La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

D JA SAMU de Paris - 2002 Définition de la catastrophe Inadéquation entre les besoins sanitaires d'une population et les moyens disponibles Evènement brutal,subit....

Présentations similaires


Présentation au sujet: "D JA SAMU de Paris - 2002 Définition de la catastrophe Inadéquation entre les besoins sanitaires d'une population et les moyens disponibles Evènement brutal,subit...."— Transcription de la présentation:

1 D JA SAMU de Paris Définition de la catastrophe Inadéquation entre les besoins sanitaires d'une population et les moyens disponibles Evènement brutal,subit.... Imprévisible ? Notion d’accident limité ou d’événement exceptionnel

2 D JA SAMU de Paris ETHIQUE Quotidien : Logique de l'individu Tous les moyens au service du malade. Exeption : Logique de masse Tous les moyens au service du plus grand nombre est- ce vrai ?

3 D JA SAMU de Paris DEFINITION DE L URGENCE U = G. S. T. VS G = Gravité S = Quantité de soins T = Temps VS = Valence sociale

4 D JA SAMU de Paris DEFINITION DE L URGENCE U = G. S. T. VS U = TRI. NORIA. MEDIA

5 D JA SAMU de Paris CATA POPULATION

6 D JA SAMU de Paris CATA POPULATION POMPIERS

7 D JA SAMU de Paris CATA POPULATION POMPIERS MEDECINS

8 D JA SAMU de Paris CATA POPULATION POMPIERS MEDECINS HOPITAL

9 D JA SAMU de Paris CATA POPULATION POMPIERS MEDECINS HOPITAL

10 D JA SAMU de Paris CATA POP : SP : MED : 70 HOPITAL

11 D JA SAMU de Paris POPULATION POMPIERS MEDECINS HOPITAL CINETIQUE RAPIDE CINETIQUE LENTE

12 D JA SAMU de Paris LE PLAN ORSEC : Réquisition préfectorale Plan Rouge : Regroupement des moyens disponibles Plan d'Urgence Interne Plan Particulier d'Intervention Plan Blanc : Plan Hospitalier

13 D JA SAMU de Paris LES PLANS de SECOURS Plan ORSEC Plan Rouge Plan Blanc Plan SATER Plan SAMAR Plan POLMAR Plan Interfer Plan Electrosecours Plan Inondations Plan Piratome Plan Biotox Plan Vert Plan Cyclones Plans secrets Plan Aéroports Plan Barrages Plan Particulier d’Intervention Plan d ’Urgence Interne Plan Piratox Plan Risques majeurs Plan Spécial SNCF Plan Spécial RATP Plan MASH Plan Météo Plan Tunnels Plan Vigipirate Plan Vigipirate renforcé Plan Epervier etc… etc… tout est prévu !... Plan Psy (prochainement)

14 D JA SAMU de Paris Plan Rouge / Plan Blanc Rouge : Logique de commandement "Réunir tous les moyens médicaux sous l'autorité du Préfet" Blanc : Logique de soins "Apporter à chacun des soins les plus proches possible des standards du quotidien"

15 D JA SAMU de Paris Plan Blanc 1°/ Engagement des moyens préhospitaliers 2°/ Evaluation médicale de la charge de soins 3°/ Tri, mise en condition et transport sanitaire 4°/ Fractionnement de l'événement sur de multiples sites hospitaliers 5°/ Prise en compte des blessures psychologiques

16 D JA SAMU de Paris Engagement des moyens préhospitaliers Envoyer le SMUR de proximité Envoyer une UMH du SAMU Envoyer un véhicule léger du SAMU - médecin "sénior" - logistique PSM 1médicale / transmission Etablir les contacts avec les autres structures - connaissance du risque - dimensionnement de l'événement - regroupement des moyens

17 D JA SAMU de Paris PREFET SAMU BOUM T = 0 PMA PCO

18 D JA SAMU de Paris LE 1° MEDECIN SUR PLACE RENDRE COMPTE Confirmer l'alerte Dimensionner l'évenement ORGANISER Utiliser les compétences Eviter les évacuations sauvages RASSEMBLER Localiser le centre de tri

19 D JA SAMU de Paris PREFET SAMU BOUM T = mn PMA Petite noria PCO

20 D JA SAMU de Paris LA PETITE NORIA Objectif : Sauvetage, Mise en sécurité Secours Moyen : Secourisme toujours Médicalisation exceptionnelle ? Concept de médecine de l'avant......

21 D JA SAMU de Paris LE POSTE MÉDICAL AVANCÉ Objectif : Mise en condition de transport Catégorisation Moyen : Médecins et matériel SMUR Renfort PSM TRI ET SOINS

22 D JA SAMU de Paris LE TRI Objectif : Catégorisation Urgence Absolue Urgence Relative Temporisation Moyen : Médecin sénior PROTEGER L HOPITAL

23 D JA SAMU de Paris CATÉGORISATION URGENCE ABSOLUE ( U.A ) - Sauvetage de vie humaine E. U - Médico-chirurgicale à 6 heures U. 1 URGENCE RELATIVE ( U.R ) - Médico-chirurgicale à 24 heures U. 2 - Impliqué ou éclopé U. 3

24 D JA SAMU de Paris LE POSTE DE COMMANDEMENT OPERATIONNEL COMMANDANT DES OPÉRATIONS DE SECOURS ( C O S ) DIRECTEUR DES SECOURS MEDICAUX ( D S M ) DIRECTEUR DES SECOURS ET DE L INCENDIE ( D S I )

25 D JA SAMU de Paris Direction des Secours Médicaux Contrôle du site Contrôle du PMA Contrôle des évacuations

26 D JA SAMU de Paris Contrôle du site Suivi du travail des secouristes Engagement des moyens supplémentaires` Médicalisation de l ’avant ? Fonction DSM

27 D JA SAMU de Paris Contrôle du PMA Classification des patients Soins / mise en condition Renfort en personnel / en matériel Engagement des moyens psy Fonction Médecin Chef du PMA

28 D JA SAMU de Paris Contrôle des évacuations Régulation médicale locale Gestion des priorités Constitution des équipes de transport Attribution des lits hospitaliers Fonction : Médecin régulateur

29 D JA SAMU de Paris GRANDE NORIA Objectif : Transport sanitaire Moyens : S M U R Vecteurs variables..... Ambulances Secourismes Autocars, Bus, Etc....

30 D JA SAMU de Paris PREFET SAMU BOUM T = HEURE PMA Petite noria PCO HOPITAL Grande Noria

31 D JA SAMU de Paris S. A. M. U REGULE Moyens mobiles Hopitaux RENFORCE Alerte concentrique Poste Sanitaire Mobile COMMUNIQUE

32 D JA SAMU de Paris LE PLAN Un Leurre Une Nécessité

33 D JA SAMU de Paris Attentat Madrid 11 Mars 2004 Explosion de bombes dans 4 trains Plus de 200 morts Et 1500 blessés

34 D JA SAMU de Paris LA NATURE DES LÉSIONS DES BLESSÉS GRAVES Blast ORL80% Blast Thoracique30% Délabrement/Fracture60% BrûluresVariable

35 D JA SAMU de Paris La réalité du PMA (1) Le tri est antérieur à l ’arrivée des secours 1) Extraction spontanée des victimes valides Regroupement à distance du risque 2) Les patients les plus graves restent au contact du risquepar défaut de mobilité par incarcération Création d ’au moins 2 zones

36 D JA SAMU de Paris La réalité du PMA (2) 1) Zone chaude - malades immobilisés, incarcérés - patients polytraumatisés - nécessité de « Médecine de l ’avant » - réanimation chirurgicale / charge de soins importante 2) Zone tiède - patients nombreux mais valides - nécessité d ’un examen médical / d ’un tri conventionnel - nécessité de soins psychologiques

37 D JA SAMU de Paris PMA léger

38 D JA SAMU de Paris PREFET SAMU BOUM PMA Léger Petite noria HOPITAUX Grande Noria PUMP PMA Lourd HOPITAUX

39 D JA SAMU de Paris LES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES Décrits par les médecins militaires Constatés et traités en milieu civil en 1986 Prévenus en 1995 Cellule d’urgence médico-psychologique

40 D JA SAMU de Paris Les troubles psychologiques

41 D JA SAMU de Paris LES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES Attention à la mode Infiltration sectaire Pas de consensus psychiatrique Utilité reconnue pour les travailleurs Groupe de parole / debriefing Contrôle psychiatrique Contrôle SAMU

42 D JA SAMU de Paris PREFET SAMU BOUM PMA Léger Petite noria HOPITAUX Grande Noria PUMP PMA Lourd HOPITAUX CAI

43 D JA SAMU de Paris LES MEDIAS 2 choix - Communication verrouillée : objectif "sécuritaire" de la Préfecture de Police Débordements journalistiques - Communication contrôlée : objectif "thérapeutique" de la Santé Publique

44 D JA SAMU de Paris PRINCIPE DE LA "COMMUNICATION THERAPEUTIQUE" Un seul interlocuteur En dehors des images du drame Uniquement des faits Globalisation des interventions médicales Respect de la déontologie médicale

45 D JA SAMU de Paris Discussion

46 D JA SAMU de Paris BIBLIOGRAPHIE Médecine en situation de catastrophe Med Gen L.J Courbil Masson Médecine de catastrophe R Noto, P Huguenard, A Larcan Masson Le Pouvoir en situation extreme C Gilbert L'Harmattan


Télécharger ppt "D JA SAMU de Paris - 2002 Définition de la catastrophe Inadéquation entre les besoins sanitaires d'une population et les moyens disponibles Evènement brutal,subit...."

Présentations similaires


Annonces Google