La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

 Convention théorique d’enregistrement des marges de commerce  Sources de données  Estimation de la production et des marges de commerce  Estimation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: " Convention théorique d’enregistrement des marges de commerce  Sources de données  Estimation de la production et des marges de commerce  Estimation."— Transcription de la présentation:

1

2  Convention théorique d’enregistrement des marges de commerce  Sources de données  Estimation de la production et des marges de commerce  Estimation à partir des branches d’activités commerciales  Estimation à partir des taux de marge de commerce par produit  Synthèse

3  En comptabilité nationale, marge de commerce = coût qui est ajouté au prix reçu par le producteur d’un bien et facturé à un acheteur  Pour les commerçants, les marges de commerce représentent leur production (i.e différence entre le prix de vente des marchandises et leur coût d’achat)  Elles sont réparties sur les différents emplois du bien à l’exception des variations des stocks (consommation intermédiaire, consommation finale, formation brute de capital fixe et exportation);  Elles sont prises en compte uniquement lorsque la distribution du bien est effectuée par une tierce personne autre que le producteur

4 Exemple : Enregistrons la commercialisation de produits céréaliers d’une unité A de production par une unité B auprès des ménages. A vend à B sa production évaluée à 100. B applique une marge de commerce de 20% en la revendant aux ménages Opération Céréales Commerce Economie Totale Ressource 1200 Production Marges de commerce Emplois 1200 Consommation finale Prix de base100 Marges de commerce20 Prix d'acquisition120 SCN propose que, par convention, les marges de commerce en produit commerce soient négatives et égales en valeur absolue au total des marges de commerce sur les biens. Il apparaît ainsi que les ressources des produits commerce sont nuls et que ces derniers n’ont pas d’emplois : « éviter le double comptage ».

5  L’enquête emploi et secteur informel (EESI) › Fournit une première estimation de la production commerciale du secteur informel. › Permet de calculer les taux de marge commerciale par produit pratiqués par les unités commerciales et les productivités des branches  La déclaration statistique et fiscale (DSF) ; › Fournit la production des unités de production formelles en activité commerciale  Enquête sur la formation des prix des produits vivriers (FORPRIX) › permet d’obtenir des marges de commerce tant au niveau du commerce de gros que du commerce de détail sur 13 produits vivriers à Douala et Yaoundé.

6 Deux procédures sont utilisées pour estimer les marges de commerce : (i)Estimation de la production à partir des branches d’activités commerciales (ii) Estimation des marges de commerce à partir de l’équilibre ressources - emplois des biens commercialisés Les groupes de branches d’activité commerciales considérées dans la nomenclature d’activité sont : Code brancheLibellé branche Commerce de véhicules, d'accessoires et de carburant Commerce de gros de produits agricoles bruts et d'animaux vivants Autres commerce de gros Commerce de détail (sauf auto et moto)

7 La première étape consiste à estimer dans les comptes de branches, la production des activités commerciales en s’appuyant sur les ratios économiques, principalement la productivité, fournis par les données sources.

8 La seconde étape consiste à estimer la production de commerce à partir des équilibres ressources emplois par produit, en appliquant les taux de marge de commerce par produit fournis par les données sources (EESI, DSF).

9  La somme de la production de commerce des branches (CB) est généralement différente de la somme des marges des produits (ERE) ; d’où la nécessité d’une confrontation entre les deux approches ;  En conservant la somme des marges des produits, il faut retourner dans les comptes de branches pour examiner la productivité et donc l’emploi ;  Lorsque la productivité par branche et mode de production est validée, l’on retourne finaliser les ERE de commerce.

10  La plupart des services sont supposés consommés dès leur production. Il n’est donc pas souvent possible d’envisager des marges sur services. Cependant, il existe des services qui peuvent être stockés et donc transportés ou commercialisés par des intermédiaires externes ;  Certains intervenants externes peuvent intervenir dans la distribution et la commercialisation de certains produits spécifiques tels que les crédits téléphoniques (call-box), le transport et la revente d’eau, la revente d’électricité, la fabrication et la vente de glaçons ;  Le traitement consiste à les rattacher à l’activité mère conformément à l’esprit de la nouvelle CITI 4 (SCN 2008).

11


Télécharger ppt " Convention théorique d’enregistrement des marges de commerce  Sources de données  Estimation de la production et des marges de commerce  Estimation."

Présentations similaires


Annonces Google