La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diversité linguistique, normes, variation dans un lycée professionnel Un regard sociolinguistique impliqué Patricia Lambert UMR 5191 ICAR – INRP 3ème Journée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diversité linguistique, normes, variation dans un lycée professionnel Un regard sociolinguistique impliqué Patricia Lambert UMR 5191 ICAR – INRP 3ème Journée."— Transcription de la présentation:

1 Diversité linguistique, normes, variation dans un lycée professionnel Un regard sociolinguistique impliqué Patricia Lambert UMR 5191 ICAR – INRP 3ème Journée académique du FLS, 6 mai 2010, Casnav Grenoble

2 2 Genèse de la recherche Laboratoire de linguistique et didactique des langues étrangères et maternelles (Lidilem, Grenoble 3) Travaux sur les situations plurilingues résultant des migrations, en lien avec la scolarisation des enfants de migrants (Dabène & Billiez, 1984) Language Awareness (Hawkins, 1984) / Evlang ( )

3 3 Une convention 3 axes de collaboration Recherche sur les situations sociolinguistiques des élèves Formation des enseignants (français, anglais) Elaboration/expérimentation didactique (ouverture à la pluralité linguistique/éveil aux langues)

4 4 Un fil conducteur Comment différentes formes d'hétérogénéité linguistique sont interprétées, produites et gérées par les acteurs (élèves, professionnels de l’éducation, chercheurs) ?

5 5 Ethnographie, sociolinguistique interactionnelle Combinaison de modalités de production d’observables : observation participante (co-animation d’activités, enregistrements audio, notes de terrain etc.), recension de documents, entretiens, questionnaires

6 6 Le lycée Gajart : un site socialement et scolairement disqualifié inclusion dans les dispositifs dits Zone d’Education Prioritaire (ZEP) position basse des lycées professionnels dans le système éducatif français situation socio-urbaine périphérique, économiquement défavorisée

7 7 Deux enquêtes par questionnaires Pratiques langagières des élèves, vues par les élèves Pratiques langagières des élèves, vues par les enseignants  Hiatus (masquages et focalisation)

8 8 Enquête ethnographique dans une classe de seconde professionnelle : la « BEP1 » (secrétariat-comptabilité) 23 élèves (16-18 ans), 19 filles, 18 filles plurilingues

9 Légende des lectes F français (français, normal, soutenu, courant, bourge, vulgaire, comme i(l)s parlent les parents à Anne quand je vais chez elle…) AR arménien R russe (A) anglais scolaire (idem pour : (E) = espagnol ; (I) = italien ; (R) = russe ; (AL) = arabe classique) arabe maghrébin ou dardja (algérien, argot, arabe barbare, broune, marocain, tunisien, l’arabe de la rue, l’arabe que les Algériens ou Marocains parlent, etc.) kabyle AL arabe classique ou arabe moderne standard (vrai arabe, le pur, l’arabe littéraire, etc.) C coratin sicilien FC français cassé, arabe-français, remix, mélangé, moitié moitié SG (socio)lectes générationnels (notre code, des langages, la langue des jeunes, langage de la rue, le langage normal avec les copines, les langages, le raton…) I italien S P portugais K CO comorien A

10 10 Représentation graphique des répertoires plurilingues 4 paramètres situations d’interactions sociales ressources langagières mobilisées (formes, valeurs, fonctions) mobilités spatiales dimension diachronique

11 Légende des lectes F français (français, normal, soutenu, courant, bourge, vulgaire, comme i(l)s parlent les parents à Anne quand je vais chez elle…) AR arménien R russe (A) anglais scolaire (idem pour : (E) = espagnol ; (I) = italien ; (R) = russe ; (AL) = arabe classique) arabe maghrébin ou dardja (algérien, argot, arabe barbare, broune, marocain, tunisien, l’arabe de la rue, l’arabe que les Algériens ou Marocains parlent, etc.) kabyle AL arabe classique ou arabe moderne standard (vrai arabe, le pur, l’arabe littéraire, etc.) C coratin sicilien FC français cassé, arabe-français, remix, mélangé, moitié moitié SG (socio)lectes générationnels (notre code, des langages, la langue des jeunes, langage de la rue, le langage normal avec les copines, les langages, le raton…) I italien S P portugais K CO comorien A

12 12 Silva: Arménie/France (arménien, français, russe, anglais) S F Voisin R Contexte initial Arménie S AR France Grenoble : phase 1 AR (A ) (R ) école R? AR Parents Frère et sœur F AR copains AR Mère Père Frère et sœur F F Stages Travail AR AR F Classe d’accueil S F F F R AR Mère Père Frère et sœur France Grenoble : phase 2 AR Amis arméniens Église Valence F AR/R Petite sœur Voisin Copains arméniens (A ) Lycée AR F (A ) Collège 6° F AR/R (A ) Collège 3° -Correspondance Arménie: AR -Tel Arménie : AR -Journal intime « codé » : AR et R -Radio arménienne : AR et F F école AR bus Silva

13 13 Silva Contexte initial ArménieFrance : phase 1 France : phase 2 S S S

14 14 Contexte initial ArménieFrance : phase 1 France : phase 2 S S S R? AR Parents Frère et sœur Silva F Voisin R AR Mère Père Frère et sœur R F AR Mère Père Frère et sœur Petite sœur Voisin AR bus F école

15 15 K Famille maternelle Voyages Algérie: Bouïra F AL A A Famille paternelle Cousines TV Voyages Algérie : Alger Gd-mère paternelle F F (A) A F Copines du quartier K Petit frère France Grenoble Père A Stage BEP consulat algérien A Mère Femmes du quartier F oncles Houria -Echanges internet: MNS, forums: [??] -Téléphone: F; A; K -Tél portable: utilisation vocale/écrite (SMS/Texto) [??] -TV, radio, etc.: A, AL SG Lycée Houria F K Médecin, admin

16 16 Vanessa F Contexte français : Grenoble phase 1 (petite enfance) Père P Grand-mère mat Mère A Famille paternelle (tantes…) F F (A ) Lycée F A Contexte français : Grenoble aujourd’hui A copines P Chez sa mère Grand-mère mat P Association portugaise : Gpe folklorique, bals, repas, sorties P F Chez son père P A Cousine algérienne SGSG Restaurant F boulangerie -Echanges internet: MNS, forums: ?? -Téléphone: F; A; P -Tél portable: utilisation vocale/écrite (SMS/Texto) ?? -Lectures occasionnelles en P -TV, radio : F, P, A, AL F Groupe de pairs Séjours annuels Portugal : Guimarães Grand-mère mat

17 17 Sakina Contexte français : Grenoble A F Frères et sœur Sakina « REMIX » (A) F profs Lycée Mère Père SG F Copines SG copines

18 18 Deux groupes de pairs féminins Les « 6 »: Ambre, Angela, Lilia2, Maria, Silva, Sonia Les « 13 »: Anne, Assia, Chafia, Houria, Lamia, Laura, Lilia1, Ouafia, Saïda, Sakina, Sana, Sofia, Vanessa

19 19 Extrait B (Ambre et Lilia2) Phénotype (1) : « on est blanche de peau » Attitude et résultats scolaires (1) : « on insulte pas les profs on s(e) rebelle pas » ; (2) :« on a de bonnes notes/on suit en cours » Comportements langagiers (1) : « on crie pas quand on parle » ; (3) : « elles parlent en arabe aussi j(e) trouve » ; (5) : « j’en entends quelques-unes qui s(e) parlent en arabe »

20 20 Au moins deux sources de pression normative Normes du groupe de pairs Normes institutionnelles  stratégies « sur le fil du rasoir » (Woods, 1990)

21 21 Extrait C

22 22 Unité didactique « enquête sur un marché » a)préparatifs des interviews : élaboration d’un guide d’entretien (groupes de 2 à 4 élèves) ; b)réalisation des entretiens sur le marché ; c)bilans conclusifs en classe ; d)travail de réflexion sur des spécificités oral/écrit rédaction de textes du type « compte rendu journalistique » à partir de transcriptions d’extraits des interviews.

23 23 Extrait D

24 24 Extrait E: Laura et Houria 1Houria bon on va les interviewer les gens là // ben allez hein / tu commences' (rire) 2Laura vas-y xxx après moi 3Houria ben non pa(r)ce que moi j(e) tiens ça (Houria porte le mini-disc) / après après c'est toi / ma parole après c'est toi / dicave tu fais ouais euh tu fais {(débit plus lent et changement proposodique) «bonjour: nous sommes_élèves au lycée André Gajart / [et nous enquêtons sur la pop+ 4Laura [et nous enquêtons sur les langues 5Houria sur les l+ sur les différentes langues de la population 6Laura utilisées 7Houria que les que les+ sur les différentes langues utilisées par la population grenobloise» // tu dis ça / allez / allez la femme là-bas (e)lle a envie d'êt(re) questionnée ça s(e) voit viens

25 25 Objectifs programme de français en seconde BEP (B.O., n° 31, 30/07/1992 ) insertion des élèves dans des situations de communication variées ; enrichissement de leur culture pour leur permettre d’épanouir leur personnalité, de se situer dans la société, d’y être des acteurs conscients et responsables.


Télécharger ppt "Diversité linguistique, normes, variation dans un lycée professionnel Un regard sociolinguistique impliqué Patricia Lambert UMR 5191 ICAR – INRP 3ème Journée."

Présentations similaires


Annonces Google