La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Je veux parler brièvement d’une hypothèse pour tenter de comprendre pourquoi certains enfants développent autisme. La théorie s'appelle "the social motivation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Je veux parler brièvement d’une hypothèse pour tenter de comprendre pourquoi certains enfants développent autisme. La théorie s'appelle "the social motivation."— Transcription de la présentation:

1 1 Je veux parler brièvement d’une hypothèse pour tenter de comprendre pourquoi certains enfants développent autisme. La théorie s'appelle "the social motivation hypothesis". Il y a beaucoup de théories d’autisme, mais je pense que c’est la meilleure théorie. Une raison pourquoi cette théorie est intéressante pour les professionnels et les milieux cliniques, c'est qu'elle s'inscrit dans celles offertes par l'analyse du comportement. Elle suggère ainsi des actions concrètes pour l'intervention. Je devrais commencer en disant que cette théorie n'a pas comme objectif d'expliquer tous les cas d'autisme. Il y a plusieurs conditions qui doivent être parfaitement mises en place pour que le développement d'un enfant puisse être normal, il y a donc plusieurs choses qui peuvent mal tourner et ainsi augmenter la possibilité pour un enfant de développer l'autisme. Câlins, sourires et rock'n'roll – pourquoi certains enfants développent peu de comportements sociaux Lars Klintwall Mélina Rivard (traduction)

2 Avant de commencer, j'aimerais vous résumer l'essentiel de mes messages. Alors voilà. Il y a trois choses que je souhaite que vous vous rappeliez après cette présentation. Tout ce que je vais dire d'autres, vous pouvez l'oublier. Souvenez-vous juste de ces trois choses. Et rappelez-vous aussi que ceci est le drapeau norvégien 2 Messages à retenir Une théorie de l'étiologie de l'autisme est appelée ”social motivation hypothesis”. L'autisme pourrait être causé par une faible sensibilité innée aux renforçateurs sociaux. La mise en place très tôt de conditions de motivation sociale pourrait prévenir la cristallisation des symptômes autistiques. Etiologie de l'autisme Principale référence: Dawson, 2008

3 Plan de présentation L’autisme = deficit sur le plan des comportements sociaux Autisme et génétique Autisme, renforçateurs sociaux et diagnostic précoce Les gènes et les renforçateurs primaires Implication pour l’intervention -

4 Définition (simple) Autisme: Trop peu de comportements sociaux et
Commençons avec une définition de l'autisme. Un psychologue ou un psychiatre diagnostiquera l'autisme après une évaluation approfondie de l'enfant ou de l'adulte. Cependant, cette évaluation peut se résumer à la fréquence de deux types de comportements. L'enfant sera diagnostiqué comme l'autisme si il montre trop peu de comportements sociaux, et trop de comportements stéréotypés. Les comportements sociaux sont, par exemples, parler, jouer avec les autres enfants, poser des questions, imiter les mots ou les mouvements d'autres personnes. Les comportements stéréotypés sont, par exemples, l'agitation des mains, l'obsession pour les routines, parler uniquement de trains, et cetera. Laissez-moi vous montrer quelques vidéos sur les comportements stéréotypés, afin que vous sachiez de quoi nous parlons. >VIDEO< 4 Définition (simple) Autisme: Trop peu de comportements sociaux et Trop de comportements stéréotypés Etiologie de l'autisme

5 Définition (DSM-V) A. Des déficits en communication, les 3:
Officiellement, ce sont les nouveaux critères diagnostiques qui seront utilisés quand le nouveau manuel diagnostique, le DSM-V, paraitra plus tard dans l'année. Ici, je les ai simplifiés, mais ils sont plus détaillés dans le manuel. Comme vous pouvez le voir, le critère A est un déficit sur le plan des comportements sociaux, et le critère B est l'excès dans les comportements stéréotypés. Le critère C signifie que les symptômes doivent apparaitre tôt dans la vie. Le critère D signifie que les comportements doivent être tellement problématiques qu'ils rendent la vie quotidienne bien plus difficile. Donc, juste parce que vous avez un peu de mal à vous faire des amis et à entretenir une conversation banale, et que vous êtes un peu plus intéressés par les trains ou l'analyse du comportement, ne veut pas dire que vous avez l'autisme. Vous devez également savoir que le DSM-V n'inclut pas le syndrome d'Asperger, ce qui signifie qu'il n'y aura qu'un seul diagnostic: l'autisme. 5 Définition (DSM-V) A. Des déficits en communication, les 3:    1. Déficits de réciprocité sociale    2. Déficits dans les comportements de communication non-verbale    3. Difficultés à développer des relations avec les autres (sauf les parents) B. Modes de comportements répétitifs, au moins 2 d'entre eux:    1. Utilisation répétitive du langage, des mouvement moteurs ou des objects    2. Routines, comportements ritualisés ou résistance au changement.    3. Intérêts hautement restreints.    4. Hyper-or hypo-réactivité aux stimulations sensorielles. C. Les symptômes doivent être présents au début de l'enfance. D. Les symptômes perturbent considérablement le fonctionnement. Etiologie de l'autisme

6 Autisme = manque de comportement sociaux
Normal zone ICI Controle ICI n = 295 ctrl n = 135 Pre-traitement Une façon plus appropriée de réfléchir sur l'autisme est de voir cette condition comme un déficit sur le plan de l'apprentissage des comportements sociaux. Cela est évident si nous analysons les trajectoires développementales, telle que celle-ci ici. Sur l'axe des X, il y a l'âge chronologique, sur l'axe des Y, il y a l'âge d'équivalence du fonctionnement intellectuel. Cela est défini par le développement normal, alors par définition un enfant au développement typique a un âge d'équivalence d'un an, à l'âge chronologique d'un an. Et, à l'âge de 6 ans, l'âge d'équivalence devrait être de 6 ans. La région verte et la zone de la norme, alors si un enfant est sous la zone verte, cela signifie que son QI est plus bas que 70. Les enfants ayant un trouble du spectre de l'autisme apprennent les comportements sociaux et ceux compris dans le concept d'intelligence, mais l'apprentissage de ces comportements connait une progression plus lente que les enfants ayant un développement typique. Ce qui est primordial pour nous en intervention, c'est que nous savons que nous pouvons altérer cette trajectoire. Par exemple, nous pouvons comparer ce qu'il peut se produire dans le cas des enfants qui n'ont pas reçu de traitement, par rapport à ceux qui ont reçu une intervention basée sur l'analyse appliquée du comportements. Voici ici les deux différentes trajectoires possibles. Klintwall, Eldevik & Eikeseth, in preparation

7 Autisme = manque de comportement sociaux
IQ Vineland Et ici, voici les mêmes graphiques mais avec les comportements adaptatifs au lieu du QI. Le point important ici est de se rappeler que nous disons qu'un enfant développe l'autisme parce que il apprend ces comportements plus lentement. Alors la question maintenant est de savoir pourquoi certains enfants développent des comportements sociaux plus lentement. ICI n = 295 ctrl n = 135 ICI n = 284 ctrl n = 112 Klintwall, Eldevik & Eikeseth, in preparation

8 Autisme et le génétique
Nous savons que l'autisme est presque toujours causé par quelque chose dans la génétique. Les études sur les jumeaux nous donnent la meilleure preuve. Comme vous le savez, il y a deux types de jumeaux: les dizygotes et les monozygotes. Les dizygotes partagent la grossesse, mais ils ne partagent pas plus les mêmes gènes que des frères ou sœurs normaux. Comme les deux-là sur cette image. Ils sont en fait des jumeaux dizygotes! Donc, si nous diagnostiquons un enfant qui a un jumeau dizygote, la probabilité que l'autre jumeau ait AUSSI l'autisme est quelque part entre deux et dix-neuf %. Ce qui veut dire que, si vous avez un enfant sur le spectre de l'autisme, le risque que l'autre enfant le soit aussi augmente. Mais cela pourrait être parce que vous êtes un mauvais parent. C'est pourquoi nous devons comparer avec les jumeaux monozygotes. Parce que les jumeaux monozygotes sont comme des clones: presque tous leurs gènes sont identiques. Et quand un enfant as l'autisme, la probabilité que un jumeau monozygote soit aussi autistique est beaucoup plus grande: entre soixante et quatre-vingt dix %. Donc l'augmentation doit être attribuée aux gènes. Cependant, même si nous savons que l'autisme est génétique, nous ne savons pas COMMENT il est génétique 8 Autisme et le génétique La composante génétique: Les jumeaux dizygotes ont 2-19 % de concordance Les jumeaux monozygotes ont % Etiology de l'autisme Hall, 2004

9 L’Écart Nous savons de plus en plus au sujet de la génétique et de l’autisme, mais nous ne savons pas comment les gènes causent l’autisme Les gènes codent les protéines, et non pas les comportements En d'autres mots, nous savons beaucoup à propos de l'autisme, et nous en apprenons de plus en plus par rapport aux gênes qui peuvent en être responsables. Effectivement, nous en savons de plus en plus par rapport aux gènes qui sont en jeux dans le développement des comportements sociaux, et si quelque chose ne va pas bien avec ces gènes, cela peut causer l'autisme. Voici ici un graphique avec tous les articles publiés à chaque année sur les gènes qui ont été mis en relation avec l'autisme. Comme vous pouvez le voir, il semble que nous en avons appris beaucoup à ce propos à chaque année. Mais, nous ne savons toujours pas comment ces gènes causent l'autisme.

10 La théorie de la motivation sociale
Une tentative de réduire l’écart entre génétique et l’autisme Les gènes affectent l’efficacité de renforçateurs sociaux, ceci fait en sorte que quelques enfants ne développent pas des comportements sociaux (= l’autisme). Qu’est qui appuie cette théorie? Alors c'est ici que la théorie de la motivation sociale débute. C'est une tentative de réduire l'écart entre les gènes et le diagnostic. Cette idée est que les gènes peuvent causer un déficit sur le plan de la motivation sociale, qui en retour peut causer l'autisme. Ou, encore, que le déficit de la motivation sociale est le raison pour laquelle ces enfants n'apprennent pas les comportements sociaux et qu'alors on dit qu'ils ont l'autisme. Alors quels sont les arguments de cette théorie?

11 Moins d'intérêt à regarder les visages
11 En utilisant eye-tracking, il est possible de mesurer le intéresse par différents stimuli. Par exemple, dans cette étude, ils ont trouvé que les enfants se développant normalement préfère regarder des vidéos d'autres enfants, par rapport à des écrans de veille. Cependant les enfants ayant autisme peuvent tout aussi bien regarder les écrans de veille. Laissez-moi vous montrer la vidéo, que vous sachiez de quoi nous parlons <VIDEO>. Donc, ils ont moins d'intérêt social, visuellement, et une des hypothèse est que cela cristallise les comportements autistiques. Cela fait du sens. Ils font moins attention aux visages et aux yeux, alors ils n'apprennent pas les émotions ou à apprécier les sourires. Moins d'intérêt à regarder les visages Autisme Développement typique Autism etiology (Pierce et al, 2011)

12 Moins d'intérêt à écouter des voix
C'est la même chose avec les sons. Dans cette étude, ils ont trouvé que les enfants âgés de 12 mois qui ne préférer pas écouter les voix avaient de plus grandes probabilités de développer autisme plus tard. Cela fait du sens, aussi. Si vous n'êtes pas intéressés par les voix, vous faites moins attention à ce que les gens disent, et apprendre à parler devient difficile. 12 Moins d'intérêt à écouter des voix Les enfants qui ne montrent pas de préférence à écouter des voix à 12 mois sont plus à risque d’autisme. Bla bla bla bla bla bla Brrrrrrrrrr! Etiologie de l'autisme (Curtin & Vouloumanos, 2013)

13 13 Un indice permettant de trouver le déficit de base de l'apprentissage dans l'autisme se trouve dans les études sur les premiers signes de l'autisme. Ce tableau est issu d'un article qui s'est penché sur toutes les études publiées, rétrospective et prospective, sur les premiers signes de l'autisme. Il concluait que les premiers signes les plus fiables sont ceux-ci, marqués en rouges. Cela signifie que les enfants qui ne regardent pas les autres gens (leurs visages), et qui ne répondent pas quand les parents disent leur nom, sont des enfants qui ont de plus grandes probabilités de développer l'autisme. En d'autres mots, le premier signe de l'autisme est de ne pas avoir d'intérêt social. Signes précoces Les signes précoces de l’autisme peuvent être étudiés en analysant d’anciennes vidéos maisons, en observant de plus jeunes frères ou sœurs et ainsi et voir qui et comment se développe l'autisme. Autism etiology (Saint-Georges et al., 2010).

14 Qu'apprenons-nous sans renforçateur social?
Donc voilà ce que je dis ici: l'autisme peut être causé par un manque de sensibilité aux renforçateurs sociaux dès la naissance. Imaginez ce qui se passerait si un enfant naissait sans intérêt social. Ce développement déviant peut être expliqué sur quatre niveaux différents. Les effets immédiats sont tels que l'enfant ne sera pas intéressé par le contact visuel, ou la vocalisation pour attirer les sourires de l'adulte. Les effets secondaires sont ceux où d'autres stimuli sociaux ne deviennent pas des renforçateurs conditionnés. Par exemple, pour les enfants se développant normalement, l'adulte devient rapidement un puissant renforçateur conditionné. Les effets exponentiels signifient que certains comportements clés du développement typique ne sont jamais appris si on manque de renforçateurs sociaux. De tels comportements clés sont parfois appelés "cusps". De tels comportements sont, par exemple, le fait de suivre du regard ou l'attention conjointe. Si vous n'avez pas d'attention conjointe, il est plus difficile d'apprendre le langage. Par exemple, si votre mère parle de chaises, elle va probablement regarder une chaise en même temps. "C'est une chaise! Oh quelle superbe chaise!" Et si vous ne savez pas que la direction de ses yeux est liée à ce qu'elle est en train de dire, vous manquez l'opportunité d'apprendre ce nouveau mot: "chaise". Enfin, il y a des effets dynamiques si l'enfant n'a pas de renforçateurs sociaux. Cela signifie que l'enfant a aussi un effet sur son propre environnement social. Je vais vous donner un exemple. Un enfant qui ne sourit pas quand vous le prenez est moins drôle pour les adultes. L'interaction avec l'enfant est moins renforcée chez les parents, ce qui signifie qu'ils vont passer moins de temps avec l'enfant, et moins de temps à parler à l'enfant. Ce qui veut dire que l'enfant a encore moins de possibilités d'apprendre. - Tout cela prit ensemble entraine par cumul et effet de cascade le développement de comportements autistiques. Les enfants normaux pratiquent leurs compétences sociales presque chaque seconde quand ils sont réveillés, des millions d'opportunités d'apprentissage! Mais les enfants ayant autisme passent à côté de cela. Une toute petite différence au départ dans les renforçateurs sociaux, et après des années de non-apprentissage des compétences sociales, l'enfant développe à la place des comportement autistiques. 14 Qu'apprenons-nous sans renforçateur social? Effets immédiats: e.g. pas de contact visuel. Secondaires: e.g. pas de renforçateur social généralisé. Exponentiels: manque de cusps, e.g. attention conjointe. Dynamiques: l’enfant devient moins renforçant pour les parents. Autism etiology

15 L’écart reconsideré: renforçateur primaires
Manque de renforçateurs sociaux Présent trés tôt de la vie Causé par les gènes Alors, un differénce marqué dans les renforçateurs primaire Les renforçateurs primaires sont les stimuli qui fonctionnent comme des renforçateurs - mais qui renforcent même sans se coupler avec d'autres renforçateurs. Ils se renforcent avec eux-mêmes. Alors, ce que nous avons dit jusqu'à maintenant est que certains enfants n'apprennent pas certains comportements sociaux parce qu'ils ont une faible sensibilité sur le plan des renforçateurs sociaux. Ce déficit sembe être présent très tôt dans le développement, en fait, il devrait être présent même à la naissance. Il y a aussi de bonnes raisons de croire que cela est causé par la génétique. Alors, parce que nous souhaitons utiliser la terminologie de l'analyse du comportement, un concept approprie est celui de les renforçateurs primaires.

16 Les renforçateurs primaires officiels
Nourriture Eau Sommeil Activité Oxygène Sexe Retrait de douleur Chaleur Froid Voici la liste habituelle des renforçateurs primaires. Ce sont tous les stimuli qui sont fortement significatif d'un point de vue biologique. Alors il est facile de comprendre que seuls les organismes dont les comportements ont été renforcé par ces stimuli vont survivre et transmettre ces gènes aux générations subséquentes. Par contre vous pouvez remarquer qu'aucun de ces stimuli sont sociaux. Cooper, Heron & Heward, 2007

17 Les stimuli sociaux peuvent être des renforçateurs primaires
Mais - La vue d'un visage humain peut être un renforçateur primaire. Ce qui signifie que nous sommes nés en appréciant les visages (la majorité d'entre nous). Cela a été montré dans des études avec des nouveaux-nés qui préfèrent regarder les visages – immédiatement ! Si vous montrer ces deux images à un enfant d'une heure, laquelle pensez-vous qu'il préfère? Celle de gauche! Parce qu'elle ressemble à un visage. Ce qui veut dire que les visages peuvent être des renforçateurs primaires pour la majorité des enfants. À cause d'une mutation génétique, ou juste d'une variation génétique normale, certains enfants naissent sans ce renforçateur primaire 17 Les stimuli sociaux peuvent être des renforçateurs primaires Les nourrissons humains se tournent vers les visages déjà quelques heures après la naissance. Etiologie de l'autisme Valenza et al, 1996

18 Renforçateurs primaires et génétique
18 Et nous ne faisons que commencer à trouver les liens entre les renforçateurs et la génétique! Un très bon exemple du lien entre gènes et renforçateurs est l'odeur. Par semple, l'odeur de la testostérone. Certaines personnes aiment cette odeur, et d'autres la détestent. Une importante étude allemande a trouvé que la plupart des gens qui aime l'odeur testostérone ont une version spéciale d'un gène spécifique, et ceux qui n'aiment pas l'odeur avaient une autre version du gène. D’accord. Un autre exemple est lorsque l'on peut manipuler les gènes et voir si cela change la perception des odeurs spécifique. Une étude japonaise a trouvé que si on prend une souris et que l'on change un certain gène (quand la souris est encore à l'état d'embryon), cette souris perd sa peur des chats! Habituellement les souris naissent en ayant peur de l'odeur des chats, mais quand on change ce gène, la souris n'a rien contre les chats. Je vais vous montrer une vidéo <VIDEO>. Renforçateurs primaires et génétique Variation individuelle, et génétique: Les odeurs en sont le meilleur exemple! Exemple: testostérone Exemple: japanese mouse Kobayakawa et al 2007; Keller et al, 2007 https://www.youtube.com/watch?v=MCJAEAKb-_k Etiology de l'autisme

19 Quels gènes sont pertinents?
19 Alors, si les renforçateurs sociaux est le pont entre la génétiques et l'autisme, de quels gènes parlons nous? Un gène qui est souvent reporté comme étant relié à l'autisme est celui qui code pour l'oxytocine. C'est une hormone qui a été trouvé chez tous les mammifères. Les animaux les plus sociaux semblent avoir le plus d'ocytocine et ont différents gènes codant pour l'ocytocine. Cette hormone est augmentée chez les humains quand nous nous touchons les uns les autres et quand les femmes allaitent. Donc l'ocytocine semble importante pour les comportements sociaux. Quels gènes sont pertinents? Des variations dans le gène codant le récepteur de l'ocytocine ont été mises en relation avec l'autisme L'ocytocine est une hormone qui semble concerner le développement des comportements sociaux Etiologie de l'autisme Wermter et al, 2010

20 L'ocytocine comme variable indépendante
20 Aussi - l'ocytocine, maintenant, est notre meilleure chance pour une intervention pharmaceutique sur l'autisme. C'est à dire un traitement qui peut jouer sur le déficit fondamental de l'autisme. Je vais vous montrer une étude intéressante là-dessus. Quarante-huit adultes, se développant normalement, ont participé à cette étude. Ils ont été divisés en deux groupes. On a donné au les deux groupe deux activités de classement - un nombre été présenté sur un écran, et le participant disait si le nombre appartenait à la catégorie A ou à la catégorie B. Les chercheurs ont décidé laquelle etait correcte et quand les participants devinaient, ils recevaient un retro-action. Le retro-action peut être que l'écran devenait vert ou rouge, ou un visage qui sourier ou non. Ils l'ont fait plusieurs fois et finalement ils ont appris à quelle catégorie les nombres appartenaient. Donc ils sont devenus meilleurs de cette façon. Puis les chercheurs ont donné un nouveau groupe de nombres aux participants, et une dose de spray nasal d'ocytocine. Ils ont appris les nouveaux nombres, avec retro-action non-sociaux, et ont fait exactement comme auparavant. L'ocytocine n'a pas changé leurs résultats. Cependant - et c'est là que c'est intéressant! - avec ocytocine, le retro-action sociaux est meilleur ! Le groupe répondaient soudainement bien mieux avec ocytocine et le retro-action socieux! C'était comme si le spray nasal d'ocytocine donnait envie aux participants de faire le classement correctement - soudainement recevoir un visage souriant leur importait! L'ocytocine a rendu le stimulus social plus renforçateur! L'ocytocine comme variable indépendante n=48 (divisés en 2 groupes) Tâche d'apprentissage (catégorisation de nombres arbitraires en deux groupes) avec retour social et non-social. Vitesse d'apprentissage après 2 jets d'ocytocine ou de placebo. L'ocytocine augmente seulement l'effet renforçateur du retour social? Etiologie de l'autisme Hurlemann et al, 2010

21 Une intervention très précoce?
Je vais vous montrer pourquoi ce genre d'études est tout de même important. Selon l'hypothèse de motivation sociale de l'autisme, les enfants ne sont pas nés autistes. À la place, ils sont nés avec une petite différence de motivation sociale. Peut-être pourrions nous détecter l'autisme très tôt - ici! Et peut-être pourrions-nous alors commencer une intervention. L'intervention serait de s'assurer qu'ils sont socialement motivés. Leur apprendre les renforçateurs sociaux. Cela pourrait être fait en utilisant le conditionnement classique, ou peut-être en utilisant une intervention pharmaceutique telle que l'ocytocine. Alors, ils auraient peut-être un développement qui ressemblerait à ceci.

22 Revoyons juste ce que j'ai dit
Revoyons juste ce que j'ai dit. D'abord, j'ai présenté le nom de cette théorie: l'hypothèse de la motivation sociale. Selon cette théorie, les enfants ne naissent pas autistes. En fait, ils naissent avec une faible sensibilité aux renforçateurs sociaux. Cela entraine un développement des comportements autistiques au lieu de comportements sociaux. Enfin, cela peut signifier que si nous pouvions faire des interventions très tôt, nous pourrions peut-être empêcher l'autisme de se développer. Encore, cependant, nous devons se rappeler que cette théorie n'explique pas tous les cas d'autisme. Il y a plusieurs choses qui peut mener à l'autisme, et le déficit sur le plan de la motivation sociale n'est qu'une d'entre elle. Cependant, cela devrait être une majorité des cas. 22 Ce qu'il faut retenir Une théorie de l'étiologie de l'autisme est appelée ”social motivation hypothesis” L'autisme pourrait être causé par une faible sensibilité innée aux renforçateurs sociaux La mise en place très tôt de conditions de motivation sociale pourrait prévenir un la cristallisation des symptômes autistiques Mise en garde: Pour qu’il y ait un développement typique, beaucoup choses doivent bien aller. En ce sens, beaucoup choses qui peuvent mal tourner aussi. Etiologie de l'autisme

23 Quelques références 23 Quelques références Dawson, G. (2008). Early behavioral intervention, brain plasticity, and the prevention of autism spectrum disorder. Development and Psychopathology, 20(3), 775–803. Hall, (2004). Towards a balanced account of autism etiology. The Analysis of Verbal Behavior, 20, 37–43. Hurlemann et al (2010) Oxytocin Enhances Amygdala-Dependent, Socially Reinforced Learning and Emotional Empathy in Humans. The Journal of Neuroscience, 30(14): Klintwall, Eldevik & Eikeseth (in preparation): “Developmental trajectories for children with autism in EIBI Saint-Georges, C., Cassel, R. S., Cohen, D., Chetouani, M., Laznik, M. C., Maestro, S., & Muratori, F. (2010). What studies of family home movies can teach us about autistic infants: A literature review. Research in Autism Spectrum Disorders, 4(3), 355–366. Pierce, K., Conant, D., Hazin, R., Stoner, R., & Desmond, J. (2011). Preference for geometric patterns early in life as a risk factor for autism. Archives of general psychiatry, 68(1), 101–109. Valenza, E., Simion, F., Cassia, V. M., & Umiltà, C. (1996). Face preference at birth. Journal of Experimental Psychology: Human Perception and Performance, 22(4), 892–903. Etiologie de l'autisme

24 24 Adresse et cetera Câlins, sourires et rock'n'roll – pourquoi certains enfants développent peu de comportements sociaux


Télécharger ppt "1 Je veux parler brièvement d’une hypothèse pour tenter de comprendre pourquoi certains enfants développent autisme. La théorie s'appelle "the social motivation."

Présentations similaires


Annonces Google