La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA RÉFORME DES MODALITÉS D’ÉLECTION DES CONSEILLERS MUNICIPAUX ET COMMUNAUTAIRES COMMUNES DE MOINS DE 1000 HABITANTS MARDI 21 ET JEUDI 23 JANVIER 2014.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA RÉFORME DES MODALITÉS D’ÉLECTION DES CONSEILLERS MUNICIPAUX ET COMMUNAUTAIRES COMMUNES DE MOINS DE 1000 HABITANTS MARDI 21 ET JEUDI 23 JANVIER 2014."— Transcription de la présentation:

1

2 LA RÉFORME DES MODALITÉS D’ÉLECTION DES CONSEILLERS MUNICIPAUX ET COMMUNAUTAIRES COMMUNES DE MOINS DE 1000 HABITANTS MARDI 21 ET JEUDI 23 JANVIER 2014 MATHIEU BRESCH ET VALENTINE DUHAUT, JURISTES

3 Présentation de la session  I - Introduction : les changements électoraux  II - L’accès au mandat  III - L’élection des conseillers municipaux  IV - La campagne et la propagande électorales  V - Les opérations de vote  VI - Après le scrutin

4 I – INTRODUCTION : LES CHANGEMENTS ÉLECTORAUX

5 I - Introduction : les changements électoraux  Dates des élections : 23 et 30 mars 2014  Importantes modifications de la loi du 17 mai 2013 et son décret d’application : Abaissement du seuil du scrutin de liste de 3500 à 1000 habitants Obligation de déclaration de candidature dans toutes les communes, pour tous les candidats quelle que soit leur population + affichage le jour du scrutin Baisse du nombre de conseillers municipaux

6 I - Introduction : les changements électoraux Nouvelle désignation des conseillers communautaires Nouvelles inéligibilités et incompatibilités Obligation de présenter un titre d’identité lors du vote de l’électeur Modalités des procurations de vote

7 II – L’ACCÈS AU MANDAT

8 II - L’accès au mandat Conditions pour être conseiller :  Avoir 18 ans révolus  Être de nationalité française ou citoyen de l’UE  Avoir satisfait aux obligations du service national  Participer à une seule élection  Être inscrit soit sur les listes électorales, soit au rôle des contributions directes au 1 er janvier 2014

9 II - L’accès au mandat Condition pour être éligible au sein du conseil municipal Être électeur dans la commune où le candidat se présente Inscription, au 1 er janvier 2014, au rôle de : la taxe d’habitation ou la taxe foncière sur les propriétés bâties ou la taxe foncière sur les propriétés non bâties ou la cotisation foncière des entreprises (CFE) ou l’impôt sur le revenu

10 II - L’accès au mandat Conditions pour être conseiller (suite) :  Ne pas être inéligible Nouvelles inéligibilités en 2014 : directeurs de service ou de cabinet au sein des communautés de communes, du conseil général ou du conseil régional depuis moins de 6 mois

11 II - L’accès au mandat Conditions pour être conseiller (suite) :  Ne pas exercer une fonction incompatible Nouvelles incompatibilités en 2014 : Conseiller municipal ≠ agent au sein du CCAS Conseiller communautaire ≠ agent au sein de la CC ou d’une autre commune membre Conseiller communautaire ≠ agent au sein du CIAS

12 III – L’ÉLECTION DES CONSEILLERS MUNICIPAUX

13 III - L’élection des conseillers municipaux  Nombre de conseillers à élire  La déclaration de candidature  Le scrutin plurinominal majoritaire

14 III - L’élection des conseillers municipaux Nombre de conseillers à élire  Les conseillers municipaux Varie en fonction de l’importance démographique de la commune en application du tableau de l’article L du CGCT Chiffres de population municipale authentifiés par le décret n° du 27 décembre 2013

15 III - L’élection des conseillers municipaux Population municipaleNombre de conseillers Moins de 100 habitants7 De 100 à 499 habitants11 De 500 à habitants15

16 III - L’élection des conseillers municipaux La déclaration de candidature  Obligatoire pour TOUS les candidats au 1 er tour  Les candidats déclarés au 1 er tour le sont automatiquement au second tour  Candidatures au 2 nd tour limitées  Affichage dans chaque bureau de vote des candidats déclarés

17 III - L’élection des conseillers municipaux Nombre de sièges à pourvoir Nombre de candidats qui se sont présentés au 1 er tour Possibilité pour de nouveaux candidats de se présenter au 2 nd tour 710 NON 11 NON 158 OUI

18 III - L’élection des conseillers municipaux Présentation des candidats  Les candidats peuvent se présenter de façon isolée ou groupée  Aucune obligation de faire une liste complète et paritaire

19 III - L’élection des conseillers municipaux Forme et contenu de la déclaration de candidature  Pour chaque candidat individuellement  Formulaire CERFA n°14996*01  Mentions obligatoires  Documents joints: pièce(s) attestant de l’éligibilité du candidat (+ éventuellement le mandat)

20 III - L’élection des conseillers municipaux  1 er cas: Le candidat est électeur de la commune  attestation d’inscription sur la liste électorale délivrée par le maire  Datant de moins de 30 jours lors du dépôt de la déclaration de candidature

21 III - L’élection des conseillers municipaux et communautaires  2 ème cas: Le candidat est inscrit sur la liste électorale d’une autre commune : attestation d’inscription sur la liste délivrée par le maire de cette commune + justificatif attache avec la commune  3 ème cas: Le candidat n’est inscrit sur aucune liste électorale :carte d’identité + un extrait du bulletin n°3 du casier judiciaire délivré depuis moins de 3 mois + justificatif attache avec la commune

22 III - L’élection des conseillers municipaux  Pièces justifiant l’éligibilité : uniquement 2 ème + 3 ème cas -Soit un avis d’imposition ou extrait de rôle délivré par le comptable du Trésor attestant l’inscription au 1 er janvier 2014; les avis doivent être établis dans l’année; -Soit une copie d’un acte notarié établissant que l’intéressé est devenu propriétaire en 2013 d’un immeuble sur la commune ou locataire d’un immeuble d’habitation; -Soit une attestation du directeur des services fiscaux établissant que l’intéressé devrait être inscrit au rôle au 1 er janvier 2014

23 III - L’élection des conseillers municipaux Dépôt des candidatures  A partir du 6 février OU 24 mars (2 nd tour)  En préfecture ou en sous-préfecture  Les mairies n’ont pas à les réceptionner

24 III - L’élection des conseillers municipaux  Dépôt des candidatures au plus tard: -Pour le 1 er tour : le jeudi 6 mars 2014 à 18h -Pour le 2 nd tour : le mardi 25 mars 2014 à 18h  Qui peut la déposer ?  Cas du retrait d’un candidat

25 III - L’élection des conseillers municipaux et communautaires Reçu et récépissé  Reçu remis le jour du dépôt  Récépissé attestant l’enregistrement de la candidature régulière en la forme et sur le fond mis à la disposition dans les 4 jours du dépôt  Recours possible en cas de refus de délivrance d’un récépissé

26 III - L’élection des conseillers municipaux Mode de scrutin  Scrutin plurinominal majoritaire, à 2 tours, avec panachage  Aucune obligation en matière de parité  Affichage des candidats déclarés le jour du scrutin  Les candidats sont élus individuellement : suffrages décomptés par candidat

27 III - L’élection des conseillers municipaux Élection d’un candidat au 1 er tour : 2 conditions  Majorité absolue des suffrages exprimés et  Nombre de suffrages au moins égal au ¼ des électeurs inscrits  Un 2 nd tour est organisé si le 1 er tour n’a pas permis d’attribuer l’ensemble des sièges de conseillers municipaux

28 III - L’élection des conseillers municipaux Élection d’un candidat au 2 nd tour  Majorité relative : plus grand nombre de suffrages, quel que soit le nombre de votants  En cas d’égalité de suffrages, l’élection est acquise au plus âgé

29 III - L’élection des conseillers municipaux Quelques cas particuliers  1 ère hypothèse : aucun candidat déclaré  2 ème hypothèse : candidats insuffisants au 1 er tour  3 ème hypothèse : conseil incomplet à l’issue du 2 nd tour

30 IV – LA CAMPAGNE ET LA PROPAGANDE ÉLECTORALES

31 IV - La campagne et la propagande électorales  Campagne électorale 1 er tour : Du lundi 10 mars à 0 heure au samedi 22 mars à minuit Interdiction de distribuer tout document à compter du vendredi 21 mars à minuit 2 nd tour : Du lundi 24 mars à 0 heure au samedi 29 mars à minuit Interdiction de distribuer tout document à compter du vendredi 28 mars à minuit

32 IV - La campagne et la propagande électorales  Circulaires (professions de foi) Format non réglementé Pas de combinaison bleu, blanc et rouge  Tracts Distribution possible dès maintenant Dépôt légal à la bibliothèque municipale de Nancy

33 IV - La campagne et la propagande électorales  Affichage Demande déposée en mairie avant le mercredi 19 mars (1 er tour) et avant le mercredi 26 mars (2 nd tour) Attribution des emplacements par ordre d’arrivée Pas de fond blanc, pas de combinaison des couleurs bleu, blanc et rouge Format maximum : 594 mm * 841 mmm

34 IV - La campagne et la propagande électorales  Bulletins de vote Format paysage Bulletin contenant de 1 à 4 noms : 105 x 148 mm 5 à 31 noms : 148 x 210 mm De couleur blanche, encre de couleur possible Pas de remboursement des frais de propagande

35 V – LES OPÉRATIONS DE VOTE

36 V – Les opérations de vote  Vote par procuration  Présentation obligatoire d’un titre d’identité lors du vote  Vote des électeurs  Validité des bulletins

37 V – Les opérations de vote  Le vote par procuration Mandataire : personne qui vote à la place d’un électeur Mandant : personne qui choisit un autre électeur pour voter à sa place Désormais, possibilité de télécharger le formulaire de procuration sur internet

38 V – Les opérations de vote  Le titre d’identité Désormais, OBLIGATION dans TOUTES les communes de présenter un titre d’identité lors du vote Exemples : carte d’identité, passeport, permis de conduire, permis de chasse, …

39 V – Les opérations de vote  Le vote des électeurs Le panachage est toujours autorisé Décompte des suffrages : uniquement pour les candidats déclarés Lecture des bulletins

40 V – Les opérations de vote  La validité des bulletins de vote Bulletins et enveloppes valides : inclus dans le dépouillement :  Candidats surnuméraires : détermination choix de l’électeur  Bulletins incomplets  Bulletins comportant des noms de candidats non déclarés et déclarés  Bulletins manuscrits et panachés

41 V – Les opérations de vote Bulletins et enveloppes non valides / nuls : exclus du dépouillement  Bulletins ne comportant que des noms de candidats non déclarés  Candidats surnuméraires où il est impossible de déterminer le choix de l’électeur  Bulletins comportant des signes distinctifs, mentions injurieuses…

42 V – Les opérations de vote  Cas des bulletins multiples dans l’enveloppe  Nombre de candidats inférieur ou égal au nombre de sièges à pourvoir  valide  Nombre de candidats supérieur au nombre de sièges à pourvoir  nul

43 V – Les opérations de vote Exemple bulletin valide – commune moins de 100 habitants Candidat 1 Candidat 2 Candidat 3 Candidat non déclaré Candidat 4 Candidat 9 Candidat 5 Candidat 6 Candidat 7 Candidat 8 Candidat non déclaré

44 V – Les opérations de vote Commune de 400 habitants – 11 conseillers 1. Pierre7. Marc 13. Frédéric (nd) 2. Henriette8. Cécile 14. Julie 3. Pascale9. Charles 15. Sylvain A 4. Sylvain A10. Jeanne 5. Jacques 11. Jules 6. Catherine 12. Marianne

45 V – Les opérations de vote Commune de 400 habitants – 11 conseillers PierreMarc Frédéric (non candidat) HenrietteCécile Julie PascaleCharles SylvainJeanne Jacques Jules Catherine Marianne

46 VI – APRÈS LE SCRUTIN

47 VI – Après le scrutin  Contestation de l’élection  Démission d’un conseiller communautaire  1 ère séance : élection du maire et des adjoints  Désignation des conseillers communautaires

48 VI – Après le scrutin  Contestation de l’élection Devant le tribunal administratif de Nancy ou auprès du préfet Recours : - contre le 1 er tour : avant le vendredi 28 mars à 18 h - contre le 2 nd tour : avant le vendredi 5 avril à 18 h

49 VI – Après le scrutin  Démission d’un conseiller municipal Possible avec un document écrit, daté et signé par l’intéressé Transmis au maire sortant ou au nouveau maire

50 VI – Après le scrutin  La première séance du conseil municipal Élection du maire au scrutin secret, à la majorité absolue Élection des adjoints au scrutin secret, à la majorité absolue

51 III - L’élection des conseillers municipaux  Nombre de conseillers communautaires Arrêté préfectoral pris pour chaque communauté de communes Consultation du recueil des actes administratifs de la préfecture Les suppléants

52 VI – Après le scrutin  La désignation des conseillers communautaires Nul ne peut être conseiller communautaire s’il n’est élu conseiller municipal Élus pour la même durée que les conseillers municipaux Désormais désignés dans l’ordre du tableau du conseil municipal, établi lors de la première séance d’installation

53 VI – Après le scrutin  La désignation des conseillers communautaires Ordre du tableau : après le maire, prennent rang les adjoints, puis les conseillers municipaux Affichage des conseillers communautaires Démission et remplacement d’un conseiller communautaire

54 Tél. : Association des maires de Meurthe-et-Moselle Site Sadoul - 80, boulevard Foch - BP LAXOU CEDEX Tél. : Fax : Site internet : Mél. : du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h


Télécharger ppt "LA RÉFORME DES MODALITÉS D’ÉLECTION DES CONSEILLERS MUNICIPAUX ET COMMUNAUTAIRES COMMUNES DE MOINS DE 1000 HABITANTS MARDI 21 ET JEUDI 23 JANVIER 2014."

Présentations similaires


Annonces Google