La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Laurence Taconnat UMR CNRS 7295 CeRCA Centre de Recherches sur la Cognition et l’Apprentissage Equipe « Vieillissement et Mémoire » Université populaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Laurence Taconnat UMR CNRS 7295 CeRCA Centre de Recherches sur la Cognition et l’Apprentissage Equipe « Vieillissement et Mémoire » Université populaire."— Transcription de la présentation:

1 Laurence Taconnat UMR CNRS 7295 CeRCA Centre de Recherches sur la Cognition et l’Apprentissage Equipe « Vieillissement et Mémoire » Université populaire des Olonnes, 16 avril 2014 Illusions perceptives, illusions de mémoire: comment notre cerveau peut être manipulé

2 Où commence la manipulation? La manipulation sociale est l'action de présenter la réalité d'une certaine façon afin de parvenir à influencer politiquement ou psychologiquement les personnes

3 Notre cerveau réinterprète notre environnement La perception: Perception de mouvement…

4

5

6 L’effet du mouvement est dû à l’effet bêta L’œil se fatigue quand il fixe un point trop longtemps Donc on laisse « glisser » le regard sur d’autres points, qui viennent « frapper » la rétine, alors que l’image précédente est encore présente, le cerveau interprète cette succession d’images comme du mouvement C’est le principe des « flipbooks » …. Et des dessins animés!

7 Perception des couleurs

8

9 Nos attentes trompent nos sens…

10

11

12

13 Nos habitudes, notre culture nous induisent en erreur

14 Scène intérieure ou extérieure?

15 Cassis ou dos d’âne?

16

17 Plus grand ou plus petit?

18 Plus haut = plus loin Connaissance: ce qui est loin paraît petit, mais en réalité, on sait que c’est grand! Si c’est loin et aussi grand que ce qui est proche, c’est que c’est vraiment très grand!

19 De près? De loin?

20 Les illusions fond/forme Notre cerveau aime les formes claires, nettes, simples, et qui ont un sens connu! Nous imaginons des prolongements de lignes de façon à avoir des formes claires, nettes, simples, et qui ont un sens

21 Peut-on berner le goût?

22 Le goût du vin en fonction de l’étiquette, du prix, de la notation des experts (Siegrist, 2009) Clos de Los Siete Mendoza (2006), vin rouge argentin noté 92/100 par Parker 5 groupes de personnes 5- Rien 1- Parker: 92/100 + dégustation 2- Parker 72/100 + dégustation 3- Dégustation + Parker 92/ Dégustation + Parker 92/100

23 Note de 1 à 10: mauvais à excellent L’information préalable influence les sens: il faut faire l’éloge du vin avant de le goûter! Les personnes ayant reçu l’information (92/100) AVANT d’avoir goûté le vin le trouve meilleur que ceux qui l’on reçue APRES Les personnes ayant reçu l’information POSITIVE (92/100) le trouve meilleur que ceux qui ont reçu l’information NEGATIVE (72/100) Les personnes du groupe 1 sont prêtes à payer plus cher pour avoir ce vin

24 L’aspect visuel des aliments compte beaucoup!

25 Le chemin du goût dans le cerveau: Emotion Plaisir (inconscient) Mémoire + Odorat Toucher (langue) le système limbique et le thalamus Bon? Mauvais? : les gènes interviennent, mais le goût ou l’aversion pour certains aliments serait essentiellement construit socialement

26

27 Mémoire:

28 2-2. Oubli de la source Le Paradigme DRM (pour Deese, Roediger et McDermott): convergence des items présentés vers un item non présenté « lion, serpent, liane, tigre, arbre, faune, jaguar, chaleur, singe, léopard, désert, gazelle, zèbre, amazonie, insecte, canopée, mygale, tarzan » jungle

29 De quoi nos souvenirs sont-ils faits? ? ? ? ? ? ? ? ?

30 Entrée: encodage Stockage Sortie: récupération Opérations mentales effectuées Attention Attentes/attention Connaissances/compréhension Emotions/attention …

31

32 Entrée: encodage Stockage Sortie: récupération Opérations mentales effectuées Attention Attentes/attention Emotions/attention Connaissances/compréhension … Temps Sommeil Emotions … Encodage Stockage Similarité du contexte Enc./Récup. Connaissances Inférences …

33 La suggestibilité: Elizabeth Loftus

34 ?

35 Présentation de videos d’accidents Puis, questions posées de différentes façons Suggestibilité: Loftus et Palmer, 1974

36 1er groupe de sujets : A quelle vitesse roulaient les voitures lorsqu’elles se sont écrasées l’une contre l’autre ? Réponse moyenne : 75 km/h 2ème groupe de sujets : A quelle vitesse roulaient les voitures lorsqu’elles sont entrées en collision ? Réponse moyenne : 60 km/h 3ème groupe de sujets : A quelle vitesse roulaient les voitures lorsqu’elles se sont rentrées dedans ? Réponse moyenne : 57 km/h 4ème groupe de sujets : A quelle vitesse roulaient les voitures lorsqu’elles se sont heurtées ? Réponse moyenne : 50 km/h 5ème groupe de sujets : A quelle vitesse roulaient les voitures lorsqu’elles sont entrées en contact ? Réponse moyenne : 40 km/h

37 Suggestibilité chez l’enfant: Ceci et Bruck, 1993 Sam dans la classe

38 Les enfants sont interrogés à propos de la visite de Sam Tu te souviens de la visite de Sam? Peux tu me raconter ce qui s’est passé? ? blablabla En colère Il n’a pas fait ça Quand Sam a arraché le livre des mains de la maîtresse, il avait l’air en colère ou idiot?

39 « Affaire » d’Outreau: Philippe Torreton dans « Présumé coupable »

40 La manipulation comportementale: Doublez vos chances d’obtenir satisfaction!

41 Quelques techniques… Engagement social, culpabilité, séduction, liberté, …

42 Le pied dans la porte (Freedman & Fraser, 1966) 10% + 40% Après un engagement, on conserve un comportement cohérent (théorie du gel de Kurt Lewin) ? + ? ? = Merci! Vous êtes très serviable! =

43 La porte au nez 1- faire une demande exorbitante 2- essuyer un refus attendu 3- reformuler une demande de même nature, mais plus raisonnable 4- se réjouir de sa réussite L’interlocuteur va accepter (+ facilement) la deuxième demande pour réduire la culpabilité concernant son refus initial

44 Provoquez la peur, menacez, et proposez une solution Votre ordinateur va planter! Achetez en ligne…..

45 Affirmez une vertu de votre interlocuteur pour qu’il accepte un service relié à cette vertu. La flatterie (étiquetage)… Toi qui aimes les animaux (et c’est vraiment louable, ils ont besoin de personnes comme toi) Pourrais-tu prendre soin de mon p’tit chien pendant le mois de juillet?

46 Toucher quelqu’un… (Kleinke, 1973) Si vous touchez quelqu’un (pendant 2 secondes environ), vous multipliez vos chances d’obtenir ce que vous désirez

47 Les gens déclarés libres se soumettent davantage Laissez croire à votre interlocuteur qu’il est libre de penser/dire/croire…ce qu’il veut Le sentiment de liberté

48 La soumission à l’autorité (Milgram, 1974) « vous êtes libre d’accepter ou de refuser de participer » Jusqu’à 65% des participants ont accepté de délivrer des décharges électriques mortelles!

49 1 ? 2? Spontanément, quelle figure préférez-vous?

50 La simple présentation: la méthode préférée des publicitaires

51

52 Merci de votre attention!

53 L’équipe « Vieillissement et Mémoire » UMR-CNRS 7295 Michel Isingrini Badiâa Bouazzaoui Séverine Fay Sandrine Vanneste Lucie Angel Charlotte Froger Capucine Toczé Mathilde Sacher Samantha Gombart Lucile Burger Shasha Morel Emilie Alibran Elisabeth Grimaud


Télécharger ppt "Laurence Taconnat UMR CNRS 7295 CeRCA Centre de Recherches sur la Cognition et l’Apprentissage Equipe « Vieillissement et Mémoire » Université populaire."

Présentations similaires


Annonces Google