La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 1 La maladie de Lyme Prescrire 1993, 1994, fev 2006 (tire tic) Prescrire 1993, 1994, fev 2006 (tire tic) La CC de la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 1 La maladie de Lyme Prescrire 1993, 1994, fev 2006 (tire tic) Prescrire 1993, 1994, fev 2006 (tire tic) La CC de la."— Transcription de la présentation:

1 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 1 La maladie de Lyme Prescrire 1993, 1994, fev 2006 (tire tic) Prescrire 1993, 1994, fev 2006 (tire tic) La CC de la SPILF de décembre 06… La CC de la SPILF de décembre 06… (nombre des diapo de ce diaporama sont empruntées à la SPILF : merci)

2 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 2 Borréliose de Lyme : démarches diagnostiques, thérapeutiques et préventives Paris, 13 décembre 2006 Patrick CHOUTET

3 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 3 15 mm Ixodes ricinus in vitro Collection Philippe Parola Adulte femelle mâle nymphe larve

4 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 4 Ixodes ricinus in vivo !!

5 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 5 Rappel clinique : 3 stades (id syphilis) 0 : piqûre de tique (inaperçu 2/3) 0 : piqûre de tique (inaperçu 2/3) incubation moyenne 7 jours (3 à 32) Stade primaire : virose banale + ECM (75 %) Stade primaire : virose banale + ECM (75 %) Stade secondaire qq semaines ou mois plus tard : Stade secondaire qq semaines ou mois plus tard :  Atteinte cutanée  Neurologique  Cardiaque Stade tertiaire qq mois ou années plus tard : atteinte rhumatologique…. Stade tertiaire qq mois ou années plus tard : atteinte rhumatologique….

6 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 6 En cas de piqure Détection et retrait rapide d’une ou plusieurs tiques Examen minutieux du revêtement cutané (C) ‏ Examen minutieux du revêtement cutané (C) ‏ Extraire la tique par une technique mécanique Extraire la tique par une technique mécanique (risque de transmission existe dès les premières heures d’attachement et s’accroît avec le temps, élevé si > 48 h) (B) ‏ Éviter les substances « chimiques » (C) Éviter les substances « chimiques » (C) (risque de régurgitation) ‏ Désinfecter le site de la piqûre Désinfecter le site de la piqûre Surveiller la zone pour dépister un érythème migrant Surveiller la zone pour dépister un érythème migrant

7 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 7 EXTRACTION D’UNE TIQUE [1] (vous disposez d’un tire tic) O. Patey

8 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 8 EXTRACTION D’UNE TIQUE [2] (impossible de mettre la main sur le tire tic !) O. Patey

9 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 9 Après la piqure ? L’antibioprophylaxie systématique après piqûre de tique n’est pas recommandée++

10 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 10 Quelques cas particuliers Il consulte 3 jours plus tard Il est piqué par 5 tiques Il est une femme, une femme enceinte, un enfant… Faible niveau de preuves Faible niveau de preuves Pas de consensus Pas de consensus L’exemple par antibiolor L’exemple par antibiolor Les propositions de la CC de la SPILF… Les propositions de la CC de la SPILF…

11 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 11 Les propositions de la CC de la SPILF… Le Risque élevé Le Risque élevé – piqûres multiples (combien ?) – long délai d’attachement (durée ?) – fort taux d’infestation des tiques (quel taux ?) – Grossesse Modalités Modalités – Doxycycline PO : 200 mg monodose (A) ‏ – Amoxicilline PO : 3 g/j 10 à 14 j(B) ‏

12 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 12 Diagnostic ECM : La clinique +++ ECM : La clinique +++ = la lésion dermato (piqûre ou non) = la lésion dermato (piqûre ou non) Phases secondaires et tertiaires : l’aide de la biologie : anticorps ? Phases secondaires et tertiaires : l’aide de la biologie : anticorps ?

13 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 13 D. Lipsker

14 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 14 D. Lipsker

15 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 15 D. Lipsker

16 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 16 Le TT Prévention (répulsifs) Prévention (répulsifs) Extraction de la tique dans les 48 heures (méthode non consensuelle mais intérêt du "tire tic") Extraction de la tique dans les 48 heures (méthode non consensuelle mais intérêt du "tire tic") Piqûre de tique ou isolée = Pas de traitement, sauf Piqûre de tique ou séroconversion isolée = Pas de traitement, sauf  Grossesse : amox 3g/j, 7 jours  Retrait tardif ? (antibiolor)

17 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 17 TT phase primaire de la borréliose de Lyme (B) 10 jours500 mg x 1/jAzithromycine 3 e ligne si CI 1 re et 2 e lignes ou allergie jours500 mg x 2/jCéfuroxime-axétil2 e ligne jours100 mg x 2/jou Doxycycline jours1 g x 3/jAmoxicilline1 e ligne ADULTE DURÉEPOSOLOGIEANTIBIOTIQUE

18 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 18 Après la piqûre ? Pas de sérologie : inutile voire délétère !!

19 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 19 La bio : pas terrible ECM : mauvaise sensibilité+++ (50%) = pas de place pour la bio+++ ECM : mauvaise sensibilité+++ (50%) = pas de place pour la bio+++ Toutes phases : Spécificité médiocre Toutes phases : Spécificité médiocre

20 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 20 Question 2 - Place des méthodes biologiques dans le diagnostic des différentes manifestations de la borréliose de Lyme ? Détection d’anticorps Détection d’anticorps  Dépistage : ELISA  Confirmation : Western blot Autres Autres  Culture, PCR : laboratoires spécialisés  Histologie

21 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 21 La bio : problématique Trop prescrite Trop prescrite Souvent à tort Souvent à tort Génère Génère  Angoisses (médecin et patient)  Investigations inutiles  Diagnostics erronés  Traitements inappropriés  Surcharge de travail pour les infectiologues du CHU !!

22 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 22 Situations au cours desquelles la sérologie n’a pas d’indication (C) Sujets asymptomatiques Sujets asymptomatiques Dépistage systématique des sujets exposés Dépistage systématique des sujets exposés Piqûre de tique sans manifestation clinique Piqûre de tique sans manifestation clinique Érythème migrant typique Érythème migrant typique Contrôle sérologique systématique des patients traités Contrôle sérologique systématique des patients traités

23 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 23 Le TT ECM : Amox 3 à 4 g/j 14 jours ECM : Amox 3 à 4 g/j 14 jours  Alternative : doxycycline Phase II : Ceftriaxone 2g/j 21 jours Phase II : Ceftriaxone 2g/j 21 jours  Alternative : doxycycline Phase III : id mais durée 1 mois Phase III : id mais durée 1 mois

24 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 24 Echec thérapeutique Formes I et II : Formes I et II :  erreur diagnostique ? Forme III : guérison svt incomplète Forme III : guérison svt incomplète

25 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 25 Prévention primaire en zone d’endémie Protection mécanique Protection mécanique  vêtements longs et fermés (C) Répulsifs cutanés Répulsifs cutanés  sauf enfant < 30 mois  DEET, IR 35/35, citrodiol (C)  Femme enceinte : IR 35/35 Répulsifs vestimentaires (C) Répulsifs vestimentaires (C)  Perméthrine (sauf jeune enfant)

26 CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 26 A retenir ECM : diagnostic clinique ECM : diagnostic clinique Le tire tic Le tire tic Sérologies : avec circonspection ! Sérologies : avec circonspection ! Piqûre de tique isolée : ni sérologie, ni traitement..sauf exception (grossesse, retrait tardif) Piqûre de tique isolée : ni sérologie, ni traitement..sauf exception (grossesse, retrait tardif) J’hésite J’hésite  Je consulte antibioville  Je n’y trouve pas la réponse :


Télécharger ppt "CISPRILOR 19 sept 09. Lyme. J.Birgé 1 La maladie de Lyme Prescrire 1993, 1994, fev 2006 (tire tic) Prescrire 1993, 1994, fev 2006 (tire tic) La CC de la."

Présentations similaires


Annonces Google