La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Communication Juillet 2014. Définitions Communication série vs parallèle  Le bus de communication parallèle utilise un certain nombre de bits transmis.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Communication Juillet 2014. Définitions Communication série vs parallèle  Le bus de communication parallèle utilise un certain nombre de bits transmis."— Transcription de la présentation:

1 Communication Juillet 2014

2 Définitions

3 Communication série vs parallèle  Le bus de communication parallèle utilise un certain nombre de bits transmis simultanément. Un signal d’horloge est nécessaire car l’un des fronts sera utilisé pour indiquer au périphérique quand accepter les données du bus.  La vitesse de communication est limitée, de même que la longueur du bus.

4 Communication série vs parallèle  Le bus de communication série transmet d’information via un seul fil. Les bits à transmettre sont stockés dans un registre à décalage qui sera vidé dans le bus à une certaine cadence.  Si un signal d’horloge est transmit sur un autre fil, le périphérique pourra utiliser un des fonts pour lire le bit présent sur le bus. Cette communication sérielle est dite synchrone.  En l’absence de signaux d’horloge, la communication sérielle est alors asynchrone.

5 Synchrone vs asynchrone  Lors de la communication asynchrone, le message commence en envoyant un certain nombre de bits de démarrage. L’état de ces bits diffère de l’état de repos entre deux transmissions.  Le récepteur utilise ces bits pour sa synchronisation. L’horloge du récepteur fonctionne de façon indépendante de celle de l’émetteur. Il est important qu’ils soient ajustés à la même cadence (on nomme cette cadence le baud rate).  Les fréquences des deux horloges n’étant virtuellement jamais exactement identiques, le nombre de bits d’une trame est très limité.

6 Synchrone vs asynchrone  Lors de la communication synchrone, le front montant (ou descendant) de l’horloge est utilisé par l’expéditeur du message pour présenter un nouveau bit.  Le front descendant suivant (ou montant) de l’horloge est utilisé par le récepteur du message pour lire ce bit.  L’état de l’horloge est maintenu constant entre deux messages.  La communication synchrone permet de transmettre de très longue trames de données, puisque la synchronisation entre l’émetteur et le récepteur est assurée par le signal d’horloge.

7 « Half duplex » vs « Full duplex »  Lorsqu’il n’existe qu’un seul fil pour transmettre l’information entre deux équipements, on parle de communication en « half duplex ». Les deux équipements ne peuvent communiquer simultanément. L’un doit attendre que l’autre ait libéré le bus avant d’envoyer son message.  La communication en « full duplex » exige deux fils pour transmettre l’information. Comme les deux voies d’une autoroute un fil transmet les messages de A vers B et le second de B vers A et cela peut se faire simulténament.

8 Erreurs de transmission  Lorsque l’on transmet un message, il peut être bon de vérifier que le message sera reçu correctement ou minimalement être en mesure de savoir si le message est reçu correctement, sans erreurs.  Dans la communication sérielle asynchrone on a adopté une approche nommée « bit de parité ». Le message contient un certain nombre de bits à un niveau logique 0 les autres étant à 1. On compte le nombre de bits à 1 dans le message et on ajuste le bit de parité à 1 ou à 0 selon que la parité soit paire ou impaire.

9 Bit de parité - fonctionnement  Exemple :  Message (comportant un nombre impair de 1)  Si parité paire, il faut un nombre pair de 1, donc le bit de parité sera fixé à 1.  Si parité impaire, il suffit de fixer le bit de parité à 0, car le nombre de bits à 1 est déjà impair.

10 Bit de parité – détection d’erreur  Message transmit (avec parité paire):   Nombre de bits à 1 : 4.  Message reçu:   Nombre de bits à 1 : 5 (impair !!!  Erreur)  C’est donc une façon très simple de détecter une erreur.

11 Somme de vérification - fonctionnement  La méthode du « check sum » est utilisée sur une trame de plusieurs données transmises successivement pour la détection d’erreurs de transmission.  Message transmit:  0x30,0x56,0xF7,0x03,0x1A.  Somme : 0x19A.  Check sum : 0x9A.

12 Somme de vérification – détection d’erreur  Message transmit:  0x30,0x56,0xF7,0x03,0x1A.  Somme : 0x19A.  Check sum : 0x9A.  Message reçu:  0x33,0x56,0xE7,0x03,0x1A; 0x9A  Somme : 0x18D.  Check sum : 0x8D (n’est pas égal à 0x9A  Erreur)


Télécharger ppt "Communication Juillet 2014. Définitions Communication série vs parallèle  Le bus de communication parallèle utilise un certain nombre de bits transmis."

Présentations similaires


Annonces Google