La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

THALES ELECTRON DEVICES 1 Référence Formation Magasin/Stocks Volume 1 : Support de formation Session PP 06 : Magasiniers logistique Magasiniers atelier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "THALES ELECTRON DEVICES 1 Référence Formation Magasin/Stocks Volume 1 : Support de formation Session PP 06 : Magasiniers logistique Magasiniers atelier."— Transcription de la présentation:

1 THALES ELECTRON DEVICES 1 Référence Formation Magasin/Stocks Volume 1 : Support de formation Session PP 06 : Magasiniers logistique Magasiniers atelier prod.

2 THALES ELECTRON DEVICES 2 Référence Présentation des fonctionnalités logistiques dans SAP

3 THALES ELECTRON DEVICES 3 Référence Données de base Planification et émission des besoins Processus achat Contrôle factures Gestion des emplacements Gestion des stocks Inventaires Système d ’informations logistique Le module logistique R/3 BC Basic Components FIFinancial CO Gestion de la comptabilité ISSolutionsmétiers PSGestion des projets WFWorkflow AAImmobilisation HR Gestion du personnel SDAdministration des ventes MM Achats et stock QMManagement de la qualité WM gestion des emplacements PP Gestion de la production production

4 THALES ELECTRON DEVICES 4 Référence Les données de base logistiques de la fiche article

5 THALES ELECTRON DEVICES 5 Référence Structure de la fiche article Les données article sont structurées de la façon suivante : Données de base Ce sont les données qui sont valables au niveau mandant. Le numéro de l'article, sa description, les unités de mesure définies … sont des exemples de ces données. Données de gestion Ce sont les données qui sont nécessaires à la gestion des Achats et des Ventes pour l'article. Ces données sont gérées au niveau d'une division. Cela implique que ces données peuvent différer d'une division à une autre. Les lieux de livraison et de réception, ainsi que la gestion de la valorisation sont des exemples de ces données. Le centre de profit est affecté à ce niveau. Données de stockage Ce sont les données qui sont valables au niveau d'un magasin. Cela implique que ces données peuvent différer d'un magasin à un autre au sein d'une même division. Les périodes de stockage sont des exemples de ces données.

6 THALES ELECTRON DEVICES 6 Référence Les vues Chaque service possède une vue différente de la fiche article et est responsable de la gestion des données garantissant son fonctionnement :  Données de base,  Classification,  Ventes,  Achats,  Planification,  Préparation,  Outillage,  Stockage,  Gestion des emplacements magasins,  Gestion de la qualité,  Comptabilité,  Calcul du Coût de Revient Chaque service possède une vue différente de la fiche article et est responsable de la gestion des données garantissant son fonctionnement :  Données de base,  Classification,  Ventes,  Achats,  Planification,  Préparation,  Outillage,  Stockage,  Gestion des emplacements magasins,  Gestion de la qualité,  Comptabilité,  Calcul du Coût de Revient

7 THALES ELECTRON DEVICES 7 Référence MAGASINS ET EMPLACEMENTS

8 THALES ELECTRON DEVICES 8 Référence Magasins MM

9 THALES ELECTRON DEVICES 9 Référence Le magasin MM  Un magasin MM est une structure physique destinée à la gestion des stocks.  Le magasin MM n ’est pas utilisé dans le cas d ’une gestion complexe des emplacements magasins.  Toutefois, il est possible de renseigner un emplacement MM pour un article (fiche article : vue Données division - stockage 1)  Cette information a pour objectif d ’identifier un emplacement physique fixe pour l ’article.  Un article aura un emplacement dans un ou plusieurs magasins, mais un seul emplacement par magasin.  Les mouvements physiques du magasin s ’effectueront avec cet emplacement comme information.

10 THALES ELECTRON DEVICES 10 Référence Emplacement de l ’article dans MM L ’emplacement correspond à un lieu de stockage physique. Dans cet exemple, l ’article est stocké dans l ’emplacement EMPL 2 du magasin MG L ’emplacement MM apparaît dans l ’écran de synthèse des stocks (MMBE) : voir exemple ci-après

11 THALES ELECTRON DEVICES 11 Référence Vue générale du stockage de l ’article dans MM L ’article est géré et stocké dans l ’emplacement EMPL 1 du magasin AT11. L ’article est stocké dans l ’emplacement EMPL 2 du magasin MG Ecran de synthèse des stocks Transaction : MMBE (cf : manuel utilisateur-analyse des stocks)

12 THALES ELECTRON DEVICES 12 Référence Magasins WM

13 THALES ELECTRON DEVICES 13 Référence  La gestion des stocks MM peut être relié à la gestion de magasin WM (gestion des emplacements)  Au numéro de magasin MM (magasin général de stockage MG01) est rattaché le numéro de magasin WM (4G1 pour TDH et 5G1 pour TIV). Ce couple permet de gérer les emplacements concernés lors des mouvements de stock (entrées, transferts et sorties de marchandises)  Le magasin WM est divisé en différents types de magasins se distinguant par leurs caractéristiques organisationnelles et techniques :  Atelier montage (451)  Atelier verrerie (466)  Atelier peinture (467)  Transtockeur (5ST) pour la division TIV  Certains types de magasin intermédiaire n ’ont pas de réalité physique. Le magasin WM Type de magasin de stockage

14 THALES ELECTRON DEVICES 14 Référence Structure WM Nom du magasin MM: MG01 RC (réception contrôle) PF (produits finis) Nom du magasin WM : 4G1 (TDH) ou 5G1 (TIV) Type de magasin 401 Atelier spatial Type de magasin 466 Atelier verrerie Type de magasin 467 Atelier peinture Aire de stockage 400 (TDH) ou 500 (TIV) Emplacements Magasin MMMagasin WM

15 THALES ELECTRON DEVICES 15 Référence Emplacement de l ’article dans WM  Pour chaque couple magasin/type de magasin sont définis des emplacements.  L ’emplacement est décrit par une fiche regroupant deux types d ’informations :  les caractéristiques de l ’emplacement (seule caractéristique obligatoire = aire de stockage )  l ’occupation et l ’inventaire (nombre de quants, données sur le dernier mouvement, données d ’inventaire)  Le stockage d ’un article dans un emplacement constitue un quant  Pour mémoire : Un ensemble de types d ’emplacements constitue une aire de stockage. L ’aire de stockage 400 concernera TDH, l ’aire de stockage 500 concernera TIV. (aire de stockage globale)

16 THALES ELECTRON DEVICES 16 Référence Le quant  Une occupation est dite mixte, quand un emplacement peut contenir plusieurs articles, donc plusieurs quants : Lot de l ’article type de stock (à utilisation libre, contrôle qualité, bloqué) stock spécial (consignation, sous-traitance) division/magasin MM/magasin WM/type de magasin/emplacement données de mouvement (date entrée de marchandises par exemple) quantité en stock données d ’inventaire  Un numéro de quant est créé suite à un mouvement de stock :  mouvement de type entrée  mouvement de type transfert quant

17 THALES ELECTRON DEVICES 17 Référence Exemple de quant Magasin MM Magasin WM Type de magasin WM (montage) Division

18 THALES ELECTRON DEVICES 18 Référence La gestion des emplacements dans WM  Lorsque le code type de magasin est renseigné dans la vue Gestion des emplacement magasin 1, le système proposera par défaut (modifiable), lors des mouvements de stock, le type de magasin correspondant à ce code.  Il existe deux codes types de magasin :  le code type magasin EM (pour les entrées de marchandises)  le code type magasin SM (pour les sorties de marchandises)  Le magasinier n ’aura alors qu ’à renseigner l ’emplacement. (l ’aire de stockage n ’est pas à saisir, elle est automatiquement renseignée par le système)

19 THALES ELECTRON DEVICES 19 Référence La gestion des emplacements fixes dans WM  Certains articles sont gérés avec un emplacement fixe.  Il est nécessaire de renseigner les éléments suivants dans la fiche article :  Code type magasin EM et/ou SM (vue Gestion emplacement magasin 1)  Code mouvement spécial - valeur = X (vue Gestion emplacement magasin 1)  Emplacement (vue Gestion emplacement magasin 2)  Le code mouvement spécial X permet d ’automatiser les mouvements de stock. (Demande de transfert, Ordre de transfert, confirmation de l ’Ordre en automatique)

20 THALES ELECTRON DEVICES 20 Référence GESTION DES LOTS

21 THALES ELECTRON DEVICES 21 Référence La gestion des lots Les articles sont gérés par lot pour des raisons de traçabilité. Ainsi, un article produit aura un numéro de lot unique l ’identifiant. Pour qu ’un article puisse être géré par lots la case Gestion par lot doit être cochée. Le lot est transférable d'un type de magasin dans un autre type de magasin. Le numéro de lot est modifiable.

22 THALES ELECTRON DEVICES 22 Référence Exemple d ’article géré par lots dans MM Cet article est géré par lots. Deux lots sont présents :  LOT 1  LOT 2 Ecran de synthèse des stocks Transaction : MMBE (cf : manuel utilisateur-analyse des stocks)

23 THALES ELECTRON DEVICES 23 Référence Exemple d ’article géré par lots dans WM Division Magasin MM Magasin WM Numéros de lots Quantité disponible dans MM Quantité disponible dans WM Ecran de synthèse des stocks Transaction : MMBE (cf : manuel utilisateur-analyse des stocks)

24 THALES ELECTRON DEVICES 24 Référence DLC ET DATE DE FABRICATION

25 THALES ELECTRON DEVICES 25 Référence Les articles gérés avec une DLC  La saisie de la DLC est obligatoire lors du transfert de l ’article (code 311) du magasin de réception (RC) vers le magasin général (MG01),  La durée minimale restante sera de 60 jours pour les articles gérés avec DLC. Si la durée minimale restante a été renseignée dans la fiche article alors la DLC devra être obligatoirement renseignée lors du transfert du magasin de Réception Contrôle (RC) vers le magasin général (MG01).

26 THALES ELECTRON DEVICES 26 Référence Les produits semi-finis  Pour les produits semi-finis, la durée minimale restante initialisée à 1 jour et la durée de conservation totale à 60 jours, le système demande alors la saisie de la date de fabrication lors de l ’entrée en stock sur OF. Il pourra alors calculer automatiquement aux vues de ces informations la DLC.  Il est possible pour les articles atteignant ou ayant dépassé la date limite de consommation, de requalifier les lots pour une nouvelle période après un contrôle qualité de ceux-ci.

27 THALES ELECTRON DEVICES 27 Référence L ’INVENTAIRE

28 THALES ELECTRON DEVICES 28 Référence L ’inventaireL ’inventaire  L ’inventaire est une procédure permettant de contrôler de manière régulière le niveau des stocks physiques, et de le comparer au niveau des stocks informatiques.  Différentes méthodes d ’inventaire peuvent être retenues.  La méthode du cycle-counting permet de compter les articles selon une fréquence particulière. ( N fois par an selon la valeur de consommation articles (ABC)) Processus standard de l'inventaire WM

29 THALES ELECTRON DEVICES 29 Référence L ’inventaire par cycle-counting  Lors d ’un inventaire WM, les emplacements à inventorier sont bloqués pendant l ’inventaire.  L ’article sera compté dans tous les types de magasins sélectionnés où il se trouve.  Lorsque l ’on saisit et rectifie une quantité divergente, celle-ci est inscrite dans un type de magasin d ’écart (999)  Il faut par la suite effectuer une transaction (lançable par batch) qui permet de rectifier les quantités dans WM ainsi que de valoriser les écarts dans MM (correction de la valeur des stocks).  Le cycle-counting permet de répartir les articles en 4 classes :A, B, C, D et de proposer des inventaires pour chaque classe séparément, une ou plusieurs fois par an, en fonction de leur consommation ou leurs besoins constatés sur une période.  Le code cycle-counting est renseigné dans la fiche article et peut être recalculé à la demande.  Le code CC fixe (code cycle-counting fixe) apposé dans la fiche article signifie que le code ABC attribué n ’est pas modifiable. Ainsi un code CC fixe ayant la valeur A ne pourra pas passer automatiquement à B ou C lors du recalcul du code cycle-counting.

30 THALES ELECTRON DEVICES 30 Référence Les flux

31 THALES ELECTRON DEVICES 31 Référence Les codes mouvements 1  Un code mouvement est un code à trois caractères qui permet d ’exécuter les mouvements sur l ’article.  Un code mouvement permettra d ’effectuer un type de mouvement particulier. (par exemple un code mouvement 101 permet d ’entrer des marchandises mais pas d ’effectuer de transferts)  A un code transaction correspondra certains codes mouvements qu ’il sera possible d ’utiliser. (Par exemple : le code mouvement 101 est affecté à la transaction d ’entrée sur commande MB01)  L ’utilisation d ’un code mouvement non rattaché à la bonne transaction entraîne un message d ’erreur.  Le code mouvement permettra d ’effectuer des entrées, transfert ou sorties de marchandises …  Le code mouvement dirige la ventilation des comptes comptables.

32 THALES ELECTRON DEVICES 32 Référence Les codes mouvements 2  Il existe deux types de mouvements :  Lors d ’un mouvement de stock, un document article est créé.  Une pièce comptable est créée conjointement au document article. (cf Support manuel utilisateur-analyse de stock)  Il est possible de visualiser le récapitulatif d ’un mouvement de stock en consultant la transaction MB51 : «Liste des documents articles»  Les mouvements manuels sont nécessaires pour toutes les transactions dans SAP.  Les mouvements automatiques sont couplés à des transactions. Par exemple, lors d ’une entrée de marchandises provenant d ’un sous-traitant, le composé est entré en stock et le code mouvement pour défalquer les composants consommés est automatiquement affiché (code 543). Le magasinier renseigne ou confirme les composants consommés (cf manuel utilisateur)

33 THALES ELECTRON DEVICES 33 Référence Le document article  Un document article est un document qui est généré automatiquement par le système après chaque mouvement effectué sur un article à partir de MM.  Il est possible de le visualiser en tapant le code transaction MB51.  Le document article reprend les différentes informations liées au mouvement. On a les données suivantes sur le document article :  Le document article est créé uniquement lors des mouvements faisant intervenir les magasins MM. Les mouvements internes à WM (transferts inter type de magasin et inter emplacement) n'engendrent pas la création d ’un document article car ils ne modifient pas la valeur des stocks.  L’article  La quantité mouvementée  Le nom de l’utilisateur ayant généré le document article  Le magasin dans lequel l’article a été mouvementé  La division dans laquelle le mouvement a eu lieu  Le code mouvement employé pour le mouvement et son sens (+/-)  La date du mouvement

34 THALES ELECTRON DEVICES 34 Référence Exemple de document article Quantité mouvementée ArticleDivisionMagasin MM Numéro de lot Code mouvement Sens du mouvement +/-

35 THALES ELECTRON DEVICES 35 Référence Processus WM

36 THALES ELECTRON DEVICES 36 Référence Processus WM : passage MM - WM Création d ’une DT (demande de transfert) avec les informations suivantes :  Cette demande peut être créée manuellement ou se fait automatiquement en arrière plan. La seconde solution a été retenue chaque fois que possible.  Créer un OT (ordre de transfert) manuellement ou automatique avec les informations suivantes : Le renseignement des zones peut être automatique (avec emplacement fixe selon paramétrage) ou manuel (on renseigne le type de magasin ainsi que l ’emplacement si l ’article ne possède pas de type de magasin EM ou SM de renseigné)  Lors de la confirmation de l ’ordre de transfert, le mouvement est effectué. La confirmation de l ’OT pourra être effectuée manuellement ou automatiquement Article Quantité Date Type de magasin WM Emplacement Informations diverses reprises de la DT

37 THALES ELECTRON DEVICES 37 Référence Processus interne à WM Initialisation du mouvement MM Enregistrement du mouvement MM Génération de la DT en arrière plan Ouverture de l ’écran de création de l ’OT Confirmation de l ’OT en automatique ou en manuel du mouvement dans WM Selon le code mouvement spécial renseigné dans la fiche article la DT et l'OT peut être générés en automatique ou en arrière plan Code A : DT et OT générés en arrière plan (invisible à l'écran) après le mouvement MM Code X : DT et OT générés automatiquement

38 THALES ELECTRON DEVICES 38 Référence Synthèse du processus dans WM  Le magasin MG01 est rattaché au magasin WM ; MG01 est donc une porte d ’entrée dans WM.  A chaque mouvement de marchandises (hors mouvement interne) on doit :  Initialiser le mouvement dans MM (via le magasin MG01)  Confirmer le mouvement dans MM, cette confirmation déclenche le flux WM.  Création de la DT (en arrière plan = invisible à l ’écran)  Transfert dans un type de magasin intermédiaire  Création et ouverture de l ’OT (en automatique ou manuellement)  Confirmation de l ’OT (en automatique ou manuellement) MM WM IMPACTS Entrée des articles en Entrée en quantité quantité et en valeur dans un ou plusieurs emplacements MM WM

39 THALES ELECTRON DEVICES 39 Référence Quelques flux WM

40 THALES ELECTRON DEVICES 40 Référence Transfert de magasin RC -> MG01 Magasin RC (Réception contrôle qualité) DU (Mise à disposition du stock) Magasin MM MG01  La confirmation du transfert entraîne l ’ouverture automatique de WM  La DT est créée en arrière plan  Création et ouverture de l ’OT  Le magasinier renseigne l ’emplacement et le type de magasin (en fonction des informations présentes ou non dans la fiche article)  Confirmation de l ’OT Transfert MM Magasin WM  Type de magasin  Emplacement  Quant

41 THALES ELECTRON DEVICES 41 Référence Transfert interne à WM Magasin WM  Type de magasin  Emplacement  Création de l ’OT manuelle  Renseigner le type de magasin prenant et cédant  Renseigner l ’emplacement prenant et cédant  Confirmer l ’OT Magasin WM  Type de magasin  Emplacement Transfert inter type de magasin et/ou inter emplacement

42 THALES ELECTRON DEVICES 42 Référence Sortie sur OF OF lancéInitialisation dans MM Magasinier Sortie sur OF Lanceur  Création de la DT en arrière plan  Transfert vers un type de magasin intermédiaire de sortie  Création de l ’OT, renseigner :  le type de magasin cédant (mag approv)  l ’emplacement dynamique (numéro de l ’OF) Enregistrement de l ’OT (confirmation automatique)

43 THALES ELECTRON DEVICES 43 Référence Flux de sortie sur OF avec post-consommation hors MP Magasin WM 401 Type de magasin d ’approvisionnement 101 Composants Emplacement = N° OF Atelier = Poste de travail  Aire d ’appro Aire d ’appro HABTLC  Circuit de régulation Kanban permettant de post-consommer les articles à la confirmation de l ’OF ou de l ’un de ses postes. DT/OT  Mise à disposition automatique des articles dans WM via le profil d ’atelier des articles.  Gamme

44 THALES ELECTRON DEVICES 44 Référence Sortie sur OF avec post-consommation hors MP Trois processus distincts  La gamme comprend un ou plusieurs postes d'opération. Les opérations réalisées en interne sont rattachées à des postes de travail (associé à des aires d'approvisionnement).  Le circuit de régulation KANBAN Afin de permettre la post consommation des composants, la mise en place d'un circuit de régulation KANBAN est nécessaire. Celui-ci permet de rattacher le type de magasin d'approvisionnement à l'aire d'approvisionnement du poste de travail de l'atelier défini dans la gamme de fabrication. NB : La post consommation est la consommation automatique des composants à la validation des opérations de l'OF  La mise à disposition des composants Le profil de pilotage de l'atelier repris dans l'OF et rattaché à l'article via l'agent d'ordonnancement (renseigné dans la fiche article) détermine notamment s'il y a ou non création automatique de la DT et de l'OT pour la sortie des composants au lancement de l'OF. NB : Selon les SBU, les matières premières ne sont pas post consommées (cf : manuel utilisateur)


Télécharger ppt "THALES ELECTRON DEVICES 1 Référence Formation Magasin/Stocks Volume 1 : Support de formation Session PP 06 : Magasiniers logistique Magasiniers atelier."

Présentations similaires


Annonces Google