La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’ ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : AMELIORER LE SUIVI - EVALUATION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’ ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : AMELIORER LE SUIVI - EVALUATION."— Transcription de la présentation:

1 ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’ ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : AMELIORER LE SUIVI - EVALUATION AVEC UNE APPROCHE PLUS METHODIQUE ’’ Deuxième partie du mémoire : Travail de recherche

2 Plan de l’intervention : Présentation de la problématique et justification Présentation de la méthodologie et outils permettant de répondre à cette problématique Résultat de la démarche d’étude ou d’analyse ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

3 Vers ma problématique : Un constat : Si les résultats des reboisements 2006 sont bons ceux de 2007 sont bien plus mitigés pourquoi ? Une demande de l’employeur : connaître le marché carbone dans une perspective de financement des prochaines opérations ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

4 Des recherches préliminaires et une première ébauche de problématique : Mise en lumière du caractère complexe qu’est cet écosystème particulier : la mangrove Mise en lumière de nos faiblesses : un manque évident de suivi et une mauvaise prise en compte des problématiques spécifiques sur certaines zones n’ont pas favorisé la réussite / gestion des risques L’indicateur actuel est il suffisant notamment si l’on souhaite se positionner sur le marché du carbone ? Mise en lumière d’enjeux globaux / interaction sur plusieurs éléments ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

5 Formalisation d’une première ébauche de problématique : ‘’La mangrove est un écosystème extrêmement complexe qui interagit sur plusieurs éléments, comment pourrions nous prendre en compte tous ces aspects dans la mise en place d’une méthodologie participative de suivi et de mesure d’impact de nos actions de restauration dans une approche globale ?’’ ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

6 Les limites de cette approche Une démarche trop ambitieuse qui dépasse mes compétences Réexamen de la problématique en terme de faisabilité et notamment aux regards des enjeux globaux soulevés La capitalisation de diverses expériences de part le monde atteste qu’il demeure difficile de mettre en œuvre une méthodologie de mesure d’impacts et de suivi qui intègre toutes les dimensions de cet écosystème complexe Un peu de méthodologie de S&E et recentrage vers 2 questions essentielles :  Quel est notre besoin réel d’information ?  Quel type de S&E sommes nous en mesure de mettre en œuvre ? ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

7 Mettre à jour les priorités et se poser les bonnes questions : priorit é squestions 1) Am é liorer les r é sultats de nos reboisements Comment mieux identifier et g é rer les risques dans notre syst è me de S&E ? 2) Mesurer les impacts socio- é conomiques de la disparition de la mangrove ( é tat de r é f é rence) et l ’ impact de la CS sur les changements de comportements Quels sont les effets de nos actions sur le plan socio- é conomique ? 3) Trouver des financements sur le march é carbone Quelles sont les perspectives des reboisement de mangrove sur ce march é, l ’ indicateur actuel est il suffisant ? ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

8 Recentrage vers une problématique plus réaliste : ‘’La mangrove est un écosystème extrêmement complexe qui interagit sur plusieurs éléments, comment pourrions nous mieux prendre en compte certains de ces aspects dans la mise en place d’un système participatif de suivi et de mesure d’impact de nos actions de restauration dans une approche plus méthodique ?’’ ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

9 Justification de la problématique : Le travail de l’Océanium est centré sur la sensibilisation notamment sur l’apprentissage par l’action OR nous n’avons rien mis en place pour mesurer l’impact de nos actions Nous axons la Communication sociale sur le succès de nos actions et sur l’exemple d’actions applicables et reproductibles, clef de la mobilisation seront nous toujours crédibles si les résultats sont mauvais ? Ils est nécessaire de se donner les moyens de les améliorer Les experts s’accordent à dire que les mangroves disparaissent à une vitesse accélérée alors que ce sont des écosystèmes extrêmement productifs qui seraient des puits à carbone et leur conservation et restauration seraient un enjeu pour lutter contre le réchauffement climatique La préservation de ces écosystèmes est indispensable à la survie des populations résidentes. Certains affirment même qu’elles seraient une protection contre les tsunamis ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

10 Méthodologie d’analyse : Des hypothèses de travail :  H1 : Pas de culture de S&E au sein de la structure, démarche trop tournée vers l’action et vers la communication mais pas suffisamment sur les effets à long terme  Difficulté à mettre en œuvre un système de S&E à long terme  H2 : Pour mesurer l’impact de nos actions d’un point de vu socio économique nécessité d’avoir des objectifs et résultats à atteindre claires dés la conception du projet OR ce n’est pas le cas. Le projet n’a pas était élaboré de façon suffisamment méthodique  il est nécessaire de mettre en place un CL en précisant les IOV et des moyens de vérification pour concevoir des outils de S&E appropriés et anticiper la démarche.  H3 : Le marché carbone et en pleine expansion, pour le cas des mangroves il existe peu d’étude de référence permettant de mesurer leur productivité particulièrement dans le contexte ouest africain. L’indicateur utilisé et la manière dont on le calcul sont trop approximatifs  il faut être plus rigoureux pour réaliser une étude fiable pouvant servir de référence ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

11 Méthodologie d’analyse : Un travail de recherche préalable :  Recherche documentaire (contexte, enjeux, écosystèmes de mangrove, méthodes de suivi évaluation)  Des observations de terrain pour identifier les problématiques et des pistes de solutions  L’expérimentations d’outils de suivi comme la photo aérienne  Des entretiens avec des personnes ressources  Une synthèse et analyse des informations récoltées  Participation à un forum sur le marché carbone pour comprendre les enjeux et mécanismes ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

12 Méthodologie d’analyse : Une méthodologie de vérification des hypotèses : 1) Identification des conditions nécessaires à la mise en œuvre d’un bon système de S&E à travers une approche théorique et analyse introspective des pratiques actuelles en terme de S&E pour mesurer le degré d’intégration de la démarche au sein de la structure + identification des freins et leviers 2) Confrontation entre le projet mangrove portée par Océanium et la grille d’analyse des problèmes rencontrés (+ orientations) dans l’élaboration des projets de réhabilitation de mangrove qui gêne à posteriori le travail d’évaluation établi par l’OIBT(Organisation Internationale des Bois Tropicaux) ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

13 Méthodologie d’analyse : Une méthodologie de vérification des hypotèses (suite) : 3) Mesure de la pertinence des besoins prioritaires d’information mis en lumière dans la problématique au regard des 5 critères d’évaluation et des pratiques actuelles de S&E de la structure 4) Analyse critique du S&E des reboisement 2007 pour montrer l’insuffisance de l’indicateur actuel (taux de reprise) et surtout manque de fiabilité des données 5) Analyse du rapport provisoire de S&E ex post externe du projet NH pour déterminer si le manque de méthode en matière de S&E est un problème propre au projet reboisement ou s’il s’agit bien d’un pb de fonds et de fonctionnement de la structure ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

14 Les outils d’analyse : Grilles et tableaux d’analyse Graphiques et statistiques Synthèse et résumé des principaux points du rapport externe d’évaluation de Nh ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

15 Au niveau du degré d’intégration de la démarche de S&E au sein de la structure Les Résultats de l’analyse : Critèresfreinsleviers Compétence du personnelmanque de pratique (évaluation externe des projets) pourtant le coordinateur et son assistante sont formés Organisation interneLes taches ne sont pas clarifiées manque d'organisation interne. Pas de cellule de S&E. Prise de décision centrée sur le coordinateur et manque de disponibilité de ce dernier. Directives peu claires et exprimées tardivement. Travail dans l'urgence = S&E négligé. Peu de place pour l'anticipation. Structuration de la struccture en cours en cours. Moyens financiers arrivent. Mise en place d'un bureau en Casamance et recrutement d'une équipe. Volonté d'améliorer le S&E par délégation perception de la démarcheles aspects sociaux économiques sont négligés et sous traités, d'où manque de maitrise des outils. Résultats non satisfaisants occultés et recommandations pas systématiquement pris en compte mais volonté de faire, tentative d'intégration de la démarche, appel à des ressources humaines externes pour pallier au manque de temps et de maitrise. Résultats positifs capitalisés et mis en vant dans CS ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

16 Au niveau du degré d’intégration de la démarche de S&E au sein de la structure (suite) Les Résultats de l’analyse : Critèresfreinsleviers Maitrise et utilisation des outils de S&E conception du projet trop rapide et non méthodique. Pas de CL. difficulté à mettre en œuvre un S&E. Démarche non anticipée. Résultats et objectifs du projet trop vagues. Difficultés à concevoir des outils adaptés. Difficultés identifiées non pas fait l'objet d'une recherche de solution. Pa de fiches de suivi. Effort manifeste. Prémice en 2007 mais manque de méthode et données trop centrées sur du quantitatif. Des réunions de suivi, coordination, capitalisation d'expériences. Première approche des difficultés rencontrées Communication / Remontée d'information Remontée d'information du terrain trop longue. Temps de réaction trop long. Peu de réunions internes et externes. Reporting et communication avec le terrain insuffisants. Capitalisation de l'information mauvaise. bonne réactivité dans l'urgence et le traitement des imprévus. Recrutement de l'équipe et plus de temps accordé au suivi à venir Implication des bénéficiaresdifficulté à engager des moyens financiers et un investissemnt en temps suffisant volonté manifeste à tous les niveaux ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

17 Positionnement de l’Océanium par rapport aux recommandations de l’OIBT (+ annexe 6 du document)  D’une manière générale l’Océanium est confronté aux pbs soulevés comme frein à la mise en œuvre d’un bon système de S&E Recommandations  Reprendre la phase d’identification  Revoir la conception du projet  Anticiper la démarche  Évaluation + Anticipation des risques  Mesurer les impacts environnementaux et socio économiques Les Résultats de l’analyse : ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

18 Pertinence des besoins prioritaires d’information mis en lumière dans la problématique au regard des 5 critères d’évaluation :  Besoins d’information prioritaires sur les critères de durabilité et impact à long terme  Aucune fiche de suivi  Pas de Protocole  Mauvaise capitalisation d’expériences  Pb de fiabilité des résultats  Mauvaise anticipation des risques  Règles de base pas toujours respectées  Pas d’état de référence permettant de mesurer les effets à terme  Aucune enquête de mesure d’impact de la CS  CR non systématiques Les Résultats de l’analyse : ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

19 Faiblesse du système actuel au regard des résultats de 2007 :  En terme de fiabilité des résultats base de ‘’l’à peu prés’’  Indicateur insuffisant  nécessité d’intégrer le facteur risque Les Résultats de l’analyse : Facteurs de risques dominants Rq : c’est aussi un exemple de ce que l’on pourrait réaliser de manière plus méthodique ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

20 Ce qui ressort de l’évaluation externe de NH :  Pas de dispositif de suivi  Suivi opérationnel quasiment absent ou mal maîtrisé  Progrès significatifs nécessaires  Les indicateurs socio-économiques font gravement défaut  La gestion des risques est un des points les plus critique  Pb de fond au niveau dans la structure Les Résultats de l’analyse : ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

21 Recommandations pour la mise en place d’un dispositif de S&E adapté :  Repenser le projet avec une approche plus durable : reboisement moyen et non fin  gestion durable des resources marines et côtières avec enjeux biodiversité + sécurité alimentaire  Objectifs à terme = règles de gestion / alternative aux pbs de reconnaissance institutionnelle des AMP / gestion intégrée  Anticiper le dispositif de suivi avec des outils appropriés (CL, fiches de suivi, TDR, calendrier  cf proposition d’outils en annexes  Réaliser des études socio économiques de référence (cf proposition de questionnaire en annexe)  Mesurer l’impact de la CS, améliorer si nécessaire  En impliquant un maximum les populations / démarche participative Orientations méthodiques et recommandations : ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

22 Recommandations pour la mise en place d’un dispositif de S&E adapté :  Reprendre la phase d’identification / classification des parcelles selon les problématiques (cf proposition fiche de suivi et identification en annexe)  Cibler des parcelles test avec suivi plus poussé  Associer les spécialistes  Innover / Expérimenter des solutions possibles  Capitaliser les expériences / réseautage  Lobbying pour empêcher la construction de routes sans ponts  Créer un guide de suivi : identification des risques + solutions possibles Orientations méthodiques et recommandations : ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

23 Fiche Carbone (pour les besoins de la structure) :  Éléments détaillés pour besoin internes pour comprendre comment fonctionne ce marché  Les perspectives de nos reboisements / positionnement du Sénégal  Proposition de bases de références et méthodes de calcul (on servit de base pour répondre à un appel à projet pour lequel nous avons été retenu) Utiliser des indicateurs de suivis sylvicoles :  Proposition pour calculer correctement le taux de reprise  Associer des forestiers (services techniques et/ou scientifique comme le CIRAD)  Expérimenter et développer la cartographie par les photos aériennes avec cerf volant (carte SIG) Orientations méthodiques et recommandations : ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

24 Exemple des possibilités de la photographie avec le cerf volant ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’

25 Merci de votre attention Je suis prête pour vos questions Fin de la présentation ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’


Télécharger ppt "‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : améliorer le suivi – évaluation avec une approche plus méthodique’’ ‘’REBOISEMENT DE MANGROVE : AMELIORER LE SUIVI - EVALUATION."

Présentations similaires


Annonces Google