La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INTRODUCTION Processus biologique : production des globules rouges à partir dune cellules souche pluripotente ; maintien dune masse globulaire physiologique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INTRODUCTION Processus biologique : production des globules rouges à partir dune cellules souche pluripotente ; maintien dune masse globulaire physiologique."— Transcription de la présentation:

1

2 INTRODUCTION Processus biologique : production des globules rouges à partir dune cellules souche pluripotente ; maintien dune masse globulaire physiologique constante aboutit à la production de 200 milliard de GR / jour

3 1/120 est renouvelé quotidiennement: hémolyse physiologique Jouit dune grande plasticité Peut être multipliée par : situations dhyperhémolyse et hémorragie

4 LOCALISATION DE LERYTHROPOIÈSE 1. Chez lembryon: commence à partir de la 3 ème semaine de la vie utérine avec production des mégaloblastes Synthétisant des Hémoglobines embryonnaires

5 LOCALISATION DE LERYTHROPOIÈSE 2. Chez le fœtus: Au 3 ème mois: lérythropoièse est hépatosplénique avec production des normoblastes, synthétisant lhémoglobine fœtale. 3. A partir du 4 ème mois: débute progressivement lérythropoièse médullaire; préponderante en fin de grossesse.

6 LOCALISATION DE LERYTHROPOIÈSE 3. A la naissance lérythropoièse est strictement médullaire

7

8 COMPARTIMENTS DE LÉRYTHROPOIÈSE A. Compartiments des cellules souches Proviennent : cellule souche totipotente commune au lignées myéloïdes et lymphoïdes: CFU- S CFU- S : va se différencier en cellules pluripotente: CFU-GEMM ou CFU mixte

9 COMPARTIMENTS DE LÉRYTHROPOIÈSE B. Compartiments des progéniteurs: CFU-GEMM IL3 BFU-E CFU-E GM- CSF EPO BFU-E et CFU-E sont: cellules engagées de façon irréversible vers lérythropoièse Non morphologiquement reconnaissables

10 COMPARTIMENTS DE LÉRYTHROPOIÈSE 1. BFU – E : Burst Forming Unit- Erythroid – P rogéniteurs érythroblastiques précoces – Peu sensible à l EPO – Mais sensible à l IL 3, GM-CSF, SCF, IL9, IL11

11 COMPARTIMENTS DE LÉRYTHROPOIÈSE 1. CFU – E : Colony Forming Unit- Erythroid Progéniteurs tardifs, proches du proérythroblastes Plus sensible à lEPO: leur différentiation et leur survie est très dépendante de lEPO En cas de besoin: BFU- E se multiplie en CFU-E

12

13 COMPARTIMENTS DE DIFFERENTIATION ET DE MATURATION Morphologiquement identifiable dans la MO En pathologie: rate; foie; sang périphérique

14

15 COMPARTIMENTS DE DIFFERENTIATION ET DE MATURATION 1. Frottis médullaire coloré au MGG: Microscopie optique a. Proérythroblastes: ( 0 – 2 %) des Cellules dans MO Cellules arrondie de grande taille; 20-25µ de diamètre Noyau volumineux avec RNC élevé: 8/10 contenant 1 ou plusieurs nucléoles Chromatine fine Cytoplasme réduit à une mince couronne très basophile

16

17 COMPARTIMENTS DE DIFFERENTIATION ET DE MATURATION b. Erythroblastes basophiles I et II: (2-4%)MO Cellule arrondie : µ de diamètre Noyau central très petit: 6/10, anucléolé Chromatine condensé en mottes ou en rayon de roue ou en damier Cytoplasme très basophile

18

19 COMPARTIMENTS DE DIFFERENTIATION ET DE MATURATION c. Erythroblastes polychromatophiles: 4-8 % Cellules plus petite: 10-12µ de diamètre Noyau arrondie plus petit, RNC diminué Chromatine plus dense en bloc ou en damier Cytoplasme de vert bronze au gris rosé: (imprégnation progressive de lhémoglobine acidophile)

20

21 COMPARTIMENTS DE DIFFERENTIATION ET DE MATURATION d. Erythroblastes acidophiles: 3-6% cellule à peine plus grande que le GR (9-10µ) Noyau de petite taille très condensé en tache dencre; incapable de se diviser Sera expulser, puis phagocyté par les macrophages Cytplasme orthochromatique: rose orangé

22

23

24

25 COMPARTIMENTS DE DIFFERENTIATION ET DE MATURATION E.Réticulocytes: Cellule anuclée de 8µ de diamètre Apparait au MGG comme le globule rouge Différencier: Bleu de crésyl brillant; résidus de polyribosome

26

27

28 COMPARTIMENTS DE DIFFERENTIATION ET DE MATURATION f.les Gr ou hématies: Cellules anucléés de 7-10 µ de diamètre Sous forme dun disque biconcave Obtenue après heure

29 COMPARTIMENTS DE DIFFERENTIATION ET DE MATURATION Microscopie électronique Mitochondries diminuent progressivement pour disparaitre au stade de GR Polyribosomes abondantes : EB puis pour disparaitre GR Férritine : PE et augmente progressivement Synthèse progressive de lHb dès le stade dérythroblaste et sachève au stade de réticulocytes.

30 CINÉTIQUE DE LÉRYTHROPOIESE A. Compartiments des cellules souches CFU-S, BFU-E, CFU- E B.Compartiments des multiplication lensemble des mitoses qui vont du PE à EP Normalelemnt, après 4 mitoses successives, Le PE 16 EP 16 hématies

31 CINÉTIQUE DE LÉRYTHROPOIESE La saturation des EP en Hémoglobine bloquent les mitoses EP devient : -incapable de se diviser -mature pour donner lEA réticulocytes après expulsion du noyau. Le réticulocyte néoformé reste 1- 2 jours dans la moelle; traverse les sinusoïdes médullaires sang périphérique; perd ses ribosomes ( 1-2j) hématies mature.

32 CINÉTIQUE DE LÉRYTHROPOIESE La durée de formation des GR : 7-8 jours production de 200 milliard de GR /j ceci correspond à 5-6 g dHb/ j Le GR dépourvu de toutes organites, ne peut plus synthétisé dHb, sa durée de vie est limitée à 120 jours

33 CINÉTIQUE DE LÉRYTHROPOIESE En vieillissant, le GR se traduit: Diminution du contenu enzymatique: exposition : oxydants ; la pression osmotique

34 CINÉTIQUE DE LÉRYTHROPOIESE Perdent des lipides membranaires Diminution de la déformabilité Phagocytose au niveau du SRE après une durée de vie en moyenne de 120 jours.

35 Marqeurs de la lignée érythroblastique

36

37

38 FACTEURS EXOGÈNES INDISPENSABLE À LERYTHROPOIESE A. Métaux: 1.Fer: alimentaire Fe++ pour la synthèse de lHb 2.Cuivre: élément adjuvant favorise - labsorption intestinale du fer - libération du fer des réserves par les macrophages 3. Cobalt: rôle dans la composition de la vit B12

39 FACTEURS EXOGÈNES INDISPENSABLE À LERYTHROPOIESE B. Acides aminés: Protéines nécessaire à la synthèse de la globine et des noyaux porphyriniques

40 FACTEURS EXOGÈNES INDISPENSABLE À LERYTHROPOIESE Vitamines: Vitamine B12 et acide folique: Synthèse de lhème Vitamine B6: coenzyme de lALA ; synthèse de lALA indispensable à la synthèse de lhème. Vitamine C: Favorise labsorption intestinale du fer en diminuant le PH; Fe+++ Fe++ Maintien les coenzymes foliques à létat réduit.

41 FACTEURS EXOGÈNES INDISPENSABLE À LERYTHROPOIESE Vitamine B 2: sa carence entraine une érythroblastopénie Vitamine E: Rôle antioxydant Maintient lintégrité des membranes cellulaires Empêche la peroxydation des lipides empêchant lhémolyse. Sa carence: Hémolyse

42 RÉGULATION DE LÉRYTHROPOIESE La régulation de lérythropoièse fait appel à: -Un facteur de croissance spécifique : EPO -Autres facteurs de croissance non spécifiques de la lignée érythroblastique.

43 RÉGULATION DE LÉRYTHROPOIESE ERYTHROPOIETINE: EPO 1. Généralités Glycoprotéine fortement glycosylé Structure globulaire PM: ½ vie: 4- 7 h Concentration plasmatique: 10 – 20 mUI/ml

44 RÉGULATION DE LÉRYTHROPOIESE Thermostable Son gène est situé sur le chromosome 7 Synthèse: Adulte: 90% par le rein 10% par le foie

45 RÉGULATION DE LÉRYTHROPOIESE 2. Action: LEPO exerce son effet sur lérythropoiese en se liant à un récepteur spécifique EPO-R, qui se développe au stade de BFU-E qui possède des récepteurs pour au SCF IL3 GM-CSF Dès le stade de CFU-E, Les cellules ne gardent que lEPO-R, deviennent EPO dependantes.

46 RÉGULATION DE LÉRYTHROPOIESE Ensuite les érythroblastes perdent leur EPO dépendances au stade de EB (c.à.d.) quand la synthèse de lHb apparait. Au total: EPO permet le différentiation la prolifération des BFU-E tardifs en CFU-E Mais surtout CFU-E PE EB

47 RÉGULATION DE LÉRYTHROPOIESE 3. Régulation de la synthèse de lEPO régulé par les besoins tissulaires en oxygène. La sécrétion est stimulée par lhypoxie tissulaire Altitude Insuffisance respiratoire Anémies Hb Hypéraffines Hyperthyroïdies

48 RÉGULATION DE LÉRYTHROPOIESE La sécrétion est inhibée en cas: Hypéroxygénation Transfusion massive Hypothyroïdie

49 RÉGULATION DE LÉRYTHROPOIESE 4. Pathologie: a.Insuffisance rénale: de lEPO donc Anémie b. de la sécretion de lEPO polyglobulie - tumeur ou cancer du sein - phéochromocytome c. Indiquée dans le traitement de lanémie de linsuffisance rénale.

50 RÉGULATION DE LÉRYTHROPOIESE Autres facteurs de croissance: BPA ou Burst pronating activating Sécrétés par les lymphocytes et les monocytes Non spécifiques de la lignée érythroblastique IL3 SCF GM-CSF IL9 et IL11

51

52

53

54 RÉGULATION DE LÉRYTHROPOIESE Facteurs de croissance comme inhibiteurs : TNF: - croissance des BFU et du CFU IL4: antagoniste de leffet stimulant de lIL2

55 RÉGULATION DE LÉRYTHROPOIESE Action de certaines hormones sur lérythropoiese: 1.Hormones thyroïdiennes: augmentent le métabolisme de base entraine hypoxie tissulaire (+) la synthèse de lEPO (+) érythropoiese

56 RÉGULATION DE LÉRYTHROPOIESE 2. Androgènes: (+) érythropoïèse en + la synthèse de lEPO 3. Œstrogènes: (-) lérythropoïèse

57

58 EXPLORATION DE LÉRYTHROPOIESE 1. Hémogramme 2. Numération des réticulocytes 3. Myélogramme 4. Exploration des facteurs antipernicieux: Vit B 12 et Acide folique 5. Dosage du fer

59 LES POINTS IMPORTANTS : Lérythropoïèse physiologique a lieu dans la moelle osseuse à partir de la naissance. Les érythroblastes proviennent des progéniteurs CFU-e et BFU-e eux même issus des cellules souches totipotentes Lérythropoïétine (EPO) est le facteur de croissance principal de lérythropoïèse

60 Lérythropoïèse dure environ 6 jours La synthèse dhématies est denviron 200 milliards par jour Les capacités dadaptation sont importantes en cas de besoin Les réticulocytes et les hématies sont des cellules anucléées

61 A létat physiologique on ne retrouve pas dérythroblastes dans le sang Le comptage des réticulocytes sanguins est un très bon reflet de lérythropoïèse


Télécharger ppt "INTRODUCTION Processus biologique : production des globules rouges à partir dune cellules souche pluripotente ; maintien dune masse globulaire physiologique."

Présentations similaires


Annonces Google