La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La noyade. DEFINITION •La noyade "primaire" ou noyade " vraie : (90% de l'ensemble des noyades) l'accident classique du mauvais nageur ou du jeune nourrisson.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La noyade. DEFINITION •La noyade "primaire" ou noyade " vraie : (90% de l'ensemble des noyades) l'accident classique du mauvais nageur ou du jeune nourrisson."— Transcription de la présentation:

1 La noyade

2 DEFINITION

3 •La noyade "primaire" ou noyade " vraie : (90% de l'ensemble des noyades) l'accident classique du mauvais nageur ou du jeune nourrisson dans son bain. •La noyade secondaire ou hydrocution: (10%) chez des personnes âgées et/ou tarées ; l'immersion ayant dans ces cas la particularité d'être précédée d'un trouble neurologique (traumatisme crânien ou cervical, épilepsie, AVC, … ) ou cardio- circulatoire(troubles du rythme, accident coronarien, syncopes allergiques, thermodifférentielles… ).

4 PHYSIOPATHOLOGIE

5 1.Spasme laryngé qui persiste 1 à 2 minutes ( gouttes) 2.Puis mouvements de déglutition (sous l’effet de l’hypoxie) qui remplissent l’estomac Levée du laryngospasme : inondation de l’arbre respiratoire (sauf dans 15 %). CONSEQUENCES DE L’IMMERSION Le syndrome asphyxique

6 Lésions alvéolo-capillaires: 1.perte de surfactant 2.Encombrement pulmonaire 3.infection pulmonaire

7 Conséquences secondaires 1.Hypothermie: –perte calorique vers l’extérieur: interface peau-eau –Perte calorique de l’intérieur: interface Milieu int-eau 2.Instabilité hémodynamique: –Hypoxie, hypothermie, IDM, stress catéch, –Bas débit cardiaque: hypovolémie, diarrhée osmotique 3.Troubles hydroélectrolytiques: –Hyponatrémie et ou hyperNa+, hypoK+ –Acidose métabolique: hypoxie, clonies –Troubles de l’hémostase: CIVD, coagulapathie 4.Troubles Neurologiques: Pronostic –HTIC, œdème cérébral –Cause et conséquence –Hypoxie 5.Troubles Infectieux: –Origine de l’eau inhalée: bactéries, corps étrangers..

8 CLASSIFICATION

9 1. groupe I = aquastress 2. groupe II= petit hypoxique 3. groupe III= grand hypoxique 4. groupe IV= anoxique

10

11 Patient âgé de 65 ans, victime d’une noyade en eau de mer Amené par sa famille aux urgences

12 •OY : spontanée RV orientée RM : adaptée à la demande •Polypneique à 25c/min sans signes de lutte respiratoire • râles crépitants aux deux bases pulmonaires •TA: 11/7 FC: 100 batt/min •Pas de lésion traumatique évidente •Température = 36 °

13 • Quel stade de noyade ? •Conduite à tenir thérapeutique immédiate ?

14 Quel stade de noyade ? •STADE I : AQUA STRESS : pas d’inhalation •STADE II : HYPOXIE MODEREE : inhalation •STADE III : HYPOXIE MAJEURE : Détresse respiratoire aigue •STADE IV : ANOXIQUE : ACR

15 •Scope, VVP •Sonde nasogastrique •Oxygénothérapie : Masque haute concentration 10 L /min VNI ou CPAP 95% 90

16 MHC

17 CPAP

18 •Réchauffement : Enlever les habits mouillés Couverture chauffante ou air chaud pulsé Couverture isolante •Antibiothérapie probabiliste : Augmentin ?

19 Examens complémentaires ?

20 •Glycémie capillaire (dextro) • Ionogramme sanguin •GDSA •Radiographie thorax •ECG

21 •Glycémie = 1,2 g/l •Na+ = 150 mmol/l K+ = 4 mmol/l •GDSA : PH = 7,46 PaO2 sous 10 l/min O2 = 88 mmHg SaO2 = 95% PaCO2 = 28 mmHg HCO3- = 22 mmol/l

22

23 Y a-t-il une indication aux diurétiques et pourquoi ?

24 •OAP lésionnel : atteinte Membrane alvéolo -capillaire

25 •Quel pourrait être le mécanisme de la noyade ?

26 Conduite à tenir ?

27 Petit hypoxique •Conscient •Polypnée •Stable hémodynamique •hypothermie 1.Monitorage 2.Oxygénothérapie masque à haute concentration 3.Réchauffer Hospitaliser

28 Grand hypoxique •Détresse respiratoire •Détresse neurologique •Sans détresse circulatoire 1.Monitorage 2.Réchauffer 3.Oxygéner : MHC, CPAP, VM

29 Anoxique •ACR •Algorithme universel de réanimation cardio-pulmonaire. •Mêmes précautions

30

31 Conclusion •Pathologie fréquente •Population jeune •Oxygénothérapie


Télécharger ppt "La noyade. DEFINITION •La noyade "primaire" ou noyade " vraie : (90% de l'ensemble des noyades) l'accident classique du mauvais nageur ou du jeune nourrisson."

Présentations similaires


Annonces Google