La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

©2008 Traceval® Intervention 26 juin 08. Les principes fondamentaux d’un système de traçabilité fiable.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "©2008 Traceval® Intervention 26 juin 08. Les principes fondamentaux d’un système de traçabilité fiable."— Transcription de la présentation:

1 ©2008 Traceval® Intervention 26 juin 08. Les principes fondamentaux d’un système de traçabilité fiable.

2 Quels sont les critères d’un système de traçabilité performant?  La réactivité : identification rapide des lots potentiellement défectueux.  La fiabilité : identification de tous les lots potentiellement défectueux.  La finesse : identification ciblée des lots potentiellement défectueux. Préambule Quels sont les objectifs d’un système de traçabilité performant?  Bloquer rapidement les lots défectueux.  Ne pas oublier de produits contaminés.  Eviter un retrait large impactant les ventes, la marque et la confiance du consommateur. ©2008 Traceval®

3 1 er principe fondamental d’un système performant : l’identification des lots de fabrication et des flux de matière 1- Réception minerai 2 - Broyage/ mélange 3- Formage4- Conditionnement/ étiquetage 5- Palettisation/ expédition Réception minerai Broyage/ Mélange FormageConditionnement/ étiquetage Palettisation/ expédition Définition de la codification des lots N° minerai = Quantième fabrication+ n° à 4 chiffres incrémental N° mêlée = quantième de fabrication + n° incrémental à 4 chiffres N° lot UVC = n° mêlée N° lot carton = N° de série N° lot palette = N° SSCC Choix du marquage des lots Etiquette bac minerai Etiquette bac mêlée Emballage UVCEtiquette cartonEtiquette palette Identification des flux indirects (recyclage…) Présence de résidus de la mêlée précédente Réincorporation des mal formés et des produits avec problèmes de poids dans une mêlée du soir ©2008 Traceval®

4 2 ième principe fondamental d’un système performant : la mise en place de contrôles au niveau de la production 1- Réception minerai 2 - Broyage/ mélange 3- Formage4- Conditionnement/ étiquetage 5- Palettisation/ expédition Réception minerai Broyage/ Mélange FormageConditionnement/ étiquetage Palettisation/ expédition Capture du lien entre les lots Flash des bacs de minerai à réception Flash des bacs de minerai à l’incorporation au broyeur Flash des bacs mêlées à l’intégration au formage Flash des cartons en sortie de ligne et sur le quai d’expédition Flash des palettes sur le quai d’expédition Mise en place de contrôles automatiques Collage de l’ensemble des étiquettes mêlée avant édition des étiquettes de la mêlée suivante Alerte à l’incorporation des bacs de mêlée en absence de prélèvement d’échantillon Contrôle visuel du changement de lot UVC à chaque changement de lot Blocage si scan du même colis à deux reprises + contrôle scan colis/ cde Blocage de l’étiquetage des bacs mêlée si prélèvement non réalisé Blocage si scan d’une palette avec lot analysé non conforme ©2008 Traceval®

5 3 ième principe fondamental d’un système performant : la formalisation des règles d’identification des lots à bloquer 1- Réception minerai 2 - Broyage/ mélange 3- Formage4- Conditionnement/ étiquetage 5- Palettisation/ expédition Exemple de blocage : Mélangeur 1 M 1.1 M 1.2 M 1.3 M 1.4 Ligne 1 SHF 1.1SHF 1.2SHF 2.4… Mélangeur 2 M 2.1 M 2.2 M 2.3 M 2.4 SHF 1.1SHF 2.1SHF 1.4SHF 2.4 Ligne 3 SHF 2.4SHF 1.3SHF 2.3… Ligne 2 Mêlée contaminée (blocage niveau 1) Mêlée M-1 et M+1 (Niv 2) Ligne L+1 & absence distinction n° ligne expédition (Niv 3)

6 1- Réception minerai 2 - Broyage/ mélange 3- Formage4- Conditionnement/ étiquetage 5- Palettisation/ expédition Prise en compte des flux indirects dans les règles : Ligne 1 : formage SHF 1.1SHF 2.1SHF 1.3 Mélangeur 1 M 1.1 M 1.2 M 1.3 Ligne 1 : conditionnement Reste SHF 1.1 SHF 1.1SHF 2.1SHF 1.3 Mélangeur 2 M 2.1 M 2.2 M 2.3 Exemple: injection au conditionnement du reste d’un lot de mêlée Autres exemples : réincorporation des chutes de produits élaborés dans une nouvelle mêlée, fabrication des plateaux composés, etc. 3 ième principe fondamental d’un système performant : la formalisation des règles d’identification des lots à bloquer

7 Une cartographie des systèmes d’informations. Une méthodologie de développement informatique par étapes : Formalisation des règles de gestion attendues (cahier des charges). Rédaction d’un plan de tests permettant de valider la fiabilité du logiciel vis-à-vis de tous les points critiques informatiques et fonctionnels. Développements informatiques. Passage du plan de tests et correction des erreurs détectées. Réitération de toutes les étapes lorsque les besoins évoluent ou lors d’un changement de version de logiciel. 4 ième principe fondamental d’un système performant : la méthode de déploiement du logiciel ©2008 Traceval®

8 Exemple de scénario de test. Statut du test (OK,KO,NA) 5 ième principe fondamental d’un système performant : la validation de la fiabilité des requêtes dans le logiciel ActionRésultat intermédiaire attendu ©2008 Traceval®

9 5 ième principe fondamental d’un système performant : la validation de la fiabilité des requêtes dans le logiciel Les points clés d’un plan de tests réussi. Un environnement informatique dédié : version stabilisée, base de données dédiée, etc. Des intervenants identifiés: écriture des scenarii, validation des données de test, déroulement des tests, correction des bugs. Une mise en place progressive: Périmètre global des tests. Validation de la méthode sur un cas simple. 1 ère phase sur les points clés (cas les plus fréquents, cas critiques). 2 ième phase de généralisation des tests. 3 ième phase pour les cas de changement de version logiciel et des process de production. ©2008 Traceval®

10 Vérification régulière de la fiabilité des pratiques et du logiciel Pratiques des opérateurs sur le process (capture des informations, respect des procédures sur les flux, génération des lots, contrôles). Pratiques au niveau du service qualité sur le blocage des lots et l’organisation des retraits. Pratiques du service informatique sur les tests et la méthode de déploiement à chaque nouvelle version des logiciels. Performance du système de traçabilité en terme de réactivité, de fiabilité et de finesse. Démarche d’audit de surveillance interne régulier et d’audit de surveillance externe biannuel. 6 ième principe fondamental d’un système performant : la validation de la fiabilité du système dans le temps ©2008 Traceval®

11 Synthèse sur les principes fondamentaux d’un système de traçabilité fiable Les 6 principes fondamentaux:  L’identification des lots de fabrication et des flux de matière.  La mise en place de contrôles au niveau de la production.  La formalisation des règles d’identification des lots à bloquer.  La méthode de déploiement du logiciel.  La validation de la fiabilité des requêtes dans le logiciel.  La validation de la fiabilité du système dans le temps. Création d’une méthodologie Traceval et d’un certificat permettant de garantir la fiabilité des blocages et déblocages de produits.


Télécharger ppt "©2008 Traceval® Intervention 26 juin 08. Les principes fondamentaux d’un système de traçabilité fiable."

Présentations similaires


Annonces Google