La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quelques notions: La ménopause a des conséquences sur l’appareil génital La dyspareunie : douleur lors des rapports sexuels Andropause : phénomène très.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quelques notions: La ménopause a des conséquences sur l’appareil génital La dyspareunie : douleur lors des rapports sexuels Andropause : phénomène très."— Transcription de la présentation:

1

2 Quelques notions: La ménopause a des conséquences sur l’appareil génital La dyspareunie : douleur lors des rapports sexuels Andropause : phénomène très fréquent mais qui ne touche pas tous les hommes (mais la sécrétion de testostérone diminue mais est toujours présente donc l’homme est toujours fertile jusqu’à un âge avancé) La prostate augmente en taille chez tous les hommes et comprime parfois les voies urinaires L’impuissance est un problème physiologique normal lié au vieillissement

3 Enquête sur la sexualité des septuagénaires Par - le 09/07/2008 Une étude suédoise révèle que les femmes, à 70 ans, bénéficient d'une vie sexuelle plus satisfaisante que la génération précédente. La sexualité humaine relevait de l'intime il y a encore quelques décennies, tout particulièrement lorsqu'il s'agissait des personnes âgées. Ce sujet, longtemps tabou, fait désormais l'objet de moult commentaires, d'ordre scientifique ou pas. Lors du lancement du Viagra, de nombreuses enquêtes épidémiologiques se sont penchées sur la sexualité des hommes âgés. Mercredi, le British Medical Journal publie sur son site Internet une enquête réalisée en Suède sur la vie amoureuse des personnes âgées de 70 ans et qui soutient que les femmes septuagénaires non seulement sont de plus en plus nombreuses à avoir une vie sexuelle active, mais qu'en plus elles trouvent que celle-ci est particulièrement satisfaisante. L'intérêt de tels travaux est de montrer que l'augmentation de l'espérance de vie peut s'accompagner aussi d'une amélioration de la qualité de vie. Des chercheurs de l'université de Gothenburg (Suède), conduits par Nils Beckman, ont analysé des séries d'entretiens réalisés chaque fois auprès de septuagénaires mais à des périodes variées : , , et Au total, personnes hétérosexuelles de 70 ans ont été interrogées sur leur vie sexuelle. L'analyse de ces entretiens permet de découvrir qu'entre 1971 et 2001 le nombre des septuagénaires des deux sexes ayant une vie sexuelle active est passé de 52 % à 68 % pour les hommes mariés ou vivant en concubinage, et de 38 à 56 % pour les femmes mariées. Pour les hommes vivant seuls, ce taux qui était de 30 % est désormais de 54 % et il est passé de 0,8 à 12 % pour les femmes non mariées. Les relations sexuelles sont aussi plus fréquentes : au moins une fois par semaine chez 10 % des hommes sexuellement actifs en 1971 contre 31 % en Les chiffres sont respectivement de 9 et 26 % chez les femmes sexuellement actives. Au total, entre 1971 et 2001, une grande proportion d'hommes (57 % contre 40 %) et de femmes (52 % contre 35 %) ont fait part de relations sexuelles très heureuses.

4 Introduction Longtemps l’idée que les personnes âgées pouvaient avoir une sexualité était niée ou choquait. La sexualité ne disparaît pas avec l’avancée en âge. Elle représente pour certaines personnes une source importante de satisfaction et d’épanouissement.

5 Effets du vieillissement sur les organes sexuels chez les femmes âgées la ménopause entraîne des modifications profondes de l’équilibre hormonal ; la secrétions des hormones sexuelles par les ovaires est supprimée. L’élasticité et la taille du vagin diminuent Lors des stimulations sexuelles, la lubrification du vagin est moins marquée ce qui peut entraîner une dyspareunie. chez les hommes âgés La sécrétion de testostérone par les testicules diminue avec l’age sans complètement s’arrêter. Diminution du volume du sperme et des spermatozoïdes Diminution de la taille des testicules et augmentation de la taille de la prostate

6 Il y a des maladies qui vont interférer sur la sexualité : diabète par exemple entraîne impuissance (retentissement sur les vaisseaux sanguins), l’alcoolisme pareil (car touche les vaisseaux), les médicaments (les neuroleptiques entraînent des troubles de la libido et des troubles de l’érection)

7 Retentissement des maladies sur la sexualité des personnes âgées De nombreuses maladies sont susceptibles d’entraver l’activité sexuelle : Diabète Dépression Certaines affections cardio vasculaires (infarctus) Alcoolisme Médicaments : antiépileptiques, neuroleptiques Certains facteurs culturels influent aussi sur la sexualité (tabou, dénigration par rapport au corps car les gens ne se sentent plus beaux, peur de la nudité)

8 les facteurs sociaux et psychologiques influençant la sexualité des personnes âgées facteurs sociaux le poids des stéréotypes culturels le poids de l’éducation la démographie (1 homme pour 4 femmes) facteurs psychologiques personnels les modifications de l’image corporelle la perte de l’estime de soi les difficultés psychologiques liées au couple Conséquence : dyspareunie, impuissance

9 Troubles de la sexualité chez les personnes âgées A/ Difficultés sexuelles chez les personnes âgées Certaines personnes âgées peuvent éprouver des difficultés physiques et / ou psychologiques à maintenir une activité sexuelle. Il est important de ne pas tourner au ridicule ce type de demande et d’entreprendre une prise en charge sans a priori mais adaptée à l’âge du patient Chez les hommes âgés, la principale plainte est l’impuissance (traitée par le viagra s’il n’y a pas de contre indications, c'est-à- dire si la personne ne prend pas de vasodilatateur y compris le trinipatch) ; l’impuissance est traitée aussi parfois par une injection de produits destinés à provoquer l’érection Chez les femme âgées, la plainte principale est la dyspareunie et l’absence de libido (traitée par les gels d’œstrogène ou lubrifiants locaux)

10 B/ la sexualité dans les maladies neurologiques et psychologiques: la dépression les états démentiels les troubles bi polaires (exacerbation de la sexualité), psycho maniaco-dépressifs au cours de la maladie d’Alzheimer, les troubles du comportement sexuels sont le p lus souvent un désintérêt et une perte de la libido, mais ils peuvent aussi s’exprimer sous forme de gestes déplacés

11 Sexualité de la personne agée en institution gériatrique Les acteurs au niveau des institutions, doivent être d’avantage formé et informé de la sexualité e la personne âgée. En effet même si leur état de santé est souvent altéré certaines personne âgées institutionnalisées peuvent avoir envie et être capable de conserver une activité sexuelle. Les établissements devrait intégrer cette possibilité et s’organiser pour garantir aux résidents un espace physique et psychologique d’intimité pour rendre possible la satisfaction de ce besoin. Les chambres collectives et l’organisation général des institutions ne permettent rarement le maintien d’une activité sexuelle. Par ailleurs lorsque la sexualité de la PA s’exprime, quelle qu’en soit la forme, il est important que les soignants ne manifestent pas d’attitude négative (répression, culpabilisation, moralisation ou dérision)et sachent au contraire se montrer compréhensifs et tolérants Les troubles de comportement sexuelle, comme les conduites déplacées, ces troubles surviennent le plus souvent dans le cadre de syndrome neurologiques avec atteinte du lobe frontal (certain AVC, Démences..)…ces problèmes souvent difficile à gérer …recours au moyens médicamenteuses…

12 CONCLUSION Les médecins, les soignants et les citoyens ne doivent pas transformer un stéréotype culturel ancien – « la sexualité disparaît avec le grand âge » - par un autre tout aussi faux imposant que tout vieillard doit être sexuellement super actif pour exister. Il faut éviter d’être directif et d’imposer un objectif qu’ils ne peuvent ou ne veulent atteindre, surtout s’ils n’expriment aucune demande, et qu’ils ont trouvé un équilibre de vie sans expression de leur sexualité


Télécharger ppt "Quelques notions: La ménopause a des conséquences sur l’appareil génital La dyspareunie : douleur lors des rapports sexuels Andropause : phénomène très."

Présentations similaires


Annonces Google