La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

O. Dahmani, M. Shimi, M. Elidrissi, A. Elibrahimi, A. Daoudi, A. Elmrini Service de Chirurgie Ostéo-Articulaire CHU Hassan II Fès - MAROC.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "O. Dahmani, M. Shimi, M. Elidrissi, A. Elibrahimi, A. Daoudi, A. Elmrini Service de Chirurgie Ostéo-Articulaire CHU Hassan II Fès - MAROC."— Transcription de la présentation:

1 O. Dahmani, M. Shimi, M. Elidrissi, A. Elibrahimi, A. Daoudi, A. Elmrini Service de Chirurgie Ostéo-Articulaire CHU Hassan II Fès - MAROC

2 INTRODUCTION  Définition : 6 cm de l’interligne.  Fractures métaphysaires ou diaphyso-métaphysaires.  Fréquentes AVP +++.  Le traitement : controversé.  But : - Apprécier les qualités mécaniques de l’ECMV. - Prouver la stabilité du montage. - Evaluer les résultats anatomiques.

3 MATERIEL ET METHODES  Etude prospective : janvier 2005 au janvier  Critères d’inclusion: - Trait siège dans le quart distal de la jambe. - > 2cm de l’interligne (extra-articulaire). - Récente. - Fermée ou ouverte (Stade I et II)

4 MATERIEL ET METHODES  41 cas.  Age moyen : 35 ans (18 – 55 ans).  Sexe ratio : 2 (27H/14F)  Le côté droit: 25 cas  Le traumatisme causal : - AVP : 31 cas. - Chutes : 7 cas. - Agressions : 3 cas.

5 MATERIEL ET METHODES  Fractures ouvertes : 10 cas : - Stade I : 7cas. - Stade II : 3cas.  Fracture de la fibula : - 41 cas cas fracture malléolaire.  Fracture bifocale : 2 cas.  Polytraumatisés : 4 cas.

6 MATERIEL ET METHODES  La classification de l'AO : - 19 fractures du type A fractures du type A2 (dont 2 bifocales) fractures du type A3. A1 A2 A 3

7 MATERIEL ET METHODES Modalités du traitement  Installation : table normale, genou fléchi.  Voie d’abord : sous rotulienne (trans-tendineuse).  Longueur du clou : estimée en per opératoire.  Diamètre du clou : 9mm ou 10mm ++.  Alésage : 41 cas.

8 MATERIEL ET METHODES Modalités du traitement  Montage statique : 41 cas.  Verrouillage : systématique - Proximal : visée externe. - Distal : à main levée (Ampli).  Foyer fermé : tous les cas.  Geste sur la fibula : 19 fois. - Plaque vissée : 17 fois. - Embrochage : 02 fois.

9  La durée moyenne d'hospitalisation : 03 jours.  Appui partiel (cannes béquilles) : à 6 semaines.  Appui complet : 90 j (3mois).

10 EVOLUTION  Consolidation : 17 semaines.  Retard de consolidation 1 cas: dynamisation du clou.

11

12

13

14

15 RESULTATS  Recul moyen : 14 mois.  Résultats angulaires : - < 5° d’angulation : 36 patients. - 5 patients ont consolidé avec un cal vicieux: * Trois avec 10° de valgus. * Un à 13°. * Un à 5° de recurvatum. sans gêne fonctionnel.

16 RESULTATS  Sepsis superficiel : 1 cas (vis de verouillage).  Pas de troubles de la rotation.  Pas de modification de la longueur du membre inférieur.  Aucun sd de loges, aucune rupture de matériel, pas de complications neurologique, ni thrombo-embolique.

17  Résultats fonctionnels : - Mobilité du genou normale : 41 cas. - Mobilité de la cheville: * Normale : 32 cas. * Déficit de la flexion dorsale de 3° à 5° : 9 cas. RESULTATS

18 DISCUSSION  Peu de publications.  2 études rétrospectives : - SOO (1998) : 250 cas (97 cas ECMV, 64 cas plaque vissée). - A Washington (2006) publiée dans la revue JBJS: (SEAN et Coll) 36 cas traité par ECMV statique.

19 DISCUSSION SérieSOO (plaques) Notre série Nbre de cas6441 Résultats principaux 55% résultats anatomiques 52% résultats anatomiques + 35% de déviations < à 5°. 15 % reprises4,8 % de reprises (2 cas) 3 pseudarthroses aseptiques et une pseudarthrose septique. 1 seul retard de consolidation et aucune pseudarthrose. 7 infections soit 11% des cas. Un seul sepsis superficiel.

20 DISCUSSION SérieSOO (Clous)JBJS (Clous)Notre série Nbre de cas Résultats principaux 50 % résultats anatomiques. 92% résultats acceptables (anatomiques + bon). 52% résultats anatomiques + 35% de déviations < à 5°. 20% de reprises19% de reprises4,8% de reprises 8 retards de consolidation et 6 pseudarthroses. 3 retards de consolidation et aucune pseudarthrose. 1 seul retard de consolidation et aucune pseudarthrose. Aucun sepsisUn seul sepsis superficiel.

21 CONCLUSION  Nos résultats étaient satisfaisants et nous amènent à recommander cette méthode sûre et efficace.  Les suites sont marquées de peu de complications (moins d’infection, moins de reprise).

22 MERCI


Télécharger ppt "O. Dahmani, M. Shimi, M. Elidrissi, A. Elibrahimi, A. Daoudi, A. Elmrini Service de Chirurgie Ostéo-Articulaire CHU Hassan II Fès - MAROC."

Présentations similaires


Annonces Google