La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Câlins, sourires et rock'n'roll – pourquoi certains enfants développent peu de comportements sociaux Lars Klintwall Mélina Rivard (traduction)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Câlins, sourires et rock'n'roll – pourquoi certains enfants développent peu de comportements sociaux Lars Klintwall Mélina Rivard (traduction)"— Transcription de la présentation:

1 Câlins, sourires et rock'n'roll – pourquoi certains enfants développent peu de comportements sociaux Lars Klintwall Mélina Rivard (traduction)

2 Messages à retenir Etiologie de l'autisme Principale référence: Dawson, 2008 Une théorie de l'étiologie de l'autisme est appelée ”social motivation hypothesis”. L'autisme pourrait être causé par une faible sensibilité innée aux renforçateurs sociaux. La mise en place très tôt de conditions de motivation sociale pourrait prévenir la cristallisation des symptômes autistiques.

3 Plan de présentation 1.L’autisme = deficit sur le plan des comportements sociaux 2.Autisme et génétique 3.Autisme, renforçateurs sociaux et diagnostic précoce 4.Les gènes et les renforçateurs primaires 5.Implication pour l’intervention

4 Définition (simple) Autisme: — Trop peu de comportements sociaux et — Trop de comportements stéréotypés Etiologie de l'autisme

5 Définition (DSM-V) A. Des déficits en communication, les 3: 1. Déficits de réciprocité sociale 2. Déficits dans les comportements de communication non-verbale 3. Difficultés à développer des relations avec les autres (sauf les parents) B. Modes de comportements répétitifs, au moins 2 d'entre eux: 1. Utilisation répétitive du langage, des mouvement moteurs ou des objects 2. Routines, comportements ritualisés ou résistance au changement. 3. Intérêts hautement restreints. 4. Hyper-or hypo-réactivité aux stimulations sensorielles. C. Les symptômes doivent être présents au début de l'enfance. D. Les symptômes perturbent considérablement le fonctionnement. Etiologie de l'autisme

6 Klintwall, Eldevik & Eikeseth, in preparation Autisme = manque de comportement sociaux ICI Controle Normal zone Pre-traitement ICI n = 295 ctrl n = 135

7 Klintwall, Eldevik & Eikeseth, in preparation Autisme = manque de comportement sociaux IQ Vineland ICI n = 295 ctrl n = 135 ICI n = 284 ctrl n = 112

8 Autisme et le génétique La composante génétique:  Les jumeaux dizygotes ont 2-19 % de concordance  Les jumeaux monozygotes ont % Hall, 2004 Etiology de l'autisme

9 L’Écart Nous savons de plus en plus au sujet de la génétique et de l’autisme, mais nous ne savons pas comment les gènes causent l’autisme Les gènes codent les protéines, et non pas les comportements

10 La théorie de la motivation sociale Une tentative de réduire l’écart entre génétique et l’autisme Les gènes affectent l’efficacité de renforçateurs sociaux, ceci fait en sorte que quelques enfants ne développent pas des comportements sociaux (= l’autisme). Qu’est qui appuie cette théorie?

11 Moins d'intérêt à regarder les visages Autisme Développement typique Autism etiology (Pierce et al, 2011)

12 Moins d'intérêt à écouter des voix — Les enfants qui ne montrent pas de préférence à écouter des voix à 12 mois sont plus à risque d’autisme. Etiologie de l'autisme (Curtin & Vouloumanos, 2013) Bla bla bla bla bla bla Brrrrrrrrrr!

13 Signes précoces — Les signes précoces de l’autisme peuvent être étudiés en analysant d’anciennes vidéos maisons, en observant de plus jeunes frères ou sœurs et ainsi et voir qui et comment se développe l'autisme. Autism etiology (Saint-Georges et al., 2010).

14 Qu'apprenons-nous sans renforçateur social? 1.Effets immédiats: e.g. pas de contact visuel. 2.Secondaires: e.g. pas de renforçateur social généralisé. 3.Exponentiels: manque de cusps, e.g. attention conjointe. 4.Dynamiques: l’enfant devient moins renforçant pour les parents. Autism etiology

15 L’écart reconsideré: renforçateur primaires Manque de renforçateurs sociaux Présent trés tôt de la vie Causé par les gènes Alors, un differénce marqué dans les renforçateurs primaire

16 1.Nourriture 2.Eau 3.Sommeil 4.Activité 5.Oxygène 6.Sexe 7.Retrait de douleur 8.Chaleur 9.Froid Cooper, Heron & Heward, 2007 Les renforçateurs primaires officiels

17 Les stimuli sociaux peuvent être des renforçateurs primaires Etiologie de l'autisme Valenza et al, 1996 Les nourrissons humains se tournent vers les visages déjà quelques heures après la naissance.

18 Renforçateurs primaires et génétique Variation individuelle, et génétique: Les odeurs en sont le meilleur exemple! Exemple: testostérone Exemple: japanese mouse Etiology de l'autisme Kobayakawa et al 2007; Keller et al, 2007 https://www.youtube.com/watch?v=MCJAEAKb-_k

19 Quels gènes sont pertinents? Des variations dans le gène codant le récepteur de l'ocytocine ont été mises en relation avec l'autisme L'ocytocine est une hormone qui semble concerner le développement des comportements sociaux Etiologie de l'autisme Wermter et al, 2010

20 L'ocytocine comme variable indépendante n=48 (divisés en 2 groupes) Tâche d'apprentissage (catégorisation de nombres arbitraires en deux groupes) avec retour social et non-social. Vitesse d'apprentissage après 2 jets d'ocytocine ou de placebo. L'ocytocine augmente seulement l'effet renforçateur du retour social? Etiologie de l'autisme Hurlemann et al, 2010

21 Une intervention très précoce?

22 Ce qu'il faut retenir Une théorie de l'étiologie de l'autisme est appelée ”social motivation hypothesis” L'autisme pourrait être causé par une faible sensibilité innée aux renforçateurs sociaux La mise en place très tôt de conditions de motivation sociale pourrait prévenir un la cristallisation des symptômes autistiques Mise en garde: Pour qu’il y ait un développement typique, beaucoup choses doivent bien aller. En ce sens, beaucoup choses qui peuvent mal tourner aussi. Etiologie de l'autisme

23 Quelques références Dawson, G. (2008). Early behavioral intervention, brain plasticity, and the prevention of autism spectrum disorder. Development and Psychopathology, 20(3), 775–803. Hall, (2004). Towards a balanced account of autism etiology. The Analysis of Verbal Behavior, 20, 37–43. Hurlemann et al (2010) Oxytocin Enhances Amygdala-Dependent, Socially Reinforced Learning and Emotional Empathy in Humans. The Journal of Neuroscience, 30(14): Klintwall, Eldevik & Eikeseth (in preparation): “Developmental trajectories for children with autism in EIBI Saint-Georges, C., Cassel, R. S., Cohen, D., Chetouani, M., Laznik, M. C., Maestro, S., & Muratori, F. (2010). What studies of family home movies can teach us about autistic infants: A literature review. Research in Autism Spectrum Disorders, 4(3), 355–366. Pierce, K., Conant, D., Hazin, R., Stoner, R., & Desmond, J. (2011). Preference for geometric patterns early in life as a risk factor for autism. Archives of general psychiatry, 68(1), 101–109. Valenza, E., Simion, F., Cassia, V. M., & Umiltà, C. (1996). Face preference at birth. Journal of Experimental Psychology: Human Perception and Performance, 22(4), 892–903. Etiologie de l'autisme

24 Câlins, sourires et rock'n'roll – pourquoi certains enfants développent peu de comportements sociaux


Télécharger ppt "Câlins, sourires et rock'n'roll – pourquoi certains enfants développent peu de comportements sociaux Lars Klintwall Mélina Rivard (traduction)"

Présentations similaires


Annonces Google