La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SNCF Défi TER – décembre 2005 – 1 DEFI 2 TER « PROGRAMMATION DE L’OFFRE TRAIN TER » CADRAGE DES OBJECTIFS - BASSE NORMANDIE 15 décembre 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SNCF Défi TER – décembre 2005 – 1 DEFI 2 TER « PROGRAMMATION DE L’OFFRE TRAIN TER » CADRAGE DES OBJECTIFS - BASSE NORMANDIE 15 décembre 2005."— Transcription de la présentation:

1 SNCF Défi TER – décembre 2005 – 1 DEFI 2 TER « PROGRAMMATION DE L’OFFRE TRAIN TER » CADRAGE DES OBJECTIFS - BASSE NORMANDIE 15 décembre 2005

2 2 Activité Basse Normandie – cadrage général

3 3 Activité Basse Normandie – marges de progrès Cadrage Objectifs 2008 / PLAF 2008 Valeur% Nombre de caisses98 / % Solde arrivée / radiation de parc (caisses) 10 / 10 Km train3,59 / 3,57+1 % Km caisses11,28 / 11,86-2 % Vk178 / % € / 1000 Vk28,46 / 36, % Facture M chargée5,07 M€ / 6,31 M€- 20% 1.HYPOTHESES  Rationalisation du parc, avec suppression des matériels anciens type X4200 et X2100 et acquisition de matériels type AGC 3C et 4C  Stabilité de l’offre kmt et kmc en cohérence avec l’évolution du parc  Amélioration de l’attractivité (aux alentours de 50 vk/kmt) et du remplissage (aux alentours de 20 vk/kmc)  Maintien des rendements automoteurs à kmc minimum  Maintenance chargée inférieure à 30€ au 1000 vk

4 ANNEXES Fiches détaillées des simulations

5  Données PLAF  Synthèse de l’existant  Simulation de 2008 par sous système – version 1  Données parc Détail des travaux de simulation

6 6 Activité Basse Normandie – données PLAF

7 7 Activité Basse Normandie – synthèse de l’existant  Marge légèrement négative (-0.74 M€), avec une participation moyenne de l’AO à hauteur de 78% du produit de l’Activité, et avec retour à l’équilibre envisagé à l’horizon 2008  Marché sans évolution structurelle avec :  Pas de dynamique forte de croissance  Activité touristique, à l’origine d’une saisonnalité, mais concentrée sur une frange littorale étroite  Région rurale et population vieillissante  Forte proportion d’inactifs  Niveau de revenu et d’activité inférieur à la moyenne nationale  Au niveau trafic TER :  Quelques potentiels de développement du trafic sur les axes Caen – Cherbourg – Alençon  Des Vk en augmentation forte en 2008 (+32%) pour une hausse de l’offre kmt de +17%  Au niveau du parc :  Nombre de séries restreint (env. 8) mais des séries de petite taille (env. 11 éléments par série)  Parc majoritairement composé d’automoteurs (environ 80% des caisses) avec un objectif de recomposition du parc avec 100% d’automoteurs  Rendements satisfaisants pour les voitures ( ),  mais rendements largement insuffisants pour les locomotives ( ) et pour les automoteurs ( )  Offre  peu attractive (42,98 vk/kmt) en amélioration en 2008 (+13%)  mauvais niveau de remplissage (13,53 vk/kmc) en dégradation en 2008 (-5%)  Coûts de maintenance élevés (maintenance chargée yc locations) :  1.60 € / kmt  € / 1000 vk Éléments clés de l’existant en 2005 Peut-on améliorer l’attractivité ? Quelle stratégie d’affectation du neuf pour améliorer les rendements et gérer le transfert de la charge suite aux radiations de rames tractées ? Peut-on éliminer les locations ?

8 8 Activité Basse Normandie – synthèse de la simulation 1.HYPOTHESES pour simulation V1 de 2008  Une recomposition et une homogénéisation du parc en 100% automoteurs qui doit permettre :  Amélioration de l’attractivité, qui doit pouvoir atteindre 50 vk/kmt et donc une augmentation du trafic associée  Amélioration des rendements automoteurs, qui doivent pouvoir se situer aux alentours de kmt/an  Une réduction des coûts de maintenance due à l’homogénéisation du parc, avec un coût au 1000 vk < 30 €  Un potentiel d’amélioration de l’utilisation des matériels par une location aux activités présentant des pointes sur la période hiver Premières orientations 2.RESULTATS  € / kmt en nette amélioration (- 20%)  € / 1000 vk inférieur à celui de 2005 (<28€/1000 vk) et en diminution de - 22% par rapport au PLAF  Remplissage en nette augmentation (+ 42%)  Diminution du parc (yc équivalent caisses location) d’environ 12% 3.POINTS NECESSITANT UNE EXPERTISE SNCF ?Validité des caisses équivalent de la location ?Validité des estimations de Vk ? ?Validité des coûts M

9 9 Activité Basse Normandie – simulation de travail 2008

10 10 Activité Basse Normandie – données Parc


Télécharger ppt "SNCF Défi TER – décembre 2005 – 1 DEFI 2 TER « PROGRAMMATION DE L’OFFRE TRAIN TER » CADRAGE DES OBJECTIFS - BASSE NORMANDIE 15 décembre 2005."

Présentations similaires


Annonces Google