La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Création d'entreprises : le Libre Blanc des relations-presse Avril 2003.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Création d'entreprises : le Libre Blanc des relations-presse Avril 2003."— Transcription de la présentation:

1

2 Création d'entreprises : le Libre Blanc des relations-presse Avril 2003

3 Se faire connaître : un enjeu majeur pour les créateurs d'entreprises Avril 2003

4 Plus que toute autre, une entreprise qui se crée a un besoin vital de se faire connaître, pour approcher rapidement : - ses premiers prospects, et ses premiers clients, - les partenaires multiples dont elle aura besoin. L'isolement est en effet un des pires ennemis du créateur d'entreprise qui, dès l'origine, doit s'attacher à le briser et à le rompre.

5 La recherche d'une certaine notoriété doit également figurer parmi les objectifs prioritaires du créateur d'entreprise. Notoriété professionnelle s'entend... qui permettra à l'entreprise nouvellement créée de bénéficier rapidement de la reconnaissance à laquelle elle aspire dans son domaine d'activité. Avril 2003

6 Ainsi, une entreprise connue sera, plus facilement qu'une autre, contactée par ses futurs clients. De même qu'elle sera plus spontanément approchée par : - un fournisseur souhaitant proposer son offre, - un distributeur spécialisé sur son marché, - un investisseur prêt à soutenir son développement, - ou un concurrent déchu souhaitant s'associer avec elle... Avril 2003

7 La presse et les médias peuvent être des alliés de poids, particulièrement efficaces, dans une démarche de communication d'entreprise. En effet, loin d'être indifférente au monde de la création d'entreprises, la presse française dans son ensemble est friande d'initiatives et d'innovations susceptible d'intéresser son lectorat. Reste à savoir communiquer avec elle... Avril 2003

8 Communiquer avec la presse : les différentes approches Avril 2003

9 Il existe principalement 3 moyens de se positionner auprès des médias, et d'y figurer en bonne place : - la publicité - l'évènementiel - les relations-presse Chacun présente ses avantages et ses limites. En particulier, en matière d'efficacité, de crédibilité, d'investissement et de coût. Avril 2003

10 La publicité est souvent trop onéreuse pour une jeune entreprise, ce qui limite considérablement l'utilisation qu'elle peut en faire. Ainsi, les grands médias nationaux, notamment audiovisuels, restent inaccessibles aux créateurs d'entreprises. De plus, la publicité conduit parfois à brider l'information qu'on souhaite diffuser sur son entreprise, en la limitant à des formats et à des codes publicitaires restrictifs : un slogan ou une image... Avril 2003

11 En revanche, la publicité offre un certain nombre d'avantages appréciables : - la certitude d'une parution dans les supports qu'on choisit, aux formats, dates et emplacements retenus, - la maîtrise complète du message qu'on diffuse, - des relations simples et codifiées avec les médias et les prestataires auxquels on fait appel. Avril 2003

12 L'évènementiel, en matière de communication média, prend le plus souvent la forme d'une conférence de presse, dont les bénéfices sont doubles : - des retombées-presse immédiates, car les journalistes qui se déplacent ne le font généralement pas pour rien, - des relations personnelles et privilégiées avec les journalistes présents, qu'il est ensuite plus facile de solliciter, en d'autres occasions. Avril 2003

13 Toutefois, il faut savoir que : - une conférence de presse ne s'organise pas sans objet : il faut donc trouver une raison valable pour convoquer les journalistes... qui ne se déplaceront qu'en cas de réel intérêt, - son organisation est onéreuse : location de la salle, convocations, dossier de presse à remettre aux invités, cocktail… - les risques ne sont pas inexistants : ainsi, si le contact passe mal, les retombées dans la presse pourront s'en ressentir. Avril 2003

14 Les relations-presse restent donc la solution à privilégier pour faire parler de son entreprise dans les médias. Gratuite, crédible et efficace lorsqu'elle est bien menée, elle nécessite cependant un certain savoir-faire, mélange de techniques et de connaissance du secteur. Avril 2003

15 Les relations-presse : l'assurance d'une communication réussie Avril 2003

16 Il est donc possible pour un créateur de faire parler de son entreprise dans les médias, sans engager de dépenses publicitaires, ni convoquer de conférence de presse. Cette démarche, qui s'appuie sur la diffusion individuelle à des journalistes identifiés d’une information qu'on souhaite diffuser, est connue sous le nom de "relations-presse". Ses résultats sont étonnants. Avril 2003

17 En effet, tout journaliste qui se respecte est à l'affût d'informations originales et récurrentes sur les sujets qu'il a en charge. Or, quoi de plus original pour un journaliste spécialiste d’innovation que la création d'une nouvelle entreprise sur son secteur ou sa région ? S'il en est alerté, il a toutes les chances de relayer cette information dans son journal, pour peu qu'elle lui soit présentée sous une forme bien documentée et exploitable. Avril 2003

18 Les avantages sont évidents : - une gratuite de parution totale, - une certaine maîtrise des messages qu'on diffuse, sans limite de forme, de volume, de complexité ni de sophistication, - une audience importante, sachant que contrairement à la publicité, cette démarche ouvre la porte des plus grands médias, pourvu que l'information qu'on propose soit intéressante,... Avril 2003

19 - une audience ciblée en fonction du lectorat du journaliste auquel on s'adresse, - une visibilité longue : un quotidien ou un hebdomadaire restent en circulation plusieurs jours, et passent de mains en mains. Un mensuel est consulté pendant plusieurs mois, dans les kiosques d'abord, puis dans les salles d'attentes et les centres de documentation, - une démarche renouvelable à volonté, chaque fois qu'on juge une information suffisamment intéressante pour la proposer à des journalistes.... Avril 2003

20 Tout créateur d'entreprise peut prétendre à l'utilisation de cette démarche, qui ne saurait être limitée à certaines entreprises de secteurs particuliers. En effet, toute entreprise qui se crée recèle en son sein une note d'originalité, de créativité, d'astuce ou d'idéal sur laquelle elle compte pour réussir. C'est cette note qu'il faut mettre en avant pour la transmettre aux journalistes. Elle existe toujours : il suffit de l'identifier. Avril 2003

21 La seule limite de la démarche réside dans le fait que l'information qu'on propose aux journalistes ne soit pas suffisamment relayée dans les médias. Ce résultat en lui-même est porteur d'information : - le message était-il clair ? - était-il si intéressant qu'on le croyait ? - faut-il retravailler sa formulation ? - remet-il en cause le projet d'entreprise dans son ensemble ? Avril 2003

22 Les 10 points-clé d'une démarche de "relations-presse" réussie Avril 2003

23 1 - Choisir le bon message en sachant reconnaître, dans son entreprise ou son projet, ce qui fait son originalité et son intérêt pour le Public. Ainsi, faut-il explorer : - l'activité de l'entreprise, ses produits et ses services, - son environnement : clients, partenaires, actionnaires... - ses caractéristiques, tel que financement ou montage original, - le profil de ses créateurs, - son implantation géographique ou sa localisation... Avril 2003

24 2 - Identifier les supports adéquats en retenant ceux qui correspondent le mieux au message qu'on souhaite diffuser. - soit parce qu'ils traitent du sujet qu'on aborde : c’est le cas de la presse spécialisée, technique en particulier, - soit parce qu'ils s'adressent à la population qu'on vise : la presse généraliste est aujourd’hui segmentée par cibles (jeunes, féminine, masculine, sénior…), homogènes quant à leurs centres d’intérêt. Avril 2003

25 3 - Lister les journalistes qu’on va contacter, en les identifiant nominativement en fonction de leur poste et de leurs domaines d'intérêt. L'envoi d'un dossier de presse au hasard, au "Rédacteur en chef" d'un magazine n'a en effet que trés peu de chances d'aboutir. Il faut donc identifier précisément ses interlocuteurs par leurs noms, adresses et téléphones, qu’on trouve le plus souvent : - dans l'ours - sorte de générique - des magazines, - ou en signature de certains articles. Avril 2003

26 4 - Savoir prendre contact avec les journalistes, pour vérifier qu'ils sont bien les interlocuteurs intéressés qu'on a cru identifier. Cette prise de contact n'est pas un exercice simple : les journalistes sont difficiles à joindre, car souvent sur le terrain. Trés sollicités au téléphone, ils sont en outre difficiles à accrocher. La règle est donc d’être concis, précis, le moins intrusif possible, sans donner l'impression de "vendre" son information, ou de la placer à tout prix. Avril 2003

27 5 - Construire un dossier de presse Pas plus que le reste, cela ne s'improvise. Car les journalistes qui le recevront sauront faire la différence entre un dossier professionnel et un montage d'amateur. Aussi, faudra-t-il se demander : - quelles informations il doit obligatoirement comporter ? - dans quel ordre les présenter ? - comment faire ressortir l'information importante ? - dans quel niveau de détail faut-il s'engager ? Avril 2003

28 6 - Ecrire un communiqué On n'écrit pas pour la presse comme dans la vie courante. L'écriture journalistique répond à des règles précises, enseignées dans toutes les écoles de la filière. Le communiqué de presse constitue à lui seul un exercice particulier : - communiquer l'information essentielle dès la première phrase, - développer et argumenter dans un second temps, - répondre aux cinq questions : qui, quoi, où, comment, pourquoi ? - être court, concis, clair et précis. Avril 2003

29 7 - Transmettre en bonne forme Au bon format d'abord, à la bonne personne ensuite. Et dans le bon timing enfin. Avec quelques questions à se poser : - par courrier ou par mail ? - en recommandé ou par simple envoi ? - en début ou fin de mois ? - en un ou plusieurs exemplaires ? Avril 2003

30 8 - Rester à la relance sans pour autant harceler ou solliciter sans cesse. Mais simplement s'assurer que le dossier a bien été reçu, et sonder l'intérêt qu'il suscite auprès de ses destinataires. Cette relance est aussi l'occasion d'anticiper des questions qu’un journaliste peut se poser. Et d’humaniser le dossier de presse en lui donnant une voix. Il peut enfin permettre de comprendre, le cas échéant, pourquoi l'information qu'on a transmise n'a pas retenu toute l’attention qu’on attendait. Avril 2003

31 9 - Suivre les retombées dans la presse, en achetant les journaux et magazines auxquels on s'est adressés. Cette tâche peut être confiée à un prestataire spécialisé. Elle est relativement onéreuse. Lorsqu’on détecte un article sur sa société, il faut : - penser à envoyer un mail de remerciement, sobre, au journaliste qui l'a écrit, - classer le document dans une revue de presse personnelle, qui pourra servir un jour à lever les doutes d’un prospect hésitant. Avril 2003

32 10 - Profiter de la vague et rebondir sur d’autres publications. Dès les premiers résultats de la démarche, il faut profiter au maximum des retombées qu'elles procurent en terme de notoriété, de nombre et de qualité de contacts. Et relancer dès que possible une nouvelle opération, en la ciblant sur les journalistes qui se sont montrés les meilleurs relais. Vous alimenterez ainsi la coopération qu'il sont peut-être prêts à entreprendre avec vous... Avril 2003

33 Mise en oeuvre : le faire soi-même ou sous-traiter ? Avril 2003

34 Au final les résultats sont au rendez-vous, mais ils ont nécessité de consacrer un temps important à la démarche. Temps précieux, perdu pour développer l'activité de la société qui se crée. Cette contrainte importante, mêlée au sentiment que "ce n'est pas si simple" et "qu'on n'y arrivera pas", est un frein important à la mise en oeuvre de cette démarche par les créateurs d'entreprise. Avril 2003

35 En sous-traitant la démarche, on se trouve rapidement confronté aux limites des solutions alternatives évoquées précédemment : - un coût important, lié aux tarifs des agences de "relations-presse”, qu'un créateur d'entreprise supportera difficilement, - une démarche aléatoire, dans laquelle l’engagement des prestataires ne porte toujours que sur les moyens mis en oeuvre pour faire paraître des articles dans la presse, et jamais sur les résultats réels obtenus. Avril 2003

36 Priminfo : une solution qui a fait ses preuves Avril 2003

37 Priminfo offre un service en ligne qui permet de mener l'ensemble de la démarche décrite précédemment, de manière autonome pour une somme modique. Ainsi, pour un budget total de 250 €HT, vous pouvez : - bénéficier d’une assistance pour créer votre dossier de presse en ligne, avec rédaction du communiqué à diffuser, - le transmettre automatiquement à un panel de journalistes identifiés et sélectionnés, qu'il sera certain d’intéresser, - suivre ses retombées dans la presse, pendant deux mois. Avril 2003

38 Pour cela, Priminfo s'appuie sur : - un panel de journalistes, spécialisés dans la création d'entreprise, l'innovation et les nouveaux produits, sélectionnés par Priminfo, affiliés à son service et sensibilisés à son utilisation, - un site Internet accessible aux créateurs d'entreprises, et aux seuls journalistes du panel, sur lequel les premiers enregistrent l’information qu’ils souhaitent diffuser, et les seconds la consultent. Avril 2003

39 Les journalistes du panel sont incités à utiliser le service Priminfo : - par la qualité des informations, fiables et récurrentes, qu’il leur procure dans leur domaine d’activité, - par un système d’alertes-mail, qui leur signale en temps réel l’enregistrement sur le site Priminfo de tout nouveau communiqué qui les intéresse, - par un certain nombre d’outils proposés sur le site, qui facilite leur travail quotidien. Avril 2003

40 Les créateurs d’entreprise qui utilisent le service Priminfo le font en toute sécurité : - les informations qu’ils enregistrent sur le site ne sont accessibles qu’aux journalistes du panel, à l’exception de tout concurrent ou autre curieux inopportun, - ils bénéficient sur le site d’un espace personnel protégé, dans lequel ils peuvent modifier leur dossier de presse, et suivre ses retombées au jour le jour, statistiques à l’appui. Avril 2003

41 Priminfo a été créé par des spécialistes de l'entreprise et de la communication presse. Dans leur parcours, on trouve : - plusieurs créations d'entreprises réussies ; certaines dans le domaine de la communication, - des expériences de journalisme, classique et en ligne, sur différents supports. Ils ont mis au point et expérimenté l’ensemble de la démarche décrite dans ce document. Ils en garantissent l’efficacité. Avril 2003

42 Le service Priminfo sera disponible dès le 1er juin Il sera accessible à l’adresse suivante : Pendant 3 mois, jusqu'au 1er septembre 2003, ses premiers utilisateurs bénéficieront de conditions de lancement particulièrement intéressantes. Nous vous y donnons bientôt rendez-vous. Cordialement. L’Equipe de Priminfo Avril 2003


Télécharger ppt "Création d'entreprises : le Libre Blanc des relations-presse Avril 2003."

Présentations similaires


Annonces Google