La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Géométrie épipolaire (deux vues) Références utiles: Sonka et al: section 11.5 vision numérique, dernière révision nov. 2008 – P. Hébert.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Géométrie épipolaire (deux vues) Références utiles: Sonka et al: section 11.5 vision numérique, dernière révision nov. 2008 – P. Hébert."— Transcription de la présentation:

1 Géométrie épipolaire (deux vues) Références utiles: Sonka et al: section 11.5 vision numérique, dernière révision nov – P. Hébert

2 Introduction 1 seule vue ne nous permet pas de voir en 3 dimensions (apprécier les distances) en utilisant deux ou plusieurs vues, on évalue la position 3D des objets par triangulation (parallaxe) on obtient une vue supplémentaire par l'ajout d'une caméra ou en déplaçant la même caméra le véritable défi: trouver les points correspondants dans les deux images La géométrie épipolaire est un outil qui nous permettra de faire de la vision stéréo

3 . 5 points dans le même plan: P, p, p', O et O'. les droites l et l' sont les droites épipolaires (conjuguées). les points e et e' sont respectivement les épipôles gauche et droit. e est en fait O' vu dans l'image gauche (voir simulation). e' est O vu dans l'image droite Géométrie épipolaire tirée de Forsyth G D

4 Remarques les droites épipolaires passent toutes par les épipôles le correspondant d'un point de l'image gauche dans l'image droite est contraint sur la droite épipolaire (hypothèse d'aucune autre "distorsion" que la projection de perspective) une seule droite épipolaire passe par chaque point des images (sauf aux épipôles) les épipôles sont à l'infini lorsque les deux plans image sont parallèles

5 Le problème Soit un point dans une image, quelle est l'équation de la droite épipolaire conjuguée (dans l'image conjuguée)?

6 Cas calibré: la matrice essentielle on connaît la transformation rigide entre les deux caméras on connaît les points dans les images mais en coordonnées caméra plutôt qu'en coordonnées image (on utilise les coordonnées normalisées en divisant par z)

7 La matrice essentielle (suite) le produit vectoriel se représente sous forme matricielle E est la matrice essentielle 3x3 E dépend des paramètres extrinsèques seulement E est définie à un facteur d'échelle près (rang 2 de par [t x ]) p n appartient à la droite Ep n ' p n ' appartient à la droite E t p n forme: ax + by + c = 0

8 La matrice fondamentale On veut connaître la relation point-droite épipolaire conjuguée précédente en coordonnées pixel plutôt qu'en coordonnées caméra On veut traiter ensuite le cas où la calibration n'est pas connue

9 assez simple finalement... équation de la droite (projective) épipolaire F est la matrice fondamentale (3x3)

10 La matrice fondamentale (suite) intègre les paramètres intrinsèques et extrinsèques de rang 2 tout comme E Remarque: si on arrive à reconstruire F à partir de points correspondants alors plus besoin de calibrer ni les paramètres intrinsèques, ni les paramètres extrinsèques!

11 L'algorithme des 8 points (Longuet-Higgins 81) But: estimer F à partir de n correspondances (au moins 8) principe: chaque correspondance fournit 1 équation:

12 L'algorithme des 8 points (suite) Comme F est calculée à un facteur d'échelle près, on peut fixer F 33 =1 ou imposer ||F|| = 1 (cette dernière contrainte est implicite avec l'utilisation de SVD car les colonnes de V sont orthonormales: voir plus bas) au moins 8 points sont nécessaires (si le système n'est pas dégénéré) * En réalité, on peut aussi résoudre avec 7 points en traitant une contrainte additionnelle. système homogène: AX=0 décomposition SVD: A = UDV t la solution est la colonne de V correspondant à la plus petite valeur singulière de A Pour rendre F singulière, on remplace la plus petite valeur singulière (de la décomposition SVD de F: F=UDV t ) par 0 dans D -­> D' F' = UD'V t * On évitera de choisir les points dans un même plan de la scène. Pourquoi? (indice: homographie)

13 L'algorithme des 8 points amélioré (Hartley) Problème: l'application de l'algorithme des 8 points est souvent instable car la matrice A est mal conditionnée (produits uv, u, … 1 où u et v varient souvent entre 0 et 640 (480) et plus). Solution simple de préconditionnement: on change l'origine dans chacune des images par le centroïde des points appariés. on applique un facteur d'échelle tel que la norme moyenne des vecteurs associés aux points soit unitaire (en fait ). **ces deux opérations sont équivalentes à multiplier les points de l'image de gauche (et de droite) par une matrice 3x3 H g (H d ). On calcule F' puis

14 Le calcul des épipôles Puisqu'un épipôle est toujours sur une droite épipolaire, la relation suivante (et la relation conjuguée) est vérifiée pour tous les points de l'image: donc un algorithme: Calculer F et sa décomposition SVD telle que F = UDV t e' est la colonne de V correspondant à la valeur singulière 0 e est la colonne de U correspondant à la valeur singulière 0

15 Géométrie trifocale: un aperçu *tirée de Forsyth *tirée de Horaud Application: vision trinoculaire


Télécharger ppt "Géométrie épipolaire (deux vues) Références utiles: Sonka et al: section 11.5 vision numérique, dernière révision nov. 2008 – P. Hébert."

Présentations similaires


Annonces Google