La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Module 4 : Les défis de l’intégration Les défis de l’intégrationafricaine Professeur Moustapha Kassé 2011 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Module 4 : Les défis de l’intégration Les défis de l’intégrationafricaine Professeur Moustapha Kassé 2011 1."— Transcription de la présentation:

1 Module 4 : Les défis de l’intégration Les défis de l’intégrationafricaine Professeur Moustapha Kassé

2 Plan du module Introduction sur les défis de l’intégration africaine I/ Les contreperformances constatées II/ Les défis économiques et financiers III/ Les défis institutionnels dans la mise en œuvre de l’intégration : les CER IV/ Les questions de financement

3 Introduction : L ’ int é gration comme moyen d’acc é l é rer la croissance et r é duire la pauvret é.  L’intégration et la coopération régionales peuvent contribuer à résoudre les problèmes de croissance et de développement: Améliorer les Politiques commerciales Améliorer les Politiques commerciales Construire des iinfrastructures Construire des iinfrastructures Créer un bon cadre des affaires Créer un bon cadre des affaires  Deux visons exemplaires : PAL et NEPAD Les visions fondatrices et techniques Les visions fondatrices et techniques Les raisons des échecs Les raisons des échecs En Afrique, l ’ int é gration r é gionale n ’ a gu è re produit de r é sultats concrets, en d é pit des d é clarations politiques et des efforts durablement d é ploy é s par les gouvernements, les institutions et les autres intervenants. L ’ une des critiques souvent formul é es à son encontre est que, contrairement à l ’ int é gration é conomique en Europe (l ’ Union europ é enne), en Am é rique du Nord (l ’ Accord de libre- é change nord am é ricain) et en Am é rique du Sud (le March é commun du Sud), l ’ int é gration r é gionale en Afrique n ’ a gu è re acc é l é r é la croissance ou même le commerce intra-r é gional.

4 En Afrique, l’intégration régionale n’a guère produit de résultats concrets, en dépit des déclarations politiques et des efforts durablement déployés par les gouvernements, les institutions et les autres intervenants. L’une des critiques souvent formulées à son encontre est que, contrairement à l’intégration économique en Europe (l’Union européenne), en Amérique du Nord (l’Accord de libre-échange nord américain) et en Amérique du Sud (le Marché commun du Sud), l’intégration régionale en Afrique n’a guère accéléré la croissance ou même le commerce intra-régional.

5 I/ Les Contreperformances constatées dans la mise en œuvre de l’intégration africaine. 1) Beaucoup de Programmes mais de modestes réalisations. 2) D’énormes lacunes sur l’architecture institutionnelle. 3) Faible volonté politique. 4) Chevauchement des CER censées être le centre névralgique d’Intégration: quelle rationalisation à faire? 5) Paix, sécurité et conflits comme questions transversales restent encore des préoccupations. 6) Faibles effets de l’Intégration commerciale et des marchés. 7) Convergence et politiques monétaires non réglées. 8) Infrastructures intégrationnistes à faire. 9) Faibles intégration des politiques économiques. 10) Multiples contraintes à la libre circulation des facteurs. 11) Financement des institutions entier. 12) Faible participation du secteur privé.

6 II/ Défis économiques et monétaires 1) La convergence économique est-elle possible dans le cadre des CR?  Les politiques macroéconomiques accentuent les divergences  La méta-analyse montre que la moitié des accords ont détourné le commerce  Impossible création d’une DRT 2) Absence d’un processus d’unification monétaire  Absence de politique monétaire  Appartenance à diverses zones monétaires  Impossible création d’un SMR

7 III/ Les défis institutionnels de mise en œuvre de l’intégration : les CER  Les CER sont censées être le centre névralgique du processus d’intégration régionale et ont une responsabilité sur: la conception et le suivi de la mise en œuvre des politiques et programmes, la mobilisation des ressources nécessaires pour appuyer ces politiques et ces programmes et l’établissement régulier de rapports sur les progrès accomplis  Le chevauchement des CER: avantage ou inconvénient? Sur les 53 pays africains, 26 appartiennent à deux CER et 20 appartiennent à trois.  L’existence d’un si grand nombre de communautés éparpille les ressources déjà limitées, rend la coordination et l’harmonisation plus difficiles et compromet l’unité.

8 IV/ Les défis importants et urgents de financement de l’intégration  L’échec des modes de financement par les contributions, un% du PIB et la TVA  Les difficultés de la mise en œuvre des prélèvements de solidarité  Croissance et convergence macroéconomique  Le monde est dans de meilleures dispositions avec les nouveaux contrats de partenariat : OMD, DSRP, Programme T. Blaire, AGOA, TIGAD, Chine, Inde et Brésil

9 Bibliographie sommaire  1°) CEA: Rapport sur l’Intégration en Afrique 2006  2°) DIOUF Makhtar: Intégration économique, Publisud et NEA,1984  3°)HUGON et COUSSY: Intégration régionale et ajustement structurel, 1991  4°)KASSE, M: Développement par l’intégration, NEAS 1991  5°) KASSE, M : Intégration et partenariat en Afrique: De l’UEMOA au NEPAD, 2OO3 Nouvelles du Sud  6°) KAMANDINI Ouali: Intégration africaine, 1983  7°) SIROEN J.M: La régionalisation de l’économie mondiale, Collection Repères 2000  8°) DIOMANDE K et BAMBA G: convergence des politiques économiques, CODESRIA, 1998


Télécharger ppt "Module 4 : Les défis de l’intégration Les défis de l’intégrationafricaine Professeur Moustapha Kassé 2011 1."

Présentations similaires


Annonces Google