La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La place du patient et de l’éducation dans les itinéraires cliniques (IC) Expérience du CHC Marie Stevens, Coordinatrice IC.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La place du patient et de l’éducation dans les itinéraires cliniques (IC) Expérience du CHC Marie Stevens, Coordinatrice IC."— Transcription de la présentation:

1 La place du patient et de l’éducation dans les itinéraires cliniques (IC) Expérience du CHC Marie Stevens, Coordinatrice IC

2 CIESP, 29/10/092 Plan de l’exposé Présentation du contexte La place du patient dans les IC La place de l’éducation dans les IC Perspectives...au CHC En guise de conclusion CIESP, 29/10/092

3 Présentation du contexte

4 CIESP, 29/10/094 Le CHC (Centre Hospitalier Chrétien) Né en 2001 de la fusion des cliniques Saint-Joseph et du Centre Hospitalier Saint Vincent-Sainte Elisabeth 1051 lits aigus 30 lits soins psychiatriques 564 lits réseau sénior

5 Le CHC: 6 cliniques 7 MR-MRS polycliniques Horizon 2016 Regroupement des 3 sites liégeois sur 1 site unique (nouvel hôpital)

6 CIESP, 29/10/096 Le CHC et le Réseau Itinéraires Cliniques (RIC) Inscription sur base volontaire au RIC en décembre 2003 (1 ère cohorte) Nomination coordinatrice IC Cadre intermédiaire du département infirmier Infirmière clinicienne Approche orientée patient Vision systémique (pluridisciplinaire) des soins Prise en charge globale

7 CIESP, 29/10/097 Les IC au CHC Font partie intégrante du plan stratégique AZIMUT Axe 2: orientation patient Axe 3: excellence clinique 5 IC effectifs, 1 en cours d’élaboration, plusieurs en projets

8 La place du patient dans les IC

9 CIESP, 29/10/099 Pourquoi informer le patient? Charte des droits du patient Consentement = « choix éclairé » Hypothèse : « Dans l’IC, le fait de communiquer à l’avance au patient et à son entourage tous les éléments qui vont constituer la prise en charge pendant son séjour, l’incite à participer activement au processus ».

10 CIESP, 29/10/0910 Ne sont pas propres aux IC « Nous n’avons pas attendu les IC pour ….. » Le 1 er niveau « l’attitude positive » fait partie intégrante de notre pratique soignante Les 2 suivants « consultation », « conseil » sont les plus souvent utilisés dans les IC (et autres projets ) Le 4 ème « partenaire » demande plus de temps et de moyens et surtout ne s’improvise pas Quant au 5 ème « régi par le patient », c’est l’objectif ultime mais il nécessite une évolution des mentalités à tous niveaux Les niveaux d’implication

11 CIESP, 29/10/0911 Au CHC « Donner la bonne info, au bon moment » pour permettre la participation active du patient dans le processus de soins Choix d’un ou plusieurs niveaux en fonction des objectifs poursuivis Le 5 ème niveau : pas d’expérience concrète

12 CIESP, 29/10/0912 Ex: 1 er IC: PTG – St Joseph Via enquête de satisfaction générale Améliorer les indices « infos » Création brochure Trajet complet du patient Mise en place de l’IC Enquête patient sur la brochure Adaptation de la brochure en fonction des données recueillies

13 CIESP, 29/10/0913 Ex: IC PTG – Ste Elisabeth Heusy Enquête auprès des patients avant IC Quantité infos reçues, quand, par qui… Importance médicale dans l’info Place du médecin généraliste (insertion dans IC) Info idéale Avant (55%) et au fur et à mesure (42%) Support écrit utile (84%) sous forme brochure (95%) Construction de la brochure et adaptation de l’IC en fonction Enquête post mesure: 100% de satisfaction Remarque post mesure Reva PTG – CHC Espérance Montegnée

14 CIESP, 29/10/0914 Ex: IC cancer VD IC en cours d’élaboration Pas de présence physique du patient dans l’équipe pluridisciplinaire de base Mais construction du support d’information en collaboration avec les patients via La Fondation contre le cancer (FAQ)

15 La place de l’éducation dans les IC

16 CIESP, 29/10/0916 Objectifs centrés patients Information patient Prise de connaissance des objectifs de la prise en charge Voir comment articuler ses propres objectifs Inventaire des ressources disponibles Familiales Hospitalières Extra hospitalières Mise en place de la démarche éducative en collaboration

17 CIESP, 29/10/0917 Au CHC Ex: IC arc en ciel Rocourt: L’objectif principal « Vivre sereinement la grossesse et la naissance à la maternité……Parcourons un bout de chemin ensemble » Programme de soins conçu et articulé autour de la parturiente et de son conjoint Si  DMS en maternité (  4 jours) Que faire pour (mieux) atteindre les objectifs éducatifs?

18 CIESP, 29/10/0918 Inventaire de l’existant et des ressources Pendant la grossesse: mise en place de 2 rencontres individuelles avec une SF conseil 1 ère rencontre (15 – 20 sem. grossesse) Faire connaissance Infos globales + coordonnées personnes ressources Plusieurs chemins possibles (au choix du couple) Réorganisation des séances prénatales Informations complémentaires Accent mis sur l’interactivité

19 CIESP, 29/10/ ème rencontre (36 semaines) Bilan du chemin parcouru Réadaptations si nécessaire Pour le séjour à la maternité Individualisation de la prise en charge en fonction des besoins mis en évidence et des choix effectués Groupes de travail en collaboration étroite avec la coordinatrice en éducation du patient

20 Perspectives......au CHC

21 CIESP, 29/10/0921 Le passé... Coordination IC depuis fin 2003 Garante de la position centrale du patient dans l’IC Coordinatrice éducation patient depuis 2005 Travail en parallèle au début car structuration de l’EP au CHC Appels fréquents à l’expertise EP (mais un peu tard dans le processus)

22 CIESP, 29/10/0922 IC arc en ciel Naissance de la collaboration étroite avec la coordinatrice en EP IC cancer VD (en cours d’élaboration) = étape importante dans l’évolution …de l’intérêt d’insérer l’EP au plus tôt lors de l’élaboration de l’IC

23 CIESP, 29/10/0923 L’avenir... Construire ensemble les prochains IC en insérant l’éducation du patient dès la conception

24

25 En guise de conclusion

26 CIESP, 29/10/0926 « Quel est le chemin que l’on veut faire prendre au patient pour rendre le plus efficient son parcours? » Non, les IC ne sont pas une obligation pour les patients C’est un ensemble de méthodes et de moyens pour l’organisation optimale du trajet parcouru par les patients… Optimaliser n’est pas nécessairement économiser Un IC, même standard, reste individualisé au patient concerné

27 CIESP, 29/10/0927 Oui, les IC ont une visée de plus grande qualité et d’efficience (…donc indirectement économique) Mais si la vision n’est qu’économique, … les IC seuls n’apporteront pas (toujours) la garantie de succès escomptée

28 CIESP, 29/10/0928 « L’éducation du patient a-t-elle une place dans cette recherche d’efficience? » Oui, le patient comme l’éducation ont une place dans les IC, la méthodologie utilisée en est un des garants Encore faut-il que ce soit le choix de l’hôpital qui les utilise?

29 CIESP, 29/10/0929 « Prend-t-on suffisamment en compte le respect de ses rythmes d’apprentissage dans les IC ?... » Au souhait de prendre en compte les rythmes du patient son projet de vie Est confrontée la logique de l’hôpital entreprise et de ses impératifs financiers (imposés « d’en haut »)

30 CIESP, 29/10/0930 L’itinéraire clinique et la méthodologie qui lui est propre sont pour moi...un moyen de garantir la place du patient et de l’éducation dans la prise en charge globale et pluridisciplinaire.

31 CIESP, 29/10/0931 Le défi du futur... Que l’IC permette non seulement au professionnel, mais également au patient de s’inscrire dans un mouvement de participation, de représentativité et de responsabilisation.

32 Merci de votre attention Et quel que soit le chemin choisi.....


Télécharger ppt "La place du patient et de l’éducation dans les itinéraires cliniques (IC) Expérience du CHC Marie Stevens, Coordinatrice IC."

Présentations similaires


Annonces Google