La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A propos des dictionnaires créoles des Petites Antilles Marie-Christine Hazaël-Massieux Université de Provence provence.fr.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A propos des dictionnaires créoles des Petites Antilles Marie-Christine Hazaël-Massieux Université de Provence provence.fr."— Transcription de la présentation:

1 A propos des dictionnaires créoles des Petites Antilles Marie-Christine Hazaël-Massieux Université de Provence provence.fr Questions autour de la définition du mot

2 Plan de l’exposé 1° Présentation des principaux dictionnaires et glossaires 2° Analyse des traits caractéristiques principaux : étude comparative (points communs, différences…) 3° Le mot :  Délimitation formelle  Organisation sémantique (avec étude plus particulière d’un dictionnaire : Dictionnaire dit de « Poullet » : structure de l’entrée)

3 1° Principaux dictionnaires Bazerque, Auguste, 1969 : Le langage créole, Guadeloupe, ARTRA, 687 p. Ralph Ludwig, Danièle Montbrand, Hector Poullet, Sylviane Telchid, 1990 : Dictionnaire créole français (Guadeloupe), avec un abrégé de grammaire créole et un lexique français- créole, Servedit/Editions Jasor, 471 p. [republication 2002 ?] Guadeloupe :

4 Tourneux, Henry et Barbotin, Maurice, 1990 : Dictionnaire pratique du créole de Guadeloupe, suivi d’un index français-créole, Karthala/ACCT, 486 p. Barbotin, Maurice, 1995 : Dictionnaire du créole de Marie-Galante, Allemagne, Hamburg, Helmut Buske Verlag, 231 p.

5 Martinique : Jourdain, Elodie, 1956 : Le vocabulaire du parler créole de la Martinique, Klincksieck, 303 p. Pinalie, Pierre, 1992 : Dictionnaire élémentaire français-créole, L’Harmattan / Presse Universitaires Créoles, 237 p.

6 La Dominique : Fontaine, Marcel, 1991 : Dominica’s Diksyonnè. Kwéyol – Annglé / English – Creole Dictionary, Dominique, Roseau, 158 p.

7 Sainte-Lucie : Mondesir, Jones E, 1992 : Dictionary of St.Lucian Creole, Allemagne, Berlin, Mouton de Gruyter, 621 p.  créole / anglais  anglais / créole

8 A ajouter hors catégories : Raphaël Confiant : Dictionnaire des néologismes créoles, tome 1, Ibis Rouge Editions, 2001, 199 p. Maintenant en ligne (sous la forme Confiant et Colot : 2000 néologismes : mes.html), ainsi qu’un dictionnaire du martiniquais (A à K) en fichier.pdf : re.html

9 2° Analyse des caractéristiques principales dictionnaires tous bilingues dialectes un peu différents dans la zone, qui s’ajoutent à choix graphiques particuliers : « pyé / pied / pié » ; « kenbé / tchenbé », « lari / lawi », « jennès / lajennès »… qui compliquent recherches (et cf. Mondésir « e » = è ; en Haiti : « e » = é !) traduction tantôt en français, tantôt en anglais : équivalence pas exacte présence ou non d’exemples indiquant contexte

10 dictionnaires qui tendent à être différentiels : beaucoup de « mots » manquent difficulté de l’équivalence en français ou en anglais (cf. realia, mais également contamination des faux-amis) Ex de « fout ! » chez Poullet. manque d’une véritable analyse sémantique : définition qui classerait (hyponymes / hyperonymes), approche en contexte ignorée, qui seul permet de donner le sens (traduction rapide en français selon proximité formelle, très souvent trompeuse).

11 Si de nombreux mots sont absents (cf. méthodes utilisées), mais encore plus manquent des sens.  non seulement les valeurs contextuelles,  mais même les valeurs grammaticales : de nombreux mots appartiennent de fait à plusieurs catégories syntaxiques (nom, verbe, adjectif, adverbe…) : on ne songe le plus souvent qu’au sens qui correspond à la (les) catégories française(s) correspondantes.

12 Nombreux mots abusifs dans relevés des dictionnaires:  fabrication par intégration phonétique de mots français cf. Mondesir  néologismes cf. Confiant, par dérivation française fautive (cf. konportasyon) ou par dérivation incontrôlée (cf. flègèdri, chokatif / chokativité). Cf. mon article : « Prolégomènes à une néologie créole », in RFLA, 2002.

13 3° Le mot : quelques problèmes de délimitation / définition. Aspects formels : délimitation du mot Aspects sémantiques : polysémie ou homonymie

14 Que faire face aux prononciations multiples ? Kinbé / tchenbé Chival / chuval / chouval une ou plusieurs entrées ? une entrée principale / des entrées secondaires ? Effet de normalisation. Aspects formels

15 Quelques problèmes grammaticaux : Le morphème –la (unique en Guadeloupe), cf. en Martinique : Liv-la Zozyo-a Fanm-lan Pon-an [tè-ya]

16 Les pronoms :  Ou / vou / w  I / li / y Le possessif : Liv-moin (Mque) / liv-a-moin (Gpe)

17 Aucune « politique » stable concernant le choix des entrées : « ansanm » = en ménage, en concubinage, « ansanm » = ensemble, aussitôt que 1 - nou ké rivé ansanm ansanm i tann sa, i pati 2 – à peine que : ansanm ou pati, ansanm i rivé Cf. exemples de ba/ban/bay Ex. de pété, etc. Aspects sémantiques

18 Conclusion Tout à réécrire, restructurer Métalangue, hyperonymes : vers un dictionnaire monolingue ? Etude et réflexion historique :  Extensions de sens, spécialisations, métaphores, métonymies…  Etymologie Sources des attestations


Télécharger ppt "A propos des dictionnaires créoles des Petites Antilles Marie-Christine Hazaël-Massieux Université de Provence provence.fr."

Présentations similaires


Annonces Google