La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AU PAYS DES G É ANTS Vers une culture de la reconnaissance de la contribution intellectuelle d’autrui Sonia Morin Adjointe au vice-recteur aux études supérieures.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AU PAYS DES G É ANTS Vers une culture de la reconnaissance de la contribution intellectuelle d’autrui Sonia Morin Adjointe au vice-recteur aux études supérieures."— Transcription de la présentation:

1 AU PAYS DES G É ANTS Vers une culture de la reconnaissance de la contribution intellectuelle d’autrui Sonia Morin Adjointe au vice-recteur aux études supérieures et à la formation continue AVIS DE RECHERCHE G3 21 juin 2007

2 21 juin 2007 – G3 2 Au pays des géants Les types de plagiat Résultats du sondage pour le 16 novembre 2004 Des deux côtés de la clôture… Des compétences langagières Quelques responsabilités du programme et de la directrice ou du directeur de recherche Nous sommes tous liés les uns aux les autres Participation reconnue à la société du savoir Exemple d’innovation Le but d’une formation à la recherche

3 21 juin 2007 – G3 3 Au pays des géants Les types de plagiat La fraude Soumission en son propre nom d’un travail fait par une autre personne (obtenu par emprunt, achat ou autre mode) Intention de malhonnêteté > Sanction disciplinaire La paraphrase Réécriture, plus ou moins habile, d’un texte d’une autre personne, accompagnée ou non de références Désir de répondre à l’exigence académique d’être « original » > Éducation L’oubli de donner les références Résumé, paraphrase ou utilisation des propos exacts d’un autre sans le nommer (dans le texte, en notes en bas de page ou à la fin) Désir de répondre à l’exigence académique d’être « original » > Éducation L’oubli de citer entre guillemets Utilisation des propos exacts d’un autre sans mettre les guillemets ) Ignorance des règles de citation > Éducation

4 21 juin 2007 – G3 4 Au pays des géants Résultats du sondage pour le 16 novembre 2004 La soumission en son propre nom d'un travail fait par une autre personne 93% La réécriture d'un texte d'une autre personne 86% L'utilisation des propos exacts d'une autre personne sans les mettre entre guillemets 91% 1236 répondants Étudiants (y compris les diplômés) 83% Corps enseignant 7% Autres personnels 10% Autres cas préoccupants : vol d’idées et tricherie à un examen

5 21 juin 2007 – G3 5 Au pays des géants Des deux côtés de la clôture…  3.3 La reconnaissance de la contribution intellectuelle* Si une étudiante, un étudiant ou une ou un stagiaire postdoctoral contribue aux travaux de recherche ou à la rédaction d’articles ou à la présentation de communications d’une professeure, d’un professeur, d’une équipe de recherche avec ou sans collaboration extérieure, sa contribution intellectuelle doit être reconnue à sa juste valeur. À l’inverse, l’étudiante, l’étudiant ou la ou le stagiaire postdoctoral a la responsabilité et le devoir de reconnaître à sa juste valeur toute contribution apportée à ses travaux d’études, à ses travaux de recherche conduisant à la rédaction d’un essai, d’un mémoire, d’une thèse, à la rédaction d’articles ou à la présentation de communications par sa professeure ou son professeur, sa directrice ou son directeur de recherche, la ou le responsable de son stage postdoctoral, ses collègues - qu’ils soient étudiantes, étudiants, professeures, professeurs, ou toute autre personne ayant participé à la réalisation de son projet de recherche.

6 21 juin 2007 – G3 6 Au pays des géants Des deux côtés de la clôture…  3.3 La reconnaissance de la contribution intellectuelle* Si contribution intellectuelle significative : droit au titre d’auteure ou auteur d’une œuvre, de créatrice ou créateur ou d’inventrice ou inventeur u Et droit, s’il y a valorisation commerciale à une part des revenus proportionnelle à la reconnaissance de sa contribution intellectuelle et, notamment, de sa participation aux démarches de valorisation commerciale Si contribution d’appoint : une mention à titre de collaborateur, de remerciements ou encore, si contribution d’une étudiante ou d’un étudiant, de reconnaissance de crédits dans le cadre de son programme * extrait réécrit de la Politique sur la protection de la propriété intellectuelle des étudiantes et étudiants et des stagiaires postdoctoraux de l’Université de Sherbrooke)

7 21 juin 2007 – G3 7 Au pays des géants Des deux côtés de la clôture…  Si le plagiat peut se définir comme la soumission en son propre nom d’un travail fait par une autre personne, * extrait du dépliant Être ou ne pas être auteure, auteur de publications scientifiques, Université de Sherbrooke omettre le nom d’une personne dans la liste des auteurs d’un article basé sur les résultats de recherche de cette personne équivaut à faire du plagiat, puisqu’il s’agit bien d’avoir fait passer pour sien le travail d’une autre personne. *

8 21 juin 2007 – G3 8 Au pays des géants De la réécriture, quelques définitions  Réécriture : « action d’écrire de nouveau un texte pour en améliorer la forme ou pour l’adapter à d’autres textes, à certains lecteurs » - Petit Robert 1993  Paraphrase : « développement explicatif d’un texte » - Petit Robert 1993 Réécriture, plus ou moins habile, d’un texte d’une autre personne, accompagnée ou non de références. - Traduit librement d’un texte de Rebecca Moore Howard Patchwriting : « copying from a source text and then deleting some words, altering grammatical structures, or plugging in one synonym for another. » Rebecca Moore Howard in Standing in the Shadow of Giants – Plagiarists, authors, collaborators, Ablex Publishing Corporation, 1999, p. xvii.

9 21 juin 2007 – G3 9 Au pays des géants Le but d’une formation à la recherche 1.Trouver les bons géants! 2.Les observer pour comprendre leur langage Le chemin à parcourir 3.Les imiter (vocabulaire) 4.Questionner leurs gestes, leurs idées, leurs résultats, leur choix de vocabulaire... 5.Avancer de nouveaux arguments, faire du pouce sur leurs idées… 6.Leur faire la preuve d’une pensée propre dans un discours scientifique maîtrisé qui reconnaît les influences subies 7.Être soi-même reconnu comme un géant  Faire partie de la communauté des géants Chercher pour cerner son sujet Lire, aller à des congrès Réécrire, écrire Se faire une tête! Se distinguer et singulariser son propre sujet Soutenir avec succès et intégrité Être cité, invité…

10 21 juin 2007 – G3 10 Au pays des géants Des compétences langagières  Qu’exige-t-on des étudiants par rapport à la rédaction? Activités de recherche - Situer son projet de recherche par rapport aux recherches existantes dans le domaine […] - MA Sciences et résumer son projet […] - MA Médecine […] consultation de la documentation et des spécialistes du domaine; présentation du projet sous forme d'une question de recherche précise. - MA Adm Sous la responsabilité de la directrice ou du directeur de rechercheDéfinition du projet de recherche - Sous la responsabilité de la directrice ou du directeur de recherche, apprendre à analyser les travaux publiés dans un domaine de recherche; développer un esprit de synthèse et expérimenter une démarche de définition de projet de recherche. Toutes les maîtrises en Génie Qu’à la fin de leur formation, ils maîtrisent des textes scientifiques complexes : LIRE, COMPRENDRE et RÉDIGER

11 21 juin 2007 – G3 11 Au pays des géants Quelques responsabilités du programme et de la directrice ou du directeur de recherche Toute personne qui écrit utilise la réécriture (patchwriting) pour intégrer le matériel source dans sa production : c’est un processus exigeant qui oblige Le patchwriting peut être vu une stratégie de rédaction qui traduit la non-familiarité avec le vocabulaire, les idées, les concepts… d’un discours scientifique complexe. u Position pédagogique (constructivisme) en émergence et soutenue par de nombreux auteurs : Rebecca Moore Howard, Candace Spigelman, Shelley Angelil-Carter, Brian Martin… Plus facile d’éduquer à l’écriture que punir la réécriture 1.Concevoir la réécriture comme une étape transitoire À dépasser ! à entrer en interaction avec un texte, à relier son contenu à ses propres expériences, connaissances et à produire un texte qui traduit la compréhension personnelle qu’on a tirée des deux premières étapes.* * Traduit librement d’un texte de Gérald Nelms : Communication accross the Curriculum (2001)

12 21 juin 2007 – G3 12 Au pays des géants 2.Fragmenter les exigences en étapes : établissement de l’état des connaissances, analyse critique des spécialistes, définition du projet de recherche L’information est facilement disponible et circule à la vitesse grand V Le travail se fait de plus en plus en collaboration 1 er travail : Identifiez les auteurs les plus pertinents à votre projet et présentez leurs recherches : références et citations à l’appui. 2 e travail : Donnez les arguments des auteurs retenus et analysez-les, critiquez-les… 3 e travail : Expliquez comment votre recherche s’insère dans celles des auteurs retenus. 4.Dès le départ, bien situer l’exigence d’une pensée personnelle dans un contexte de société du savoir 3.Donner des consignes qui favorisent la référence, les citations aux spécialistes Que disent les auteurs que vous avez retenus sur… ? Quelles sont les conclusions de XYZ sur… ? Quelques responsabilités du programme et de la directrice ou du directeur de recherche

13 21 juin 2007 – G3 13 Au pays des géants Nous sommes tous liés les uns aux les autres  Et parce que nous voyons plus de choses et de plus éloignées, nous pouvons commencer à faire des liens, à être originaux et à créer de l’innovation. Nous sommes comme des nains portés sur les épaules de géants. Nous voyons plus de choses que les anciens et de plus éloignées, non par la pénétration de notre propre vue ou par l’élévation de notre taille, mais parce qu’ils nous soulèvent et nous haussent de toute leur hauteur gigantesque. Bernard de Chartres (vers ) Il est à prévoir que l’originalité et l’innovation résideront de plus en plus dans la capacité de faire des liens entre ce qui existe déjà (et qui est à reconnaître!).

14 21 juin 2007 – G3 14 Au pays des géants Acticoat X (+Y) (+Z)) VAC X (+Y) (+Z)) Traitement des plaies unique au monde (2004) Isabelle Reeves Marthe Plourde BAXZ RTGJ Exemple d’innovation par lien X (+Y) (+Z))

15 21 juin 2007 – G3 15 Au pays des géants Participation reconnue à la société du savoir Le plagiat est une conséquence de la non-reconnaissance de la contribution d’autrui. Reconnaissons et le plagiat disparaîtra.  Et pourquoi sommes-nous si affectés lorsque notre travail n’est pas reconnu? Parce que nous désirons toutes et tous être reconnus comme participants significatifs à la construction de la société du savoir.  Lorsque nous réalisons qu’une de nos idées, un de nos textes, bref notre travail, est utilisé sans mention de notre nom, nous ressentons toutes et tous un affront, un sentiment d’abus, d’exploitation. Nobody wants to be a nobody.

16 21 juin 2007 – G3 16 Au pays des géants Pour en savoir plus Réflexion Plagiat UdeS Internet: Fraude et déontologie selon les acteurs universitaires : - Ce site est dédié à tous les professeurs, assistants et étudiants qui refusent de fermer les yeux sur la fraude pratiquée via Internet et le plagiat des mémoires et des thèses : Plagier, copier, frauder, mal citer ses sources,… En connaissez- vous les conséquences? Du plagiat à la normalité, selon les étudiants Morale, déontologie, éthique et responsabilité Pour bien citer : outils


Télécharger ppt "AU PAYS DES G É ANTS Vers une culture de la reconnaissance de la contribution intellectuelle d’autrui Sonia Morin Adjointe au vice-recteur aux études supérieures."

Présentations similaires


Annonces Google