La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Définition: Exemple: -3, 18, -8, 67, -99, 112….  En effectuant des opérations, on peut toujours se fier sur les règles suivantes:  Lorsqu’il y a deux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Définition: Exemple: -3, 18, -8, 67, -99, 112….  En effectuant des opérations, on peut toujours se fier sur les règles suivantes:  Lorsqu’il y a deux."— Transcription de la présentation:

1 Définition: Exemple: -3, 18, -8, 67, -99, 112…

2  En effectuant des opérations, on peut toujours se fier sur les règles suivantes:  Lorsqu’il y a deux positifs dans une équation, la somme sera positive.  Lorsqu’il y a deux négatifs dans une équation, la somme sera positive.

3  Lorsqu’il y a un signe d’addition et de soustraction, la réponse sera négative  lorsqu’il y a un signe de soustraction et d’addition, la réponse sera négative.

4  Dans une équation, lorsqu’on veut additionner des entiers relatifs, on peut se fier aux signes du nombre.  Par exemple: = -7  : = +7  : = -7 : (-3)+(-4)+(+5)= -2  *Lorsque les nombres que l’on veut additionner possèdent le même signe, la somme sera toujours de ce signe. ( +, - )

5  Dans une équation, lorsqu’on veut soustraire des entiers relatifs, on peut se fier aux signes du nombre.  Par exemple: = +1  : = -9  : (+7)-(-9)-(+8)=+8  *Lorsque l’on soustrait des nombres, le plus grand chiffre garde son signe. ( +, - )

6  Dans une équation, lorsque l’on veut multiplier des entiers relatifs, on peut se fier aux signes du nombre.  Par exemple: -9 x +6 = -54  : -9 x -6 = +54  : +9 x -6= -54  : +9 x -6 x -3= 162  * Lorsque l’on multiplie des nombres, et qu’il y a un nombre pair du signe négatif, la réponse sera positive, mais s’il y a un nombre impair la réponse sera négative.

7  Dans une équation, lorsque l’on veut diviser des entiers relatifs, on peut se fier aux signes du nombre.  Par exemple: 15 ÷ -3 = -5  : -15 ÷ -3 = 5  : 15 ÷ 3 = 5  : 16 ÷ -4 ÷2 = -2  * Lorsque l’on divise des nombres, et qu’il y a un nombre pair de négatif, la réponse sera positive, mais si il y en a un nombre impair, la réponse sera négative.

8 Merci d’avoir regardé notre présentation!!(:


Télécharger ppt "Définition: Exemple: -3, 18, -8, 67, -99, 112….  En effectuant des opérations, on peut toujours se fier sur les règles suivantes:  Lorsqu’il y a deux."

Présentations similaires


Annonces Google