La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CONFEMEN REUNION-DEBAT SUR LA PRATIQUE DE CLASSE ET L'ENVIRONNEMENT SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE DANS L'ESPACE FRANCOPHONE DAKAR (SENEGAL) 4-7 MAI 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CONFEMEN REUNION-DEBAT SUR LA PRATIQUE DE CLASSE ET L'ENVIRONNEMENT SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE DANS L'ESPACE FRANCOPHONE DAKAR (SENEGAL) 4-7 MAI 2009."— Transcription de la présentation:

1

2 CONFEMEN REUNION-DEBAT SUR LA PRATIQUE DE CLASSE ET L'ENVIRONNEMENT SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE DANS L'ESPACE FRANCOPHONE DAKAR (SENEGAL) 4-7 MAI 2009 THEME 1 : LE ROLE RENOUVELE DE L'ENSEIGNANT EXPOSE PREPARE ET PRESENTE PAR Pr AFSATA PARE/KABORE UNIVERSITE DE KOUDOUGOU BURKINA FASO

3 PLAN D'EXPOSE Introduction : de quel enseignant est-il question ? Quels sont les rôles de l'enseignant ? Pourquoi un rôle renouvelé ? En quoi ce rôle est-il renouvelé ? Quelles implications cela a-t-il ? Pour conclure : la question de la valorisation du métier

4 INTRODUCTION DE QUEL ENSEIGNANT PARLE-T-ON ? Cas particulier de l'enseignement primaire sur lequel nous avons centré notre propos. Les défis de la scolarisation universelle se posent principalement pour les pays les moins avancés et singulièrement les pays de l’Afrique subsaharienne. L'enseignant dont nous parlons est donc spécifique á différents points de vue :  au niveau académique,  au plan du profil et du statut professionnels  au plan du contexte d'intervention  au plan des exigences de son métier dans un contexte de mutation sociale et culturelle.

5 CHAMP DE L'ENSEIGNEMENT ET DE L'EDUCATION préparation enseignement climat de classe evaluation ajustement CHAMP DE LA COLLABORATION entre enseignants avec les parents avec la hierarchie ROLES DE L'ENSEIGNANT CHAMP DE LA FORMATION CONTINUE ET DE LA RECHERCHE stratégie personnelle conférences pédagogiques animations pédagogiques seminaires circonstantiels QUELS SONT LES ROLES DE L’ENSEIGNANT ?

6 POURQUOI UN ROLE RENOUVELE DE L'ENSEIGNANT ? Des changements affectent l’environnement immédiat ou moins proche de l’exercice professionnel de l’enseignant. Des changements dans le contexte économique et socio-culturel ?  extension d’une scolarisation pas toujours bien adaptée à notre contexte,  urbanisation, occidentalisation, mutation familiale, crise économique,  développement des mass media et des technologies de l’information et de la communication, etc.

7 POURQUOI UN ROLE RENOUVELE DE L'ENSEIGNANT ? Des réformes éducatives Depuis les indépendances, ça et là les gouvernements africains se sont lancés dans des réformes dont l’objectif principal était de rendre l’école plus adaptée au contexte et aux besoins des pays.  Les réformes jusqu’ici ont touché les programmes, les contenus, les langues d’enseignement ou langues enseignées, la liaison avec la production, les approches pédagogiques.  Des réformes de programmes ont aussi eu pour motifs des préoccupations mondiales véhiculées par les organismes internationaux,.  En général il n'a pas eté question d'une réforme globale au sens de KI ZERBO,

8 POURQUOI UN ROLE RENOUVELE DE L'ENSEIGNANT ? Des évolutions scientifiques et dans les courants pédagogiques  Des sciences comme la psychologie, la sociologie de l’éducation et j’en passe ont permis d’orienter la pédagogie vers de nouveaux modes de fonctionnement.  Des changements aussi dans la façon de concevoir l’éducation lié au contexte. Du magistrocentrisme on va évoluer vers le pédocentrisme.  La pédagogie va se centrer sur l’enfant en substituant à l’enseignement du maître l’apprentissage de l’écolier, l’enfant est le point de départ, le centre et le but de la relation pédagogique ;  La personnalité, le caractère de l’enfant sont bien plus importants que les programmes. On cherche son épanouissement, l’idéal n’étant pas qu’il accumule des connaissances mais qu’il développe ses capacités.  L’école doit être active, mobiliser l’activité de l’enfant c’est-à-dire « être un laboratoire plus qu’un auditoire » selon l’expression de E. CLAPAREDE.  Le maître doit être un guide, un collaborateur

9 POURQUOI UN ROLE RENOUVELE DE L'ENSEIGNANT ? En la matière, où en sont nos pays ? C’est la pédagogie magistrocentriste héritée des premiers moments de la pénétration de l’école dans nos pays que nous avons du mal à remplacer. Non prise en compte certains aspects de l’éducation traditionnelle africaine dans nos classes (la globalité éducative, la liaison théorie-pratique, la collaboration entre apprenants, l’observation de la nature, etc.) en phase avec des caractéristiques du pédocentrisme. Toutefois une prise de conscience de trouver une voie qui nous est propre et qui peut nous aider á résoudre nos problemes de développement

10 UN ROLE RENOUVELE EN QUOI ? Implicitement ou explicitement les attentes vis á vis de l'enseignant ne cessent d’évoluer, constituant une réaction à l’ensemble des changements dont il a été question. L’enseignant doit travailler dans la logique de la promotion d’un enseignement de qualité à la portée de tous ; Les programmes d’enseignement sont renouvelés en fonction des changements socio-culturels endogènes ou exogènes et imposent à l’enseignant d’autres connaissances et d’autres compétences à maîtriser et à partager avec les enfants. Une pédagogie susceptible de faciliter chez les enfants une autonomie de réflexion et de comportement, une flexibilité d’adaptation aux contextes socio-culturels changeants, de promouvoir leur créativité, leur souci de l’excellence et leurs valeurs sociales de collaboration est á promouvoir. Cela milite en faveur d’une orientation de l’enseignant vers un rôle d’animateur, de facilitateur, de motivateur que simplement d’instructeur. Cela nécessitera de lui-même beaucoup de créativité et d’esprit d’invention

11 UN ROLE RENOUVELE EN QUOI ? La pratique de l’enseignant doit être accompagnée d’une réflexion constante. En effet, le terrain étant mouvant, il doit être capable de se donner les moyens de s’ajuster constamment. Cela passe par la formation permanente mais aussi par un rôle de praticien réflexif qui s’interroge constamment sur sa pratique, ses atouts, ses limites, les moyens à mettre en œuvre pour l’améliorer. En cela, les questions traitées par les sciences, fondements de l’éducation, lui sont d’un grand recours.

12 LES IMPLICATIONS DU RENOUVELLEMENT DU RÔLE DE L’ENSEIGNANT Profil de l’enseignant aujourd’hui : un professionnel  Les auteurs s’accordent sur le fait que l’enseignant d’aujourd’hui ne peut plus se contenter d’enseigner des savoirs et d’évaluer leur degré de maîtrise. Il doit, en s’appuyant sur des processus cognitifs et affectifs, travailler à améliorer les résultats scolaires de tous les élèves, mais également favoriser leur insertion positive hors de l’école, en tissant des liens avec la réalité sociale et professionnelle. C’est ainsi que se présente l’enseignant professionnel  Le modèle du professionnel s’oppose à d’autres modèles qui ont eu leur époque. Selon la terminologie de PAQUAY, nous avons par ordre chronologique : le « magister », le « technicien », l’ « ingénieur » ou « technologue », et enfin le « professionnel ».

13 LES IMPLICATIONS DU RENOUVELLEMENT DU RÔLE DE L’ENSEIGNANT  L’enseignant PROFESSIONNEL, tendance qui doit être celle d’aujourd’hui, fait l’objet d’une réflexion soutenue depuis une bonne dizaine d’années.  Le modèle précédent est en effet critiqué en ce sens que la formation des enseignants s’éloignait de la réalité, prenant appui sur des résultats de recherche souvent trouvés en situations artificielles. L’enseignant professionnel par contre est bien dans la réalité,  L’enseignant professionnel est bien celui qui, aujourd’hui répond aux exigences du métier que nous avons essayé de dégager en nous situant dans notre contexte particulier en Afrique..

14 LES IMPLICATIONS DU RENOUVELLEMENT DU RÔLE DE L’ENSEIGNANT COMPETENCES savoirs, savoirs faire, savoirs etre articulés et mobilisables dans une situation donnée de maniere efficace PRATIQUES le comment faire en général les bonnes pratiques capitalisées THEORIQUES savoirs disciplinaires savoirs pour enseigner (implicites et explicites)

15 LES IMPLICATIONS DU RENOUVELLEMENT DU RÔLE DE L’ENSEIGNANT Les orientations de la formation d’un enseignant professionnel  L’enseignement est une pratique relationnelle nécessitant des interactions multiples et qui subit des contraintes venant de la situation et de ses incertitudes permanentes provenant de la réaction des autres acteurs. (PAQUAY).  Partant de ces constats, le processus de formation devrait consister à travailler sur les dispositions acquises ou à acquérir en apprenant à l’enseignant à analyser l'acte d’enseignement afin de l’aider à prendre conscience de ses actions, à être clairvoyant

16 LES IMPLICATIONS DU RENOUVELLEMENT DU RÔLE DE L’ENSEIGNANT  Une formation à l’analyse des pratiques et à la réflexion devra partir des pratiques dans les classes pour faire réfléchir sur ces pratiques réelles en utilisant la médiation du formateur qui devra poser les bonnes questions susceptibles d’enclencher la réflexion. Il s’agit en outre que le futur enseignant ait l’occasion de faire des pratiques dans les classes, pratiques qui seront suivies de réflexion et d’analyse menée avec le formateur qui est le médiateur facilitant la prise de conscience chez l’apprenant-enseignant.

17 LES IMPLICATIONS DU RENOUVELLEMENT DU RÔLE DE L’ENSEIGNANT  Du point de vue de l’organisation globale de la formation, l’important n’est pas tant dans la durée de cette formation que dans son contenu et son processus :La formation initiale doit faire de l’enseignant un praticien réflexif :  La formation doit être conçue comme un système dont les différents éléments sont en synergie : partenariat écoles/structures de formation avec leurs différents acteurs.  va et vient constant entre pratique et formation, expérience professionnelle et recherche, enseignants et formateurs universitaires ;  les mémoires professionnels, les stages de longue durée  des enseignants de métier sont intégrés dans le corps des formateurs des institutions de formation des enseignants.  La formation continue se centre sur les problèmes vécus par les enseignants  Elle s’appui sur une diversité de stratégies : formation par les pairs, en milieu professionnel, intégration à une activité de recherche collaborative, formation sur mesure, etc.  Aussi bien la formation initiale que la formation continue devra accorder une grande place à la recherche, occasion d’une réflexion profonde sur les pratiques

18 LES IMPLICATIONS DU RENOUVELLEMENT DU RÔLE DE L’ENSEIGNANT Où en sont nos pays par rapport à toutes ces caractéristiques d’une formation à l’enseignement qui soit professionnalisante ? Suite à l’étude faite en , dans le cas du Burkina Faso comme dans d’autres pays concernés par l’étude, il apparaît que sur le plan théorique, la formulation des programmes de formations initiale et continue des enseignants obéit en bonne partie aux exigences ici définies. Cependant, leur mise en œuvre se heurte à d’importantes difficultés qui les éloignent des standards souhaités. Aussi, peut-on affirmer que le souci d’une formation des enseignants de type professionnel existe bel et bien mais d’énormes efforts sont encore à fournir pour atteindre l’objectif souhaité.

19 LES IMPLICATIONS DU RENOUVELLEMENT DU RÔLE DE L’ENSEIGNANT Des mesures d’accompagnement pour faire de l’enseignant un professionnel L’ensemble du contexte doit être favorable à l’exercice d’un rôle renouvelé de l’enseignant.  L’organisation et la gestion scolaire d’ensemble doivent permettre une certaine flexibilité propice à la prise d’initiative, à un décloisonnement de l’institution scolaire  Les relations avec le milieu environnant : La collaboration entre l’enseignant et le milieu social environnant doit être davantage soutenue. Cela nécessite un décloisonnement de l’école afin qu’elle soit réceptive à d’autres formes de compétences et de savoirs dont regorge ce milieu.

20 LES IMPLICATIONS DU RENOUVELLEMENT DU RÔLE DE L’ENSEIGNANT  Les conditions de travail : l’autorité doit accepter de consentir des efforts pour réunir les conditions pour une école de qualité adaptée à nos besoins et à nos réalités socio-culturelles meme si l'enseignant plus libéré, autonome et créatif devra construire et élaborer des outils didactiques à partir de matériaux locaux.  A cette dimension se rattache celle des conditions de vie même des enseignants, conditions qui doivent être améliorées.

21 EN CONCLUSION : LA VALORISATION DU METIER La valorisation du métier et son attractivité : en lien avec une formation adéquate, bien pensée et bien organisée il s'agira  de doter les enseignants d’une identité professionnelle source de motivation et de prestige renouvelé.  de trouver des stratégies pour améliorer la situation des enseignants non fonctionnaires (les para-enseignants comme nommés par l’UNESCO) et régulariser progressivement leur situation.

22  Des ingrédients pour rendre le métier d’enseignant attractif ( Georges Haddad) : « Si l’on veut que le métier d’enseignant attire plus de jeunes diplômés, il faut que l’on cesse de clochardiser l’enseignant ; aujourd’hui, pour arrondir ses fins de mois et nourrir sa famille, dans de nombreux pays, l’enseignant est obligé d’exercer parallèlement d’autres métiers »... Et de marteler : « L’enseignant est la mémoire de l’avenir, un vecteur essentiel du développement et le pilier sur lequel la société repose ; il mérite une autre considération que celle que l’on lui accorde aujourd’hui : un bon salaire, de meilleures conditions de vie. » EN CONCLUSION : LA VALORISATION DU METIER

23 MERCI DE VOTRE AIMABLE ATTENTION


Télécharger ppt "CONFEMEN REUNION-DEBAT SUR LA PRATIQUE DE CLASSE ET L'ENVIRONNEMENT SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE DANS L'ESPACE FRANCOPHONE DAKAR (SENEGAL) 4-7 MAI 2009."

Présentations similaires


Annonces Google