La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Verviers, le 20 mars 2012 Christine Barras Travailler avec les familles (4)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Verviers, le 20 mars 2012 Christine Barras Travailler avec les familles (4)"— Transcription de la présentation:

1 Verviers, le 20 mars 2012 Christine Barras Travailler avec les familles (4)

2 2 Organisation de la rencontre  1. Rappel de ce qui a été vu  24 mai 2011: les représentations de la famille  22 septembre 2011: le cadre de référence du professionnel par rapport à celui de la famille  31 janvier 2012: synthèse des documents envoyés, obstacles et éléments facilitateurs, portraits de parents et de professionnels  2. Rencontre du 20 mars 2012  Portraits, suite  La construction identitaire et la représentation de rôle

3 Le(s) parent(s )  Le parent-ressource  Le parent critique  Le parent « à idée fixe »  Le parent envahissant  Le parent qui se dévoile  Le parent qui travestit  Le parent taiseux  Le parent méfiant  Le parent « étoile filante »  Le parent déprimé  Le parent qui ne vient pas 3

4 Le professionnel  Le professionnel Zorro  Le professionnel Shéhérazade  Le professionnel Robin des Bois  Le professionnel Petit Poucet  Le professionnel placebo  Le professionnel Robinson Crusoé  Le professionnel Indiana Jones  Le professionnel Don Quichotte  Le professionnel Cassandre  Le professionnel Procuste 4

5 Portraits inversés…  Les caractéristiques des parents peuvent s’adresser aux professionnels et réciproquement…  A interpréter  du point de vue du professionnel qui se fait une idée du parent  du professionnel qui se fait une idée des collègues  du parent qui se fait une idée du professionnel 5

6 Le professionnel  Le professionnel-ressource  Le professionnel critique  Le professionnel « à idée fixe »  Le professionnel envahissant  Le professionnel qui se dévoile  Le professionnel qui travestit  Le professionnel taiseux  Le professionnel méfiant  Le professionnel « étoile filante »  Le professionnel déprimé  Le professionnel qui ne vient pas 6

7 Le parent  Le parent Zorro  Le parent Shéhérazade  Le parent Robin des Bois  Le parent Petit Poucet  Le parent placebo  Le parent Robinson Crusoé  Le parent Indiana Jones  Le parent Don Quichotte  Le parent Cassandre  Le parent Procuste 7

8 8

9 9

10 10

11 L’identité (Guy Bajoit, Le changement social, Armand Colin, 2003 et Socio- analyse des raisons d’agir, Presses de l’Université Laval, 2009) 11 Identité engagée Identité assignéeIdentité désirée

12 L’identité (Guy Bajoit, Le changement social, Armand Colin, 2003 et Socio- analyse des raisons d’agir, Presses de l’Université Laval, 2009) 12 Identité engagée Identité assignéeIdentité désirée Reconnaissance sociale Accomplissement personnel Consonance existentielle NOYAU

13 L’identité (Guy Bajoit, Le changement social, Armand Colin, 2003 et Socio- analyse des raisons d’agir, Presses de l’Université Laval, 2009) 13 Identité engagée Identité assignée Identité désirée Reconnaissance sociale Accomplissement personnel Consonance existentielle Autodestruction personnelle; ce qui est plus fort que soi Réalisation déviante Désirs réprimés Insoumission Soumission contrainte; renoncement à soi-même Inhibition NOYAU

14 L’identité (Guy Bajoit, Le changement social, Armand Colin, 2003 et Socio- analyse des raisons d’agir, Presses de l’Université Laval, 2009) 14 Identité engagée Identité assignée Identité désirée Reconnaissance sociale Accomplissement personnel Consonance existentielle Je le fais pour (me) punir; je ne sais pas pourquoi je le fais Je le fais quand même et j’aime ça J’aimerais bien mais… Ça m’embête, je refuse Je suis bien obligé Je n’y arrive pas Paix, satisfaction

15 L’identité (Guy Bajoit, Le changement social, Armand Colin, 2003 et Socio- analyse des raisons d’agir, Presses de l’Université Laval, 2009) 15 Identité engagée Identité assignéeIdentité désirée Reconnaissance sociale Accomplissement personnel Consonance existentielle Celui qui lance des appels à l’aide (suicide, anorexie) Le parent qui fait du mal « pour le bien » de l’enft/ le jeune qui provoque (piercing) Celui qui aime faire des projets – celui qui renonce à ce qu’il aimerait faire L’élève paresseux, le parent démissionnaire Le professeur qui punit; celui qui travaille à contre-coeur Le travailleur social qui aimerait sauver le monde Paix, satisfaction

16 L’identité (du point de vue du ts) (Guy Bajoit, Le changement social, Armand Colin, 2003 et Socio- analyse des raisons d’agir, Presses de l’Université Laval, 2009) 16 Identité engagée Identité assignéeIdentité désirée Reconnaissance sociale Accomplissement personnel Consonance existentielle Prométhée Shéhérazade, Petit Poucet Indiana Jones Sisyphe Cassandre Robinson Crusoe Zorro Robin des Bois Don Quichotte Efficacité, satisfaction Placebo Procuste

17 17 Illustrations de J. Van Russelt, in P. Jamoulle, Parents usagers de drogues, Rapport de recherche de l’Atelier Parentalité et usages de drogues en Communauté française, 1998

18 18

19 19

20 20

21 21

22 La représentation de rôle  lles lles  Le cadre des « travailleurs des métiers de l’intégration » a été transformé par les changements politiques et sociétaux (la « société des individus »)  Points de départ:  bienfaisance, hygiénisme, assistance publique  puis: Etat-providence  progrès et raison  discipline (institutions fermées comme l’école, le home, la prison, l’hôpital)  But: parvenir à une société pacifiée, ce qui semble aujourd’hui compromis ou utopique 22

23 L’évolution du métier (d’après A. Franssen et P. Walthéry, Les métiers de l’éducateur. Analyse et pistes d’action, ISAJH,1998, p.20) L’ancienne imageLa nouvelle image Finalité Substitut parental Normalisation Mission éducative Autonomisation Compétence Qualités morales (dévouement, disponibilité) Compétences professionnelles Autorité Imposer, juger Mode disciplinaire Faire découvrir, réconcilier, structurer Mode procédural Statut PetitReconnu Philosophie Pas de questionnement sur le bien/mal; idée commune: la société se dirige vers le progrès Instrumentalisation des personnes; rentabilité et efficacité privilégiés; bureaucratie absurde 23

24 Moyens de « faire face » (1)  Le mode de gestion « défensif »  Assurer vaille que vaille la permanence de son identité  Préserver un cadre agréable, supportable, stable, humain  Se protéger des intrusions, des problèmes, se bunkeriser  « île préservée » ou « forteresse assiégée »  Le mode de gestion « anomique »  Les tensions, trop fortes, amènent une situation de crise, de burn-out, le sentiment d’être inutile, dépassé, instrumentalisé  « château de sable submergé » 24 A. Franssen, Etat social actif et métamorphose des identités professionnelles,

25 Moyens de « faire face » (2)  Les modes de gestion « offensifs »  La logique innovatrice: retrouver une nouvelle ligne de conduite, un nouveau sens, s’impliquer dans l’économie solidaire (ex. création d’emplois avec les exclus), se muer en entrepreneur social (ex. crèche parentale)  La logique adaptatrice: se construire une « niche » professionnelle, maîtriser de nouveaux outils, logique de professionnalisation (coaching parental)  La logique revendicatrice: « C’est une question de moyens ». Action collective, portant aussi bien sur des aspects matériels que sur une reconnaissance identitaire  La logique révoltée: refus de l’institutionnalisation du rôle et identification avec les usagers 25

26 26

27 27

28 28 J. Van Russelt, Et l’humanité… p’tit con?, Ed. Jeunesse et Droit, 2006

29 29 Eric Appéré, On n’est pas que parent!, Deliou, 2006

30 30

31 Bilan  Avènement d’un ordre « postdisciplinaire »: il s’agit moins de contraindre que de prévenir des inadaptations  Risque: la gestion du social se fait en repérant les déviations du comportement (ex. dépistage des délinquants à l’école maternelle)  Parallèle avec le champ de la santé: importance de la maladie virtuelle, qui peut se développer au sein de populations « fragiles »  Que dire des familles dites « fragiles » ou « à risque »? 31


Télécharger ppt "Verviers, le 20 mars 2012 Christine Barras Travailler avec les familles (4)"

Présentations similaires


Annonces Google