La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les épreuves du baccalauréat Sciences et Technologies de la Gestion STG Académie de Versailles Animations départementales Avril 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les épreuves du baccalauréat Sciences et Technologies de la Gestion STG Académie de Versailles Animations départementales Avril 2006."— Transcription de la présentation:

1 Les épreuves du baccalauréat Sciences et Technologies de la Gestion STG Académie de Versailles Animations départementales Avril 2006

2 La réglementation DésignationCoefficientNature de l’épreuve Durée Économie droit 6écrite3 heures Management des organisations 4écrite3 heures Épreuve de la spécialité 12(7+5)Écrite et pratique4 heures BO n°31 du 1er septembre 2005

3 Le baccalauréat STG Définition des épreuves BO n°10 du 9 mars 2006

4 L’épreuve d’économie droit Épreuve écrite 3h coef. 6 Épreuve orale de contrôle 20mn +20mn coef. 6 Vise à évaluer la capacité à mobiliser les connaissances et à mettre en œuvre les acquis méthodologiques. Programmes de première et de terminale

5 Principes de l’épreuve Deux parties distinctes : une partie analytique à partir d’un ou plusieurs documents L’une des parties porte sur le droit, l’autre sur l’économie. Poids sensiblement égal des parties une partie rédactionnelle visant à présenter une réflexion structurée sur une thématique donnée. une partie rédactionnelle visant à présenter une réflexion structurée sur une thématique donnée.

6 Partie rédactionnelle À partir d’une thématique : Présenter une réflexion structurée Elaborer les arguments pour convaincre : expliquer les notions, les illustrer par des exemples pertinents, se référer à une règle, à une personne reconnue… Construire un raisonnement : suivre un cheminement, organiser sa démonstration, sélectionner des critères…

7 Modalités de l’évaluation : analyser  Capacité à analyser les phénomènes économiques interpréter leur ou les situations juridiques, à interpréter leur sens et mesurer leur portée sens et mesurer leur portée  Capacité à mettre en œuvre les compétences méthodologiques pour mener l’analyse rédiger  Capacité à construire et rédiger un raisonnement ou une argumentation à partir d’une thématique.

8 L’épreuve de management  Épreuve écrite3h coef. 4  Épreuve o rale de contrôle 20mn +20mn coef. 4

9 Principes de l’épreuve  Étude d’une situation de management (une ou plusieurs organisations)  Dossier documentaire  Série de questions - identifier et caractériser l’organisation - établir un diagnostic à partir d’un problème de gestion identifié (ou à identifier) - porter un jugement sur la (les) solution(s) retenue(s) pour…

10 Modalités de l’évaluation :  Capacité à mobiliser des connaissances acquises pour analyser une organisation et des pratiques de management  Capacité à exploiter une documentation (en percevant le sens du texte… pour éviter le copier / coller) (en percevant le sens du texte… pour éviter le copier / coller)  Capacité à identifier une situation ou un problème de management et à proposer une analyse ou un diagnostic raisonné et argumenté

11 L’épreuve de spécialité  Coefficient 12  Une définition commune aux 4 spécialités  Une partie écrite et une partie pratique  Programmes référents : 1ère et terminale

12 L’épreuve de spécialité La partie écrite  Durée: 4h  Coefficient: 7

13 L’épreuve de spécialité La partie écrite  Le sujet : Des parties indépendantes Une ou plusieurs organisations Importance du contexte et des contraintes de l’organisation

14 La partie écrite Critères d’évaluation L’épreuve vise à évaluer les connaissances du candidat et ses capacités à : analyser une situation de gestion ou de communication ; élaborer, interpréter, utiliser et contrôler l’information ; proposer, présenter et justifier une solution ; mettre en œuvre les outils, les méthodes et les techniques appropriés ; montrer l’intérêt et les limites des outils, des méthodes et des techniques employés.

15 Épreuve de spécialité L’oral de contrôle  Correspond à la partie écrite de l’épreuve de spécialité  Temps de préparation : 40 minutes  Durée : 20 minutes  Coefficient : 7  La note obtenue à l’épreuve de contrôle, si elle est supérieure, se substitue à la note obtenue à la partie écrite de l’épreuve de spécialité.

16 Oral de contrôle Modalités  L’examinateur de spécialité de la classe terminale.  Sujet d’un niveau de difficulté comparable à celui de la partie écrite de l’épreuve de spécialité  Le sujet composé d’un ou plusieurs documents  Premier temps: 10 minutes au maximum pour les réponses aux questions posées dans le sujet.  Second temps: 10 minutes au maximum pour expliciter, approfondir et justifier ses réponses.  Critères d’évaluation: ceux de l’écrit

17 L’épreuve de spécialité La partie pratique  Durée: 45 min  Coefficient: 5

18 L’épreuve de spécialité La partie pratique  Épreuve ponctuelle  Basée sur une étude et un projet  Réalisés au cours de la terminale  Usage des TIC  Mobilisation des capacités d’expression, d’argumentation, de communication

19 L’étude  Définition: Un travail de recherche et d’exploitation d’informations Une conclusion rédigée Un travail individuel

20 L’étude  Des thèmes nationaux  Un sujet  12 heures

21 L’étude  Le dossier une fiche de travail synthétique les documents et les informations sélectionnés les conclusions rédigées de l’étude (1 page) Signature du professeur

22 Le projet  Définition: Des activités coordonnées Une production Un travail collectif  Objectif: la mise en œuvre d’une démarche technologique

23 Le projet  Un intitulé choisi sous l’autorité du professeur  16 heures

24 Le projet  Le dossier une fiche de travail synthétique les supports numériques utilisés et éventuellement créés par le candidat La signature du professeur

25 Partie pratique Déroulement de l’épreuve  Durée maximum: 45 min  Deux phases: Première phase : présentation de l’étude et du projet (durée 15 minutes maximum). Deuxième phase : démonstration pratique et entretien avec le jury (durée 30 minutes maximum).

26 Partie pratique Les critères d’évaluation  Une fiche d’évaluation nationale  4 axes d’évaluation: l’étude le projet les TIC la communication orale  Les choix du sujet de l’étude et du thème du projet ne sont pas évalués en tant que tels  Les dossiers ne font pas l’objet d’une notation spécifique.

27 Partie pratique L’organisation de l’épreuve  L’étude et le projet sont évalués au cours d’une même interrogation  dans l’établissement de formation du candidat  Dans son environnement technologique habituel

28  Le candidat remet ses dossiers à la commission d’examen au début de l’interrogation  Dossier non conforme = candidat non évalué = note zéro pour la partie pratique de l’épreuve  Les élèves redoublants : une étude et un projet différents de ceux choisis pour leur précédente année de terminale Partie pratique L’organisation de l’épreuve

29 Épreuve pratique Composition de la commission Deux professeurs : un professeur enseignant la spécialité en classe terminale un professeur enseignant la spécialité « information et communication » ou « information et gestion » en classe de première

30 Les modalités d’accompagnement Au niveau national Des guides mis en ligne sur Eduscol (à venir) Les réseaux de ressources: CR-COM: CRM: Certa: CRCF:


Télécharger ppt "Les épreuves du baccalauréat Sciences et Technologies de la Gestion STG Académie de Versailles Animations départementales Avril 2006."

Présentations similaires


Annonces Google