La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Un pouvoir qui se réfère au culte impérial romain et aux symboles antiques. Louis XIV et la mise en scène du pouvoir absolu Ce projet a été financé avec.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Un pouvoir qui se réfère au culte impérial romain et aux symboles antiques. Louis XIV et la mise en scène du pouvoir absolu Ce projet a été financé avec."— Transcription de la présentation:

1 Un pouvoir qui se réfère au culte impérial romain et aux symboles antiques. Louis XIV et la mise en scène du pouvoir absolu Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication (communication) n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

2 Une France qui évolue à ce moment là à part : En Angleterre, passage à un régime représentatif dans lequel le roi règne mais ne gouverne pas : le parlementarisme En Espagne : l’Etat moderne est en gestation mais avec des pouvoirs locaux encore très puissants. En France, le corps de l’Etat se confond avec celui du roi (cf. Versailles) à la manière des empereurs romains

3 Naissance de Louis XIV 1638 La devise de Louis XIV: « Nec pluribus impar », en français, « Non inégal à plusieurs [soleils] » (c'est-a- dire « Supérieur à tous » Louis XIV, le Roi-Soleil Révolte des nobles pour limiter le pouvoir royal  écrasée 1661 : mort de Mazarin, emprisonnement de Fouchet et début du règne personnel de Louis XIV  Un roi au-dessus de tous

4 Le roi se découvrit et puis remit son chapeau. Il s’adressa au Chancelier: « Monsieur, je vous ai rassemblé avec mes ministres et secrétaires d’Etat pour vous dire que jusqu’à présent j’ai bien voulu laisser gouverner mes affaires par monsieur le Cardinal; il est temps que je les gouverne moi-même. Vous m’aiderez de vos conseils quand je vous le demanderai. Je vous prie et vous ordonne, M. le Chancelier, de ne rien décider que par mon ordre. […] Et vous, mes secrétaires d’Etat, je vous défends de rien signer sans mon ordre et de me rendre compte chaque jour à moi-même. Vous savez mes volontés; c’est à vous maintenant, Messieurs, à les exécuter » Loménie de Brienne, Secrétaire d’Etat à la guerre, Mémoires, 1720 Toute puissance, toute autorité résident dans la main du Roi. Les rois sont seigneurs absolus. […] Je résolus sur toutes choses de ne point prendre de Premier ministre, rien n’étant plus indigne que de voir d’un côté toutes les fonctions et de l’autre le seul titre de roi. Il fallait faire connaitre que mon intention n’était pas de partager mon autorité Louis XIV, Mémoire pour l’instruction du Dauphin, 1666  La charge du gouvernement

5  L’idéologie de la monarchie de droit divin La toute-puissance vient de Dieu. […] Les princes agissent donc comme ministres de Dieu et comme ses lieutenants sur la Terre. […] Le trône royal n’est pas le trône d’un homme mais le trône de Dieu lui-même. Il ressort de tout cela que la personne des rois est sacrée, et qu’attenter sur eux est un sacrilège. Il y a donc quelque chose de religieux dans le respect qu’on doit au prince. Il n’y a que Dieu qui puisse juger de leurs jugements et de leurs personnes. Bossuet, Politique tirée des propres paroles de l’Ecriture sainte (écrit en 1670, paru en 1709) Celui qui a donné des rois aux hommes a voulu qu’on les respectât comme ses lieutenants, se réservant à lui seul le droit d’examiner leur conduite. Sa volonté est que quiconque est né obéisse sans discernement. Il faut cependant que les souverains soutiennent par leurs propres exemples la religion catholique sur laquelle ils sont appuyés Louis XIV, Mémoires pour l’instruction du Dauphin, 1666

6 Louis XIV roi de France Huile sur toile de Hyacinthe Rigaud, 1701, Paris La symbolique monarchique

7 Le sceptre (avec fleur de lys) = bâton de commandement La couronne fermée : le Roi est empereur en son royaume La main de justice : pouvoir judiciaire (droit de grâce, lettres de cachet) Joyeuse, l’épée du roi chevalier protecteur de l’Église et du royaume. Chef de guerre. L’archevêque de Reims la lui a donnée avec les éperons, lors du sacre.  LES REGALIA = symboles du pouvoir royal Le dais délimite un espace sacré autour du roi. Colonne = puissance, solidité

8  Le pouvoir suprême : La perruque, signe de noblesse : il est le premier des nobles Le collier et la plaque de l’ordre du Saint Esprit (une croix avec une colombe en son centre) : ordre chevaleresque de la noblesse unie autour du Roi Le trône, symbole d’autorité et de sagesse Le manteau bleu doublé d’hermine et décoré de fleurs de lys : le roi est sacré, de droit divin avec pouvoir religieux et thaumaturge

9 - bleu et blanc, couleurs de la royauté française - rouge et or : couleurs du soleil Les couleurs Style classique : - la colonne avec bas-relief - la construction en triangle : la solidité, la stabilité, la force

10 des bustes des statues équestres des médailles des monnaies des symboles La mise en scène du pouvoir La « propagande » : le culte royal des ballets de Lully ou le roi danse des tableaux en empereur romainen Apollon en Jupiter

11 Versailles et la cour : Pavillon de chasse de Louis XIII 50 ans de travaux (Le Vau, Le Nôtre et Le Brun), des marais asséchés, des milliers d’ouvriers employés 1682, résidence de Louis XIV Au cœur, les jardins : Le château est construit comme un balcon sur les jardins La galerie des Glaces Les jardins se reflètent dans les 17 grands miroirs de la galerie des Glaces  Une œuvre majestueuse

12 Fontaine d’Apollon  Une œuvre symbolique Un pouvoir d’origine divine Une nature domestiquée Un roi au centre, au sommet qui ordonne tout Royaume Peuple Ministres Un roi qui domine les hommes : le lieutenant de Dieu sur terre Chambre de Louis XIV

13  Le Roi personne publique : visible de tous et accessible. L’exercice du pouvoir Louis XIV reçoit l’ambassadeur de Perse dans la Galerie des Glaces Huile sur toile d’Antoine Coypel, 1715, Versailles Les ambassades La cour : courtisans Promenade de Louis XIV avec ses courtisans Etienne Allegrain

14  La diffusion du modèle :


Télécharger ppt "Un pouvoir qui se réfère au culte impérial romain et aux symboles antiques. Louis XIV et la mise en scène du pouvoir absolu Ce projet a été financé avec."

Présentations similaires


Annonces Google