La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pourquoi l’adolescent boit-il? Affirmer son identité Prouver ses capacités Prouver qu’il boit mieux que les autres Se fondre dans le groupe, être accepté.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pourquoi l’adolescent boit-il? Affirmer son identité Prouver ses capacités Prouver qu’il boit mieux que les autres Se fondre dans le groupe, être accepté."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Pourquoi l’adolescent boit-il? Affirmer son identité Prouver ses capacités Prouver qu’il boit mieux que les autres Se fondre dans le groupe, être accepté Surmonter une épreuve Se relaxer: effet anxiolytique de l’alcool Prendre de la distance par rapport à ses parents

4 Les consommations à risque « le Binge Drinking » Alcoolisation rapide et massive « la nekcommunication » Lancer des défis via les réseaux sociaux à ses amis pour faire des « culs-secs »

5 Risques liés aux effets immédiats Désinhibition Diminution du contrôle de soi Altération des réflexes et de la vigilance Perturbation de la vision Mauvaise coordination des mouvements Somnolence Diminution des capacités d’apprentissage et de mémorisation à long terme Impulsivité, anxiété

6 Les conséquences qui en découlent Accidents de la route ou domestiques Violences (agies ou subies) Rapports sexuels non voulus et/ou non protégés

7 Les risques différés Effet négatif sur le développement de certaines régions du cerveau Les adolescents supportent moins bien l’alcool  leur poids est inférieur à celui d’un adulte et leur foie contient moins d’enzymes que celui d’un adulte En bonne santé, le foie élimine 0,15g d’alcool par heure L’ingestion de doses élevées  coma éthylique, mort

8 Quelles attitudes par rapport aux adolescents qui consomment de l’alcool Écouter, communiquer Ne pas banaliser, rester vigilant Solliciter une aide extérieure Susciter l’intérêt du jeune, le valoriser

9

10 L’alcool et la loi Interdiction de prendre le volant avec plus de 0,5g/l → 2 verres d’alcool L’alcool = première cause de mortalité sur la route Les effets de l’alcool → dès le premier verre Modifie le comportement et les perceptions

11 La vigilance Automatismes diminués Gestes mal coordonnés Surestimation de soi → prise de risques

12 La distance de freinage Elle augmente de moitié Plus le taux d’alcoolémie est élevé, plus le temps de réaction augmente À jeun, 1 seconde pour freiner Dès 0,5g, il faut 1,5 seconde

13 La vision est perturbée Champ visuel rétréci Perception des objets sur le côté altérée Perception des distances modifiée Temps de réaction visuelle s’allonge Vision nocturne et réaction à l’éblouissement altérées

14 L’équilibre L’alcool provoque une altération des canaux semi- circulaires de l’oreille qui jouent un rôle dans l’équilibre

15 S’amuser en sécurité La meilleure chose à faire → s’abstenir Une personne de confiance pour vous raccompagner (BOB) Covoiturage Dormir sur place → Ces précautions permettent de s’amuser en toute sécurité!

16

17 Pourquoi ne pas boire quand on attend un enfant? L’alcool traverse la barrière du placenta Cela peut avoir un impact sur le fœtus Réel impact même avec une consommation très faible

18 Les conséquences Augmentation du risque d’avortement spontané Bébé avec un petit poids de naissance Risque de prématurité Malformations Signes de retard mental Risque de Syndrome d’Alcoolisation Fœtale

19 Recommandations Arrêter toute consommation d’alcool pendant la durée de la grossesse et de l’allaitement

20 Alcool et allaitement Alcool passe dans le lait maternel L’enfant est soumis à une infime partie de l’alcool mais son foie élimine moins vite l’alcool Exposition à l’alcool contenu dans le lait maternel: Léger effet sédatif Changement du goût et/ou de l’odeur du lait

21 Quelques conseils De préférence → aucune consommation d’alcool Éviter d’allaiter dans les 2 heures qui suivent la consommation d’alcool Extraire le lait avant la tétée suivante Consommation excessive d’alcool → Mauvais écoulement du lait → Diminution de la production du lait

22

23 Effets bénéfiques immédiats Plaisir augmenté Euphorie Humeur positive Réduction du stress Sociabilité augmentée Relaxation  Mais risque de dommages à soi-même ou à un tiers

24 Conséquences pour les tiers Être empêché de dormir la nuit Être harcelé dans les lieux publics ou fêtes privés Être insulté Encourir de la violence physique et morale Être incité à consommer de l’alcool

25 Conséquences pour la personne qui consomme de l’alcool Être impliqué dans une bagarre, des actes violents, des accidents de la route Porter atteinte à sa vie familiale Rencontrer des soucis à son travail ou lors de ses études Pour les femmes enceintes, mettre la vie de son bébé en danger

26

27 Règles pour garantir une consommation à faible risque Moins de 16 ans: PAS d’alcool du TOUT 16 à 18 ans: petite quantité et RAREMENT Homme adulte en bonne santé: 2 boissons alcoolisées par jour Femme adulte en bonne santé: 1 boisson alcoolisée par jour Personne âgée: prudence → plus sensible Personne malade et/ou sous médicaments: information auprès du médecin ou pharmacien

28 Tableau des équivalences en verres

29 L’alcoolémie Alcoolémie = taux d’alcool présent dans le sang Chaque verre augmente l’alcoolémie de 0,15 à 0,20g/l Varie en fonction de la personne, du sexe, du poids, de l’âge et de l’état de santé général

30 Élimination de l’alcool Le foie élimine 90% de l’alcool En moyenne: 2,4g/l de sang par jour Plus de 3g/l → risque de coma Plus de 5g/l → risque mortel Rien ne peut accélérer l’élimination → SEUL le temps permet de faire baisser l’alcoolémie!

31 Dépendance à l’alcool Dépendance psychologique Boire régulièrement pour se sentir bien Comportement change, devient inégal → passer de l’euphorie à la déprime Dépendance physique Ressentir des tremblements, des nausées Corps → besoin permanent d’alcool pour fonctionner  À long terme: détérioration générale de l’organisme et du psychisme

32 Alcool et dépression Alcool → effet tranquillisant qui diminue ou élimine le sentiment dépressif à court terme Moins inquiet, humeur gaie Puis, aggravation de la dépression → envie de boire plus Quand on arrête de boire → troubles dépressifs disparaissent

33 Risque pour l’organisme

34

35 Sevrage Arrêt brutal: Tremblements des mains Augmentation du rythme cardiaque Transpiration Nausées ou vomissements Troubles du sommeil avec insomnie Hallucinations Crises d’épilepsie

36 Quelques conseils Parlez-en avec votre médecin généraliste Parlez à votre entourage et demandez-leur de vous aider à tenir votre résolution Evitez de passer du temps avec des gens qui boivent beaucoup Préparez des phrases de refus aux propositions de consommation Choisissez les jours de la semaine où vous ne consommerez pas du tout d’alcool Réfléchissez à vos habitudes et modifiez celles qui vous incitent à boire de l’alcool. Pensez à d’autres moyens pour vous détendre Si vous avez soif, désaltérez-vous avec des boissons sans alcool. Savourez vos boissons en buvant lentement.

37

38


Télécharger ppt "Pourquoi l’adolescent boit-il? Affirmer son identité Prouver ses capacités Prouver qu’il boit mieux que les autres Se fondre dans le groupe, être accepté."

Présentations similaires


Annonces Google