’une maison située sur une petite place. C’était l’ancienne place royale où justice était rendue. Ci-dessous, un bas-relief de 1594 représentant la ville de « Bellesme ». Un autre cadran solaire fiché sur la façade d’une autre maison.

23 L’église Saint-Sauveur L’ancienne chapelle Saint- Sauveur bâtie aux Xe et XVe siècles, en partie détruite lors des Guerres de religion, a été reconstruite à la fin du XVIIe siècle. Sa vaste nef, flanquée de huit chapelles latérales, se prolonge en un chœur et une abside à cinq pans.

24 Eglise Saint-Sauveur

25

26 Cette chapelle a été offerte par Aristide Boucicaut.

27

28 Les fonts baptismaux sont une œuvre originale datée de La cuve triple, ornée de feuillages, est appuyée sur un retable à trois faces décorées de rondes-bosses : au centre le baptême du Christ, sur les côtés niches et angelots. Des colonnes de marbre rouge encadrent le tout et la corniche est décorée de Dieu le père.

29 La place du blé

30 La chapelle de l’hôpital

31

32 Aristide Boucicaut, né à Bellême, fut le fondateur du premier grand magasin de Paris : « le Bon Marché ». Sa veuve fit à la ville des donations importantes à visées sociales.

33 La « Grand’Maison » est entourée d’un vaste parc. C’est l’ancienne demeure des maîtres particuliers des Eaux et Forêts dès Actuellement, elle est transformée en maison d’hôtes.

34 Le « Pont de la Croix Blanche » fut construit au XVIIIe siècle à l’occasion de l’aménagement de la route royale allant d’Alençon à Orléans. Les ingénieurs établirent une voie contournant l’ancienne cité et la physionomie de Bellême en fut totalement modifiée.

35 A la mort de Blanche de Castille, en 1252, on fit installer une croix à l’emplacement de ses campements, en hiver Ce site dénommé la « Croix Feue Reine » se situe sur la route allant au Mans. En 1855, une nouvelle croix fut érigée en remplacement de l’ancienne.

36 Le golf de Bellême

37 La forêt domaniale de Bellême, l’une des plus belles de France

38 Informations prises sur place et sur le Net. Photos personnelles. Conception et réalisation : L. Cavallari. Musique d’Ernesto Cortazar : Bridge of sighs. Date : Août Mes diaporamas sont hébergés sur le site de :

39


Télécharger ppt "Habitants : les Bellêmois. Densité : 1562 habitants. Département de l’Orne. Région de la Basse-Normandie."

Présentations similaires


Annonces Google