La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Accueil Les moyens de contraceptions : qu’est-ce que c’est? Les moyens de contraception, ce sont tous les moyens et méthodes que l’on peut utiliser pour.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Accueil Les moyens de contraceptions : qu’est-ce que c’est? Les moyens de contraception, ce sont tous les moyens et méthodes que l’on peut utiliser pour."— Transcription de la présentation:

1

2 Accueil

3 Les moyens de contraceptions : qu’est-ce que c’est? Les moyens de contraception, ce sont tous les moyens et méthodes que l’on peut utiliser pour éviter d’être enceinte. Parmi ceux-ci, on retrouve la pilule que l’on prend à intervalle régulier, le stérilet qui nécessite une intervention chirurgicale, le préservatif ou autres. Les méthodes contraceptives sont nombreuses, certes, mais elles ne protègent en rien contre les MST (maladies sexuellement transmissibles). Seul le préservatif le permet. Il a donc deux utilités : éviter les grossesses non désirées et protéger contre les MST. Outre les moyens contraceptifs « classiques », on dénombre des solutions « d’urgence » telles que l’IVG ou « la pilule du lendemain ». Il est important de savoir qu’elles ne peuvent en rien être considérées comme étant des moyens contraceptifs ; l’IVG est une intervention chirurgicale qui, malgré son efficacité, présente quelques risques. Il en est de même pour la pilule du lendemain qui doit servir en cas d’extrême urgence et non pas comme une pilule classique que l’on prend mensuellement. Il est important de choisir le moyen de contraception qui nous convient le mieux. Pour cela, il est conseillé de s’entretenir avec son médecin généraliste, ou mieux, son gynécologue. Les Centres de Planning familial sont également des lieux où l’on peut récolter bon nombre d’informations importantes.

4 Les différents moyens contraceptifs La piluleLe patch contraceptif Le stérilet L’anneau vaginalL’implant contraceptif Et les garçons, alors? La contraception d’urgenceLes autres méthodes contraceptives

5 L’utilité des moyens de contraceptions La contraception est, de loin, le meilleur moyen d’éviter une grossesse non désirée. Les nombreux moyens contraceptifs tels que la pilule, le préservatif, etc. représentent des méthodes efficaces contre les grossesses non désirées. Parmi eux, le préservatif reste le seul moyen pour se protéger des MST et du SIDA. Plus les couples utiliseront une contraception régulière et adéquate, moins il y aura d’interruptions de grossesse. Toutefois, rien dans la vie n’est jamais sûr à 100%, l’erreur est humaine, ne l’oublions pas. Dans ce cas, le recours à une IVG (qui n’est pas un moyen de contraception mais un moyen d’interrompre une grossesse) doit être possible. Pour en savoir davantage sur les méthodes actuelles de contraception et pour effectuer le choix le plus sûr, c’est-à-dire celui qui convient le mieux à chaque femme, il n’y a qu’une seule chose à faire : parler avec son médecin, son gynécologue ou se rendre directement dans un Centre de planning familial.

6 Comment et où puis-je me procurer des moyens contraceptifs ? Généralement, lorsqu’on atteint l’âge de 15, 16ans, il est judicieux de se rendre chez son gynécologue. Soit la maman décide qu’il est temps, soit l’adolescent manifeste le désir de se rendre chez un gynécologue. Celui-ci effectue alors un bref examen de l’adolescente. Il est évidemment plus facile de mettre ses parents (généralement, la maman) au courant afin de discuter avec eux des différents moyens contraceptifs possibles et/ou envisageables (le plus souvent, il s’agit de la pilule). Il arrive malgré tout que les parents ne se sentent pas encore prêts à accepter que leurs enfants deviennent adultes et, de ce fait, ne leur permettent pas de se « protéger ». Dans ces cas-là, il est important de se rendre dans un Centre de planning familial. Des infirmières ou des médecins se mettent à la disposition d’adolescents dans le besoin. Ils sont tenus au secret médical et ne peuvent en aucun cas révéler ce qu’on leur a confié.

7 Les contacts … Une femme se trouvant dans une situation financière délicate trouvera auprès des centres de planning familial un soutien précieux. L’équipe cherchera de toute façon une solution à son problème. Un arrangement est toujours possible. La devise étant que l’accès à l’IVG et aux moyens de contraception doit rester libre et que le prix ne peut y faire obstacle.

8 La pilule La pilule, c’est un moyen de contraception que la femme doit prendre quotidiennement. Généralement, la pilule se prend tous les jours durant trois semaines ; la quatrième semaine, on arrête de la prendre et les règles surviennent. Il y a un tas de pilules différentes et certaines marques conviennent mieux que d’autres, physiquement et pratiquement. C’est pour prescrire la pilule la mieux adaptée à chacune que le médecin pose quelques questions très précises. La pilule n’est délivrée que sur prescription.

9 Le patch contraceptif Le patch contraceptif est une sorte de sparadrap carré (5cm de côté) que la femme colle sur sa peau et garde une semaine. Un nouveau patch doit être utilisé chaque semaine pendant trois semaines. Puis suit une semaine sans patch durant laquelle surviennent les règles.

10 Le stérilet Le stérilet est un petit objet de quelques centimètres, en cuivre ou en plastique, que le médecin place lui-même dans l’utérus. Il va empêcher l'ovule fécondé de se fixer dans l'utérus. Il en existe différents modèles. Il existe aussi un stérilet hormonal qui, pendant cinq ans, diffuse une faible dose de progestérone. Il agit un peu comme une pilule « locale ».

11 L’anneau vaginal L’anneau vaginal est un anneau souple et fin que la femme place elle-même dans son vagin une fois par mois (et qu’elle retire au bout de trois semaines). La première fois qu’on achète ce genre d’anneaux chez le pharmacien, on reçoit un petit appareil ressemblant à un sablier. Ce système ingénieux vous avertit lorsqu’il est temps de retirer l’anneau, au bout de 21 jours. Suit alors une semaine d’interruption, durant laquelle surviennent les règles.

12

13 L’implant contraceptif L’implant contraceptif est une petite tige de 3cm de long et de 2mm de large, donc à peu près de la taille d’une allumette. Le médecin la place sous la peau, dans la partie inférieure du bras. L’implant libère quotidiennement de petites doses d’hormones. Il protège des grossesses non désirées pendant trois ans. Trois ans, c’est la durée maximale de conservation de l’implant. Naturellement, si vous voulez un bébé, vous pouvez l’enlever plus tôt.

14 La contraception d’urgence La pilule du lendemain La contraception d'urgence se présente sous la forme d'un ou de deux comprimés à avaler au maximum 72 heures apres le rapport sexuel non protégé. Elle est délivrée dans les pharmacies. L’IVG L’interruption volontaire de grossesse ou avortement est une opération chirurgicale durant laquelle un médecin aspire le contenu de la cavité utérine à l’aide d’une sonde. On distingue deux méthodes ; la méthode médicamenteuse et la méthode chirurgicale ou par aspiration. La limite de l’intervention est de 3mois. Au-delà de ce délais, bon nombre de médecins refusent l’intervention. De plus, c’est strictement interdit par la loi.

15 Les autres méthodes contraceptives Le préservatif masculin C’est une membrane de latex que l’on va placer sur le pénis en érection juste avant le rapport.

16 Le préservatif féminin C'est une membrane de latex avec un anneau à chaque extrémité. Il se place dans le vagin. Le diaphragme Il se présente sous la forme d’une coupole de caoutchouc qui se place au Fond du vagin. C’est un anneau métallique flexible sur lequel est tendue une membrane en latex. La femme l'enduit de spermicide et l'introduit au fond du vagin, sur le col de l'utérus. Il empêche l'ascension des spermatozoïdes par le col de l'utérus tandis que le spermicide les détruit. Son utilisation nécessite un apprentissage (donné par le gynécologue). Le diaphragme est efficace à 90%.

17 Les spermicides Ce sont des substances chimiques, dont le but est de détruire les spermatozoïdes. On les trouve sous forme de gelées, mousses, ovules ou éponges en polyuréthane (dont le but est d'absorber le sperme). L'éponge est efficace à 85%, les autres spermicides le sont à 75%. On les introduits dans le vagin avant le rapport sexuel, une nouvelle dose doit être appliquée avant chaque nouveau rapport. Pour l'éponge, il faut la sortir de son emballage peu de temps avant l'emploi, l'introduire au fond du vagin. On peut la garder 24h. Attention, prendre un bain lui fait perdre son efficacité. Les stérilisations (la ligature des trompes, chez les femmes, la vasectomie, chez les hommes)

18 La contraception masculine Et les garçons, alors? L’inconvénient des moyens de contraception telles que la pilule et le stérilet, c’est qu’ils ne sont utilisables que par les filles. Mais il est évident que les garçons doivent aussi prendre leur responsabilité. D’abord et surtout, en faisant l’amour en toute sécurité en utilisant le préservatif. Si vous n’êtes pas prêt à assumer un enfant, essayez de choisir ensemble votre moyen de contraception le plus indiqué, avec l’aide d’un médecin généraliste ou d’un gynécologue. Ou allez ensemble dans un Centre de planning familial.


Télécharger ppt "Accueil Les moyens de contraceptions : qu’est-ce que c’est? Les moyens de contraception, ce sont tous les moyens et méthodes que l’on peut utiliser pour."

Présentations similaires


Annonces Google