La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 La politique marocaine en mati è re de RDT-I pour le d é veloppement Pr Ilham Laaziz El Malti Direction de la Technologie ESTIME Meeting AMMAN, JORDAN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 La politique marocaine en mati è re de RDT-I pour le d é veloppement Pr Ilham Laaziz El Malti Direction de la Technologie ESTIME Meeting AMMAN, JORDAN."— Transcription de la présentation:

1 1 La politique marocaine en mati è re de RDT-I pour le d é veloppement Pr Ilham Laaziz El Malti Direction de la Technologie ESTIME Meeting AMMAN, JORDAN 25th – 26th of April 2005 ROYAUME DU MAROC Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique Département de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique

2 2 PLAN I – Contexte socio-économique II - le Système national de la recherche, de l’innovation et de la technologie III les actions en RDT – I pour le développement socio-économique IV. Les projets de coopération en matière de R&D V - perspectives

3 3 I- Contexte socio-économique Libéralisation des échanges Economie ouverte : 73% PIB : 45 milliards d’euros Exigence de savoir et d’innovation => principalement PME => management familial => faible capacité technologique => croissance : 3 à 4 % => taux de chomage : 13 % Garantir la compétitivité dans un environnement globalisé Accroître les activités à forte intensité de compétence et de savoir CLE : TRANSFERT DE TECHNOLOGIE + INNOVATION

4 4 II- le Système national de la recherche, de l’innovation et de la technologie L’effort déployé ces dernières années par le Département de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique a pour but d’organiser et de consolider le système national de la recherche à travers 4 volets Organisation du secteur Structures chargées d’arrêter la politique de recherche et de la traduire en programmes :  Académie Hassan II des Sciences et Techniques  Comité Permanent Interministériel de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique  Les Directions des Sciences et de la Technologie au Département de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique.  Le Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique (CNRST).

5 5 Structures opérationnelles Structures académiques – Actions menées ou en cours :  Création d’Unités de formation et de recherche (UFR) : (709) en  Restructuration des laboratoires et équipes de recherche universitaires en unité de recherche, unité labellisée, unité associée…  Mise en place de réseaux thématiques ou Pôles de Compétences (17)  Création de nouveaux instituts :  Plantes médicinales et aromatiques  Etudes hispaniques  Microbiologie des sols et biotechnologie des plantes  Centre régional des technologies de l’eau et de l’environnement Structures de valorisation et d’innovation favorisant le rapprochement entre les centres de recherche et le monde extérieur (région – monde économique – monde industriel) Mise en place de :  Réseau RDT  Réseau RGI  Réseau RMIE Possibilité de mettre en place  Des interfaces Universités–monde extérieur  GIP  Sociétés filiales Textes (en préparation sur l’encouragement à l’innovation et à la R&D) Statut du chercheur Réflexion en cours avec les institutions de recherche pour l’adoption d’un statut du chercheur privilégiant dans l’avenir le statut contractuel.

6 6 Choix des priorités de recherche 6 programmes prioritaires en liaison avec les impératifs du développement économique et social : 1. Développement des connaissances économiques, sociales et culturelles 2. Qualité de la vie 3. Connaissance, préservation et valorisation des ressources naturelles 4. Agriculture en condition difficiles 5. Sciences et technologies de l’information 6. R&D et innovation pour l’amélioration de la compétitivité de l’entreprise

7 7 Financement de la R&D, l’innovation et la technologie Part de R&D par rapport au PIB Part de R&D par rapport au PIB en ,8% Programmes de soutien à la recherche scientifique PARS 230 projets PROTARS I 104 projets PROTARS II 139 projets PROTARS III 166 projets Appui à l’édition et à la publication publications Ouvrages Journaux spécialisésThèses de doctorat Appui aux manifestations scientifiques Nombre total de manifestations 76 Programme de bourses de recherche : 200 bourses ont été octroyées aux étudiants méritants Régime de croisière : 600 bourses par an à partir de 2007 Projets d’établissement 2004 Contrat programme avec les universités pour soutenir la recherche Politique contractuelle : plus de 1000 projets gérés par le CNRST pour le compte du ministère.

8 8 Renforcement de l’infrastructure scientifique et technique Le plan quinquennal a prévu une enveloppe de 60 ME pour renforcer les infrastructures de recherche dans les universités. Parmi les réalisations les plus importantes : Imist, Pôles de Compétences, UATRS, Marwan Institut Marocain de l’information Scientifique et Technique (IMIST) Pôles de compétences UATRS Marwan

9 9 Développement de la culture d'évaluation Evaluation du système de la recherche scientifique dans les domaines des sciences exactes, sciences de la vie et disciplines techniques en 2003 avec le soutien de l’Union Européenne Evaluation du système de recherche dans le domaine des sciences humaines et sociales en cours de préparation. Création d’instances d’évaluation et de suivi : Comités scientifiques du CNRST Projet de création d’une agence nationale d’évaluation et d’accréditation Projet ce création du comité national d’évaluation de la recherche scientifique et technique

10 10 Encourager le partenariat et la coopération avec les pays étrangers Sur le plan bilatéral: Accords avec les pays développés et les pays émergents qui peuvent constituer des exemples dans le domaine scientifique et technologique, exemple : accord de coopération scientifique et technique avec les USA en cours de finalisation. Sur le plan multilatéral: - Union Européenne : accord de coopération scientifique et technique avec l’Union Européenne en juin Cet accord vise l’intégration du Maroc dans l’espace européen de recherche. - Membre du réseau EUREKA - Accords et conventions avec plusieurs pays.

11 11 Encouragement de l’excellence dans certains domaines de la recherche scientifique Il s’agit de faire évoluer des structures de recherche moyennant divers soutiens vers des centres d’excellence (Institut, Unité, laboratoire, centre, etc.) Domaines de recherche pressentis pour bénéficier du label « excellence » : Informatique et communication, Microélectronique, Mécanique, Sciences de la mer, Eau et environnement, Sciences médicales

12 12 Encourager l’excellence et développer la culture d’évaluation Bourses de recherche pour le Doctorat Évaluation du système de recherche dans le domaine des Sciences Exactes, Sciences de la vie et Sciences de l’ingénieur Évaluation du système de recherche dans le domaine des Sciences Humaines et Sociales –en préparation Création de centres d’excellence Politique contractuelle avec les Universités Création de prix et de médailles pour le développement de la science et et de l’innovation Programme « FINCOME » : mobilisation des compétences marocaines résidant à l’étranger

13 13 III. Les actions en RDT – I pour le développement socio-économique 1. Les ressources humaines 2. Le renforcement de l’infrastructure scientifique et technologique 3. La mise en place de mesures incitatives 4. Les programmes de rapprochement entre le monde académique et le secteur économique: quelques exemples

14 14  étudiants de 3ème cycle  Aujourd’hui 4000 enseignants chercheurs sont impliqués dans les activités de recherche.  Des incitations ( infrastructures, législation, programmes…) pour mobiliser davantage les enseignants chercheurs au service du développement socio – économique du pays. 1. Les ressources humaines  Enseignants-chercheurs et chercheurs ( secteur public et privé)

15 15 2. Renforcement de l ’ infrastructure scientifique et technique (1)  Institut Marocain de l’information Scientifique et Technique (IMIST)  accès au publications et informations scientifiques : electronic data  Veille technologique  Budget : 15 millions d’euros

16 16 IMIST et son Environnement IMIST Bibliothèque Nationale (BGA) Bibliothèques recours Partenaires à l’étranger IST internationale Centres et Instituts de recherche Chercheurs Établissements universitaires Entreprises Départements ministériels et collectivités locales Autres sources d’informations au Maroc (OMPIC) Centre National de Documentation (CND) - Industriels - Hommes d’affaires - Cadres d’entreprises - Décideurs gouvernementaux - Responsables des collectivités locales.

17 17  Pôles de compétences Réseaux thematiques associent les universités, les centres de recherche et les entreprises ; Actuellement 17 pôles : sciences de la mer, NTIC, Biotechnologie, Matériaux, chimie, etc. Budget : 4,8 millions d’euros  Parcs Technologiques Assistance aux entreprises innovantes ; Offre de services appropriés ; Partenariat avec les centres de recherche, les banques, etc. 2. Renforcement de l’infrastructure scientifique et technique (2)

18 18 2. Renforcement de l ’ infrastructure scientifique et technologique (3)  UATRS - Plate-formes techniques pour optimiser l’utilisation des équipements lourds ; - Participer effectivement aux programmes de recherche et de technologie. - Budget : 5 ME - 2 quasi - opérationnels Chimie des matériaux et biologie

19 19 MARWAN Réseau dédié à l’Enseignement, la Formation et la Recherche Budget : 4,4 ME Opérationnel depuis le 01 Octobre 2004 Offre des connexions à haut débit : 2 Mbps & 34 Mbps Connecté au réseau Européen de Recherche GEANT Coûts de connexions réduits Réseau maillé et sécurisé 2 protocoles transportés IPv4 & IPv6 Disponibilité du service Multicast

20 20 MARWAN

21 21 EUMEDCONNECT est un projet du programme EUMEDIS qui consiste à connecter les réseaux académiques de 12 pays Méditerranéens au réseau académique Européen GEANT. EUMEDCONNECT est un projet du programme EUMEDIS qui consiste à connecter les réseaux académiques de 12 pays Méditerranéens au réseau académique Européen GEANT. ( Maroc, l’Algérie, Chypre, l’Egypte, la Jordanie, Malte, la Palestine, la Syrie, la Tunisie, israël et la Turquie) ( Maroc, l’Algérie, Chypre, l’Egypte, la Jordanie, Malte, la Palestine, la Syrie, la Tunisie, israël et la Turquie) Budget:12 M Euros (80% CE - 20% 12 Pays) Budget:12 M Euros (80% CE - 20% 12 Pays) Maroc :34 Mbps Maroc :34 Mbps

22 22 3. Mise en place de mesures incitatives (1) Les pouvoirs publics ont manifesté leur volonté d’encourager le développement de la S&T à travers plusieurs mesures incitatives  Groupement d’intérêt Public (GIP) Association regroupant les universités, les centres de recherche, les enterprises, etc pour promouvoir la recherche, la formation et l’innovation.  Valorisation et Innovation par les universités les universités sont autorisées légalement à créer des filiales et/ou prendre des participations dans des entreprises dont l’objectif est la valorisation de la recherche et l’exploitation des brevets, etc

23 23 3. Mise en place de mesures incitatives (2)  Provision pour R&D (PRD) exonération d’impôt sur la provision constituée pour financer la R&D  Fonds de Promotion des Investissements finance partiellement l’acquisition de terrain, l’infrastructure externe et la formation professionnelle pour les projets de transfert de technologie  Transfert de technologie : reduction continue des droits de douane à l’importation des biens d’équipement.

24 24 Le département de la recherche scientifique a mis en place des programmes pour œuvrer au rapprochement entre le monde académique et l’économie Le programme « valorisation de la recherche étalé sur 3 ans, avec un budget de 7,7 millions d’Euros» : 4. Programme de rapprochement entre le monde académique et l’économie (1) soutenir des créateurs d’entreprises former des directeurs d’incubateurs Ce programme est soutenu par la coopération française dans le cadre d’un FSP.

25 25 4. Programme de rapprochement entre le monde acad é mique et l ’é conomie (2) Réseau de Diffusion Technologique (RDT) Fédère les compétences pour aider l’enterprise à faire émerger ses besoins en innovation et maîtrise de technologie ; Offre une aide financière, une assistance technique et une expertise ; Partenaires publics et privés (MCI, R&D Maroc, FBPCE...) Réseau de Génie Industriel (RGI) Mobilise un nombre important d’experts specialisés ; Propose un diagnostic du système de production et un plan d’amélioration de la productivité ; Organise des formations au profit des responsables du Génie industriel.

26 26 Interfaces université-enterprise Structures de liaison et de rapprochement entre les universités et les entreprises. Programme pilote initié en Actuellement 15 interfaces  Prospecter la demande de l’entreprise  offrir la compétence adéquate  Valoriser les résultats de la recherche auprès du monde économique. Réseau Marocain d’Incubation et d’Essaimage (RMIE) Soutient les résultats des recherches; assister les créateurs d’entreprises ; propose une aide financière durant la phase d’incubation du projet offre une assistance en matière de propriété intellectuelle. 4. Programme de rapprochement entre le monde académique et l’économie (3)

27 27 UniversitéEntreprise collectivités Structures d’interfaces Diffusion et valorisation des résultats de recherche des laboratoires Gestion du portefeuille d’affaires de l’université Transfert de technologie Formation continue, sur mesure, assistance technique au profit des entreprises Interfaces université-enterprise

28 28 IV. Les projets de coopération en matière de R&D Exemples:

29 29 EUREKA Réseau paneuropéen pour le soutien de projets innovants orientés vers le marché entre les entreprises et les universités et centres de recherche. Les avantages du réseau sont : - l’assistance pour la recherche de partenaires dans 33 pays ; - une labellisation distinctive à l’international. Société ST-microélectronics Programme d’investissement de 10 millions d’euros pour développer des circuits intégrés complexes Création de 150 emplois existants et 350 emplois à créer Contribution à la formation des ingénieurs marocains en électronique Exemples: Encouragement des projets d’investissement extérieur basés sur le transfert de technologie

30 30 Société Matra automobile engineering -Casablanca Projet d’investissement de 3,4 millions d’euros pour créer un centre de R&D pour véhicules automobiles dont 1,8 ME pour la formation Renforcement des activités de R&D Transfert de technologie 60 emplois prévus entre 2004 et 2006 Formation pour les étudiants des universités Exemples: Encouragement des projets d’investissement extérieur basés sur le transfert de technologie

31 31 V- Perspectives

32 32 Développer la capacité en recherche et développement technologique au service de l’économie et de la société Renforcer les moyens humains, matériels et institutionnels dans le but d’améliorer les capacités des opérateurs de RDT-I. Organiser une concertation entre tous les acteurs de la recherche et les utilisateurs finaux (industrie, PME). Mettre en œuvre des mécanismes d’interaction entre Recherche et Industrie, public-privé (technopoles, forums…). Renforcer la coopération en RDT-I

33 33 Appuyer la réforme de l’enseignement supérieur pour le développement de l’économie et de la société o Créer et développer de nouvelles filières pertinentes sur le plan économique o Encourager les entreprises à faire émerger leurs besoins en compétences et développer la formation en cours d’emploi. o Elever le niveau d’éducation et le recul de l’analphabétisme dans la population. o Favoriser la mise en place de techniques de production plus évoluées dans les entreprises o Offrir de réelles opportunités d’emploi, d’encadrement en matière d’ingénierie (techniciens et ingénieurs). o Mobiliser les compétences marocaines installées à l’étranger pour contribuer au développement du pays.


Télécharger ppt "1 La politique marocaine en mati è re de RDT-I pour le d é veloppement Pr Ilham Laaziz El Malti Direction de la Technologie ESTIME Meeting AMMAN, JORDAN."

Présentations similaires


Annonces Google