La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 CCT Qualiroutes – Formations Automne 2011 CCT Qualiroutes – Formations Automne 2011 Revêtement Bitumineux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 CCT Qualiroutes – Formations Automne 2011 CCT Qualiroutes – Formations Automne 2011 Revêtement Bitumineux."— Transcription de la présentation:

1 1 CCT Qualiroutes – Formations Automne CCT Qualiroutes – Formations Automne Revêtement Bitumineux Cas Concrets QUALIROUTES Module 3 Intervenant : ing. Joseph BERGER

2 CCT Qualiroutes – Formations Automne CCT Qualiroutes – Formations Automne Fraisage de couches de chaussée 1.1. Dispositions particulières pour fraisage de couche(s) de chaussée en vue d’une nouvelle pose 1.2. Sciage 2.Cas particulier du Réseau III 2.1. Epreuve de formulation 2.2. Contrôle de la mise en œuvre de l’enrobé 2.3. Essais a posteriori

3 CCT Qualiroutes – Formations Automne CCT Qualiroutes – Formations Automne Dispositions particulières pour fraisage de couche(s) de chaussée en vue d’une nouvelle pose Le fraisage est conduit de manière à obtenir une surface régulière, rainurée uniformément et non gaufrée. La distance entre les axes des rainures créées par le fraisage ne peut excéder 15 mm et la différence de hauteur crêtes – creux des rainures ne dépasse pas 6 mm en fin d’opération. Dans le cas d’un fraisage effectué en vue de poser une couche unique de roulement en enrobés à squelette pierreux, ces valeurs sont respectivement de 8 et 4 mm. Pour le fraisage exécuté en vue d’un profilage de chaussée, la fraiseuse est équipée d’un système de guidage. Les résidus de fraisage sont immédiatement enlevés. Cette opération est terminée par un brossage de la surface par balayeuse-aspiratrice. Pour les revêtements en béton ou en cas de pose d’une couche unique de roulement en enrobés à squelette pierreux, la surface fraisée fait l’objet d’un nettoyage à l’eau sous haute pression (minimum 5 Mpa) avec évacuation des résidus de fraisage Sciage Le sciage est effectué sans dégâts de la partie adjacente à conserver. 1.Fraisage de couches de chaussée (D )

4 CCT Qualiroutes – Formations Automne CCT Qualiroutes – Formations Automne Réseau IIIa pour trafic poids lourds dont le nombre est inférieur à 250 par jour et par sens de circulation Bitume routier admis Pourcentage de vides minimum et maximum de l’enrobé - Marshall : ½ % plus petit avec une fourchette identique (3%) - PCG : ½ % plus petit avec une fourchette plus grande Résistance aux déformations permanentes NR : No Requirement (aucune exigence fixée pour cette caractéristique) Sensibilité à l’eau – idem autres réseaux Exigences empiriques - Vides remplis par le bitume (VFB) - Eprouvette compactée au compacteur à impact Exemple : AC-20 base 3-x VFB compris entre 65 et 83 % 2.Cas particulier du Réseau III 2.1.Epreuve de formulation (G )

5 CCT Qualiroutes – Formations Automne CCT Qualiroutes – Formations Automne Contrôle de la composition de l’enrobé Granularité et % de liant En cas de dépassement des écarts tolérés, l’enrobé est refusé. Il peut toutefois être accepté si l’entrepreneur démontre à ses frais qu’il satisfait à la condition suivante : un essai de % de vides type Marshall est réalisé sur des éprouvettes fabriquées en laboratoire et ce, avec les matériaux et la composition réellement mis en œuvre et doit répondre aux conditions des tableaux G a, G a et G Pourcentage de vides En cas de dépassement des écarts tolérés, un essai peut être réalisé sur carottes suivant le § G Contrôle de la mise en œuvre La mesure des épaisseurs s’effectue sur carottes extraites du revêtement. L’épaisseur de chacune des carottes prélevées doit être supérieure ou égale à 0,85 de l’épaisseur nominale de la couche de roulement (pour mémoire : 0,90 pour les autres réseaux). 2.Cas particulier du Réseau III 2.2.Contrôle de la mise en œuvre de l’enrobé (G.2.2. et G.2.3.)

6 CCT Qualiroutes – Formations Automne CCT Qualiroutes – Formations Automne Compacité relative : pas de prescription Irrégularités de surface ≤ 7 mm pour toutes les couches, y compris la couche d’usure Rugosité – Coefficient de frottement longitudinal (LFCG) déterminé au moyen du Grip Tester Dans les zones où on ne sait pas réaliser la mesure de frottement transversal (SFCF), on réalise l’essai LFCG. Celui-ci doit être supérieur à 55 pour le réseau IIIa. Ce type d’essai est également prévu pour le marquage routier. 2.Cas particulier du Réseau III 2.3.Essais a posteriori (G )

7 CCT Qualiroutes – Formations Automne CCT Qualiroutes – Formations Automne Merci pour votre attention


Télécharger ppt "1 CCT Qualiroutes – Formations Automne 2011 CCT Qualiroutes – Formations Automne 2011 Revêtement Bitumineux."

Présentations similaires


Annonces Google