La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les retraites, un choix de société Pour en finir avec la propagande et la désinformation ATTAC 26%07.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les retraites, un choix de société Pour en finir avec la propagande et la désinformation ATTAC 26%07."— Transcription de la présentation:

1 Les retraites, un choix de société Pour en finir avec la propagande et la désinformation ATTAC 26%07

2 Préambule Quelques notions d’économies Valeur Ajoutée Produit Intérieur Brut Décomposition du PIB

3 Entreprise : valeur ajoutée Achats de biens & services Valeur ajoutée Chiffre d’affaires Achats de biens & services Valeur ajoutée Entreprise 1E. 2E. 3 Les « charges » des uns sont les revenus des autres Chiffre d’affaires = montant des ventes + produits financiers Achats de biens et services = tout ce que l’entreprise achète pour réaliser sa production (matières premières, produits intermédiaires, services divers) Valeur Ajoutée = valeur économique créée par l’activité de l’entreprise

4 Macro-Economie : Produit Intérieur Brut Achats de biens & services Valeur ajoutée Chiffre d’affaires Achats de biens & services Valeur ajoutée Entreprise 1E. 2E. 3 Produit Intérieur Brut ou PIB PIB = somme des valeurs ajoutées de toutes les unités résidentes PIB = valeur, au prix du marché, des biens et services produits par toutes les unités résidentes et disponibles pour des emplois finaux

5

6 L’origine des ressources est-elle indifférente ? PIB Salaire & cotisations Investissement Rente Fiscalité Le rentier L'allocataire Le salarié Je perçois des intérêts ou des dividendes au nom du droit de propriété. Je perçois une allocation au nom de la solidarité nationale. Parce que je suis « jeune », « vieux », « invalide », « dépendant », « inapte », « en fin de droits » etc. Je perçois un salaire, au nom de ma participation (passée, présente, ou à venir) au travail courant. Je suis intégré au « travailleur collectif » par la mutualisation du salaire. Les statuts sociaux dépendent autant de l’origine des ressources perçues que de leur montant !

7

8 Transférer de la valeur dans le temps ? Ni la monnaie, ni l’épargne ne permettent de transférer de la valeur dans le temps –La monnaie parce qu’elle ne représente que le flux du travail courant. –L’épargne parce que, ce qui se stocke, ce sont des titres qui n’ont pas de valeur « en soi » mais sont seulement des « droits à valeur » pour le futur, si celle-ci existe au moment de les transformer en monnaie. L’investissement –Investir consiste à consacrer une partie de son travail à la production de biens et services durables (c’est à dire qui ne sont pas consommés entièrement ou détruits lors de leur premier usage). –C’est la seule manière de transférer de la valeur dans le temps !

9

10 La réalité du projet de loi Elle fait baisser le montant des pensions Elle met en place des fonds de pension: TITRE Ier/DISPOSITIONS GENERALES/Article 1er La Nation réaffirme solennellement, dans le domaine de la retraite, le choix de la répartition, au cœur du pacte social qui unit les générations. MAIS …... TITRE V/DISPOSITIONS RELATIVES A L’EPARGNE RETRAITE Article 79 Il est créé un plan d'épargne pour la retraite. Ce plan est souscrit dans un cadre associatif.Il peut être individuel ou collectif. Il a pour objet la constitution d'une rente viagère payable à l'âge de la retraite. Une loi ultérieure précise les modalités de mise en place et de fonctionnement de ce plan.

11 L’usine à gaz des retraites

12

13

14 Les Transferts entre caisses En millions de francs (Le total des prestations servies était d’environ 1000 Milliard de Francs en 2000)

15

16

17

18 Les vrais et fausses inégalités

19

20

21 Pendant ce temps le pouvoir d’achat des actifs progressait

22

23 Lecture: en moyenne les artisans cotisent pour leurs retraites 11% de leur revenus imposables déclarés, pour les salariés il s’agi du total des cotisations retraites (part salariale + part patronale)

24

25 Les retraites... de nos parlementaire Aujourd'hui bon nombre de députés notamment de droite s'indignent du fait que les fonctionnaires ne cotisent que 37 ans et demi, alors que, dans le privé, la durée de cotisation est de 40 ans. CONDITIONS DE RETRAITES DE NOS DEPUTES ! (STATUT PARTICULIER) Ils oublient de dire qu'eux-mêmes bénéficient d'un régime de retraite défiant toute concurrence, et qu'ils se gardent bien de remettre en cause. En 2002 le coût de La retraite des députés a été de 34,9 millions d'euros. Quelques chiffres : Un député ayant effectué 1 seul mandat (5 ans ) peut toucher à partir de 55 ans euros par mois de retraite (soit ,64 F). Après 20 ans de cotisation (4 mandats) son plafond est fixé à euros près de F par mois de retraite. Chez les sénateurs, la retraite moyenne est de Euros ( F) et ils peuvent en bénéficier à partir de 53 ans.

26

27

28

29 Source: C.O.R. fevrier 2003

30 Pour dégonfler la baudruche de la compétitivité

31

32

33

34 Cotisons dans la bonne humeur Augmenter les cotisation, c’est possible!

35 12.5% 18.5% 4.5% 35%30%35% 40% 18.5%

36

37 LE PROJET DE LOI: TOUS CONCERNE Les fonctionnaires Les actif du privé : passage à 41 ans de cotisation, au 25 meilleurs années, proratisation (passage de 150 à 160 trimestre) pour les carrières incomplètes les régimes spéciaux : fin de la surcompensation Les retraités : indexation sur les salaires

38 Pour les carrières incomplètes les abattements sur la retraite se calcul au prorata des trimestres cotisés ( sur 150 trimestres aujourd'hui, 152 trimestres pour les assurés nés en 1944 ; 154 trimestres pour les assurés nés en 1945 ; 156 trimestres pour les assurés nés en 1946 ; 158 trimestres pour les assurés nés en 1947). DONC CONTRAIREMENT A LA PUBLICITE DU GOUVERNEMENT IL Y A DIMINUTION DU MONTANT DE LA RETRAITE DE BASE DU PRIVE DES 2004 POUR CEUX QUI ONT MOINS DE 152 TRIMESTRES DE VALIDES Plus la "double peine " ou décote qui ne devrait diminuer qu'a partir de 2009 et passer de 10 à 5% par an (rien dans le projet de loi). Plus le passage des 20 aux 25 meilleurs années Diminution pour le privé dès 2004, du montant des retraites des salariés du privé

39 La surcompensation, qui obligeait notamment le régime des territoriaux et hospitaliers à financer le déficit des régimes spéciaux, sera supprimée. Ce qui obligera les différents régimes à une transparence quant au rapport cotisants-retraités. Les régimes spéciaux sont concernés. C'est faux ! Les salariés des régimes spéciaux (SNCF, RATP.) ne sont en rien concernés par cette réforme. Les grèves qui affectent ce secteur sont donc parfaitement injustifiées en ce qui concerne leur retraite. Il semble que : - ces deux affirmations sont contradictoire - si la 1ere affirmation est vrai, les régimes spéciaux sont bien touchés par la réforme contrairement à la propagande gouvernementale. se serai le 2eme mensonge avéré. Extraits du site CFDT

40

41 Influence de l’indexation sur les prix des années portées au compte et des retraites sur le montant de la pension servie Lecture:Un salarié du privé dont les 20 meilleurs années(2003; 25 en 2008) sont payées au salaire moyen verra sa retraite de base amputé de 14% à son départ en 2003, 17,2% pour un départ en 2008 et 28,8% en 2028 si le salaire moyen progresse de 1,5% par an(hypothèse du C.O.R:1,6%)

42 Merci à: ATTAC YVELINE ATTAC RHONE Mr JEAN-PAUL PIRIOU Mr MICHEL HUSSON Et les amis d ’ATTAC 26%07


Télécharger ppt "Les retraites, un choix de société Pour en finir avec la propagande et la désinformation ATTAC 26%07."

Présentations similaires


Annonces Google