La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CRIES 5 juin 2014 - Associations de Solidarité Rencontre du CRIES Ile de France 5 juin 2013 – Bercy Mesure de la pauvreté locale en Ile de France Les associations.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CRIES 5 juin 2014 - Associations de Solidarité Rencontre du CRIES Ile de France 5 juin 2013 – Bercy Mesure de la pauvreté locale en Ile de France Les associations."— Transcription de la présentation:

1 CRIES 5 juin Associations de Solidarité Rencontre du CRIES Ile de France 5 juin 2013 – Bercy Mesure de la pauvreté locale en Ile de France Les associations et la mesure de la pauvreté

2 CRIES 5 juin Associations de Solidarité Les associations et la mesure de la pauvreté  Introduction Une intervention à partir de l’expérience des 5 associations de solidarité représentées au CESER. Importance des statistiques notamment pour l’objectivation des données sur la pauvreté mais aussi dans la déconstruction des présupposés sur la pauvreté. Intervention en deux partie : La pratique de la mesure la pauvreté dans les associations Des chiffres oui mais…

3 CRIES 5 juin Associations de Solidarité Les associations et la mesure de la pauvreté  Les Associations et les statistiques 1 L’exemple du secours catholique Un rapport qui existe depuis 20 ans Base statistiques 1,5 millions de personnes accueillies une élaboration par nombre et pas échantillonnage fiabilité régionale et nationale Limites : Collecte des infos liées à la motivation des équipes Pas de suivi des familles d’une année sur l’autre.

4 CRIES 5 juin Associations de Solidarité Les associations et la mesure de la pauvreté  Les Associations et les statistiques 2 L’exemple du secours populaire Des outils mis en place à partir d’une obligation légales de suivi pour la collecte alimentaire Un outil informatique (portail atrium) développé pour affiné la connaissance des bénéficiaires des moyens : plan de formation des équipes de bénévoles / mécénat de compétences Limites : Collecte des infos liées à la motivation des équipes

5 CRIES 5 juin Associations de Solidarité Les associations et la mesure de la pauvreté  Les Associations et les statistiques 3 L’exemple de la Croix Rouge Des données équivalente à ce que l’on trouve dans les entreprises Filière exclusion avec un contrôle de gestion poussé. Analyse dans un conseil de surveillance sur la lutte contre les exclusions.

6 CRIES 5 juin Associations de Solidarité Les associations et la mesure de la pauvreté  Les Associations et les statistiques 4 Dans les trois cas : On rejoint des personnes qui sont « hors champs » et hors statistiques non associatives Une vision globale de la situation des personnes Témoin de la fragilité et du caractère peu linéaire des parcours.

7 CRIES 5 juin Associations de Solidarité Les associations et la mesure de la pauvreté  Les Associations et les statistiques 5 Pourquoi cet intérêt : Nécessité de rendre compte de ce que l’on fait pour l'information notamment de nos financeurs publics ou privé. Besoin de mesurer pour connaitre et orienter nos actions. Peser sur le débat public. Communiquer

8 CRIES 5 juin Associations de Solidarité Les associations et la mesure de la pauvreté  Des chiffres oui mais … 1 Les témoignages Les témoignages sont de plus en plus utilisés par les acteurs associatifs, politiques et médiatiques. Risques d’instrumentalisation et de mise en difficultés des personnes.

9 CRIES 5 juin Associations de Solidarité Les associations et la mesure de la pauvreté  Des chiffres oui mais … 2 Le conditions de la rencontre Vers un travail plus collaboratif et les expériences en cours. Une récolte d’information qui valide quoi ? Aller au-delà en s‘appuyant réellement sur la pensée des gens pour que cette pensée contribue effectivement à la construction de solutions communes

10 CRIES 5 juin Associations de Solidarité Les associations et la mesure de la pauvreté  Des chiffres oui mais … 3 Les défis de la rencontre Etre conscient qu’il y a des gens à qui on ne demande jamais leur pensée. Etre convaincu que les personnes les plus défavorisées ont la capacité, l’envie, et le temps de réfléchir aux questions de société ! Renverser la logique que « celui qui sait pose la question à celui qui ne sait pas » L’écrémage, se dire que c’est plus simple de travailler avec des gens qui ont un certain pré requis. Le défi du temps

11 CRIES 5 juin Associations de Solidarité Les associations et la mesure de la pauvreté  Des chiffres oui mais … 4 Associer toutes les personnes Témoignage que la participation des populations les plus délaissées dans tous les projets de développement financés permet d’être plus efficient. En conclusion, c’est en construisant leur pensée, en déconstruisant et reconstruisant avec les autres que les personnes qui ont la vie difficile construisent la puissance de leur pensée qui leur donne d’être véritablement force de proposition

12 CRIES 5 juin Associations de Solidarité Les associations et la mesure de la pauvreté  Conclusion Le "diptyque" « Données objectives fines » et « Association de tous à la réflexion et la propositions sur les politiques publiques » permettra de faire bouger les lignes et avoir des actions efficaces. Des associations de plus en plus « professionnelles » sont ressources et partenaires Regarder les personnes en difficulté comme une chance.


Télécharger ppt "CRIES 5 juin 2014 - Associations de Solidarité Rencontre du CRIES Ile de France 5 juin 2013 – Bercy Mesure de la pauvreté locale en Ile de France Les associations."

Présentations similaires


Annonces Google