La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La catégorie du verbe – comment enseigner le verbe français dans un cadre cognitif? Katarzyna Kwapisz-Osadnik.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La catégorie du verbe – comment enseigner le verbe français dans un cadre cognitif? Katarzyna Kwapisz-Osadnik."— Transcription de la présentation:

1 La catégorie du verbe – comment enseigner le verbe français dans un cadre cognitif? Katarzyna Kwapisz-Osadnik

2 Cadre cognitif du langage Relativisme culturel Universalisme cognitif Vécu individuel

3 Catégorie du verbe n’est pas universelle; dans les langues indo-européennes le verbe : - se conjugue, - constitue le pivot d’une phrase, - fournit les informations sur les actants (la personne, le nombre, le genre), sur le temps, l’aspect et la modalité; il y a verbes de sens plein et verbes supports et opérationnels;

4 Conjugaison du verbe français 1 verbe = 102 formes; 82 tableaux de conjugaison dans Le Bescherelle

5 Verbe français – fréquence d’emploi Quelques exemples Verbes de grande fréquence: être, avoir, faire, sire, devoir, aller, pouvoir, vouloir, savoir, prendre, venir, voir; Verbes de fréquence moyenne: partir, mettre, passer, arriver, trouver, sortir, rester, vivre, perdre, permettre; Verbes de fréquence basse: accepter, éclater, partager, finir; Verbes de faible fréquence: justifier, venger, verbes déféctifs. Sur 280 verbes: I groupe 196, II groupe 10, III groupe 73

6 Conjugaison du verbe français – exercice phonétique Formes terminant en consonne infinitif [finir, dir, kurir, vulwar, perdr, prãdr, vĕkr, fer, metr] je, tu, il, elle [parl, plas, uvr, sor, dor, ser, par, kur, mør] ; nous [som]; vous [dit, fεt, zεt]; ils, elles [parl, plas, uvr, sort, dorm, serv, part, kur, mør, vøl, pøv, kreń, peń, liz, diz, ekriv, viv, bwav, dwav, finis, koness, repõd, pren, tjen, reswav] Formes terminant en voyelle infinitif [parle, ãplwaje, alle, mãзe] je, tu, il, elle [ε, a, swi, pe, ve, fe, me, se, va,bwa, krwa, dwa, vwa, reswa,ãplwa, li, di, vi, ri, tj ẽ, vj ẽ,kr ẽ, p ẽ, prã, vã, rã, repõ, kõfõ,ekri, ku, fwi, pø, vø]; nous [zavõ, parlõ, uvrõ, sortõ, murõ, kurõ, vulõ, puvõ, pejõ, byvõ, devõ, resevõ, finisõ, konesõ, repõdõ, prenõ, tenõ, venõ, krńõ, peńõ, lizõ, dizõ, vwajõ, crwajõ] vous [parle, plase, uvre, sorte, parte, kore, mure, vule, puve, lize, ekrive, vive, buve, deve, finise, konese, repõde, prene, reseve, tene, vene, kreńe, peńe, krzaje, vwaje] ils, elles [ãplwa, pe, vwa, krwa, sõ, õ, fwi, ri]

7 Conjugaison du verbe français – exercice d’orthographe infinitif: - er, - ir, - dre, - tre, - cre, - re, -oir; verbes en - er : lever, acheter, modeler, peser; verbes en - er : répéter, espérer, préférer; verbes en - er : appeler, jeter ; verbes en - ger : manger, changer, partager, nager ; verbes en - cer : placer, commencer, avancer, lancer; verbes en – ayer : payer, essayer, balayer; verbes en - oyer et en – uyer : employer, envoyer, essuyer, appuyer ; verbe aller;

8 Conjugaison du verbe français – exercice d’orthographe verbes en - ir : finir, grandir, choisir, remplir, rougir, réfléchir, punir, maigrir ; verbes en - er et - ir : parler, chanter, trouver, ouvrir, découvrir, souffrir ; verbes en - ir et en -ure : sortir, dormir, partir, mentir, servir, courir, fuir, rire, conclure, exclure ; verbes tenir et venir et leurs composés ; verbe mourir ; verbes en - uire : construire, cuire, produire, conduire ; verbe lire et dire et leurs composés (sauf : vous dites ); verbe écrire ;

9 Conjugaison du verbe français – exercice d’orthographe verbes en - dre : rendre, répondre, attendre, confondre, perdre, vendre, entendre ; verbe prendre et ses composés ; verbes en - eindre, - aindre et - oindre : peindre, atteindre, craindre, plaindre, rejoindre ; verbes coudre, moudre, absoudre ; verbes en - aincre : vaincre, convaincre ;

10 Conjugaison du verbe français – exercice d’orthographe verbe mettre, ses composés et le verbe battre: admettre, compromettre, promettre, permettre ; verbes en – aître: connaître, paraître, apparaître, naître ; verbe être ; verbe plaire ; verbes faire et savoir (différences au pluriel); verbes vivre et suivre ;

11 Conjugaison du verbe français – exercice d’orthographe verbes croire, voir et s’asseoir ; verbes boire, devoir et recevoir ( différences au pluriel); verbes pouvoir et vouloir ; verbes valoir et falloir.

12 Conjugaison du verbe français – exercice d’orthographe T.Buzan

13 Forme verbale et conceptualisation d’une situation Situations réelles, passées, envisagées dans le futur, contrefactuelles, rêvées, imaginées, fantastiques; Propriétés d’une situation: - Caractère statique ou dynamique (état, événement, processus); - Déroulement (phase initiale, finale, en cours, itérativité, achèvement visé); - Causalité (flux d’énergie); - Participants et leurs rôles (actants, agent, patient, instrument, source, repère, objet, lieu etc.); - Localisation spatio-temporelle;

14 De la conceptualisation à la grammaticalisation Conceptualisation = représentation mentale d’une situation (monde projeté); Prédication = structure conceptuelle actualisée (proposition munie d’informations lexicale, actantantielle, spatio-temporelle, modale, aspectuelle); Grammaticalisation = construction d’un énoncé (choix de catégories grammaticales propres à une langue donnée)

15 Emploi des temps grammaticaux Exemple de l’imparfait passé présent Valeur de durée Valeur de commencement dans le passé Valeur de description Valeur d’hypothèse Valeur de processus en cours Valeur de conséquence logique Valeur de répétition Enregistrement statique Enregistrement dynamique

16 l’imparfait – enregistrement statique valeur de description (prototypique); p.ex. : Il faisait beau ce jour-là ; Les citoyens romains regardaient le commerce et les arts comme des occupations d’esclaves : ils ne les exerçaient point ; L’endroit était sinistre, le coeur de la jeune fille se serrait et tout à coup elle poussa un cri épouvantable; La chambre communiquait avec une chambre plus petite, où l’on voyait deux couchettes d’enfants, sans matelas ? Puis venait le salon, toujours fermé et rempli de meubles recouverts d’un drap. Ensuite un corridor menait à un cabinet d’étude. valeur de commencement dans le passé ; p.ex. : Je voulais te demander un service; Comme il aimait bien sa mère ! valeur d’hypothèse ; p.ex. : Si j’avais des ailes, je volerais ; Si j’étais au moins plus disponible demain ! Mais, hélas, c’est impossible; J’étais malade, et toi, tu appelais le médecin ; Imagine, il pleuvait ce jour-là ; Dans son rêve, il vivait pendant des années en Afrique.

17 l’imparfait – enregistrement dynamique valeur de processus en cours (prototypique); p.ex. : Marie faisait la vaisselle, quand Pierre est entré ; L’enfant dormait, quand je suis arrivé; Les pleurs qu’il retenait coulèrent sur son visage; Louis XIV se mariait deux ans après; Deux minutes plus tard Zidane marquait le but ; Un mois plus tard, elle signait le contrat et achetait en même temps une petite maison bourgeoise près de Gauderville; A 6 heures précises, le général expirait. valeur de répétition ; p.ex. : Je faisais du vélo tous les jours ; Félicité tous les jours s’y rendait. A 4 heures précises, elle passait au bord des maisons, montait la côte, ouvrait la barrière et arrivait devant la tombe de Virginie. valeur de durée ; p.ex. : En ce temps-là, Max cherchait pendant des années avant de trouver une hypothèse ; A l’époque il vivait pendant des années en Afrique ; A cette époque-là je travaillais de 6 heures du matin à 10 heures du soir ; Hier j’amenais Richard à l’école. valeur de conséquence logique ; p.ex. : Un pas de plus, elle tombait; Elle mit la main sur le loquet. Un pas de plus, elle était dans la rue.

18 Catégorie de l’imparfait Profil temporel du passé; Profil aspectuel d’inachevé; Emplois prototypiques : description, processus en cours; Invariant sémantique : borne droite temporelle ouverte;

19 Emploi des modes Exemple du subjonctif Indicatif Subjonctif domaine volitif finalité ordre souhait volonté possibilité (supposition) antériorité concession /opposition négation (contradiction ) incertitude doute jugement de valeur nécessité il est normal/banal/rare etc caractéristique de q.qn ou q.ch. jugement affectif bonheur/malheurregret peur étonnement savoir certitude croyance espérance probabilité (éventualité) domaine épistémique domaine appréciatif

20 Catégorie du subjonctif Trois emplois prototypiques selon le domaine d’expérience: domaine volitif = je veux que p, domaine épistémique = je doute que p, domaine appréciatif = il faut que p; Invariant sémantique : distanciation = non assertion et non négation

21 Quelques remarques finales Enseignement fondé sur les facultés cognitives; Visualisation du fonctionnement global des catégories grammaticales (schémas, dessins, cartes mentales); Enseignement de la grammaire plus intéressant, plus amusant, plus créatif, plus efficace.


Télécharger ppt "La catégorie du verbe – comment enseigner le verbe français dans un cadre cognitif? Katarzyna Kwapisz-Osadnik."

Présentations similaires


Annonces Google