La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Début janvier 2012, par un hiver exceptionnellement clément. En vacances pour quelques jours à Argelès sur Mer, nous voici parties explorer la région.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Début janvier 2012, par un hiver exceptionnellement clément. En vacances pour quelques jours à Argelès sur Mer, nous voici parties explorer la région."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Début janvier 2012, par un hiver exceptionnellement clément. En vacances pour quelques jours à Argelès sur Mer, nous voici parties explorer la région. Aujourd’hui, nous allons sur Le Canet-en-Roussillon. Mais nous étions loin de nous attendre à la découverte que nous allions faire. Mais patientez un peu, vous allez savoir ! Nous traversons Saint-Cyprien, et les palmiers aux troncs à moitié dégarnis m’interpellent. Est-ce la nature, est-ce travail d’entretien de l’homme ?

4

5 Pas beaucoup de monde,ce jour-là, à Saint-Cyprien, qui est pourtant une ville balnéaire grouillante en été ! Et les jets d’eau semblaient étinceler dans le soleil, en mille perles irisées, rien que pour nous !

6 Même hors-saison, Saint Cyprien parait une ville accueillante et sympathique.

7 Et encore ces palmiers aux troncs « nettoyés »

8 Nous continuons vers Le Canet, et tombons en arrêt sur cette pan- carte au bord de la route et, surtout, le toit de roseaux entr’aperçu derrière. Nous entrons donc, et faisons une découverte !!! Tout un village de pécheurs reconstitué ! Le village est habité (par des pêcheurs, naturellement !) L'étang de Canet-St Nazaire est un représentant remarquable du patrimoine écologique du territoire. Ce site naturel classé recèle nombre de richesses végétales et animales. Avec son « Village de pêcheurs », reconstitué selon sa forme traditionnelle, qui abrite une trentaine de pêcheurs en activité, l’étang de Canet est un véri- table lieu de vie. De plus, sur l’étang lui-même, on peut admirer des espèces d’oi- seaux protégés, et toute une vie animale et végétale.

9

10

11 Partout des chats…

12 La réhabilitation des baraques de pêcheurs offre un surcroît d’attrait à la découverte, d’autant que certaines ont été trans- formées en poste d’observation avancé. Mais ces jolies cons- tructions en bois servent d’abord aux pêcheurs, qui perpétuent cette activité ancestrale sur l’étang. L’anguille surtout, l’espèce la plus présente, offre une bonne rentabilité économique à cette pêche artisanale sur le site. L’étang de Canet-St-Nazaire est en fait une lagune, car il communique avec la mer par un chenal (un « grau »). C’est ce qui en fait un milieu contrasté, mélange d’eau douce et d’eau de mer, propice à une grande diversité écologique. Alimentée en eau de pluie par quatre rivières (son « bassin versant »), la lagu- ne de Canet est la plus méridionale du Languedoc Roussillon.

13

14 LES CABANES DE PECHEURS Dix cabanes de 20m² chacune (à partager par deux pêcheurs) ont été reconstruites au bord de l'étang selon des procédés an- cestraux avec les matériels d'origine, le bois et les sanils (ro- seaux) préconisés pour leur résistance et leur étanchéité. Chaque pêcheur peut ainsi y entreposer son matériel et ses filets et vivre sur son lieu de travail. Au centre de ce village, se situe la "Maison Commune", lieu convivial où se retrouvent les pêcheurs, souvent pour préparer la bouillinade d'anguilles, le plat traditionnel. Description de la Cabane et Aménagement : Elle oppose ses formes arrondies au vent dominant, la Tramontane. A l'intérieur, on trouve 3 pièces cloisonnées au moyen de claies en roseaux : une remise où l'on entrepose le matériel de pêche, une chambre sommairement aménagée et une pièce centrale (séjour et cuisine)

15 Sur le toit, un chat, qui regarde d’un air détaché aux alentours !

16 Les claies abritent des jardins où poussent figuiers, lauriers-roses et autres plantes méditérannéennes.

17 Les barques ont aussi été réhabilitées. Ce sont celles qu’utilisaient tradition- nellement les pêcheurs sur ce lac, mais je n’ai pas trouvé de mention de date, pour savoir à quelle époque, et pour les cabanes non plus.

18 Du bord du lac, une vue splendide sur le Canigou.

19 Sur ce lac, les oiseaux se savent instinctivement en sécurité. Au premier plan, les roseaux qu servent à la construction des cabanes.

20

21

22 Nous quittons à regret ces lieux idylliques, pour arriver enfin au Canet. J’ai été surprise de découvrir que cette ville, que je croyais une station balnéaire sans grand passé, possède au contraire des ra- cines. En effet, L'occupation du site de Canet remonte à la Pré- histoire, comme l'atteste la découverte d'outils. Un peuple celte s'est ensuite installé vers le IXe-VIIIe siècle avant Jésus-Christ. Un champ d'urnes funéraires de cette période a été découvert dans les années Nous sommes restées, faute de temps, en bord de plage. Mais Le Canet possède un château féodal, des remparts… Autrement dit, il faudra y revenir ! Au XIXe siècle, les remparts sont abattus (ou du moins les por- tions qui n'étaient pas intégrées à des habitations). Les « bains de mer » et les activités connexes commencent alors à se dé- velopper, après quelques prémices au XVIIIe siècle. En 1900 la station est reliée à Perpignan par un tramway à voie métrique (démantelé dans les années 1950 au profit du recalibrage de la route nationale) : on voit alors l'établissement de nombreuses constructions « en dur » le long de la plage. En 1909, Canet- Plage est officiellement classée « station balnéaire »

23 L'église Saint-Jacques est mentionnée pour la première fois en Elle supplante alors l'église Saint-Martin du Château comme église paroissiale.

24 N’est-ce pas notre pigeon habituel, accroché sur ces remparts ?

25 Une fontaine originale

26 De Casimir FERRER, cette « Symphonie des trois violons ».

27 De très loin, nous avons vu arriver sur la mer, ce sportif qui semblait marcher sur l’eau. En fait, il était sur une planche, et avançait à la force des rames ! Nous l’avons longuement suivi des yeux, et retrouvé plusieurs heures après, ramant toujours…

28 C’est sur cette image sportive que nous quittons Le Canet, où nous n’avons fait que passer. Mais nous y repasserons un jour, j’espère, et je vous raconterai tout !

29 Photos : Yvonne Documentation : Office du Tourisme Textes : Jacky Musique : André Gagnon – Déjà septembre Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix


Télécharger ppt "Début janvier 2012, par un hiver exceptionnellement clément. En vacances pour quelques jours à Argelès sur Mer, nous voici parties explorer la région."

Présentations similaires


Annonces Google