La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PACC/PME – GIZ K AOLACK, DU 02 AU 06 2013 EXPOSÉ INTRODUCTIF : QUELS ROLES DES CHAMBRES CONSULAIRES FACE AUX NOUVEAUX DEFIS ? L E C ONSULTANT : M R T IDIANE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PACC/PME – GIZ K AOLACK, DU 02 AU 06 2013 EXPOSÉ INTRODUCTIF : QUELS ROLES DES CHAMBRES CONSULAIRES FACE AUX NOUVEAUX DEFIS ? L E C ONSULTANT : M R T IDIANE."— Transcription de la présentation:

1 PACC/PME – GIZ K AOLACK, DU 02 AU EXPOSÉ INTRODUCTIF : QUELS ROLES DES CHAMBRES CONSULAIRES FACE AUX NOUVEAUX DEFIS ? L E C ONSULTANT : M R T IDIANE TALL

2 INTRODUCTION Lorsqu’on analyse le contexte externe d’une chambre consulaire, on essaye de comprendre les forces extérieures qui contribuent à faire de l’organisation ce qu’elle est. Parmi les dimensions du contexte externe qui exercent la plus grande influence sur une organisation, mentionnons les contextes politique et administratif, économique, juridique, technologique, social, culturel, les demandes et les besoins des clients et des intervenants externes. QUESTIONS: 1) Quels rôles à jouer par les chambres consulaires face aux nouvelles mutations de l’environnement des affaires ? 2) Quels services pertinents offrir efficacement aux membres ? 3) Quel Management plus performant des chambres consulaires ?

3  Les CHAMBRES DE COMMERCE D’INDUSTRIE ET D’AGRICULTURE (CCIAs)  Statut d’Etablissement public à caractère professionnel, chargé d’assurer la représentation des intérêts des opérateurs économiques dans les secteurs des activités commerciales, industrielles/services et agricoles  Conformément à la loi n° du 17 janvier Art 43 et 67 de la Constitution et au Décret n° 2003 – 677 du 02 Septembre 2003  Caractère mixte  Adhésion libre et gratuite  Plan de mandature = cadre de planification stratégique

4  Les CHAMBRES DES METIERS (CMs)  Statut d’Etablissement Public à caractère Professionnel créé par la loi n° du 10 aout  Ses rôles et attributions : 1) Tenir le répertoire des entreprises artisanales, artisans et compagnons 2) Délivrer les titres de maitre artisan- artisan et compagnon et cartes professionnelles 3) Favoriser la rentabilité des entreprises, la qualité des produits et des services, des techniques et des méthodes de production et de commercialisation en suscitant la collaboration entre entreprise et la création de services communs ;

5  Rôles et attributions des chambres des métiers (suite): 4) Favoriser l’expansion du secteur et l’élargissement des débouchés par l’organisation d’expositions ; 5) Informer les pouvoirs publics et de donner leur avis sur toutes les questions concernant le secteur ; 6) susciter la création d’écoles de métiers ou de cours professionnels pour la formation et le perfectionnement ; d’inciter la création de syndicats et groupements professionnels ; 7) D’assurer sous réserve des autorisations réglementaires; l’exécution de travaux et l’administration de services techniques ou d’établissement nécessaires aux intérêts dont elles ont la charge : formation et perfectionnement des artisans, assistance technique à la création et à la gestion des entreprises artisanales ;

6  Rôles et attributions des chambres des métiers (suite): 8) De favoriser la coopération avec les Chambres de Métiers étrangères notamment par des jumelages ; 9) De mettre en œuvre toute action susceptibles d’améliorer ou de renforcer leur ressources propres ; 10) D’assurer la tenue de permanence dans les localités autres que les chefs-lieux de région pour l’ouverture d’antennes artisanales.  Initiative en cours pour la revue des textes régissant les CMs

7  SUR LE PLAN POLITIQUE ET SOCIAL  Avènement d’un nouveau régime depuis mars 2012  Nouvelle Vision « yonu yokkuté » et « Sénégal émergent depuis la semaine dernière »  Bonne gouvernance & transparence & Genre & Développement durable & LCP/OMD  SUR LE PLAN ECONOMIQUE  La Nouvelle Stratégie de Développement Economique et Sociale (SNDES)  Promotion des Pôles de développement (Développement territorial)  le Plan Triennal d’Investissement (PTIP),  La Politique Nationale d’Investissement Agricole (PNIA), la LOASP (Loi d’orientation agrosylvopastoraleà,  La stratégie Nationale de Développement de l’Artisanat  etc

8  SUR LE PLAN ECONOMIQUE (suite)  La SCA)et les (5) grappes: 1) Agriculture & Agroalimentaire Agro-industrie (Agriculture et Horticulture et produits agroalimentaires, transformations céréales etc, ex: huilerie, sel industriel, sésame, etc) et autres industries, etc) 2) Produits de la Mer 3) Tourisme & Artisanat d’art et industries culturelles 4) coton & Textile & Habillement 5) TIC & Télé services

9  La grappe: Agriculture & Agroalimentaire Agro- industrie L’approche Grappe a a pour effet d‘inclure d’une manière transversale, une grande partie des MPME dans la dynamique de la SCA. La Vision de la SCA (suite): 1) faire de L’HORTICULTURE le maillon arrimant durablement le Sénégal aux chaînes d’approvisionnement globalisées à forte valeur ajoutée et se tailler une part significative de ces marchés porteurs;

10  La grappe: Agriculture & Agroalimentaire Agro- industrie Vision de la SCA (suite): 2) faire de la sous-grappe «PRODUITS TRANSFORMÉS» le tremplin de l’entreprenariat sénégalais avec une diversité de niches porteuses pour former un tissu de PME à l’échelle nationale, pilier d’un nouveau secteur agricole moderne et rémunérateur; 3) élever rapidement le Sénégal au rang de l’autosuffisance alimentaire tout en amorçant un virage vers la compétitivité pour capitaliser les acquis du sous-secteur agro-industriel et assurer une croissance soutenue dans le moyen et le long terme.

11 Existence d’une Stratégie Nationale de promotion de l’artisanat 5 filières porteuses identifiées 1) Filière bois et menuiserie 2) Filière agroalimentaire et transformation 3) Filière Textile & Habillement 4) Filière Menuiserie métallique & Mécanique 5) Cuir & peaux Dispositif d’appui – encadrement (rationalisation et adaptation missions

12  Rappel: Contexte de mutations économiques (Pôles régionaux de développement & Développement territorial; Environnement politico-administratif avec Acte 3 de la décentralisation & promotion du Développement économique local (Communalisation intégrale et érection département en Collectivité locale, etc) Potentialités locales & opportunités coopération décentralisée & Partenariats Développement durable et Genre


Télécharger ppt "PACC/PME – GIZ K AOLACK, DU 02 AU 06 2013 EXPOSÉ INTRODUCTIF : QUELS ROLES DES CHAMBRES CONSULAIRES FACE AUX NOUVEAUX DEFIS ? L E C ONSULTANT : M R T IDIANE."

Présentations similaires


Annonces Google