La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Juin 2003Vincent POULLET Déforestation dans la Sierra Madre Occidentale (nord Mexique) Étude appliquée de télédétection Maîtrise Géographie IGA - UJF Grenoble.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Juin 2003Vincent POULLET Déforestation dans la Sierra Madre Occidentale (nord Mexique) Étude appliquée de télédétection Maîtrise Géographie IGA - UJF Grenoble."— Transcription de la présentation:

1 juin 2003Vincent POULLET Déforestation dans la Sierra Madre Occidentale (nord Mexique) Étude appliquée de télédétection Maîtrise Géographie IGA - UJF Grenoble

2 Présentation du sujet Objectifs : Au départ il y avait une question générale : « Qu’en est-il réellement de la déforestation ? » Chercher à savoir ce qui se passe dans le monde Étude d’une zone spécifique : la Sierra la Candela Méthode : Recherche d’informations concernant le sujet à partir de bibliographies Cibler les caractéristiques du lieu d’étude Traitement informatique des images satellites afin d’obtenir des résultats

3 Sommaire 1 – Qu’est-ce que la télédétection ? 2 – La question de la déforestation 3 – Un exemple d’application

4 1 – La télédétection et ses applications en milieu naturel Définition : La télédétection est l’ensemble des connaissances et techniques utilisées pour déterminer des caractéristiques physiques et biologiques d'objets par des mesures effectuées à distance, sans contact matériel avec ceux-ci.

5 Applications en milieu naturel : En géologie seuls les grands ensembles se dégagent, mais il n'est pas possible d'interpréter les sous-sols. Pour l’étude de la végétation, la télédétection permet d’observer directement de grandes surfaces et on peut interpréter ce que l'on observe après un travail de traitement informatique simple : le résultat est quasiment instantané.

6 Moyens : Des images du satellite SPOT captées grâce à des appareils recueillant l'énergie de la surface du sol et la convertit en un signal électrique qui est ensuite numérisé. Un traitement informatique des données à partir du logiciel Idrisi qui permet, à partir de l’indice de végétation (NDVI), de dégager les familles de végétaux présents sur la zone étudiée.

7 2 – La déforestation : une crise mondiale à résoudre d’urgence ? Quelques exemples imagés

8 Exemple de brûlage en Amazonie

9 Ravinements et érosion à Madagascar

10 Frontière entre Haïti et la République Dominicaine

11 Repousse de végétation sur un terrain abandonné après une coupe au Panama

12 Articles : Il y a une année, le point de vue du président de l’Organisation Africaine du Bois était clair : le fait de ne plus pouvoir vendre de bois tropicaux mettrait beaucoup de monde au chômage et priverait les pays exportateurs d’une source de revenus importante alors que des efforts sont entrepris afin de gérer durablement les forêts. Cependant il soulignait le manque d’aides et de personnel qualifié pour la gestion de zones protégées. Dix jours plus tard, sous l’égide de l’ONU, 166 pays se mettaient d’accord pour faire respecter les réglementations et regarder de plus près les activités forestières pour anéantir les coupes illégales. Greenpeace pensait alors qu’il fallait complètement interdire l’accès des forêts primaires aux industries et que les enjeux économiques semblaient encore prendre le dessus. En mars l’IRD annonçait, grâce à un croisement de données obtenues par télédétection à différentes échelles, que dans le bassin amazonien, les surfaces défrichées actuellement étaient équivalentes à la France et que les causes sont aussi bien agricoles, économiques que politiques.

13 En résumé : D’après ces articles, on voit à nouveau la complexité du phénomène de déforestation. Chacun a ses raisons de vouloir la combattre ou essayer de la gérer de façon moins radicale. Il est donc bien difficile de généraliser tant les cas semblent différents et les études très ciblées sur des zones n’ayant rien à voir les unes avec les autres.

14 3 – Étude de cas de la Sierra la Candela Situation : La Sierra la Candela se trouve au Nord-Ouest de Durango situé sur le tropique du Cancer dans la Sierra Madre Occidentale. Le terrain d'étude fait partie de la région hydrologique 36 qui est un important château d'eau pour les zones plus basses semi-arides et arides. 75 à 80% des précipitations tombent de juin à septembre. Les altitudes de cette zone varient environ de 1700 à 3200 mètres. La végétation suit un étagement suivant l’altitude à laquelle elle se situe : matorral et savane arborée sous 2100 mètres puis forêts de chênes jusqu’à 2600 mètres suivi de forêts de pins qui atteignent le sommet. Influence du pâturage sur les sols et l’érosion.

15

16 Images satellites … Exemple de l’année 1986, puis comparaison des deux dates

17 Canaux bruts puis ces mêmes canaux géoréférencés et étirés sur 256 couleurs

18 Image NDVI permettant de faire ressortir les éléments de végétation d’une image satellite

19 Image NDVI classifiée Légende : 0 – Nuage 1 – Routes goudronnées, lit des rivières, roches 2 – Sol nu, cultures 3 – Matorral 4 – Pâturages 5 – Savane arborée 6 – Forêt de chênes 7 – Forêt de pins

20 Juxtaposition des deux images de la Sierra la Candela en 1986 & 1998.

21 Légende : 1 – Nuage5 – Pâturages 2 – Routes goudronnées, lit des rivières, roches6 – Savane arborée 3 – Sol nu, cultures7 – Forêt de chênes 4 – Matorral8 – Forêt de pins Surfaces occupées (en m²) Classes Graphique de l’évolution de l’occupation spatiale de chaque classe entre 1986 & 1998.

22 Commentaires : Grâce à l'étude diachronique de la zone, on a pu constater que la couverture végétale de la Sierra Madre Occidentale se dégradait. La forte progression du matorral pourrait s'expliquer par une forte diminution de zones de pâturage qui en fait auraient été surpâturées, laissant ainsi la place à ce type de végétation formé de broussailles. Il ne paraît plus aussi évident que les surfaces boisées de la Sierra la Candela soient en régression car pour une surface de pins exploitée, on retrouve la même surface de chênes qui apparaît.

23 Conclusion La télédétection apporte une vision globale efficace sur la déforestation grâce à l'apport de l'outil informatique et les divers traitements appliqués aux images satellitales. La différenciation par classes des espèces présentes sur la zone d'étude, la possibilité d'observation de l'évolution des surfaces boisées, la visualisation des changements végétatifs durant l'année … offrent des possibilités énormes pour la surveillance des forêts. Pour autant, il ne faut pas négliger les études de terrain qui apportent des informations intéressantes et de qualité car très précises.

24


Télécharger ppt "Juin 2003Vincent POULLET Déforestation dans la Sierra Madre Occidentale (nord Mexique) Étude appliquée de télédétection Maîtrise Géographie IGA - UJF Grenoble."

Présentations similaires


Annonces Google