La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Christopher Goscha « Les temps modernes » : L’essor de la Chine sous les Qing (1644-1795)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Christopher Goscha « Les temps modernes » : L’essor de la Chine sous les Qing (1644-1795)"— Transcription de la présentation:

1 Christopher Goscha « Les temps modernes » : L’essor de la Chine sous les Qing ( )

2 Christopher Goscha 2. LA CHINE DES QING Extension de l’empire des Qing en 1759 bien au-delà des limites actuelles de la Chine.

3 Christopher Goscha 3. POURQUOI LES QING ? la nécessité de la prise en compte de la longue durée; Le dépassement de l’européocentrisme; L’insuffisance de la thèse du « réveil » occidental de « empire immobile » chinois.

4 Christopher Goscha 4. Le noyau chinois

5 Christopher Goscha 5. La Chine de l’intérieur

6 Christopher Goscha 6. LA GRANDE MURAILLE Au nord, l’histoire est caractérisée par une résistance contre les attaques des Mongols et des Mandchous. La grande muraille sera bâtie pour protéger le noyau du Nord contre les attaques provenant des gens de la steppe. ( av. J.-C.).

7 Christopher Goscha 7. ÉMERGENCE D’UN ÉTAT CENTRAL CHINOIS AE : Royaumes combattants 221AE-23AE : Elaboration d’un noyau Han ou chinois : Période de division, les 6 dynasties, du Sud et du Nord (Les Tang) et (les Song) : Un temps d’unification, centralisation et expansion spatiale et commerciale. Développement culturel, intellectuel et religieux sans précédent : La domination mongole (les Yuan). Les gens de la Steppe vont dominer presque toute la Chine et une grande partie de l’Euro- Asie : Ming (Chinois) Consolidation et expansion.

8 Christopher Goscha 8. LA FORMATION DE L’ÉTAT CHINOIS

9 Christopher Goscha 9. INVENTIONS TECHNIQUES EN CHINE ET EN EUROPE ChineEurope Sériciculture II e millénaireVI e siècle à Byzance XI e siècle en Europe occidentale Techniques maritimes Boussole marine entre 1034 et 1080XII e siècle (transmise par les Arabes) Gouvernail à axe vertical fixé à l’arcasse : fin VI e siècleVers 1190 Compartiments étanches (Antiquité)1795 (à l’imitation des navires chinois) Attelage rationnel du cheval Bricole de poitrail : III e – II e siècle avant notre ère. Collier d’attelage : entre V e et X e siècle (confins de la Chine et de l’Asie centrale ?) IX e siècle Brouette à centre de gravité au niveau de l’axe de la roue I er - II e siècleVers 1250 (centre de gravité déporté vers les brancards) Modernités comparées

10 Christopher Goscha 10. INVENTIONS TECHNIQUES EN CHINE ET EN EUROPE Modernités comparées ChineEurope Armement Trébuchet à contrepoids (mangonneau) : V e – IV e siècle avant notre ère XIV e siècle Poudre à canon : découverte au IX e siècle. Première mention de la formule de la poudre à canon : Premiers emplois militaires de la poudre : Seconde moitié du XIV e siècle Ponts à arches segmentées 610 au moins1340 Papier, xylographie, imprimerie Papier : I er - II e sièclePremiers papiers importés du monde islamique : XII e siècle : premiers papiers fabriqués en Italie : fin du XIII e siècle Premiers textes xylographiés : VIII e siècleVers 1375 (vallée du Rhin) Premiers emplois de caractères mobiles : 1041 – Grandes éditions coréennes à partir de 1443 Mise au point de la typographie à caractères mobiles : Portes d’écluse XI e - XII e sièclesVers 1375 Fonte de fer, sidérurgie Première mention de la fonte de fer : 513. Perfectionnement des techniques de la sidérurgie (emploi de la force hydraulique, soufflerie, production d’acier) : II e siècle avant notre ère - I er siècle de notre ère. Procédé de la co-fusion : VI e siècle Vers 1380 (vallée du Rhin)

11 Christopher Goscha 11. Confucianisme Le Confucianisme sert d’idéologie politique d’Etat. Le Confucianisme est un système de pensée dans la philosophie chinoise, qui fut développé à partir des enseignements et des textes de Confucius (551–479 av. J.-C.). Ces préceptes furent concentrés sur l’éthique, l’art de gouverner, la sagesse pratique et les relations sociales. Le confucianisme a eu un impact important sur le comportement des Chinois face aux relations sociales et a constitué le fondement philosophique des institutions politiques chinoises. Pour Confucius, l’ordre politique et l’ordre social forment un bloc indissociable. Il envisageait un gouvernement paternaliste et hiérarchique, conduit par un souverain bienveillant, respecté et obéi par ses sujets. Un dirigeant doit cultiver la perfection morale pour servir de bon modèle à son peuple et attirer de nouveaux sujets dans son royaume, dans la civilisation de cet Empire.

12 Christopher Goscha 12. LES BANNIÈRES (QI)

13 Christopher Goscha 13. EMPEREUR KANGXI ( )

14 Christopher Goscha 14. LES QING « EN MOUVEMENT » L’empereur Qianlong sur son cheval

15 Christopher Goscha 15. Les Qing sinisés : une conquête à l’inverse … Les Qing vont promouvoir la diffusion de l’orthodoxie « néo- confucéenne » dans toute la société. Il s’agit d’une mise au pas idéologique à travers la morale officielle, mettant l’accent sur les vertus d’obéissance à l’autorité et à l’ordre moral. Les trois empereurs diffusent et appliquent de très nombreux textes moraux (ex. Les Saintes instructions, 1681). L’empereur Yongzheng en impose la récitation publique et l’usage des Saintes instructions dans les concours. Leur but est de relier l’orthodoxie morale au système politique, tout en le diffusant à travers le pays. Leur but plus général est évidemment de consolider leur contrôle sur le pays, rallier les élites et justifier la domination mandchoue « en territoire étranger ».

16 Christopher Goscha 16. L’ordre par le concorde … Jacques Gernet : « Les Qing ont voulu exiger de chacun de leurs sujets une soumission respectueuse à leur pouvoir et une fidélité infatigable à leur personne ».

17 Christopher Goscha 17. Essor du thé Les plantations de thé se sont multipliées dans tout le bassin du Yangzi sous les Qing. Elles sont très implantées dans les régions de Fujian et Zhejiang. Les exportations de thé par la voie maritime augmentent de 2.6 millions de livres anglaises en 1762 à millions à la fin du 18ème siècle, elles continueront à se développer jusqu’au 19ème siècle. Toute une industrie et commerce international se développent autour de la production de thé. Des réseaux s’étendent de l’intérieur du pays jusqu’à Canton où les marchands chinois traitent avec les Compagnies des Indes orientales (anglaises surtout).

18 Christopher Goscha 18. La Chine au cœur de la « mondialisation » Entre 1571 et 1821, sur les 400 millions de dollars d’argent qui ont été évacués de l’Amérique du Sud par les Européens, la moitié a servi à l’achat de produits chinois par l’Occident. La découverte de l’Amérique et la mondialisation ont indirectement renforcé l’essor chinois. Elle a aussi contribué à la monétisation de l’économie. Mais c’est surtout l’intérieur qui explique cet essor économique. A la fin du 18ème siècle, les taxes sur les échanges intérieurs atteignent 4 millions de liang (once d’argent de 36 g) contre liang pour les taxes sur le commerce extérieur. Dans les grandes villes, on trouve un siège local de commerce, un lieu de réunion, un dépôt et des banques.

19 Christopher Goscha 19. LE RÈGNE DE KANGXI Les pièces de monnaie en cuivre ont été publiées pendant le règne de Kangxi Lingot d’argent avec la valeur nominale de dix taels L’argent et le cuivre

20 Christopher Goscha 20. LA POPULATION CHINOISE Au moment où la population européenne passe de 144 millions en 1750 à 193 millions en 1800, la population de la Chine passe de 143 millions d’habitants en 1741 à 200 millions en 1762 et 360 millions en En 1850, la population chinoise se chiffre à 430 millions d’habitants. QING RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE Année Population

21 Christopher Goscha 21. LA CHINE DES QING Extension de l’empire des Qing

22 Christopher Goscha 22. Le bouddhisme tibétain et les enjeux politiques Temple tibétain construit à Pékin et patronné par les Qing au 18 ème siècle

23 Christopher Goscha LA DYNASTIE DES QING Carte de l’empire des Qing durant le 18 e siècle


Télécharger ppt "Christopher Goscha « Les temps modernes » : L’essor de la Chine sous les Qing (1644-1795)"

Présentations similaires


Annonces Google