La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le territoire, regards géographiques François Moullé Maître de conférences Laboratoire DYRT - EA 2468 / mesh.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le territoire, regards géographiques François Moullé Maître de conférences Laboratoire DYRT - EA 2468 / mesh."— Transcription de la présentation:

1 Le territoire, regards géographiques François Moullé Maître de conférences Laboratoire DYRT - EA 2468 / mesh

2 1. Les g é ographes et le territoire Le territoire est une maille de gestion de l ’ espace tout en é tant ar é al et r é ticulaire ; c ’ est le capillaire qui unit et l è ve la contradiction, Les territoires sont individuels et collectifs, Des associations particuli è rements significatives : Identit é et alt é rit é Solidarit é et espacement S é curit é et reproduction

3 Une multitude d ’ appropriations, individuelles, collectives, communautaires, organisationnelles, institutionnelles, Des rapports sp é cifiques d ’ appartenance r é ciproque entre : l ’ habitant et l ’ espace habit é

4 Figure 1 : Le territoire, identit é et patrimoine Source : F. Moull é d ’ apr è s M. Le Berre, p. 635

5 2. L ’ être g é ographique, au c œ ur de l ’ espace La grande distinction kantienne entre la Terre et le monde, Les trois niveaux de compr é hension de J ü rgen Habermas : – un monde objectif, celui quantifiable et concret, – le monde social / espace social, – le monde subjectif (les valeurs psychologiques et dimension id é elle) / l ’ espace v é cu, La g é ographicit é de l ’ individu.

6 Figure 2 : La place des sens dans la construction du territoire R é alisation F. Moull é

7 Figure 3 : L ’ être humain, entre appropriation et bien commun. La question de l ’ Ici et de l ’ Ailleurs Source : A. Moles (1998, p. 107)

8 La dialectique qui oppose ce qui est personnellement appropri é à ce qui correspond au bien commun, à une appropriation collective, La question du « moi » par rapport au groupe qui se traduit par des coquilles, La difficult é : fixer de mani è re nette la limite entre l ’ espace public et l ’ espace priv é. le territoire ne ressort pas simplement de la fonction ou de l ’ avoir, mais de l ’ être. « perdre son territoire, c ’ est dispara î tre ! »

9 3. À la recherche du territoire Si le territoire n ’é chappe ni à l ’ ordre du pouvoir, ni à l ’ ordre de la nature, il est avant tout une construction sociale, C ’ est le rapport à l ’ autre qui est constitutif de l ’ appropriation, sans l ’ autre, le Moi s ’ oppose à l ’ Infini, c ’ est- à -dire à rien, Moi-Ici l ’ Autre-Ailleurs

10 Le territoire : – territorialisation, – déterritorialisation, – reterritorialisation, comme par exemple les processus actuels de réappropriation d’éléments de l’histoire pour une valorisation patrimoniale. Le territoire est vivant puisque le r é sultat d ’ exp é riences indiviuelles et collectives.

11 L ’ individu et le territoire éducation valeurs collectives cheminement individuel

12 Le groupe et le territoire Le territoire est l ’é l é ment structurant d ’ un groupe, Il r é actualise la valeur territoriale dans un monde contemporain o ù la mobilit é et le rapport au temps pourraient faire croire à l ’ abolition du territoire. Dans bien des cas l ’ Etat-nation comme les constructions supra- nationales sortent du champ de l ’ exp é rience v é cue de l ’ individu comme du groupe. Cela ne veut pas dire qu ’ il n ’ y a pas de repr é sentation (L. Sfez), mais cette derni è re se forge à partir de m é diateurs largement influenc é s par les id é ologies.

13 Territoire et pouvoir, un couple structurant le collectif se structure par des r è gles, par le droit, Le territoire ne se con ç oit pas sans le pouvoir même si ce dernier n ’ est qu ’ un é l é ment parmi d ’ autres, Le pouvoir a donc pour mission de projeter l ’ id é el collectif dans une perspective territoriale d ’ avenir, La m é moire collective et la patrimonialisation correspondent à des choix d ’é l é ments signifiants qui donne sens à un projet collectif.

14 Embo î tement et juxtaposition des territoires dans le syst è me-monde contemporain Situation d ’ une extrême complexit é : – la superposition d ’ un ordre ancien li é à la statique des Etats-nations historiquement r é cents, – la dynamique des é changes et des mobilit é s permettant la multiplication des espaces v é cus et des appropriations, Chaque individu a une multitude d ’ exp é riences sur des lieux diff é rents.

15 les territoires s ’ embo î tent comme des poup é es russes, une appartenance locale est à priori plus pr é gnante qu ’ une appartenance nationale ou supra-nationale. Plus l ’é chelle est grande, plus l ’ Ailleurs s ’ affirme, Cet embo î tement n ’ exclut pas des passerelles à des é chelles fines li é es à des exp é riences v é cues. Hi é rarchisation et juxtaposition des territoires sont de fait complexifi é es par les gradients entre le r é el repr é sent é et les repr é sentations plus ou moins id é alis é es et id é ologis é es.

16 Le territoire, regards géographiques François Moullé Maître de conférences Laboratoire DYRT - EA 2468 / meshs


Télécharger ppt "Le territoire, regards géographiques François Moullé Maître de conférences Laboratoire DYRT - EA 2468 / mesh."

Présentations similaires


Annonces Google