La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La systémique : une méthode La systémique est non seulement un savoir, mais aussi une pratique, une manière d’entrer dans la complexité, Globalité, interaction,finalité,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La systémique : une méthode La systémique est non seulement un savoir, mais aussi une pratique, une manière d’entrer dans la complexité, Globalité, interaction,finalité,"— Transcription de la présentation:

1 La systémique : une méthode La systémique est non seulement un savoir, mais aussi une pratique, une manière d’entrer dans la complexité, Globalité, interaction,finalité, complexité, rétroaction,etc…..tous ces concepts caractérisent, à des degrés divers, un système complexe. Comment les reconnaitre, les combiner, les utiliser dans une démarche qui se veut simultanément d’observation et d’action?

2 La démarche se déroule par étapes:  Observation du système par divers observateurs et sous divers aspects  Analyse des interactions et des chaînes de régulations  Modélisation en tenant compte des enseignements issus de l’évolution du système  Simulation et confrontation à la réalité

3 Explication L’analyse de système consiste à définir les limites du système à modéliser, à identifier les éléments importants et les types d’ interactions entre ces éléments, puis à déterminer les liaisons qui les intègrent en un tout organisé, à classer et à hiérarchiser les éléments et les types de liaisons,à dégager et à identifier les variables de flux, les variables d’état, les boucles de rétroactions positives et négatives, les délais.

4 D’après Jean –luis le moigne « modéliser, c’est décider », dans le champ des relations humaines, et face à une prise de décision, chaque point de vue introduit des raisonnements et donc des représentation différentes. La modélisation n’est pas descriptive, elle est intentionnelle, elle met en scène les intentions de celui qui construit son modèle.

5 La modélisation consiste, à partir des données de l’analyse de système, à construire une « carte relativement fidèle et utilisable du système: en déterminant sa finalité En choisissant les éléments en fonction de sa finalité Une fois qu'on a déterminé la finalité, la mise en lien des différents facteurs, et dans la dynamique qu’ils créent par leur interactions.

6 L’approche systémique implique que toute décision est imprimée par, le modèle de celui qui le prend, dans la manière de chacun de penser le problème, de le résoudre et de mettre en œuvre des actions

7 La simulation étudie le comportement dans le temps d’un système complexe à partir du ou des modèles utilisés pour le représenter, La simulation représentation par un modèle physique ou mathématique d’un phénomène complexe, étant réaliser sur ordinateur La simulation se ramenant alors à observer le comportement d’un modèle réduit

8 Quels sont les outils utilisés dans la démarche?

9 Triangulation systémique Un système peut généralement être observé sous trois aspects différents mais complémentaires, chacun lié à un point de vue différent de l’observateur.  L’aspect fonctionnel est surtout sensible à la finalité ou aux finalités su système.il cherche spontanément à répondre aux questions: Que fait le système dans son environnement? A quoi sert-il?

10 Triangulation systémique  L’aspect structural : cherche à décrire la structure du système, l’agencement de ses divers composants(organiser), cet aspect met l’accent sur les relations entre les composants que sur les composants eux-mêmes.  L’aspect historique(ou génétique):est lié à la nature évolutive du système, doté d’une mémoire et d’un projet, capable d’auto-organisation. ( au point de rencontre de la variété et de la finalité émerge la capacité auto-organisatrice des systèmes complexes) (changer,tout en restant le même!, c’est la manière pour le système de répondre au défi qui est difficile à relever. » Seule, l’histoire du système permettra bien souvent de rendre compte de certains de ses aspects de fonctionnement.

11 Triangulation systémique Aspect fonctionnel (Ce que le système fait) Aspect historique (Ce que le système devient ) Aspect structural (Comment le système est fait )

12 Triangulation systémique Naturellement, la triangulation systémique se développera en combinant ces trois vois d’accès, ce que visualise, sur la figure précédente, le point S à l’intérieur du triangle. plus exactement, on se déplacera d’un aspect à un autre au cours d’un processus en hélice qui permettra, à chaque passage, de gagner en approfondissement et en compréhension. Dans ce processus, l’observateur se trouve lui-même en interaction dynamique avec l’objet observé.

13 Découpage systémique À la différence de la décomposition analytique, on ne cherche pas à descendre au niveau des composants élémentaires mais à identifier les sous-systèmes (modules, organes) qui jouent un rôle dans le fonctionnement du système. Cela suppose de définir clairement les frontières de ces sous-systèmes pour faire ensuite apparaître les relations qu’ ils entretiennent entre eux ainsi que leur finalité par rapport à l’ensemble) -Ce problème de la frontière se pose pour le système lui même: Comment le définir par rapport à son environnement, avec quel découpage?

14 Découpage systémique Pour réaliser le découpage de la manière la plus pertinente possible, on peut s’appuyer sur quelques critères de la systémique:  Le critère de finalité : qu’elle est la fonction du module par rapport à l’ensemble?  Le critère historique : les composants du module partagent-ils une histoire propre?  Le critère du niveau d’organisation: par rapport à la hiérarchie des niveaux d’organisation, ou se situe le module étudié?

15 La modélisation La modélisation systémique, outil de choix et de prise de décision, décrit et met en scène l’intention du modélisateur, c’est-à-dire de celui qui bâtit son modèle. L’intérêt de modélisation réside dans la mise en lien des différents facteurs, et dans la dynamique qu’ils créent par leur interaction.

16 La modélisation -Si le modélisateur souhaite que son modèle soit opératoire, en permettant à l’utilisateur de s’orienter dans la complexité et d’agir efficacement sur elle, il doit prendre en compte certains critères et respecter certaines lois de constructions: Admettre qu’il ne peut tout connaître et accepter de se jeter à l’eau (Le chemin se construit en marchant) ANTONIO MACHADO

17 La modélisation Alterner les concepts et la pratique Préciser au départ le but qu’il vise et les limites qu’il se fixe (en moyens, en durée) Apprendre à décomposer le système(selon quelque critères précis)en niveaux d’observation, en sous- système et en modules fonctionnels, et reconnaître sa frontière pour pouvoir distinguer ce qui fait partie du système de ce qui appartient à l’environnement.

18 La modélisation Faire autant d’itération que nécessaire pour assurer la cohérence entre fonctions et structures, entre vision externe et vision interne. Accepter de ne pas prétendre à l’ exhaustivité et vise plutôt la pertinence

19 Arrêter dés que le degré de satisfaction est suffisant,il n’est pas nécessaire d’avoir tout compris pour décider, pourvu qu’on se ménage des possibilités d’amélioration.


Télécharger ppt "La systémique : une méthode La systémique est non seulement un savoir, mais aussi une pratique, une manière d’entrer dans la complexité, Globalité, interaction,finalité,"

Présentations similaires


Annonces Google