La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les BMR régionales 20 Novembre 2010 C. Mourlan - S.Picot O.Belmonte K. Gambarotto P. Colbachini P. E. Juhasz A. Lignereux M. Sin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les BMR régionales 20 Novembre 2010 C. Mourlan - S.Picot O.Belmonte K. Gambarotto P. Colbachini P. E. Juhasz A. Lignereux M. Sin."— Transcription de la présentation:

1 Les BMR régionales 20 Novembre 2010 C. Mourlan - S.Picot O.Belmonte K. Gambarotto P. Colbachini P. E. Juhasz A. Lignereux M. Sin

2 Établissements participants StatutSituation géographique Nb de lits en hospitalisation complète Nb de journées d’hospitalisation 2009 PublicsCHR St Pierre "CHR St Denis "CHGM St Paul "GHER St Benoît PrivésSte Clotilde - St Vincent "Clinique Le Port Nb de journées d’hospitalisation sur l’ensemble de l’île en 2009 = Soit une surveillance qui couvre 74 % de l’activité de l’île et 97% de MCO

3 Établissements participants StatutSituation géographique Nb de lits en hospitalisation complète Nb de journées d’hospitalisation 2009 PublicsCHR St Pierre "CHR St Denis "CHGM St Paul "GHER St Benoît? PrivésSte Clotilde - St Vincent 30 + st vincent? "Clinique Le Port Nb de journées d’hospitalisation sur l’ensemble de l’île en 2009 = Soit une surveillance qui couvre 74 % de l’activité de l’île et 97% de MCO

4 Méthodologie Suivi annuel Prélèvements à visée diagnostique Uniquement hospitalisation complète Dédoublonnage : une seule souche conservée par patient et par période Pour les entérobactéries : suivi des espèces prédominantes des 3 groupes principaux

5 Couples germes/antibiotiques surveillés GermesAntibiotiques S.aureusOxacilline E.coli K.pneumoniae Enterobacter sp. Cefotaxime Imipénème BLSE Ciprofloxacine P.aeruginosaCeftazidime Imipénème Ciprofloxacine A.baumanniiCeftazidime Imipénème

6 Indicateurs / Légendes Pourcentage de résistance dans l’espèce Taux d’incidence pour 1000 j d’hospitalisation : nb de souches résistantes rapporté à 1000 j d’hospitalisation. CCLIN Sud Est 2009 CCLIN Sud Ouest 2009 Réseau ATB-Raisin 2008 Réseau BMR-Raisin 2008

7 Évolution du taux de SARM

8 Incidence des SARM ‰

9 Évolution du taux de résistance des Entérobactéries aux C3G

10 5 % 37.7 % Réseau ATB-Raisin –Résultats 2008

11 Répartition HCase/BLSE parmi les Entérobactéries C3G R

12 12 Enterobacteries BLSE / HCASE

13 Évolution des taux d’incidence des Entérobactéries C3G R. ‰

14

15

16 Évolution des taux d’incidence des Entérobactéries BLSE. ‰

17

18

19

20 *Réseau ATB-Raisin : E.cloacae ** Réseau BMR-Raisin : E.cloacae + E.aerogenes ‰

21 Évolution des taux d’incidence des Entérobactéries BLSE * Réunion : E. Coli + K. pneumoniae + Enterobacter sp. ** Toutes les entérobactéries ‰

22 Evolution de la résistance des Entérobactéries à l’Imipénème

23 Evolution du taux de résistance des Entérobactéries à la Ciprofloxacine %

24 % 14.2 %

25 Evolution du taux d’incidence des Entérobactéries résistantes aux FQ ‰

26

27 Evolution du taux de résistance de P.aeruginosa

28 Réseau ATB-Raisin –Résultats 2008

29 Evolution des taux d’incidence des P.aeruginosa résistants ‰

30 ‰ Réseau ATB-Raisin –Résultats 2008 CCLIN Sud-Est

31 Evolution des taux de résistance de A.baumannii

32 CCLIN Sud-Ouest %

33 Evolution des taux d’incidence des A. baumannii résistants ‰

34 Répartition des BMR en 2009

35

36 Conclusion A la Réunion, les BMR qui posent problème sont les bacilles Gram négatif et en particulier les entérobactéries BLSE dont le nombre augmente de façon inquiétante depuis 3 ans. Quelle part de BLSE communautaires? En 2010, la problématique des Acinetobacter sp. de phénotype 5 semble avoir disparu : à confirmer. Données à rapprocher des données sur la consommation des antibiotiques…


Télécharger ppt "Les BMR régionales 20 Novembre 2010 C. Mourlan - S.Picot O.Belmonte K. Gambarotto P. Colbachini P. E. Juhasz A. Lignereux M. Sin."

Présentations similaires


Annonces Google