La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA LIAISON Ecoles - Collège. I) Évaluation des acquis des élèves en français et en mathématiques CE1 et CM2.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA LIAISON Ecoles - Collège. I) Évaluation des acquis des élèves en français et en mathématiques CE1 et CM2."— Transcription de la présentation:

1 LA LIAISON Ecoles - Collège

2 I) Évaluation des acquis des élèves en français et en mathématiques CE1 et CM2

3 1) 1989 – 2008 : Évaluer pourquoi ? Comment?

4 2) Objectifs et finalités des évaluations  Mesurer les acquis des élèves français à des moments clefs de leur scolarité par rapport aux objectifs des programmes.  Partager avec l'ensemble de la communauté éducative des informations nouvelles pour comprendre et faire évoluer.  Donner aux parents toutes les informations auxquelles ils ont droit, en évitant une mise en concurrence incontrôlée des écoles.  Disposer d’un nouvel indice de l’efficacité des enseignements à l’école.  Disposer d’un instrument de pilotage du système éducatif, du niveau local de l’école jusqu’au niveau national.

5 Ce qui est nouveau Évaluations 2009 Précédentes évaluations Bilan mesurer les acquis des élèves Diagnostic repérer les élèves en difficulté et identifier ces difficultés Toutes les compétences du programme sont évaluées, sur des exercices de difficultés variées. Seules les compétences de base étaient évaluées, sur des exercices simples.

6 Par exemple : numération Évaluations CM2 Janvier 2009 Évaluations CM2 Septembre 2007 Bilan mesurer les acquis des élèves Diagnostic repérer les élèves en difficulté  Écrire et nommer les nombres entiers, décimaux, fractionnaires  Passer d’une écriture fractionnaire à une écriture à virgule et réciproquement  Ordonner, comparer, encadrer des nombres. Les placer sur une droite graduée. Seule la connaissance des nombres entiers était testée

7  Contenus en adéquation avec les programmes  En CM2 : 100 items 60 items en français et 40 en mathématiques a) La passation Pour mémoire CE : 181 items ( ) CM : 106 items + 67 items 6 e 2007 : 158 items ( ) 3) Organisation des évaluations bilans

8 Passation des tests par les élèves Du 19 au 23 Janvier 2009 Opérations de saisies par les enseignants du 26 janvier au 4 février (maintenant 28 février) Communication par les maîtres aux parents des résultats de leur enfant et de son école. à partir du 4 février Mise en ligne des résultatsfin février ) Organisation des évaluations bilans b) Le calendrier

9  Les compétences et connaissances évaluées sont organisées conformément aux programmes et présentées dans des tableaux de synthèse : FrançaisMathématiques LireNombres ÉcrireCalculs VocabulaireGéométrie GrammaireGrandeurs et mesures Orthographe Organisation et gestion des données 3) Organisation des évaluations bilans c) Compétences évaluées

10 - Des exercices de formes variées permettant d’évaluer des connaissances précises comme des compétences complexes dont le contenu est en stricte adéquation avec les programmes 2008 Exemples d’exercices - Des enseignants effectuant une correction avec les codes (1-0-A)

11 Carte d’identité Date de naissance : 31 mars 1889 (pose du drapeau au sommet), édifiée pour l’Exposition universelle qui devait célébrer le centenaire de la Révolution Française. Âge : 118 ans Entrepreneur : Gustave Eiffel Ingénieurs : Maurice Koechlin et Émile Nouguier Architecte : Stephen Sauvestre Construction : 1887 – 1889 Composition : pièces métalliques, rivets Poids de la charpente métallique : tonnes Poids total : tonnes Hauteur : 324 m (hauteur avec antenne) Latitude : 48° 51’ 32’’ Nord Longitude : 002° 17’ 45’’ Est Nombre de visiteurs jusqu’au 31 décembre 2006 : Signe particulier : reconnaissable dans le monde entier Nombre de marches : 1665 Propriétaire : la ville de Paris Du 1 er janvier au 14 mars 2008Du 15 mars au 3 avril 2008 AscenseurPlein tarif (Adultes/enfants 12ans et +) Tarif réduit (enfants de 3 à 11 ans) Plein tarif (Adultes/enfants 12ans et +) Tarif réduit (enfants de 3 à 11 ans) 1 er étage 2 ème étage Sommet 4,50 € 7,80€ 11,50€ 2,30€ 4,30€ 6,30€ 4,80€ 7,80€ 12,00€ 2,50€ 4,30€ 6,70€ Les enfants de moins de 3 ans sont les invités de la Tour Eiffel, l eurs accompagnateurs paient le tarif individuel adulte. TARIFS GROUPES 2008 (Applicables uniquement sur le tarif de l’ascenseur) Tous les joursAscenseurEscalier Du 1 er janvier au 12 juin 9H30 à 23H45* Dernière montée 23H00 (Pour le sommet 22H30) 9H30 à 18H30* Dernier accès à 18H00 Du 13 juin au 31 août 9H00 à 0H45 Dernière montée minuit (Pour le sommet 23H00) 9H00 à 0H45 Dernier accès minuit Du 1 er septembre au 31 décembre 9H30 à 23H45 Dernière montée 23H00 (Pour le sommet 22H30) 9H30 à 18H30 Dernier accès 18H00 Exemple : Français - CM2 - lecture Une compétence complexe évaluée sur un ensemble de documents

12 A quelle date la tour Eiffel a-t-elle été achevée ? Combien devront payer une maman et ses deux enfants de 2 et 5 ans pour visiter le second étage de la tour Eiffel le 3 février ? La réponse à cette question est comptabilisée en mathématiques (organisation et gestion de données)

13 a) Les outils de traitement 4) Les indicateurs émanant de l’évaluation

14 L’application locale

15

16

17

18 Exemple : résultats d’une école en français Répartition des élèves en quatre groupes selon leur niveau de réussite

19 Indicateurs de répartition, en français et en mathématiques Élèves dont le taux de réussite est inférieur à 33%  En grande difficulté scolaire.  Cible privilégiée des dispositifs de remédiation prévus par la réforme de 2008 : vigilance particulière et aide au sein de la classe, aide personnalisée, stages de remise à niveau.

20 Indicateurs de répartition, en français et en mathématiques Élèves dont le taux de réussite est compris entre 33% et 50%  Maîtrise encore insuffisante des fondamentaux.  Doivent faire l’objet d’une attention particulière. Élèves dont le taux de réussite est compris entre 50% et 66%  Les savoirs sont à consolider. Élèves dont le taux de réussite est supérieur à 66%  Bonne performance.

21 Avec la remontée nationale… Les Recteurs au niveau académique et le ministère au niveau national, pourront effectuer tous les traitements souhaités : Résultats en RAR/non RAR ; zone urbaine/rurale ; etc. Déciles, quartiles, … Score moyen des 10% des élèves les plus faibles,…. Moyenne,…

22 aura accès aux résultats globaux  de la France entière  des académies  des départements Par consultation du site national 5) La communication des résultats a) Le grand public

23

24

25

26

27 Comme tous les citoyens ils auront accès aux résultats globaux  de la France entière  des académies  des départements Par consultation du site national De plus, ils auront accès aux résultats  de leur enfant  de l’école de leur enfant Par la communication orale et papier que leur en fera le maître ou le directeur 5) La communication des résultats b) Les parents

28  Les résultats individuels des élèves ne seront connus que de leurs parents et de l’équipe pédagogique.  Les résultats individuels des écoles ne seront pas publics ; ils resteront internes à l’Éducation nationale. Confidentialité

29 Accès aux données internes Les directeurs d’école -Leur école, -Leur circonscription, -Les autres écoles de la circonscription Les inspecteurs de circonscription -Leur circonscription et ses écoles, -Les autres circonscriptions du département Les inspecteurs d’académie -Toutes les écoles et -Toutes les circonscriptions de leur département accès réservé par entrée protégée sur le site académique

30 a) Au niveau des écoles Analyser les données locales afin de :  repérer les forces et les faiblesses des élèves et différencier au sein de la classe  adapter les dispositifs d’aide personnalisée  mobiliser les équipes autour des évaluations et nourrir un travail de concertation - dès le mois de janvier - la fin du CM2  fixer des objectifs de progrès avec des objectifs cibles réalistes 6) Des résultats aux actions

31 0 %33 %66 % 100 % items 49 %24 %18 %9 % élèves Exemple : Résultats année 0 Objectif Cible année 1 0 %33 %66 %100 % items 52 %27 %14 %7 % élèves

32 b) Au niveau des circonscriptions  Analyser finement les résultats et repérer les difficultés isolées ou massives  Repérer les marges de progrès et fixer des cibles locales en cohérence avec les cibles départementales, académiques, nationales  Mobiliser les équipes  Définir ou adapter les plans d’animation et de formation 6) Des résultats aux actions

33 II) Bilan de l’aide personnalisée 1) Organisation de l’aide personnalisée  Dans le département des Deux-Sèvres, 15 à 18% des élèves de primaire bénéficient de cette aide personnalisée.  Les Deux-Sèvres ont opté à une écrasante majorité pour le système 4 x 30 minutes (80.9%).  Les autres organisations se répartissent ainsi :  -9.2% des écoles pour le 3 x 40 minutes ;  -4.6% pour le 2 x 1 heure ;  -2.8% pour le 1 x 2 heures.  L’aide personnalisée s’articule autour de deux dispositifs :  - un dispositif simple, c’est-à-dire les mêmes horaires pour toutes les classes ;  - un dispositif complexe, répartition sur plusieurs horaires afin de permettre à l’ensemble des élèves de bénéficier de l’aide personnalisée.

34 II) Bilan de l’aide personnalisée 2) Analyse des aspects pédagogiques  Les principales compétences travaillées appartiennent :  -au français et particulièrement la lecture et l’oral ;  -aux mathématiques, surtout le calcul et la numération ;  -à des domaines notions plus transversales et méthodologiques (affiner le geste graphique, savoir organiser son travail, apprendre à apprendre…).  L’aspect pédagogique est l’objet de réflexion :  - sur le choix des élèves :  Est-il pertinent de proposer l’aide personnalisée à des élèves bénéficiant déjà d’une prise en charge par le RASED ?  - sur le type d’aide :  Quelle aide pour les élèves en très grande difficulté ?  Faut-il privilégier l’oral, faire des exercices d’entraînement…  Sur quels outils s’appuyer ?  - sur l’évaluation :  Au sein du dispositif ou au sein de la classe ?

35 II) Bilan de l’aide personnalisée 3) Les points de vue  Aspects positifs  Dans l’ensemble, on constate une grande satisfaction de la part des enseignants. Cet avis s’appuie sur divers arguments :  -meilleure communication enseignant/élèves ;  -attention des élèves améliorée ;  -meilleure identification et prise en compte des difficultés scolaires ;  -amélioration pour les élèves de l’estime de soi, de la confiance notamment grâce au constat des progrès réalisés ;  -travail en petits groupes apprécié, permettant ainsi des relations privilégiées avec les élèves. a) Les enseignants

36 II) Bilan de l’aide personnalisée 3) Les points de vue  Aspects négatifs  -Le dispositif alourdit la journée, engendrant d’une part, une certaine fatigue tant chez les élèves que chez les enseignants et d’autre part, des difficultés de communication interne.  -La concentration des élèves ayant bénéficié de l’aide personnalisée sur la pause méridienne tend à diminuer davantage l’après-midi.  -Les enseignants regrettent le manque d’outils.  -Des enseignants se plaignent de l’ingérence de certains parents qui insistent pour que leur enfant bénéficie de l’aide personnalisée, assimilant ce dispositif à un "cours particulier". a) Les enseignants

37 II) Bilan de l’aide personnalisée 3) Les points de vue Aspects positifs -Les élèves sont satisfaits d’être en petits groupes et d’avoir ainsi une relation privilégiée avec l’enseignant. -Les élèves se sentent en confiance et constatent leurs progrès. -Les élèves apprécient que la prise de parole soit facilitée. Aspects négatifs -Les journées sont parfois longues d’où une certaine fatigue durant l’après-midi. -On remarque une frustration lorsque les progrès sont faibles. -Certains élèves ont un sentiment de mise à l’écart par rapport à la vie du groupe classe (temps de récréation considérablement raccourci). b) Les élèves

38 II) Bilan de l’aide personnalisée 3) Les points de vue Aspects positifs -A l’exception de quelques familles, toutes se sont déclarées favorables à ce nouveau dispositif, voire l’attendaient. Aspects négatifs -La principale difficulté, essentiellement en zone rurale, vient du problème des transports même si dans l’ensemble les parents arrivent à s’organiser, témoignant ainsi de l’intérêt qu’ils accordent à ce dispositif. c) Les familles

39 II) Bilan de l’aide personnalisée 3) Les points de vue Aspects positifs On constate des disparités importantes selon les communes. Certaines ont accepté d’aménager les horaires de l’école, de prendre en charge gratuitement la surveillance de16h30 à 16h45 avant le début de l’aide personnalisée. Aspects négatifs Des soucis organisationnels ont parfois prévalu sur la recherche de la qualité pédagogique. d) Les partenaires (municipalités)


Télécharger ppt "LA LIAISON Ecoles - Collège. I) Évaluation des acquis des élèves en français et en mathématiques CE1 et CM2."

Présentations similaires


Annonces Google