La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA PRATIQUE RÉFLEXIVE - EXIGENCE D’UNE PROFESSION L’EXPÉRIENCE DU CAP VERT Réunion-débat sur la pratique de classe et l’environnement scolaire et extrascolaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA PRATIQUE RÉFLEXIVE - EXIGENCE D’UNE PROFESSION L’EXPÉRIENCE DU CAP VERT Réunion-débat sur la pratique de classe et l’environnement scolaire et extrascolaire."— Transcription de la présentation:

1 LA PRATIQUE RÉFLEXIVE - EXIGENCE D’UNE PROFESSION L’EXPÉRIENCE DU CAP VERT Réunion-débat sur la pratique de classe et l’environnement scolaire et extrascolaire dans l’espace francophone Dakar 4-7 mai 2009

2 2Introduction la formation et professionnalisation du personnel enseignant est au centre de toutes les mesures prises par des différents pays membres de la CONFEMEN. Au Cap Vert, depuis une quinzaine d’années le ME a développé différents projets de formation des enseignants pour l’éducation de base. 83 % des Enseignants de base qualifiés Grosses investissements dans la formation continue/en exercice sans visibilité statistique, malgré les résultats sur la pratique de classe Cadre pour la formation continue en construction - pratique réflexive et la formation entre paires, avec la création de réseaux locaux de formateurs.

3 3 Axes prioritaires pour la formation et valorisation des ressources humaines Renforcement des valeurs culturelles et civiques Amélioration de la qualité et pertinence de l’éducation Modernisation et adéquation du système éducatif Relancement et organisation du système de formation et d’ apprentissage Gestion et durabilité des institutions

4 4 Développement professionnel continu du Corps Enseignant un processus qui commence à l'Institution de Formation Initiale et continue au long de la vie professionnelle. École lieu privilégié pour une formation en service effective. la formation réellement incorporé dans la routine quotidienne de l'école.

5 5 LE SYSTÈME EDUCATIF CAP-VERDIEN Loi de Base du Système Educatif (Lei n°103/111/90 de 29/12)ORGANISATION DU SYSTÈME EDUCATIF CAP.docORGANISATION DU SYSTÈME EDUCATIF CAP.doc Education scolaire/formel Education Extra scolaire/non Formel avec activités de animation culturel et sport scolaire

6 6 Les sous systèmes Éducation Préscolaire (non obligatoire) Enseignement Primaire (Basique) Enseignement Secondaire Enseignement moyen et supérieur Formation Professionnelle

7 7 L’Enseignement primaire durée de six années de scolarité organisé en trois phases de deux ans. - 1 activités a but propédeutique et d’initiation formation générale élargissement et approfondissement des contenus

8 8 ENSEIGNEMENT DE BASE Ensino Básico Integrado (EBI) 3ª Fase 6º ano 5º ano 2ª Fase 4º ano 3º ano 1ª Fase 2º ano 1º ano 3ª Fase 2ª Fase 1ª Fase Ensi no Básico de Adultos (EBA) Ensi no Básico de Adultos (EBA) Education prescolaire Idades /12 10/11 8/9 6/7 * F. Professional

9 9 Population scolaire Sous – systèmes1990/ / /2007 Education préscolaire Enseignement de Base * Enseignement secondaire Enseignement moyen Enseignement Supérieur

10 10 Écoles Nombre de d’établissement préscolaire et écoles Sous système1975/ / / /2007 Education préscolaire Enseignement de Base Enseignement secondaire Enseignement moyen233 Enseignement Supérieur48

11 11 Caractéristiques du sous-système croissance accentuée de la population dans l’âge scolaire (6-11 années) - taux moyen de croissance annuelle de 2.96%. expansion de la scolarité basique de 6 ans. obligatoire à partir de Environ élèves inscrits dans les diverses institutions éducatives 12,5% - Éducation Préscolaire 57% - École primaire (EB) 27,5% fréquente l’Enseignement Secondaire.

12 12 Principales contraintes du système Au niveau de l’éducation pré scolaire: - Niveau de qualification des enseignants insatisfaisant; - Encadrement déficient et faible performance du sous-système Au niveau de l’enseignement de base: - enseignants sans qualification et iniquité dans la distribution géographique (17% en 2009; 22,1% en 2005); - Performance limitée dû au manque de formation des enseignants et à l’utilisation de méthodologies inadéquates

13 13 Améliorer la qualité et la pertinence à travers: Promouvoir des actions décentralisées de qualification d'enseignants, Équipes Pédagogiques et gestionnaires des municipalités, particulièrement dans les iles rurales, Etablir un système de surveillance et d'accompagnement pédagogique et de production de matériel didactique, de support aux activités scolaires, ainsi qu'à l'intégration de l'école dans son environnement social. Fournissement de matériels didactiques aux enseignants

14 14 PROJECTO EZA EBIS II, Ensino Básico Integrado em Santiago 43 pôles éducatifs, communautés agricoles rurales, plus pauvres et avec insuffisance de professeurs qualifiés. Mise en œuvre des activités assurée par l’ ENP, constituée par des techniciens de la DGEBS.

15 15 Résultats Visés  Appuyer les activités qui visent l'amélioration de la capacité gestionnaire, de planification, surveillance et évaluation des activités, à niveau décentralisé.  Améliorer la performance technique et pédagogique des coordinateurs, des enseignants, en particulier des enseignants sans qualification appropriée, à travers l’échange d’expériences dans le secteur de surveillance et de coordination pédagogique au niveau décentralisé

16 16 Résultats Visés  Augmenter la participation active des parents et chargés d'éducation, des communautés locales (associations, ONG, églises, etc.) et des Mairies dans la vie scolaire.  Développer des actions dans le domaine de la santé des élèves, à travers l'amélioration de l'approvisionnement d'eau potable aux écoles, des conditions sanitaires et de la promotion de l'hygiène.

17 17 Activités réalisées Échange entre Pôles éducatifs Échange entre des Noyaux pédagogiques Échange entre des Enseignants du même niveau Qualification en modèle alternatif d'alphabétisation Atelier de Mathématiques, Langue Portugaise et Expressions Échange entre élèves Mini journée pédagogique Production de matériels didactiques pour les écoles

18 18Résultats formation entre paires et échanges pédagogiques renforcés. mécanismes et instruments de participation, de surveillance et de promotion de l'auto formation et réflexion définis. Participation des enseignants dans la définition des sujet pour la formation réflexion sur des sujets divers dans les écoles et suggestions d’activités

19 19 Résultats création et l'utilisation quotidienne de la fiche d’enregistrement du progrès des élèves élaboration et utilisation de l’agenda de auto évaluation des élèves analyse mensuelle de la progression des élèves création de base de données des formations assistées.

20 20 Résultats pratique réflexive individuelle en équipe dans les écoles. en dehors de l'école avec des échanges entre pôles éducatifs, à travers les journées pédagogiques. pratiques pédagogiques, innovations et inquiétudes des directeurs et enseignants présentées et objet de discussion et échange. expériences réussies de pratique pédagogique documentées et divulguées auprès d’autres écoles.

21 21 Résultats Idées innovatrices pour la gestion des classes multigrades, pour la diminution du taux de redoublement et les difficultés d'apprentissage en langue portugaise. concours d'innovations pédagogiques proposition de modèle alternatif pour l'alphabétisation en langue portugaise et pour l'amélioration de l'enseignement de Mathématique Le chef d’établissement passe à jouer un rôle de conseiller pédagogique

22 22 Mesures prises montage d'un système d'accompagnement. visites d’accompagnement mensuel aux Délégations du MEES et aux écoles engagement de la communauté dans la gestion et conservation de l’école suivi des activités du projet Élaboration d’un plan unique, intégrant les activités développées dans le contexte d'autres projets.

23 23 Activités réalisées pour Renforcement de la coopération entre les intervenants dans le processus scolaire : Workshop de parents d’élèves Échanges entre communautés scolaires Journées de réflexion sur différents thèmes Animation communautaire

24 24 Résultats meilleure conservation du bâtiment scolaire Communautés mieux informées sur le processus éducatif renforcement des capacité des intervenants en matière de santé scolaire, genre, m.s.t... renforcement de l´échange des bonnes pratiques nationales entre les enseignants. Augmentation du taux d’enseignants formés

25 25 Programme CRESCER Pro Programa C Colaborativo R Reforço E Educativo S Sustentável C Contínuo E Experimental R Reflexivo Programme Collaboratif pour le Renforcement Éducatif, Durable, Continu, Expérimental et Réflexive

26 26 Objectifs Formation en service des enseignants Supervision Rencontres de Réflexion Elaboration et distribution de matériels d’ appuie pour les enseignants

27 27 Modalités d’intervention basé dans des écoles et regroupements d’écoles soutenu par les Directeurs, Coordinateurs, Délégués, DGEBS et l’ institut Pédagogique cascade de formation et de mise en œuvre flexible, participative et cyclique. discussion, évaluation et réflexion sur l'expérience de mise en œuvre des stratégies, des méthodes et des matériels de formation dans les classes. visites de suivi régulier par les facilitateurs.

28 28 Organisation –EZA (Equipe local d’appuie) : Professeurs de l’école, pole Educatif /Gestionnaire –ECA (Equipe Municipale d’appuie) : Coordonateurs pédagogiques /Délégués du ME –ENA (Equipe National de Appuie): IP, IGE, GEP, DEPEB e Partenaires

29 29 modules pour les activités de développement professionnel continu :  Enseignement centré dans l'enfant  Administration, Gestion et Surveillance Scolaire  Liaison École et Communauté

30 30 Résultats Cahier de enregistrement des réflexions (planification, action, réflexion, partage, nouvelles planification/stratégies, évaluation des changements) Cahier «réflexion pour le changement» (planification du cours ; réflexion individuelle, après le cours, réflexion en groupe, partage avec les collègues). supervision locale renforcée système d’appui et encadrement pédagogique au niveau central et local a été amélioré.

31 31 Mesures prises suivi trimestriel par l’équipe centrale réunions avec des responsables locaux visites de classe suivies de réflexion avec les enseignants et observateurs. subvention pour l’acquisition d’essence Séances de réflexions les samedis

32 32 Difficultés rencontrés Equipe National du Projet a eu des difficultés pour assister des formations dans les municipalités Enseignants démotivés pour les séances de formations et réflexions les samedis, qu’ils considèrent un jours de repos. Très peu d’enseignants utilisent les méthodes actives. mobilité fréquente de coordinateurs et gestionnaires perte de qualité dans les séquences de multiplication de formation Équipe nationale surchargée par d’autres activités.

33 33Recommandations Eviter les formation multipliant quand il s’agit d’introduire des innovations pédagogiques. Créer des équipes bien formées au niveau local, pour la supervision, le suivi pédagogique et l’identification des besoins de formation. Promouvoir la pratique de l’auto formation et réflexion, chez les enseignants, dès la formation initiale.

34 34Recommandations Promouvoir la professionnalisation de la supervision pédagogique et de la gestion scolaire, a travers la formation spécifique et une carrière bien réglementée. Systématiser et divulguer les bonnes pratiques des enseignants. Étudier la relation et l’impact du processus réflexif et l’auto formation des enseignants dans les résultats scolaire des élèves.


Télécharger ppt "LA PRATIQUE RÉFLEXIVE - EXIGENCE D’UNE PROFESSION L’EXPÉRIENCE DU CAP VERT Réunion-débat sur la pratique de classe et l’environnement scolaire et extrascolaire."

Présentations similaires


Annonces Google