La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cette année, l’année 2014, est le centenaire de la Grande Guerre. Sur ce site vous découvrirez une page d’histoire qui a été oubliéé et inconnue pendant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cette année, l’année 2014, est le centenaire de la Grande Guerre. Sur ce site vous découvrirez une page d’histoire qui a été oubliéé et inconnue pendant."— Transcription de la présentation:

1 Cette année, l’année 2014, est le centenaire de la Grande Guerre. Sur ce site vous découvrirez une page d’histoire qui a été oubliéé et inconnue pendant très longtemps mais qui représente un grand intérêt pour la population française, et particulièrement, russe. La navigation facile de notre site vous permettra de retracer le parcours de nos compatriotes russes qui ont débarqué en France en Bienvenue sur notre site consacré aux russes dans la Grande guerre en France! _grande_guerre.fr/ Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina

2 >> _grande_guerre.fr/page1 Au nom de résistance à la Triple Alliance ( qui se compose de l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie, l’Italie) la France, le Royaume-Uni et la Russie créent la Triple-Entente. Les alliés signent la convention militaire qui prévoit l’envoi des forces militaires en cas de conflit avec l’Allemagne. Même tout au début de guerre la France et la Grande-Bretagne ont été engloutis par la crise démographique. Ainsi, en août 1914 le Royaume-Uni demande la Russie l’envoi de soldats russes sur le front occidental pour arrêter l’invasion de l’armée allemande sur le front Ouest. Mais l’état-major impérial refuse sous prétexte de ne pas avoir assez d’effectif. En 1915, la Triple Alliance attaque le front de l’Est ayant pour idée mettre la Russie hors de combat. Etant donné que la Russie subit le retard industriel elle n’est pas capable de compenser le manque d’armement, l’aide matérielle des Anglais et des Français est plus que jamais vitale. Et en automne 1915 lors du voyage en Russie du sénateur français Paul Doumer, chef d’Etat-Major, le Général Alexeiev accepte l’envoi des soldats contre du matériel de guerre. Il est décidé d’envoyer 4 brigades d’infaneries: 2 (premiére et troisième)en France et 2( deuxième et quatrième) aux Balkans. Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France

3 _grande_guerre.fr/page2 Le CER se composaient de 4 brigades dont les 2 combattaient sur la territoire française. Chaque brigade incluait deux régiments. La première brigade a été confié au Général Lokhvizky. Premier régiment de la première brigade a été formé à partir d’ouvriers et d’employés moscovites. Le deuxième régiment provenait de Samara. Ses recrutes, en général, avaient les origines rurales. En ce qui concerne la 3e Brigade Russe Spéciale, elle est formée d’habitants d’Ekaterinenbourg et Tcheliabinsk. Elle a été commandé par le Général MAROUCHEVSKY. Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina <<

4 _grande_guerre.fr/page3 1-ère brigade 3-ème brigade Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina

5 1-ère brigade _grande_guerre.fr/page4 Au début de février 1916 la 1-ère Brigade Russe Spécial est envoyé par le Transsibérien jusqu’au port de Dairen. Dairen Marseille 1-ère brigade 3-ème brigade Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina

6 Les habitants de Marseille saluent chaleureusement les soldats russes qui défilent L’accostage du Latouche - Tréville à Marseille _grande_guerre.fr/page5 << Cinq navires partaient de port de Dairen en Mandchourie le 29 février 1916: le Latouche-Tréville, L’Himalaya, le Sontay,le Yaroslav et le Tambov. Ils passaient par la mer de Chine,l’océan Indien, la mer Rouge, le canal de Suez et la Méditerranée. Ce périple durait 56 jours et le 20(1) avril ils ont débarqué à Marseille. Là-bas ils étaient rencontrés avec un grand enthousiasme. L’un des oculaires a dit: «Il y avait une telle quantité de fleurs qu’on aurait pu penser que c’était la neige». 1-ère brigade 3-ème brigade Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina

7 3e brigade _grande_guerre.fr/page6 La 3-ème brigade est partie d’Arkhangelsk. On a pris la voie directe (Arkhangelsk=> Nord de la Norvège=>nord d’Angleterre=> nord d’Irlande=> Brest). Pour la 3e brigade, en prenant cette voie on néglige les précautions de la sécurité qu’on a respecté avant. L’accueil à Brest aussi, n’est plus si chaleureux que celui à Marseille. Arkhangels k Brest 1-ère brigade 3-ème brigade Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina

8 _grande_guerre.fr/page7 Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina La Courtine Paris Champagne- Ardenne Paris La Courtine Champagne-Ardenne

9 _grande_guerre.fr/page9 >><< Le 7 juillet, la 1-ère brigade occupe son secteur. Ici, les harcélements de l’artillerie, ce sont surtout des coups de main menés la nuit par quelques dizaines d’hommes qui maintiennent la tension. Parfois se déclanchent des attaques de plus grande envergure, et les pires d’entre elles sont les nappes de gaz qui se répendent au-dessus des tranchées. Le véritable baptême du feu est reçu les 15 et16 juillet. Cette attaque coùte 13 hommes aux Russes-bien davantage aux Allemands - et 10 des leurs sont prisonniers. La 3-ème brigade déjà familiarisée en Russie avec l’armement français, elle ne cantonne que peu de temps au Camps de Mailly et, dès le 16 octobre 1916, elle commence à relever la 1-ère brigade. Mourmelon-le-Grand Chemin des Dames Camp de Mailly La Courtine Champagne- Ardenne Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina Paris

10 _grande_guerre.fr/page10 << La brigade de Lokhvitski retourne au repos, laissant derrière elle environ 600 tués et blessés. Le 20 février, la 1-ère brigade est envoyée au camp deVille-en-Tardenois pour se préparer à « une grande offensive», puis, trois semaines plus tard, elles sont rassamblées et rattachées au 7-ème corps d’armée de la V-ème armée. Elles forment la 1-ère division russe spécial, commandé par le général Lokhvitski, le général Marouchevski et le général Nitchvolodov. Leur effectif total est alors de 212 hommes afficiers, 936 sous-officier, 686 caporaux et hommes du rang, plus de combattants avec les divers services. _grande_guerre.fr/page9 La Courtine Champagne- Ardenne Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina Paris Mourmelon-le-Grand Chemin des Dames Camp de Mailly

11 Après quelques jours de repos, le 25 avril 1916 la 1-ère brigade russe est acheminéé en train vers le camp de Mailly, situé à une 30 km de Châlons-sur-Marne, en arrière du front de la IV-ème armée, où l’unité est destinée à être engagée. Cet immence camp doit permettre aux Russes de se familiariser avec les nouveaux matériels mis à leur disposition et de s’initier à la guerre de tranchées, aux techniques de combat en usage sur le front de l’ouest où les adversaires se déchirent pour la possession de quelques mètres de terrain.Le commandement francais n’a rien négligé et les soldats du tsars sont très bien dotés. Surtout,ils disposent de munitions à profusion et de la couverture permanente de l’artillerrie. Les russes près de ses casernes avec talisman de brigade, un garcon à l’age de 15 au milieu _grande_guerre.fr/page11 << >> _grande_guerre.fr/page9 La Courtine Champagne- Ardenne Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina Paris

12 Les autorités se sont efforcées de mettre en place les conditions d’accueil les plus satisfaisantes.Ainci, la tradition religieuse propre à l’armée russe a été prise en compte et une belle chapelle en bois a été élevéé, tandis que d’autres, plus petites, seront bietôt bâties au plus près des premières lignes. La nourriture n’a pas été négligée. Le commandement est bien coscient que la nourriture seulement française ne peut convenir aux estomacs russes. Depuis 1915, l’intendance française a pris la décision de confectionner des plats pour les combattants venus de tous horizons. La ration quotidienne russe: les légumes en grande quantité, le produit laitier, 400 gr de boeuf et une demi-boule de 750 gr de pain blanc. Même aux célèbre «pinard» de l’intendance est substitué le kwas. Les soldatats russes font la queue pour obtenir la nourriture. _grande_guerre.fr/page12 << La Courtine Champagne- Ardenne Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina Paris

13 Mourmelon le Grand Le 25 juin la 1-ère spécial brigade russe quitte le camp de Mailly à Mourmelon, à l’arrière immédiat du front. Leur route est bordée de croix noires, seules ou alignées, quelques fleurs, une petit drapeau et une planchette sur laquelle est inscrit « Ci-git un brave ». Le haut commandement francais a soigneusement choisi les 5,5 km de front, entre le fort de la Pompelle et Auberive, au nord-est de Riems. C’est un secteur relativement calme, qui doit permettre aux soldats russes de se familiariser avec le nouvel environnement. Leur venue a été préparée par des officiers qui ont parcouru les 3 lignes successives de tranchées que les Russes vont devoir tenir. Chemin des Russes vers le camp Mourmelon Les soldats russes dans les tranchées. _grande_guerre.fr/page13 << La Courtine Champagne- Ardenne Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina Paris

14 _grande_guerre.fr/page14 << La Courtine Champagne- Ardenne Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina Paris Chemin es Dames Robert Nivelle veut réaliser la percée décisitive à l’Ouest et, pour rompre le front allemand dans l’Aisne,il a obtenu des moyens colossaux. L’attaque est prévue pour le 16 avril. La 1-ère brigade, sort des tranchées aux Cavaliers de Courcy avec pour objectif la prise des hauteurs du mont « Spin ». Grâce aux efforts des russes le village de Courcy a été pris.

15 Un des bataillons participe aux cérémonies du 14 juillet à Paris.C’était 8000 des soldats et officiers de Corps Expéditionnel Russe. Après les Champs-Elysées et la concorde, il défile sur le Grands Boulevards sous le ton sollenel d’orchestre et les applaudissements frénétiques de milliers de Parisien.Un des participants de ce difélé se souvient: « Il y avait tant de fleurs qu’il semblait qu’il neigeait ». _grande_guerre.fr/page15 << _grande_guerre.fr/page9 La Courtine Champagne- Ardenne Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina Paris

16 _grande_guerre.fr/page16 << A cause de la diffusion des pensées pacifistes et les slogans comme ceux-ci: «liberté»,«révolution», «rapatriement» le général Pétain décide de renvoyer les brigades russes hors de front pour éviter la contagion auprès des alliés français. Le 26 juin 1917 pour la première brigade et le 5 juillet 1917 pour la troisième-l’arrivée au département Creuse (La Courtine). Rapidement, les extremistes de la 1-ère brigade commencent à montrer leur désobéissance et le refus de prêter serment au gouvernement provisoire. Le 8 juillet une large partie de la 3e brigade et les officiers de la première quittent le camp. Pourtant, la plupart d’eux refusait de prendre partie à la répression des mutins. La mutinerie de la Courtine durait trois mois et elle était cruellement étouffé par les >> _grande_guerre.fr/page9 La Courtine Champagne- Ardenne Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina Paris

17 forces de général Zankevich et général Belyaeff. (Le commandement français avait demandé de résoudre ce problème sans son implication). Les mutins étaient répartis en 3 catégories selon leur engagement: 1)les meneurs et les extremistes étaient condamnés aux travaux forcés en Algérie. 2)ceux qui ne voulaient plus combattre mais qui acceptaient d’être employés aux détachements de travailleurs. 3)ceux qui acceptaient de poursuivre le combat, ils ont formé la célébre légion russe, dite «de l’Honneur». _grande_guerre.fr/page17 << _grande_guerre.fr/page9 La Courtine Champagne- Ardenne Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina Paris

18 _grande_guerre.fr/page19 Monuments en Champagne Monument à Paris Moscou: le projet irréalisé Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina

19 En 1923 les officiers du CER qui sont restés en France ont créé l’association des officiers du corps expéditionnaire russe. Les missions de cette association étaient suivantes: garder la mémoire de CER et de la transmettre aux générations futures, aider en cas de nécessité aux anciens combattants de CER qui sont restés vivants.En 1990, étant donné que les derniers anciens combattans ont décédé durant cette année, l’assosiation a été rebaptisé en Association du souvenir du corps expéditionnaire russe en France. La mission est bien évidemment pareille: promouvoir la mémoire de CER. Grâce à l’ASCERF on a créé le complexe mémorial de St.Hilaire: le cimetière de l’Espérance et la chapelle commémorative. Chaque année, pour la Pentecôte orthodoxe, on y organise les pèlerinages. _grande_guerre.fr/page20 >> ASCERF. St.Hilaire Monuments en Champagne Monument à Paris Moscou: le projet irréalisé Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina

20 >> _grande_guerre.fr/page21 << Les descendants des officiers de CER y viennent de toute l’Europe. Et même si une partie considérable d’entre eux n’habite plus en Russie, ces jours-là tout le monde parle russe... Monuments en Champagne Monument à Paris Moscou: le projet irréalisé Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina

21 Mémorial des troupes russes au fort de la Pompelle _grande_guerre.fr/page22 << >> Mémorial des troupes russes au fort de la Pompelle Le fort de la Pompelle était une position im – portante car il était la «clé de voûte» de la défense du secteur de Reims. Le 11 mars 1917, les deux brigades russes joignent le 7ème corps de la 5ème Armée, sur le front de Courcy- Loivre au nord-ouest de Reims, et occupent le Fort de la Pompelle. Un monument en hommage aux 1ère et 3ème brigades spéciales russes a été inauguré le samedi 4 septembre 2010 dans le fort de la Pompelle. Monuments en Champagne Monument à Paris Moscou: le projet irréalisé Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina

22 Le Monument-ossuaire se situe à 45 kilomètres à l'est de Reims, à une trentaine de kilomètres au nord de Châlons-en- Champagne, sur le bord de la RD 77, entre les villages de Souain-Perthes-les- Hurlus, Sommepy-Tahure. Il a été inauguré en 1924 par le général GOURAUD, Gouverneur militaire de Paris(qui était aussi le pré- sident de l’association des officiers du corps expéditionnaire russe) Le monument est consacré aux divisions françaises et étrangères qui ont combattu en Champagne. Le monument Aux Morts des Armées de Champagne _grande_guerre.fr/page23 Le monument Aux Morts des Armées de Champagne Monument à Paris>> Monuments en Champagne Monument à Paris Moscou: le projet irréalisé Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina Moscou: le projet irréalisé>>

23 Nous pouvons retrouver les monuments qui glorifient le CER non seulement en Champagne mais aussi à la capitale française. Le monument «A la mémoire des soldats et officiers du corps expéditionnaire russe ayant combattu sur le sol français entre 1916 et 1918» a été inauguré le 21 avril 2011, le Premierministre, François Fillon, et le Président du gouvernement de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine. _grande_guerre.fr/page24 Monuments en Champagne Monument à Paris Moscou: le projet irréalisé Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina Monument en Champagne>> Moscou: le projet irréalisé>>

24 Quelque temps après le début de guerre la grande-duchesse Elizabeth propose d’organiser le charnier près de station du métro actuelle «Sokol». Après, le projet était amélioré et l’idée finale supposait de créer un grand complexe mémorial consacré à tout ceux qui étaient engagés dans la Grande guerre. Le monument aux héros du CER russes aurait du aussi voir le jour. Mais la révolution et le nouveau gouvernement a rejeté ce projet et a liquidé le charnier. Et c’est seulement dans les années 80 du XX siècle qu’on a commencé à remettre en place ce projet. On a même inauguré plusieurs monuments consacrés à la Première Guerre mondiale. Pourtant, on n’est jamais pas rendu hommage à ceux qui combattaient en France et aux Balkans. De plus, actuellement en Russie il n’y aucun mémorial consacré à ces soldats. _grande_guerre.fr/page25 Monuments en Champagne Monument à Paris Moscou: le projet irréalisé Page d’accueil Quelques repères historiques Mémoire Corps expéditionnaire russe sur le sol français Route vers la France Created by Khamidullina Anna & Nikolaishvili Nina


Télécharger ppt "Cette année, l’année 2014, est le centenaire de la Grande Guerre. Sur ce site vous découvrirez une page d’histoire qui a été oubliéé et inconnue pendant."

Présentations similaires


Annonces Google