La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA PROTECTION SOCIALE BREST Jeudi 20 décembre 2007 FSU BRETAGNE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA PROTECTION SOCIALE BREST Jeudi 20 décembre 2007 FSU BRETAGNE."— Transcription de la présentation:

1 LA PROTECTION SOCIALE BREST Jeudi 20 décembre 2007 FSU BRETAGNE

2 LogiquecaritativeSolidaritéfamilialeAssistancepubliqueLogiquesalarialeÉpargneprévoyance Financementpar:DonsExemples: Restos du Cœur….Aidesdirectes Prise en charge au sein de la famille des jeunes, des personnes âgées… ImpôtsRMIAME….Cotisations Système de retraites par répartitionÉpargne Système de retraite par capitalisation Assurancesprivées Assurer le bien être, faire face aux risques PROTECTION SOCIALE

3 Trois modèles de protection sociale Modèle libéral Principe: l’essentiel de la prévention des risques assurée par l’épargne individuelle. Assistance publique conditionnelle destinée aux plus pauvres Type de prestation : sous condition de ressources Financement : impôts Fondement des droits: niveau de vie Pays concernés: pays anglo-saxons

4 Trois modèles de protection sociale Modèle social démocrate (dit beveridgien) Principe: prestations universelles visant à réduire les inégalités et assurer un niveau de vie décent à tous Type de prestations : universelles, services gratuits étendus Financement : impôts Fondement des droits: citoyenneté Pays concernés: pays scandinaves

5 Trois modèles de protection sociale Modèle salarial (dit bismarkien) Principe: assurances sociales assurant le niveau de vie des travailleurs et de leur famille Type de prestations : contributives et dépendant du revenu Financement : Cotisations : salaire indirect Fondement des droits: Travail salarié et l’emploi Pays concernés: Europe continentale

6 La protection sociale en France La notion de protection sociale est plus large que celle de la sécurité sociale: Ordre de grandeur prévisible pour 2007: Dépenses protection sociale: 550 milliards d’euros dont dépenses sécurité sociale: 420 milliards d’euros PIB: 1850 milliards d’euros On peut décrire la protection sociale  Soit par les organismes qui gèrent la protection sociale  Soit par les catégories de risques (branches)

7 SECURITE SOCIALE UNEDICAIDES SOCIALES PUBLIQUES COMPLE- MENTAIRES  Régime général Retraites Assurance maladie Famille  Régimes spéciaux  Complémentaires obligatoires Indemnisation chômage Prestations de l’Etat et des collectivités locales: Minimum vieillesse AAH AME APL RMI... Mutuelles Assureurs privés

8 SECURITESOCIALEUNEDICASSEDICMutuellesPrévoyanceAidespubliques Santéxxxxxx Vieillessexxxxxx Famillexxxxx Emploixxxxx Logementxxxx Exclusionxxxx

9

10

11 Organigramme sécurité sociale

12

13

14 La contribution sociale généralisée En 2007, elle devrait atteindre 79,2 milliards d’euros. La réforme de l’assurance maladie de 2004 a élargi l’assiette applicable aux salaires et aux allocations chômage. La CSG est un impôt affecté, ce n’est pas une cotisation. Son taux est de 7,50% pour les revenus salariaux, les revenus du patrimoine, des placements et des jeux. Son taux est de 6,20% pour les revenus de remplacements (allocations chômage si revenu imposable..) et les pensions retraites. Cet impôt taxe les revenus du capital mais c’est un impôt proportionnel et pas progressif.

15 La contribution sociale généralisée En 2007, elle a été affectée pour  61,7% à l’assurance maladie (CNAM)  14,5% à la CNAF (allocations familiales)  13,8% au FSV (fond solidarité vieillesse)  10% aux autres régimes maladie et CNSA

16 Le déficit des comptes de la sécurité sociale

17 Solde des comptes et masse salariale

18 Effet de la politique d’exonération des cotisations sociales  En 2007, les mesures générales d’exonération augmenteraient de près de 12%. Cette forte progression est à relier au passage de 26 à 28,1 points d’exonération au niveau du SMIC pour les entreprises  Le montant total des exonérations compensées s’élève à 25,4 milliards d’euros dont 1 milliard dès 2007 au titre de la défiscalisation des heures supplémentaires.  Le montant des exonérations non compensées s ’élève à 2,7 milliards d’euros


Télécharger ppt "LA PROTECTION SOCIALE BREST Jeudi 20 décembre 2007 FSU BRETAGNE."

Présentations similaires


Annonces Google