La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les liens au cœur de l’intervention : familles et partenariat Demi-journée de partage des connaissances Programme de recherche « Soins partagés en santé.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les liens au cœur de l’intervention : familles et partenariat Demi-journée de partage des connaissances Programme de recherche « Soins partagés en santé."— Transcription de la présentation:

1 Les liens au cœur de l’intervention : familles et partenariat Demi-journée de partage des connaissances Programme de recherche « Soins partagés en santé mentale jeunesse » CSSS DLM, ODI, CVD, En partenariat avec les CSSS DLM, ODI, CVD, BCSTL, DLL, SOV et la Clinique PSC Montréal, 13 juin 2014

2 Mot de bienvenue Résultats préliminaires de la recherche sur les soins en collaboration en SMJ À ce jour: 100 familles participantes*, soit: 89 parents 72 jeunes *Certains jeunes ou parents préfèrent participer seuls **Strengths and Difficulties Questionnaire: symptomatologie et dysfonction associée Questionnaires SDQ** complétés Jeunes N = 72 Parents N=89 11 jeunes seuls 28 parents seuls 61 parents et jeunes

3 Les familles que nous rencontrons… QUI SONT-ELLES? 11 ans (âge moyen) Contexte familial et profil sociodémographique: 66 mères (74,2%) et 23 pères (25,8%) rencontrés pour la recherche Familles biparentales (58,3%) Parents dans la trentaine (31,5%) et la quarantaine (43,8%) D’origine migrante (72%): de 1 ère (55,1%) ou 2 e génération (16,9%) Niveau d’éducation supérieur: collégial et + (65,2%) revenu familial varié : $ (25,0%) – $ (32,5%) $ (42,5%) 61% 39%

4 POURQUOI VIENNENT-ELLES? Selon les scores moyens des questionnaires SDQ (symptomatologie): PARENTS Les familles que nous rencontrons… Troubles émotionnels = zone clinique Hyperactivité = zone normale, près de limite Troubles de comportements = zone limite Troubles relationnels avec les pairs = zone limite score moyen dans la zone normale pour toutes les sous-échelles JEUNES Échelle prosociale = zone normale

5 POURQUOI VIENNENT-ELLES? Selon les questionnaires SDQ (difficultés et impact associé): PARENTS Les familles que nous rencontrons… JEUNES Ensemble des difficultés (score moyen total dans la zone clinique) Ensemble des difficultés (score moyen total dans la zone normale, près de la zone limite) Impact des difficultés dans la vie du jeune (score moyen de dysfonction associée dans la zone clinique) Impact des difficultés dans la vie du jeune (score moyen de dysfonction associée dans la zone clinique, + fort que parents)

6 POURQUOI VIENNENT-ELLES? Selon les questionnaires FES* complétés par les parents: *Family Environment Scale Questionnaire: échelles de cohésion et de conflit familial Les familles que nous rencontrons… Le niveau de conflit dans la famille (score moyen élevé) Le niveau de cohésion dans la famille (score moyen normal)

7 DES DONNÉES POUR FAIRE COMPRENDRE ET FAIRE RECONNAÎTRE NOTRE TRAVAIL Nos résultats montrent une association entre contexte familial et SMJ: Les familles que nous rencontrons… Conflit familial Cohésion familiale Symptomatologie de l’enfant (score total SDQ parents) Troubles de comportements de l’enfant (sous-échelle troubles comportements SDQ parents) Habiletés sociales de l’enfant (sous-échelle prosociale SDQ parents)

8 DES DONNÉES POUR FAIRE COMPRENDRE ET FAIRE RECONNAÎTRE NOTRE TRAVAIL Profil sociodémographique et SMJ Les familles que nous rencontrons… Ensemble des difficultés et leur impact* Interprétation… Difficultés sous-rapportées par jeunes et parents de familles migrantes? Hypothèse du « healthy migrant »? Parent né au Canada Maîtrise du français Maîtrise de l’anglais

9 Un recrutement à poursuivre Risques de biais: à qui demandons-nous de participer? Avantage d’avoir des données pour chaque territoire Le portrait de l’évolution clinique à venir Mais… Nous avons besoin de vous!

10 Premier panel LE RÔLE DES AGENTS DE LIAISON DANS LES ÉQUIPES SANTÉ MENTALE JEUNESSE (SMJ) Michel De Oliveira, CSSS Dorval-Lachine-Lasalle Kaéla Desjardins, CSSS Sud-Ouest-Verdun Josée Dumoulin, CSSS Bordeaux-Cartierville-Saint-Laurent Tammy Greiss, CSSS de l’Ouest-de-l’île Joëlle Hogan, CSSS De la Montagne

11 Atelier sur les agents de liaison QUESTIONS POUR LE TRAVAIL EN ATELIER:  Centraliser ou partager le rôle / les différentes tâches de liaison? Prise en charge et continuité de l’arrimage inter-partenarial  Qui attend quoi des agents de liaison? L’agent de liaison en contexte de collaboration et de conflit

12 Deuxième panel L’INTERVENTION FAMILIALE EN PREMIÈRE LIGNE Sophie Hamann, CSSS Dorval-Lachine-Lasalle Beverley Bryant-Bradley, CSSS De la Montagne Louise Roberge, CSSS Bordeaux-Cartierville-Saint-Laurent

13 MERCI et place à la discussion! Demi-journée de partage des connaissances Montréal, 13 juin 2014

14 Demi-journée de partage des connaissances Salle (sous-sol) Montréal, 13 mai 2014 Recherche sur les soins en collaboration en santé mentale jeunesse

15 POURQUOI VIENNENT-ELLES? Les familles que nous rencontrons… Normal (80% pop.) Limite (10% pop.) Anormal (10% pop.) Participants (moyenne) Parents (N=89) Troubles émotionnels ,82 Troubles de comportements ,38 Hyperactivité ,20 Relations pairs Échelle prosociale ,48 Score total de difficulté ,56 Score d'impact ,78 Jeunes (N=71) Troubles émotionnels ,14 Troubles de comportements ,69 Hyperactivité ,83 Relations pairs Échelle prosociale Score total de difficulté ,92 Score d'impact ,35


Télécharger ppt "Les liens au cœur de l’intervention : familles et partenariat Demi-journée de partage des connaissances Programme de recherche « Soins partagés en santé."

Présentations similaires


Annonces Google