La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sous-commissions académiques LGT Saint Jean de Braye, Châteauroux, Tours, Vendôme. Jeudi 12 juin – Vendredi 13 juin 2014 Inspection Pédagogique Régionale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sous-commissions académiques LGT Saint Jean de Braye, Châteauroux, Tours, Vendôme. Jeudi 12 juin – Vendredi 13 juin 2014 Inspection Pédagogique Régionale."— Transcription de la présentation:

1 Sous-commissions académiques LGT Saint Jean de Braye, Châteauroux, Tours, Vendôme. Jeudi 12 juin – Vendredi 13 juin 2014 Inspection Pédagogique Régionale d’ E.P.S. Académie d’Orléans-Tours.

2 L’évolution de l’offre de formation en EPS au LGT: ➮ Photographie de l’offre de formation en LGT depuis 2009*  Constat : une évolution sensible de l’offre de formation proposée aux élèves depuis 5 ans sur le cursus lycée, corrélée à la montée des programmes du lycée de  Stabilité depuis 1 an.

3 Le BAC GT de 2011 à 2014 Évolution de l’offre de certification par CP CP125,9 %26,0 %26,9 % 26,10 % CP25,2 %5,7 %10,1 % 9,60 % CP311,4 %11,6 %14,9 % 15,00 % CP452,6 %49,7 %32,9 % 32,70 % CP54,9 %7,0 %15,2 % 16,70 %

4 L’évolution des moyennes d’EPS au bac :  Une évolution progressive en 5 ans de 12,91 à 13,53 = + 0,62 point  Une réduction régulière de l’écart par rapport à la moyenne nationale (de -0,54 à -0,33) mais nous étions toujours en dessous en 2013, nous devons donc rester vigilants afin de préserver une certaine équité pour les candidats de notre académie par rapport au national.

5 Des écarts qui se creusent entre les voies :

6 Des écarts qui se creusent entre les séries ES / S / L et STMG :

7 Le différentiel des notes filles / garçons Quelles évolutions ? Constats : La moyenne des garçons a augmenté de + 0,32 point en 5 sessions La moyenne des filles a augmenté de + 0,87 point en 5 sessions  Réduction de l’écart entre les filles et les garçons de 0,54 point en 5 ans qui se rapproche du différentiel national Moyenne EPS Bac Filles12,3112,5112,6612,9913,18 Moyenne EPS Bac Garçons13,6113,7213,76 13,93 Différentiel des notes F / G sur OT-1,29-1,21-1,10-0,77-0,75 Différentiel des notes F/G au niveau national. -1,02-0,95 -0,73

8 Moyennes des notes 2014 et différentiel par CP* Moyenne GF Différentiel de moyenne CP1** CP ,59* 13,3 14,01 13,72 13,17 12,88 -0,84 CP2 CP ,87* 13,72 14,07 13,91 13,66 13,51 -0,41 CP3 CP ,71* 13,51 13,26 13,10 13,94 13,74 +0,68 CP4*** CP ,01* 12,84 14,04 13,85 12,12 11,98 -1,92 - 1,87 CP5 CP ,12* 14,09 13,97 14,03 14,24 14,13 +0,27 Le choix des CP dans l’OC a un impact sur le résultat des élèves au bac ****: CP2 / CP3 / CP5 = 13,90 CP1 / CP3 / CP4 = 13,43

9 ZOOM SUR LES APSA de la CP 1

10 ZOOM SUR LES APSA de la CP 2

11 ZOOM SUR LES APSA de la CP 3

12 ZOOM SUR LES APSA de la CP 4

13 ZOOM SUR LES APSA de la CP 5

14 Type de candidatSexe Inaptes TotauxM2,44 %2,97 %3,06 %2,73 % Inaptes TotauxF6,70 %6,52 %6,48 %5,89 % Inaptes partielsM4,68 %4,29 %6,07 %6,17 % Inaptes partielsF6,62 %5,68 %8,24 %8,82 % Contrôle adaptéM0,12 %0,13 %0,12 %0,06 % Contrôle adaptéF0,12 %0,22 %0,13 %0,07 % Protocole standardM92,82 %92,59 %90,74 %91,01 % Protocole standardF86,52 %87,50 %85,15 %85,17 % Point de vigilance, L’ÉVOLUTION DES INAPTITUDES : Constats : 1 Point positif : Des inaptes totaux qui baissent notamment chez les filles Des inaptes partiels en légère augmentation. Des contrôles adaptés qui sont sous exploités.

15 Moyenne par département :

16 Moyenne par établissement 45

17 Évolution des moyennes des lycées du 45 : 1

18 Évolution des moyennes des lycées du 45 : 2

19 Moyenne par établissement 18

20 Évolution des moyennes des lycées du 18 :

21 Moyenne par établissement 36

22 Évolution des moyennes des lycées du 36 :

23 Moyenne par établissement 37

24 Évolution des moyennes des lycées du 37 : 1

25 Évolution des moyennes des lycées du 37 : 2

26 Moyenne par établissement 41

27 Évolution des moyennes des lycées du 41 :

28 Moyenne par établissement 28

29 Évolution des moyennes des lycées du 28 :

30 Zoom sur les épreuves ponctuelles obligatoires Moyennes FillesMoyennes Garçons Bac Général (2013) 10,9 (10,72) 11,94 (11,26) 3 X 500 M11,0712,09 Badminton11,3811,77 Gymnastique au sol11,2610 Sauvetage16,2510,80 Tennis de table712,42 Bac Technologique (2013) 9,63 (10,41) 12,86 (10,60) 3 X 500 M8,9413,65 Badminton9,4412,55 Gymnastique au sol10,40 Sauvetage8,889,13 Tennis de table12,211,92

31 Zoom sur les épreuves Fac : Nb Candidats et % de présence

32 Zoom sur les épreuves Fac : Évolution sur 2 ans

33 Zoom sur les épreuves Fac : Moyennes par épreuve en 2014

34 Zoom sur les épreuves Fac : Évolution des moyennes sur 2 ans

35 Zoom sur les épreuves Fac : « Rentabilité » des épreuves pour les candidats en 2014

36 Zoom sur les épreuves Fac : Évolution de cette « Rentabilité » sur 2 ans

37 Zoom sur l’enseignement de complément FillesGarçons Nb Candidats3486 Notes moyennes15,3515,64 Moyenne académique = 15,56 (15,71) Moyenne nationale 2013 = 14,69 Moyenne académique = 15,56 (15,71) Moyenne nationale 2013 = 14,69

38 L’enseignement commun en CCF : L’évaluation réalisée en CCF permet d’attribuer à chaque candidat une note d’EPS. Cette note s’appuie sur 3 épreuves relevant de 3 CP différentes (protocole standard). * Traitement des inaptitudes : Rappel des 5 cas listés dans la circulaire rectorale. Cas particuliers traités par la circulaire du 28 aout 2013 : « annule la notion d’obligation d’effectuer au moins 2 épreuves pour l’attribution d’une note d’EPS à l’examen ». -L’enseignant détermine s’il a suffisamment d’éléments pour attribuer cette note. Si le candidat n’a subi qu’une seule épreuve, cela revient à déterminer si l’évaluation réalisée est suffisamment étayée et révélatrice des acquisitions attendues en EPS. -Cela doit rester une mesure exceptionnelle destinée à valoriser les élèves dont la situation particulière mérite d’être reconnue. -Dans tous les cas, c’est la commission académique qui entérinera la proposition de note ne reposant que sur une seule épreuve, au vu des éléments fournis par l’établissement. -Exemple d’une procédure de fonctionnement interne à un EPLE permettant l’étayage des dossiers présentés à la commission. Rappel de la réglementation du BAC EPS 2014 : Arrêté du 21 décembre 2011 Circulaire du 8 juin 2012 Circulaire du 28 aout 2013 Circulaire rectorale du 28 aout 2013

39 Points d’actualités : Évolution de l’application académique EPS* Une application indispensable au pilotage de la discipline ( A renseigner tous les ans dans le courant du mois de septembre)** Vers une application également utile aux équipes d’établissements et aux enseignants : Un affichage de l’offre de formation permettant aux équipes de se situer par rapport à l’académie ( identification des besoins installations / transports) Un module non-nageur pour les collèges Les dossiers demandés lors des inspections intégrés progressivement à l’application. ( Protocole RE, Projet pédagogique simplifié, mallette TZR, SSS, UNSS..) Un module DNB permettant aux équipes de suivre l’évolution des acquis de leurs élèves sur plusieurs années. Une identification des besoins en formation Une meilleure connaissance des ressources pour les solliciter dans l’encadrement des formations.

40 Points d’actualités : Les axes de réflexion du GRA EPS 2013 / 2014 Production de diaporamas et de vidéos sur des tâches complexes en EPS, point de départ d’une démarche pédagogique donnant du sens aux apprentissages et plaçant l’élève au cœur du processus décisionnel. La différenciation des apprentissages est mise en œuvre à partir des constats réalisés dans la tâche complexe. Diaporamas et vidéos disponibles sur le site EPS de l’académie à la fin du mois.

41 Points d’actualités : Les axes de réflexion du GRUN EPS 2013 / Utiliser le numérique pour diversifier les modes de communication avec les élèves dans la distribution des consignes. -Utiliser le numérique comme retour d’informations aux élèves sur leurs productions ( feedback ) -Utiliser les tablettes comme aide à la différenciation des apprentissages. -Utiliser les tablettes pour contribuer à l’acquisition des compétences méthodologiques, sociales et du socle. -Utiliser l’ENT pour faire rentrer les élèves dans un processus d’apprentissage dépassant le cadre présentiel. (vers une pédagogie inversée) Les productions des GRUN EPS 2013 / 2014 : Vidéos sur les plus values des usages du numérique sur les apprentissages des élèves en EPS (Sortie : fin du mois de juin).

42 Bilan quantitatif partiel de la formation continue EPS : Année Une évolution conséquente du nombre de demandeurs : En 2012 / 2013 : 323 collègues du public avaient demandé une formation  soit 27,1% de la population des enseignants de l’académie. (répartition par tranches d’âges) En 2012 / 2013 : 323 collègues du public avaient demandé une formation  soit 27,1% de la population des enseignants de l’académie. (répartition par tranches d’âges) En 2013/ 2014 : 456 collègues du public ont demandé une formation  soit 35,7 % de la population des enseignants de l’académie. (répartition par tranches d’âges) En 2013/ 2014 : 456 collègues du public ont demandé une formation  soit 35,7 % de la population des enseignants de l’académie. (répartition par tranches d’âges)

43 Un équilibre géographique retrouvé Bilan quantitatif partiel de la formation continue EPS : Année

44 Des taux de présence hétérogènes en fonction de la provenance des stagiaires : Formation PAF Collège : 82,5 % * Formation PAF Lycée : 72 %  Perspectives 2014 / 2015 Bilan quantitatif partiel de la formation continue EPS : Année

45 Fin Merci de votre attention


Télécharger ppt "Sous-commissions académiques LGT Saint Jean de Braye, Châteauroux, Tours, Vendôme. Jeudi 12 juin – Vendredi 13 juin 2014 Inspection Pédagogique Régionale."

Présentations similaires


Annonces Google