La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Anomalies et traitements de la cyclicité dans l’espèce bovine

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Anomalies et traitements de la cyclicité dans l’espèce bovine"— Transcription de la présentation:

1 Anomalies et traitements de la cyclicité dans l’espèce bovine
Professeur Ch. Hanzen En collaboration avec L.Théron et J.Sterkendries, assistants Université de Liège Faculté de Médecine Vétérinaire Service de Thériogenologie des animaux de production Courriel : Site Web : Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

2 Les anomalies de la cyclicité
En priorité Génisse : anoestrus pathologique fonctionnel Vache : anoestrus pathologique fonctionnel Vache : kyste ovarien Secondairement Génisse : free-martinisme Génisse : maladie des génisses blanches Vache : endométrite chronique du 3ème degré (pyomètre) Vache et génisse : effet d’une MET (retours décalés) Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

3 Devenir du follicule Ovulation Kystes Atrésie Phase préovulatoire
Post-partum Période de reproduction Puberté Phase de croissance : puberté, gestation, postpartum mm Ovulation 18 16 Kystes 14 12 10 8 Atrésie 6 Phase de recrutement : prepuberté, postpartum 4 2 Devenir du follicule Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

4 Plusieurs types de croissance folliculaire
1. Anoestrus physiologique 2. Anoestrus fonctionnel Anoestrus pathologique Petits pics de FSH Pas de LH Pas de P4 Peu d’oestradiol 3. 1ère vague 4. Cycle normal K Ov Pics de FSH LH +/- P4 Oestradiol K Ov Pas FSH/LH Pas P4 Pas oestradiol Pics de FSH LH +/- Pas de P4 Oestradiol Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

5 L’anoestrus pathologique fonctionnel
Les anoestrus L’anoestrus pathologique fonctionnel Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

6 Chez la génisse Période d ’attente PR PG Naiss Puberté 1ère Insém
Ov Période d ’attente PR PG Ov A. de détection A. pathologique fonctionnel A. fonctionnel WHD A. physiologique FM Naiss Puberté 1ère Insém 14 mois ? 1ère Vêl 24 mois ? Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

7 L’anoestrus fonctionnel ou pathologique fonctionnel pubertaire
Alimentation Pathologies néonatales Traitements antiparasitaires Plans de vaccination Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

8 Chez la vache Période d ’attente PR PG Vel 1ère Insém 50- 60 j ?
A. de détection Ov Période d ’attente PR PG Ov A. pathologique fonctionnel A. fonctionnel Kyste K A. physiologique Pyomètre Vel 1ère Insém j ? Vel +1 365 j Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

9 Vache laitière Beam et Butler 1999 7 12 20 à ..... Vache allaitante
A. folliculaire Phase statique A. folliculaire Phase dynamique A. folliculaire Phase de devenir 50 % Vache laitière Beam et Butler 1999 FD 20 % FK 30 % A < 4 mm 7 12 20 à ..... FD 20 % FK Vache allaitante 80 % A Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

10 Hormonologie du postpartum Schéma général
SLP ILP Gestation Phase 1 (LH) Phase 2 (P4) 75 à 90 % < 50 jours Oest FSH LH Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

11 Symptomatologie Etat « d’inactivité ovarienne » (IO)
(pas de palpation de F, K ou CJ) Ovaires granuleux à la palpation le plus souvent symétriques Utérus flasque Pas d’écoulement vaginal EC < 2,5 Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

12 Prévalence (%) de l’anoestrus du post-partum chez la vache laitière
Références NZ 2003 : Rhodes et al. J.Dairy Sci, 2003, 86, USA 2003 : Gumen et al. J.Dairy Sci, 2003, 86, UK 1998 : Lamming et Darwash Anim Reprod Sci, 1998, 52, B 2000 : Opsomer et al. Theriogenology 2000, 53, USA Fl Moreira et al. J.Dairy Sci, 2001, 84, USA K Cartmill et al. J.Dairy Sci 2001, 84, USA MW Pursley et al. Improved fertility in non cycling lactating dairy cows treated with exogenous progesterone during Ovsynch. Midwestern branch ADSA: 2001, 63 (abs) USA C Galvao et al. J.Anim.Sci., 2004, 82, USA W Lopez et al. J.Dairy Sci 2004, 87 (Suppl1, 64 (abs) USA K El Zarkouny et al. J.Dairy Sci 2004, Mex 2004 Moreira et al. J.Dairy Sci 87 (Suppl1), 373 (abs) Austr 2006 Segwagwe et al. JS Afr.Vet Assoc. 2006,77,1,33-39 Autr 1989 Jubb et al. Austr Vet J, 1989,66, Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

13 Evolution au cours du temps en fonction du niveau de production laitière de la fréquence d’ovaires inactifs (pas de structure ovarienne à 7 jours d’intervalle entre J45 et J70) dans 4 fermes laitières (Lopez-Gatius Theriogenology 2003) Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

14 % de vaches laitières cyclées ou en anoestrus (P4 à 51 et 63 jours postpartum) (Thatcher et al. Quebec mai 2002) Statut Primipares Multipares Total Cyclées 112 270 382 (64 %) (83 %) (77 %) Anoestrus 62 55 117 (36 %) (17 %) (23 %) Total 174 325 499 (35 %) (65 %) (100 %) Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

15 Exercice : cette vache a-t-elle présenté
28/03/06 (282 j ia) 7 hr Vêl:normal Veau femelle SIRONE 11 hr Expulsion ar-fx 05/04/06 (8 j vel) Embonpoint 22/04/06 (25 j vel) Prod.mens.lait 28,0/4,00/3,21 Taux cell/ 03/05/06 (36 j vel) Col.Diam < 5 cm 6 Corne<5 IO SP:muco-purul Embonpoint 24/05/06 (57 j vel) Prod.mens.lait 28,2/4,32/3,38 Taux cell/ 07/06/06 (71 j vel) Corne<5 CJ SPN D 19/06/06 (83 j vel) hr Chal:monte pass 14 hr IA (corps) RAMOS de l’anoestrus fonctionnel ? Oui : IO à J36 de l’anoestrus de détection ? Oui : pas de chaleurs avant J50 CJ à J71 Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

16 Etiologies Facteurs propres à l’animal Facteurs d’environnement
N° de lactation Caractère allaitant ou lactant Fréquence des têtées Facteurs d’environnement Alimentation : balance énergétique négative Pathologies puerpérales ? Présence d’un mâle ? Saison ? Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

17 Balance énergétique = Econsommée – (Eentretien + Elactation)
ENVAlfort Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

18 Traitements de l’anoestrus pathologique fonctionnel
Les anoestrus Traitements de l’anoestrus pathologique fonctionnel Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

19 Progestagènes (Corps jaune artificiel)
PRID CEVA (progesterone relasing intravaginal device : progesterone )  : Easi-breed CIDR Pfizer (Controlled internal drug releasing device : progesterone 1,38 g) (http://www.cidr.com/product_detail.asp?country=US&lang=EN&species=BF&drug=CI) Crestar (norgestomet 3 mg) : Intervet Cue-Mate Bioniche NZ (progestérone) Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

20 Induction d’un oestrus : mécanisme d’effet des progestagènes (MGA, norgestomet, progesterone)
Augmentation de l’oestradiol et des récepteurs à la LH 3 Ovu 6 à 24 h Oest R HPTH + Nelle vague et FD ? 2 - Oestrus (0 to 66 %) GnRH + From Day ML Hormonal induction of estrous cycles in anestrous Bos Taurus beef cows (Animal Reproduction Science 2004, 82-83, ) Observations au cours du postpartum La première croissance folliculaire est précédée d’une augmentation de la LH (Walters et al. 1982) Il ne peut cependant y avoir ovulation que si le follicule synthétise assez de LH que pour induire un pic suffisant de LH Il est possible d’induire l’ovulation d’un des premiers follicules en croissance par l’injection de GnRH (Crowe et al. 1993). Il en résulte cependnat le plus souvent une short luteal phase de 8 jours. Celle-ci serait due à une synthèse prématurée de PGF2a (Cooper et al. 1991) due à une concentration insuffisante de progestérone (Zollers et al. 1993) et d’oestradiol (Mann et Lamming 2000) qui modifieraiet la concentration des récepteurs endométriaux en progestérone et en ocytocine. Effets d’un traitement court (5 à 9 jours) avec un progestagène Induction possible d’un oestrus (Fike et al. 1977) suivi d’un cycle de durée normale (Hu et al. 1990) Augmentation de la synthèse de la LH pendant le traitement tant chez la vache viandeuse (Garcia-Winder et al. 1986) que laitière (Rhodes et al. 2002) ou chez la génisse (Hall et al. 1997). Cet effet résulterait d’une réduction des récepteurs hypothalamiques à l’oestradiol. Ce dernier n’exercerait donc plus son effet de feedback négatif sur la GnRH. La concentration de la GnRH augmenterait assurant une synthèse de LH (Day et Anderson 1998) (Effet 1). Cette synthèse pendant le traitement au moyen d’un progestagène n’est pas indispensable à sa libération à la fin du traitement. En effet des animaux traités au moyen de fortes doses de norgestomet (3 implants) présentent néanmoins une augmentation à la fin du traitement (Anderson et al. 1996). Des observations contradictoires ont été observées quant à la possibilité d’apparition d’une nouvelle vague de croissance folliculaire pendant la traitement avec un progestagène. La LH n’influencerait pas cette apparition chez la vache viandeuse (Rivera et al. 1998) ou laitière (Rhodes et al. 2002). A l’inverse le follicule dominant présent en début de traitement persisterait pendnant le traitement et pourrait ovuler après l’arrêt du traitement (Yavas et al. 1999) (Effet 2). Augmentation de la concentration en oestradiol intrafolliculaire et plasmatique et du nombre de récepteurs à la LH pendant le traitement (Garcia-Winder et al. 1987, Inskeep et al. 1988) (Effet 3) Augmentation de la LH après l’arrêt du traitement au progestagène (Roche et al. 1981) (Effet 4). 1 LH 4 Traitement (5-9 jours) eCG Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

21 Protocole antérieur Avant la décision de l’UE (Décret du 22/07/2004) X IA systématique Oestradiol benzoate PRID / CIDR : 12 days 24 48 56 72 96 Implant : 9 – 11 days eCG 500 UI Oestradiol valerate IA sur oestrus observé Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

22 Effet de la GnRH et de la PGF2a si la vache ou la génisse sont en début de dioestrus
GnRH : deux effets PGF : j6 (spirale) et j7 ou j9 (implant) Progestagène PRID/CIDR : 7 jours Implant : jours Oestrus 2 Ovulation P4 exogène Diminution de la P4 endogène 1 Diminution de la P4 endogène P4 endogène Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

23 Effet de la GnRH et de la PGF2a si la vache ou la génisse sont en début de metoestrus
PGF : j6 (spirale) et j7 ou j9 (implant) GnRH : un effet Oestrus Progestagène PRID/CIDR : 7 days Implant : days Ovulation Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

24 Progestagène (7 à 9 jours)
En résumé Cas des génisses ou vaches suspectes de cyclicité GnRH PGF2a IA systématique 24 48 56 72 96 Progestagène (7 à 9 jours) eCG 500 UI GnRH IA sur oestrus observé Cas des génisses ou vaches en anoestrus vrai Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

25 Prévention des pathologies puerpérales
Stratégies non hormonales de traitement de l’anoestrus pathologique fonctionnel Contrôle de l’état corporel et adaptation au besoin du régime alimentaire Prévention des pathologies puerpérales Prévention des pathologies néonatales Plan de traitements antiparasitaires Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

26 Les anoestrus Les kystes ovariens
Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

27 Le kyste ovarien = conséquence d’une absence d’ovulation
Dans 30 to 40 % des cas : coexistence avec un CJ Absence de CJ Durée de la phase de dominance : 5 à 6 jours Palpation pendant plus d’une semaine Chez la vache ovulation du follicule entre 13 et 19 mm Structure de diamètre > 20 à 24 mm Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

28 Fréquence (1974 à 1994 : Hanzen et al. 1995) )
2 4 6 8 10 12 14 16 18 * Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

29 Si > 10 % : problème de troupeau
Fréquence Fourichon et al., 2000 : méta-analyse (20.000vaches dans 196 troupeaux laitiers) : 12 % (3 à 29 %) Lubbers 1998 (Hollande) : lactations pendant 10 ans dans 39 troupeaux : 7,2 % (1,9 à 11,3 % entre troupeaux) Erb et Martin, 1980 et Kinsel et Etherington, 1998 (Canada) lactations : 9,3 % Si > 10 % : problème de troupeau Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

30 Evolution avec le temps Lopez-Gatius et al
Evolution avec le temps Lopez-Gatius et al. Is fertility declining in dairy cattle ? A retrospective study in northeastern Spain Theriogenology, 2003, 60, fermes laitières Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

31 Manuel / US diagnostic Kyste folliculaire Ovaire Cavité anéchogène
Diamètre : 31 ± 4 mm to 33 ± 7 mm (si > 24 mm : Hanzen and Bascon 2007) Paroi mince (< 3 mm) Très dépressible 20 mm Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

32 Manuel / US diagnostic Kyste folliculaire lutéinisé
Cavité moins large (24 to 49 mm) Et anéchogène Diamètre : 35 ± 7 mm to 39 ± 9 mm (si > 24 mm : Hanzen and Bascon 2007 Paroi épaisse (3 to 9 mm) Moins dépresible 20 mm Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

33 Kyste folliculaire lutéinisé et corps jaune cavitaire
20 mm Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

34 Diagnostic (hormones)
> 0,5 or 1 ng/ml KF KL Progestérone faible : 0,13 et 2,1 ng/ml « élevée » : 1,08 et 10,4 ng/ml Oestradiol faible ou élevé faible Anoestrus ou nymphomanie Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

35 Facteurs de risque du kyste ovarien et leurs mécanismes d’effet chez la vache
Complexe hypothalamo- hypophysaire Paroi folliculaire Animal Environnement Numéro de lactation Production laitière Stade du postpartum Pathologies puerpérales Génétique Saison Stress Cortisol Inhibition de la LH Altération des récepteurs à l’oestradiol Production anormale de facteurs de croissance de protéines de la matrice cellulaire Progestéronémie suprabasale Altération du feedback de l’oestradiol sur la LH cyclique Manque d’inhibition de la LH tonique Balance énergétique négative Alimentation Hypoinsulinémie Hypoglycémie Réduction de la leptine Réduction de l’IGF1 Augmentation des AGNE et des corps cétoniques Augmentation de l’inhibition de la GnRH par le neuropeptide Y Réduction LH/FSH Augmentation de l’inhibition de la LH par l’alpha MSH et les endorphines Réduction de la GnRH Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

36 Fréquence (%) des kystes et postpartum (jours) (Whitmore et al
Fréquence (%) des kystes et postpartum (jours) (Whitmore et al. 1974, Wiltbank et al. 1953, Whitmore et al. 1979, Erb et White 1981, Kirk et al. 1982) Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

37 Les kystes ovariens : traitements
Les anoestrus Les kystes ovariens : traitements Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

38 Traiter ou ne pas traiter : that’ s the question
Stade du postpartum Longueur de la PA souhaitée Diagnostic durant la PR Régression spontanée des kystes : 28 to 80 % avant J60 PP Degré d’exactitude du diagnostic : folliculaire ou lutéinisé Efficacité du traitement : paramètres Intervalle traitement – gestation Index de fertilité, taux de gestation après le traitement Coût du traitement Approche préventive ou curative Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

39 Approche préventive Association de GnRH et de PGF2a (10 j d’intervalle) à J15 PP Diminuer la fréquence des pathologies puerpéales Contrôle de l’EC et adaptation alimentaire Sélection génétique ? Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

40 Traitement non hormonal : la rupture manuelle ou la ponction Lopez-Gatius personnal communication
Effet sur le taux de gestation en 1ère IA Oestrus observé 6,8 j après le traitement chez 36 % des vaches Risque de lésions Ponction transvaginale Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

41 Objectif des traitements hormonaux
Obtenir aussi rapidement que possible une nouvelle croissance folliculaire et l’expulsion d’un ovocyte fécondable Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

42 Trois étapes 1 2 3 Obtenir une phase progestéronique Arrêter la phase
progestéronique et assurer la fin de la croissance folliculaire Assurer l’ovulation du follicule dominant hCG GnRH PRID CIDR PGF2a Retrait du PRID CIDR hCG GnRH Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

43 Traitement du KF au moyen d’hCG ou de PGF2a
Augmentation de P4 7 à 20 jours 70 à 90 % des cas Luteinisation si recepteurs hCG ou GnRH Effet LH 3 ? 2 1 2 à 5 j Ov CL Oestrus Ov PGF2a 7 à 14 j GnRH Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

44 Traitement du kyste lutéinisé
2 à 5 j Oestrus PGF2a GnRH Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

45 Les associations hormonales Justifications : - difficulté de faire le diagnostic différentiel - réduire le délai d’obtention d’une gestation Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

46 Quelques associations possibles
hCG or GnRH (d0) – PGF2a (d7 or d14) GnRH and PGF2a (d0) – PGF2a (d14) hCG (d0) – PGF2a (d7 to d12) – GnRH (d9 to d14) hCG or GnRH(d0) – Progesterone (d7 to d14 or d16) – PGF2a (d14 or d16) – GnRH (d16 or d18) Ovsynch : GnRH (d0) – PGF (d7) – GnRH (d9) Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

47 Association hormonale : Progestérone et OB Zulu et al. J. Vet. Med. Sci., 2003, 65, 57. Douthwaite et Dobson Vet Rec. 2000, 147, 355 PR : 14 à 28 % Oestrus AI OD OB Progesterone (12 j) 2 to 5 d LH PR : 18 à 23 % Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

48 Association hormonale : GnRH-progestérone-PGF-GnRH Bartolome et al
Association hormonale : GnRH-progestérone-PGF-GnRH Bartolome et al. Theriogenology, 2005,63, CIDR (7 j) PGF2a d7 Oestrus PR : 27 % TAI 16 h GnRH d9 GnRH PGF2a d7 GnRH d9 PR : 38 % Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

49 GnRH-PGF-GnRH (Ovsynch)
AI 16 – 24 h GnRH 7 PGF2a 9 GnRH Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

50 Bibliographie : Ovsynch et traitement des kystes
Bartolome et al. Theriogenology, 2000 , 53, Lopez-Gatius et Lopez-Bejar. Theriogenology, 2002, 58, Bartolome et al. Theriogenology, 2003, 59, Bartolome et al. Theriogenology, 2005,63, Bartolome et al. Theriogenology, 2005,63, Crane et al. Theriogenology, 2006, 65, Crane et al. Theriogenology, 2006, 66, De Rensis et al. Theriogenology, 2008, 69: Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

51 Ovsynch et traitement des kystes (8 études et 792 cas de kystes entre 2000 et 2008)
% of gestation Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

52 Comparaison des traitements hormonaux des kystes (Hanzen et al. 2008)
Treatment N PR/CR (%) PRID (12d) + OB 63 14 to 28 GnRH (J0)-PGF(J14) 62 8 to 16 GnRH-PGF (J0)-PGF(J14) 65 22 to 36 OVSYNCH 791 17 CIDR 7J-PGFJ7 82 23 (CR) CIDR(J0-J7)-PGF(J7)-GnRH(J9) 11 27 Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008

53 A emporter L’anoestrus pathologique revêt deux formes essentielles
Génisse : fonctionnel Vache : fonctionnel et kystique L’anoestrus pathologique fonctionnel ou kystique implique un diagnostic de troupeau ce qui implique l’examen systématique des génisses non vues en chaleurs après 14 (?) mois post-naissance vaches non vues en chaleurs après 2 (?) mois post-partum L’impact d’une BEN est majeur sur le risque d’apparition de ces deux types d’anoestrus Les traitements hormonaux ne constituent qu’un pis aller Prof. Ch. Hanzen – Anomalies de la cyclicité – Congrès SNGTV mai 2008


Télécharger ppt "Anomalies et traitements de la cyclicité dans l’espèce bovine"

Présentations similaires


Annonces Google